Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pierre Rabhi : "L’alimentation est devenue suspecte"

En passant à table, mieux vaut se souhaiter bonne chance que bon appétit

Le philosophe agroécologiste, défenseur d’une « sobriété heureuse », milite pour une production locale et une nourriture saine qui passe par le respect de la terre.

« Notre maison ferait le désespoir du cambrioleur »

 

Le Figaro. - Vous dites souvent qu’en passant à table il vaudrait mieux se souhaiter bonne chance que bon appétit. Pourquoi ?
Pierre Rabhi. - La nourriture est un fait universel. Tout le monde s’alimente, la terre, les plantes, les animaux… Or, aujourd’hui, non seulement elle ne nourrit pas les gens, mais en plus elle est devenue nocive car nous avons abîmé les sols dans lesquels s’ancre notre alimentation. Le sol doit être vivant. Les micro-organismes, les bactéries ou les vers de terre, au lieu d’être combattus, doivent être défendus.

 

Quand le bien manger a-t-il cédé la place à la malbouffe ?
Le début de cette débâcle, c’est l’utilisation massive de la chimie en agriculture après la Seconde Guerre mondiale. Nous avons arrêté de respecter les équilibres naturels qu’avec pragmatisme les paysans respectaient. Les plantes ont l’intelligence d’aller chercher ce dont elles ont besoin. Il suffit de leur donner de bonnes terres ou de savoir associer leur complémentarité pour que cela se passe bien.

[...]

Il y a de plus en plus de produits sans gluten, sans protéines, sans lactose… Quel est votre regard sur cette tendance ?
Parce que l’alimentation est devenue suspecte, elle entraîne des raidissements mentaux excessifs. J’ai pu entrer dans des restaurants où la radicalité alimentaire était de mise et j’ai vu des gens tristes. Je ne porte pas de jugement, mais j’ai parfois envie de dire : « Bouffez un bifteck et soyez heureux ! » La joie de dîner entre amis ou en famille est essentielle. Beaucoup de gens pensent que je suis végétarien, mais ça n’est pas le cas. Ceux qui font ce choix ne doivent pas le vivre comme une contrainte, mais comme un élément nécessaire à leur bonheur. J’insiste sur un point : garder un état relaxé par rapport à la vie. Et c’est évidemment vrai pour la nourriture.

Lire l’interview complète sur lefigaro.fr

 


 

Le Néerlandais n’ont que faire de la philosophie de Pierre Rabhi : ils utilisent les dernières technologies pour pousser encore plus loin le productivisme...

 


 

Pays-Bas : l’agriculture du futur ?

Les Pays-Bas révolutionnent leur agriculture. Dans les fermes, un grand nombre de tâches sont désormais automatisées : des remorques autoguidées au milieu des fermes, des poulets élevés à l’aide de caméras infrarouges et nourris par ordinateur, et des légumes qui poussent sans voir la lumière du soleil...

[...]

Les résultats sont là : les Pays-Bas sont devenus le deuxième exportateur agricole au monde après les États-Unis. Ce type d’agriculture peut-il inspirer l’agriculture française ?

Lire l’article complet sur geopolis.francetvinfo.fr

 

 

La philosophie antiprofit chez Kontre Kulture

Pierre Rabhi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1584419

    Comment pouvez-vous acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre ?

    L’idée nous paraît étrange. Si nous ne possédons pas la fraîcheur de l’air et le miroitement de l’eau, comment est-ce que vous pouvez les acheter ?

    Chaque parcelle de cette terre est sacrée pour mon peuple.

    Chaque aiguille de pin luisante, chaque rive sableuse, chaque lambeau de brume dans les bois sombres, chaque clairière et chaque bourdonnement d’insecte sont sacrés dans le souvenir et l’expérience de mon peuple.

    La sève qui coule dans les arbres transporte les souvenirs de l’homme rouge.

    Les morts des hommes blancs oublient le pays de leur naissance lorsqu’ils vont se promener parmi les étoiles. Nos morts n’oublient jamais cette terre magnifique, car elle est la mère de l’homme rouge. Nous sommes une partie de la terre, et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos sœurs ; le cerf, le cheval, le grand aigle, ce sont nos frères. Les crêtes rocheuses, les sucs dans les prés, la chaleur du poney, et l’homme, tous appartiennent à la même famille.

    Aussi lorsque le Grand Chef à Washington envoie dire qu’il veut acheter notre terre, demande-t-il beaucoup de nous. Le Grand chef envoie dire qu’il nous réservera un endroit de façon que nous puissions vivre confortablement entre nous. Il sera notre père et nous serons ses enfants. Nous considérons donc, votre offre d’acheter notre terre. Mais ce ne sera pas facile. Car cette terre nous est sacrée.

    Cette eau scintillante qui coule dans les ruisseaux et les rivières n’est pas seulement de l’eau mais le sang de nos ancêtres. Si nous vous vendons de la terre, vous devez vous rappeler qu’elle est sacrée et que chaque reflet spectral dans l’eau claire des lacs parle d’événements et de souvenirs de la vie de mon peuple. Le murmure de l’eau est la voix du père de mon père.

    Les rivières sont nos frères, elles étanchent notre soif. Les rivières portent nos canoës, et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, vous devez désormais vous rappeler, et l’enseigner à vos enfants, que les rivières sont nos frères et les vôtres, et vous devez désormais montrer pour les rivières la tendresse que vous montreriez pour un frère. Nous savons que l’homme blanc ne comprend pas nos mœurs. Une parcelle de terre ressemble pour lui à la suivante, car c’est un étranger qui arrive dans la nuit et prend à la terre ce dont il a besoin. La terre n’est pas son frère, mais son ennemi, et lorsqu’il l’a conquise, il va plus loin. Il abandonne

     

    • #1584528

      Quelle déclaration majestueuse et pleine de bon sens ,pour ne pas dire de Sagesse ! Lisez le livre "Pieds nus sur la Terre Sacrée "qui est un recueil de déclarations de chefs peaux rouges dans les dernières heures de ces peuples ! ( "Pieds nus sur la terre sacrée " textes rassemblés par T.C. McLUHAN . collections FOLIO sagesse ; 2euros ! ) Paix et Amitié ! "


    • ’Discours du Chef Seattle en 1854’

      Citez vous sources, svp.


  • #1584431

    J’aime ce visage de travailleur aimant la vie.

     

  • La vidéo de France 2 montre un monde absolument effrayant.

    Des vaches dans un camp-étable de concentration parqués là 365 jours par an.
    Une traite des vaches esclavagiste robotisée 24h/24 via un réflexe de Pavlov avec une distribution de bonbons.

    150 000 poulets enfermés dans un hangar...
    Dés légumes qui n’ont jamais vu la lumière naturelle...

    Au secours.

     

    • #1585918
      le 24/10/2016 par jojo l’affreux
      Pierre Rabhi : "L’alimentation est devenue suspecte"

      Pourtant ce type d’agriculture ultra-contrôlée pourrait devenir utile dans le futur quand les sols terrestres seront érodés ou qu’il faudra se lancer dans l’exploitation de ressources naturelles dans l’espace.

      Le président des sea-sheperd "sos baleine" prévoit une guerre entre grandes puissances pour la souveraineté sur les ressources de l’Antarctique en 2040...

      Pour ce qui est de l’impressionnante place de numéro 2 mondial des exportations agricoles des Pays-Bas malgré la surface limitée du pays, il y a un autre facteur sur lequel le doc fait totalement l’impasse :
      http://www.momagri.org/FR/chiffres-...



      1 Ce rang de 2ème exportateur mondial s’explique notamment par la position centrale dans l’Union Européenne des ports néerlandais (Rotterdam par exemple) pour l’exportation des produits agricoles européens. A ce titre, les Pays-Bas réexportent une majorité de produits agricoles importés et transformés sur place.




      Unilever est une très gros boîte aillant des activités dans tout un tas de produits alimentaires transformés !
      Voila comment on désinforme les gens !


  • Pierre Rabhi est un grand homme, mais il devrait mesurer que la prise d’anxiolytique chez les européens de souche a une origine bien plus profonde que le simple stress sur la mauvaise qualité de l’alimentation ou sur le mode de vie, c’est une peur qui remonte à des milliers d’années : l’hiver arrive, il sera terrible et les moins aptes ne survivront pas... (voir Frédéric Delavier à ce sujet)
    Attention à ne pas tout amalgamer...

     

  • #1584664

    Les Pays Bas (41 000 km2) sont TREIZE fois plus petits que la France (551 000 km2) et exportent plus de produits agricoles qu’elle ! Nos bouseux devraient en prendre de la graine... Mais ils se croient toujours les meilleurs agriculteurs du monde .

     

    • #1584750

      ça dépend ce que vous appelez "meilleurs agriculteurs". mes voisins "bouseux" comme vous dite, prennent soin de leurs bêtes, les respectent, les aiment, et tentent de concilier impératif économique de ce monde de fou et savoir faire ancestral.
      ce que je leur achète est mille fois meilleur que tout ce que je peux acheter dans le commerce, alors, s’il vous plait, avant de faire ce genre de commentaire, demandez vous quel monde vous souhaitez avoir, productivité ou qualité ?
      dernier point. mes voisins survivent dans me contexte actuel car ils n’ont que peut de dette. quel est le niveau d’endettement (et donc de servitude) des techno-agriculteurs du reportage ?
      cordialement.


    • C’est une blague ? Ou alors vous êtes réellement aussi débile que votre commentaire ne le laisse paraître ? La différence entre quantité et qualité ça vous dit quelque chose ?


  • #1584675
    le 22/10/2016 par Jean le marxtien
    Pierre Rabhi : "L’alimentation est devenue suspecte"

    2 choses à savoir sur ce monde :
    - un arbre sans racines n’est plus un arbre , il devient un combustible ou un objet pour que l’homme puisse advenir .
    - l’arbre est à l’homme ce que l’homme est au capitalisme .


  • #1584711

    C’est vrai que Findus nous fait bouffer du cheval sans qu’on s’en rende compte !


  • #1584795

    J’apprécie pleinement le bon sens de mr Rabhi . Je me permettrais une citation au passage . En soi , la modération est un trésor infini. Cela dit il est vrai qu’au lieu de penser à légaliser la vente du cannabis il serait bien plus utile pour nous de revenir au vraies valeurs universelles, en défrichant les chemins de la sagesse, qui ont été délaissés , en ces temps oh ! combien funestes.


  • #1584825

    Un discours qui rejoint celui de Claire Sevrac... pour ceux qui veulent bien l’entendre.


  • #1584839

    Concernant les fermes de vaches :
    j’ai vu des fermes françaises où les bêtes sont moins bien traitées.
    Bien que pas fana de l’idée des robot qui gèrent tout, les humains peuvent faire preuve de maltraitance...


  • #1584979

    Un open space à poulets, pour des vaches... rien d’innovant car déjà fait pour les humains.


  • Le drame est l’éloignement de la nourriture fraiche et saine du producteur au consommateur ,un bon produit frais non javellisé, pasteurisé ,cueillit à point devient rare ,les supermarchés ont pris possession du marché .
    C’est vrai quelques productions locales généralement chère sont étalées dans un coin de la vaste étendue !!!


  • #1585152

    A Paris on peut manger très bien , d’excellents produits, aussi bons que ceux que mangent quotidiennement les agriculteurs qui ont une basse cour et un potager . Seulement c’est hors de prix ! Je connais des éleveurs béarnais qui mangent du foie de veau comme si c’était de la côte de porc - alors que c’est dix fois plus cher dans les commerces . Si vous voulez connaître le vrai goût des produits, faites vous inviter à la table de paysans possédants une basse cour et un potager, vous retrouverez le vrai goût des tomates et les pilons des poulets vous sembleront durs comme de la pierre .


  • #1585160

    Les pauvres ont toujours bouffé de la m... , les riches que "des choses exquises", et depuis que le monde est monde . Y a pas de raison que ça change .

     

    • #1585470

      Sûrement, ça m’étonnerait pas, mais alors que signifie ceci :

      La chimie ronge le sang des députés
      http://www.liberation.fr/evenement/...

      Que notre monde mortifère touche bientôt à sa fin en atteignant mêmes ses "élites".
      Ou que même les députés n’en sont plus des élites, et que le NOM a bel et bien commencé pour l’hyperclasse oligarchique qui serait donc la seule à ne rien subir ?

      (En plus le lien date de 2004 ... quand même !!! Et ça risque pas de s’être amélioré je pense)


  • #1585254

    Brave Rabbhi, bien gentil et bien simple. Evidemment si à son âge, il n’a pas compris pourquoi le diamant a de la valeur et qui fait tourner le business... ça va être compliqué pour parler, homme, économie, guerre, combat. Et solutions.

    Par ailleurs décroche ton poster dans ta piaule, authentique sage, le discours de Seattle par un chef indien est un faux, ou pour le moins un texte très trafiqué à des fins... de lutte politique.

    Cependant, d’accord pour la revalorisation de la valeur "vertu". Et là, le chemin prend une inclinaison de type hymalayen.

     

    • #1585608

      Brave Rabbhi, bien gentil et bien simple. Evidemment si à son âge, il n’a pas compris pourquoi le diamant a de la valeur et qui fait tourner le business... ça va être compliqué pour parler, homme, économie, guerre, combat. Et solutions.



      Au contraire, il a tout compris. Le sens même de la vie et du lien de l’être humain avec la nature.



      Par ailleurs décroche ton poster dans ta piaule, authentique sage, le discours de Seattle par un chef indien est un faux, ou pour le moins un texte très trafiqué à des fins... de lutte politique.



      Tu peux développer ? sources ?

      Merci


  • #1585314
    le 23/10/2016 par Provencal le Gaulois
    Pierre Rabhi : "L’alimentation est devenue suspecte"

    Le meme jour ou presque, E&R promeut un article du Figaro sur Rabhi, et Mediapart en ecrit un a charge contre le meme ! Avec pour titre : "Pierre RABHI, chantre d’une ecologie inoffensive". Sans queue ni tete, vous savez pas trop pourquoi ils l’ont en travers... Jusqu’a la fin ou on peut trouver ceci : "L’apolitisme revendiqué de Pierre Rabhi et des associations qui l’entourent prête par ailleurs le flanc à des accusations de confusion idéologique et de porosité vis-à-vis de l’extrême droite. Plusieurs sites d’extrême gauche, de culture libertaire et antifasciste, reprochent ainsi aux Colibris d’avoir invité le blogueur Étienne Chouard au lancement de leur campagne sur la «  ( R )évolution  » début 2013, malgré ses accointances avec les réseaux d’Alain Soral.

    On ne trouve en réalité aucun signe de complaisance des associations liées à Pierre Rabhi avec la mouvance révisionniste. Mais Gabriel, l’un des fils de Pierre Rabhi, prend la défense d’Alain Soral, «  un écorché vif, un mal embouché pas mauvais dans le fond  », sur son site inter-agir et dans un film sur «  l’impossible révolte des peuples d’Occident  ». Dans ce dernier, il dénonce les accusations d’antisémitisme, de racisme et de négationnisme – qualifiées de «  grossiers amalgames  » pour empêcher le public d’écouter leurs arguments – à l’encontre du pamphlétaire, de l’humoriste Dieudonné et de l’éditorialiste Éric Zemmour. Il a aussi relayé un message de la Manif pour tous. Son frère David a, quant à lui, partagé sur sa page Facebook une interview d’Aymeric Chauprade, alors conseiller de Marine Le Pen, par Reopen 9/11, contre l’interprétation officielle du 11 Septembre.

    Aucun des deux fils n’occupe de fonction officielle dans les structures associatives liées à leur père, mais ni lui ni les autres responsables n’ont publiquement pris leurs distances avec les interventions des deux jeunes hommes."

    Nous y voila !!! Ses fils sont ouverts d’esprit, refusent de couvrir d’immondices les peres Soral et Dieudonne, lui-meme est oppose au mariage pour tous... Ca en est trop !! Au bucher !!

    Voila c’etait juste pour partager une autre exemple de la grandeur d’esprit de la mouvance "anti-FA" tres presente dans les medias y compris a Mediapart.

    Cordialement


  • #1585463

    Une agriculture hors-sol pour une humanité hors-sol.
    Monde débile...


  • #1585627

    Globalement dans les grandes villes ceux qui sont les plus malheureux sont ceux qui refusent de suivre la tendance.
    Il est fondamental quand on a eu stress au boulot ou un métier usant d’avoir une vie sociale à côté : familiale, amicale, associative. En général l’alimentation joue très peu sur un état d’esprit sauf cas extrême.
    Paris est l’une des villes où le taux de suicide est le plus bas. Chacun trouve sa case : communataire, style de vie ( métalleux, bobo, footeux, etc ).
    C’est la capacité du peuple français à gérer son stress qui l’a mené dans le top des pays les plus riches du monde. C’est cela qui pousse à la prise de risque et donc à l’innovation.


  • #1586278

    La modération source de bonheur j’en suis persuadé aussi !
    Mais comme dit rabhi les gens ont un double discours en condamnant le système tout en continuant à l’alimenter.

    Si on veut de la décroissance faut commencer à ralentir sa propre cadence. Apprendre à jeûner, manger 3 fois moins et privilégier la top qualité, marcher au lieu de rouler, balancer sa télé par la fenêtre, ne pas acheter 10 merdes pour se payer un truc de qualité supérieure (travail artisanal par exemple) etc.. Des idées y’en a !
    C’est un travail intérieur à faire car le désir emprisonne et c’est bien pour ça qu’on en est là.
    Je ne me suis jamais senti aussi bien spirituellement parlant qu’en ayant un rapport modéré avec mon environnement.


Commentaires suivants