Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pilule, gel, spray, slip, piqûre : le Marché tente de développer la contraception masculine

Tandis que les études se multiplient, la commercialisation d’une « pilule pour hommes » semble encore loin.

 

[...]

Le concept est relancé par des chercheurs britanniques, dans une étude récemment publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism. Ils ont administré une fois tous les deux mois chez les volontaires un dosage de progestérone, pour bloquer la production de spermatozoïdes, et de la testostérone, pour en contrebalancer les effets.

[...]

Un résultat positif, mais qui montre déjà des effets secondaires. Plusieurs participants à l’étude ont préféré mettre fin au traitement à cause de changements d’humeur fréquents, de dysfonctionnements érectiles, d’acné, de douleurs à l’endroit où les injections étaient faites, ou d’une augmentation de la libido, précisent les chercheurs.

Un arrêt prématuré jugé « étrange » par le Guardian, « car la pilule a des effets secondaires comparables – bien qu’elle puisse parfois soigner l’acné ».

« Oui, les contraceptifs ont des effets secondaires, et il est temps pour les hommes de s’y mettre aussi ! », martèle The Independent.

[...]

Reste que les chercheurs jugent le résultat encourageant, surtout que 74 % des participants à l’étude se sont dits satisfaits de la méthode testée, et 85 % ont indiqué qu’ils seraient prêts à continuer si la solution existait dans le commerce.

[...]

D’ici là, il y aura le Vasagel créé par des chercheurs américains en 2018, ou encore le spray nasal développé par des britanniques et des portugais et qui permettrait d’immobiliser les spermatozoïdes. Prévu pour 2021, ce spray devrait s’utiliser juste avant un rapport sexuel.

Lire l’intégralité de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

 


 

Pour les plus curieux – et courageux –, voyagez au bout du conformisme libéral à travers les expériences contraceptives d’un « journaliste » d’Arte.

 

 

Ne pas confondre recherche scientifique et eugénisme libéral,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Ca ne leur suffit pas que depuis 50 ans nous ayons perdu la moitié de nos spermatozoïdes...

     

    Répondre à ce message

  • #1594804

    Ils ne veulent pas de ma race, de ma spiritualité, de ma semence...faudra un jour leur dire qu’on est pas les indiens d’Amérique...

     

    Répondre à ce message

  • ´Faut toutefois reconnaître que chez les tarlouzes et les gouinasses, le problème a priori ne se pose pas. Autrement, la castration chimique masculine semble avoir de l’avenir. Dommage que l’on ait rien trouvé de "mécanique" comme le stérilet... Bon, il reste la bonne méthode contraceptive dite du motard. Un noeud coulant juste au bon endroit du gland, l’autre bout de la ficelle attaché au gros orteil et, lorsque que la jouissance vient, suffit de donner un bon coup, comme pour démarrer une moto avec un kick. Efficace et mécanique, quand même merde, et pas d’inconvénients médicamenteux.

     

    Répondre à ce message

  • Et seuls les blancs vont en prendre, évidemment.

     

    Répondre à ce message

  • #1594815

    "le spray nasal développé par des britanniques et des portugais et qui permettrait d’immobiliser les spermatozoïdes", ils veulent dire "immobiliser le spermatozoide" parce qu’au train ou vont les choses, la qualité du sperme sur la planète est en train de se ramasser gravement.

     

    Répondre à ce message

  • #1594846

    Castration chimique.

     

    Répondre à ce message

  • « Oui, les contraceptifs ont des effets secondaires, et il est temps pour les hommes de s’y mettre aussi ! »
    Si un jour, une pétasse me dit ça, j’invoquerai le "mon corps m’appartient, je fais ce que j’veux..." !

     

    Répondre à ce message

  • Avec la pilule ils ont déjà bousillé la santé de millions de femmes en France et maintenant les voilà qu’ils s’attaquent aux hommes ! Le plus dramatique dans ce genre d’affaire c’est la stupidité inouïe des gens qui acceptent de se faire empoisonner de la sorte !
    Intervenir sur l’équilibre hormonal des individus est un acte médical qui n’est pas du tout anodin !
    Et soi dit en passant la prise de la pilule est une habitude très occidentale et particulièrement française (le suicide français !), c’est pratiquement inconnu en Asie, en Afrique et probablement aussi en Amérique du Sud...où les autorités sanitaires n’encouragent pas cette folie.

     

    Répondre à ce message

    • Je confirme : il n’y a que la femme européene à qui on a intimé de prendre la pillule sous le prétexte délétaire et mensonger de disposer de son corps et de jouir sans entraves, cela grâce à l’aide de nos chères féministes qui non-contente d’avoir sacrifié la santé des femmes sur l’autel du fric, veulent nous faire avaler la même pillule aujourd’hui, toujours sous le même prétexte d’émancipation de la femme. Demandez en Asie si elles prennent la pillule elles vous réponderont "non c’est de la merde". Si il y a des gens assez cons pour prendre ce genre de truc alors peut-être qu’ils auront que ce qu’ils méritent et qu’une forme de séléction naturelle est à l’oeuvre ici...
      J’imagine déjà le métrosexuel progressiste affichant fièrement sa nouvelle boîte de cachetons, histoire de faire preuve de vertue morale à pas cher, et je ricane...

       
    • Tellement de la merde en plus d’être inefficace. Ma compagne est tombé enceinte DEUX fois sous pilule. Je lui ai dit d’arrêter et qu’on allait passer aux capotes moins dangereuses pour nos organismes... Pour le moment...

       
  • #1595094

    Cette article me fait réaliser à quel point c’est inconscient déjà pour une femme de prendre une pilule contraceptive , dans la continuité avec la même chose pour homme cette triste humanité athéiste poursuit sa descente accélérée vers toujours plus de bassesse morale et de perversité en guise de conscience.

    Coran sourate les femmes versets 116-122 traduction Maurice Gloton

    - Vraiment Dieu ne couvre pas qui le codéifie , et Il couvre qui Il veut pour moindre que cela
    - Qui codéifie Dieu s’ est égaré d’ un égarement extrême !

    - À la place de Dieu ils n’ invoquent que des entités femelles et n’invoquent qu’un Satan rebelle

    - Que Dieu a réprouvé
    Et il ( Satan ) dit : "Sûrement je cherche à m’emparer d’un nombre déterminé de Tes adorateurs.

    - Et je les laisserai sûrement s’égarer, et je les ferais espérer en vain, et je leur donnerai des ordres, et ils fonderont les oreilles des bétes, et je leur donnerais des ordres, et ils altèreront la création de Dieu"

    - Qui à la place de Dieu, prend Satan pour proche allié, s’ âbime d’ une manière explicite !

    - Il leur fait des promesses et les fait espérer en vain.

    - Ce que Satan promet n’est que séduction.

    - Leur refuge est la géhenne, et en dehors d’elle ils ne trouveront pas de lieu où fuir.

    - Nous ferons pénétrer dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ceux qui ont mis en oeuvre le Dépôt confié et accompli les œuvres intègres : en eux ils demeureront indéfiniment et pour toujours.
    C’est la promesse réelle de Dieu. Et qui a un propos plus véridique que Dieu ?

     

    Répondre à ce message

  • Les générations a venir font le faire y a aucun doute, j imagine que 50 % des mômes qui ont 5 ans aujourd ’ hui auront eu des expériences bi, ect : "j ai pompé un mec juste pour voir comme c était papa", mais ma génération et celle précédente jamais ont avalent une pilule ou un slip patch... Mais ouai il ont raison vu les tas de cons que l éducation nationale forme , entre la théorie du genre , apprendre a se palper la nouille en classe ect , ouai ils ont raison y a un marché et une belle brochette de victime a venir, les bobos parisiens fragiles d aujourd hui ca va être le français de souche de base de demain, tous seront sous pilule , moitié mâle moitié femelle, et ça c est le progrès comme dirait Attali , t inquiéte lui il va pas aller sucer des chibres ni sont fiston voir si ça un gout de mr Freeze ca c est que pour les gosses a Christian qui a autre chose a faire qu élever ses mômes, il galèrent déjà a enfiler sont futal a une jambe.

     

    Répondre à ce message