Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Plus de 14 % des Français vivent sous le seuil de pauvreté

La santé, première dépense sacrifiée en cas de pauvreté

La France compte 8,8 millions de personnes pauvres. C’est l’un des enseignements d’une étude sur les niveaux de vie publiée mardi par l’Insee. Selon elle, le taux de pauvreté est resté stable en 2014 à 14,1 % de la population. L’année précédente, ce taux s’établissait à 14 % un an plus tôt.

 

 

Ces 8,8 millions de personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté de 1 008 euros par mois. Ce seuil correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, qui s’établissait à 1 679 euros mensuels en 2014. Cela signifie que la moitié de la population disposait d’un niveau de vie inférieur à ce montant et que l’autre moitié disposait d’un niveau de vie supérieur.

 

 

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

La chute de la France, jusqu’où ?
Lire chez Kontre Kulture

 

La mondialisation de la pauvreté, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais par contre, pour les "migrants", là, on a du pognon, évidemment...

     

    • Je l’attendais celle-là, une fois de plus on réoriente sa colère sur les faibles.

      La France est plus riche que jamais, elle a largement de quoi s’occuper de ses pauvres et accueillir une poignée de réfugiés, dont au passage elle a contribué à détruire les pays, seuls 1300 ont été accueilli aujourd’hui, sur 30.000 prévus jusqu’à fin 2017, vous parlez d’un tsunami.

      J’entend déjà les : "...mais le Français de base n’y est pour rien...", c’est sûr, il est victime, tout comme le réfugié qui quitte sa maison, sa famille, son travail, ses amis... au péril de sa vie, pour des terres hostiles.

      Le manque de courage pour nous débarrasser de nos dirigeants traîtres, ne doit pas nous orienter vers un lynchage des plus faibles.

      Et qu’on ne vienne pas me taxer de gauchiste inconscient, complice de la décadence de son pays, tralala... Je n’ai aucune étiquette, j’essaye juste d’être un tant soit peu humaniste, et je suis prêt à partager ma gamelle avec quelques déshérités, fidèle à mon héritage chrétien.

       

    • #1550821

      Une poignée de réfugiés ? Et bah mon pote, va falloir retourner à l’école pour apprendre à compter, et rapidement, ou alors aller consulter un ophtalmo !!!


    • Personne ne vous demande de partager votre gamelle avec les pauvres ;
      J’exige que mon pays revienne aux fondamentaux qui faisaient de lui un pays développé et assurait un progrès social conséquent .
      J’exige que mon pays arrête de susciter des guerres de prédation dans des pays qui non seulement nourissaient leur population mais de plus accueillaient nombre de réfugiés qui aujourd’hui en sont à frapper à nos portes .
      J’exige que les ultras -richissimes qui à 67 individualités se partagent la fortune de près de 4 milliards de personnes soient immédiatement destitués de leur rôle de prédateurs et d’organisateurs de chaos à travers le monde .
      La justice sociale ne doit en aucun cas être une occasion pour ceux qui n’ont rien compris de faire valoir leurs origines et leurs grandes qualités humaines . Elle doit s’imposer à tous ! Elle doit être imposée à tous . Et la justice sociale passe par le respect de la souveraineté des pays et le paiement correct de ce que l’on prélève chez eux : Dans ce dernier cas , il y a fort peu de chance qu’il y ait des réfugiés ou migrants ou la question sera subalterne ;
      Il m’étonnerait fort que le Christ dans sa volonté d’exprimer le politiquement juste (et non le politiquement correct seul politique que l’église de France ait retenu ) n’ait guère voulu dire autre chose .


    • #1550857

      On ne peut pas répondre à une réponse depuis le site, c’est un peut dommage. Du coups, pour la faire courte, oui en situation de grave crise économique, quand les autochtones eux même n’ont pas même plus de quoi se soigner l’immigration de masse qu’on subis ces temps-çi n’a aucune raison d’être.

      Sans compter qu’il ne s’agit pas des plus faibles tout le monde sait maintenant que ce ne sont pas des familles réfugiés politiques mais que le système est dévoyer et que ce sont en grande majorité des hommes dans la force de l’âge qui sont des immigrés économiques.

      Et on pourrait continuer encore longtemps sur ce sujet, je finirais simplement sur deux choses : "Charité bien ordonnée commence par soi-même". Et enfin, oui tu es un bobo gauchiste irresponsable, ou comme dirait Zemmour un idiot utile.


    • Les réponses à mon message sont symptomatiques de la mentalité ambiante du chacun pour soi, les valeurs chrétiennes ont disparu, l’illustration parfaite de cet état, c’est que des gens comme l’Abbé Pierre ou sœur Emmanuel n’ont pas été remplacés, et ils ne sont pas prêts de l’être.


    • Roland B ,
      je ne crois pas à la générosité ou alors à celle que personne connaît : C’est la seule générosité qui puisse exister ! La générosité -spectacle , celle que tout le monde connaît , est autre chose que de la générosité ;
      La générosité dans une société juste n’a pas de sens . Consacrez donc autant d’énergie à imposer une société juste que vous en consacrez à vous faire valoir .
      En plus ça nous évitera d’être désagréable avec quelqu’un qui ne veut pas comprendre et se permet de nous ascèner des leçons de morale qui mènent nulle part !


    • @vanda,

      Je ne comprends pas la violence de vos propos à mon égard, aurais-je été insultant ? Si c’est le cas je m’en excuse.

      Si votre état d’esprit vous permet de vivre l’esprit tranquille, et bien soit, j’espère juste que vous ne vous retrouverez jamais dans la rue.


  • Tout particulièrement vrai pour les soins dentaires : bravo Flamby le socialiste de gôche !

     

  • les bobos qui viennent parler toujours de solidarité sur nos chaines devraient sortir dans la rue à cause de ça :
    les sénateurs perçoivent une indemnité de 5 380 euros nets par mois à laquelle s’ajoute une seconde de 6 200 euros nets visant à « couvrir les frais inhérents à l’exercice » de la fonction. Ils disposent aussi d’une enveloppe (près de 7 500 euros bruts par mois) leur permettant d’employer jusqu’à trois assistants à temps plein. Viennent s’additionner quelques « menus avantages » (carte SNCF gratuite par exemple) et, dans la plupart des cas, des indemnités d’élu local.
    VIVE les crapules - continuez à voter pour eux  !!!!!!!

     

    • « les bobos qui viennent parler toujours de solidarité sur nos chaines devraient sortir dans la rue » , ils sortent dans la rue habillés branchouille avec la dégaine cool mais ne supportent pas d’attendre plus de 3 minutes dans un file d’attente dans la superette du quartier, “trop de salariés entre midi et 2 !”... L’air blasé, suffisants, faux,... absolument rien a attendre de ce côté, c’est peine perdue.


    • Il n’y a pas qu’eux. Les "petits bourgeois" contents de leur sort, et de leur supériorité censitaire, feront toujours tout pour conserver leur ascendant sur la masse, notamment par le vote. C’est comme çà qu’ils atteignent leur contentement "spirituel", si l’on peut dire. C’est ce qui freinera, toujours, les recherches de plus juste répartition. Alain Soral avait bien expliqué, dans l’une de ses vidéos, par ailleurs, que ceux qui avaient fait bouger l’ordre social, dans l’histoire de notre pays, étaient en règle général, des "déclassés". Avec la crise, ces sentiments sont exacerbés, les mentalités sont étriquées, et la pauvreté progresse. Mais comme ces fameux "petits bourgeois", ou même nouveaux bourgeois le disent, c’est de leur faute, si les pauvres sont pauvres. Saleté de pauvres, vas.


    • Sans oublier la super bouffe de la cantine du Sénat !!


  • #1550696

    Ça nous fait une belle jambe de bois.


  • #1550699

    En Belgique un enfant de 18 ans, Jordy, est mort de fin et de soif. On a retrouvé son corps déshydraté, maigre, sans vie, dans une tente Quetchua cachée au fond d’une impasse. Ça s’est passé la semaine dernière.

    Pauvre enfant ! Abandonné par un système qui donne des smart phones, des vêtements et des repas à des migrants illégaux qui se déversent chez nous. Si ce pauvre enfant avait été un migrant Soudanais ou Érythréen, il ne serait pas mort de faim.

    Pauvre enfant... Martyr du Capital. J’espère que Dieu prend soin de cette petite victime.

    Pour toi Jordy.

     

    • Pourquoi toujours comparé face aux migrants ? Vous n’avez vraiment que ces gens a penser ? Je ne les cautionne pas non plus mais j’essaye d’aller plus loin.

      Le vrai problème ce ne sont pas les migrants (les faits) mais ceux qui les laissent rentrés (les causes) Ils sont aussi responsables indirectement de la mort de cet enfant.
      C’est le seigneur qui faut viser pas ses soldats.


    • @Fiat Lux : on compare à ce que l’on a, à ce que l’on voit. Facile de dire viser le seigneur avant les soldats, en attendant les faits sont là. Avant de s’occuper de la pauvreté des autres, il faut s’occuper de la pauvreté nationale. On ne peut pas accueillir toute la misère du monde.


    • #1550898

      Fiat Lux,

      Vous ne comprenez pas ou vous ne voulez pas comprendre le lien avec l’invasion migratoire ? On est pourtant des millions à faire le lien, en France comme en Belgique. L’histoire de Jordy à fait couler beaucoup d’encre, un garçon belge mort dans d’affreuses circonstances et sous-alimenté, retrouvé dans la rue par le chien d’un promeneur.

      Au même titre que nos amis belges, je suis outrée. Quand je vois les miens crever la bouche ouverte pendant que des migrants illégaux viennent sur notre sol tout frais payés avec des vêtements flambants neufs que mon maigre salaire ne me permet pas d’acheter, en tant que française, je me pose des questions quant aux néfastes intentions de ceux qui nous gouvernent.


    • Â 18 ans on n’est plus un enfant depuis longtemps et le Jordy que tu évoque avait refusé toute aide


    • A 18 ans on n’est pas encore un adulte non plus.
      Après, sans tomber dans la pleurnicherie, tout n’a pas été fait pour le sauver également.


    • #1551095

      Pétula,

      Je pense que Giscard à fait une magistrale erreur en mettant la majorité à 18 ans. Cette dernière aurait dû rester à 21 ans, mais il a fait ça au nom du Capital, encore des histoires d’argent et d’allocations. On est pas responsable quand on a 18 ans. On est même très con quand on a 18 ans... Je persiste et réitère, à 18 ans on est une créature bien fragile, je l’étais aussi à cet âge là.


  • Thomas Barnett, le stratège américain qui préconise de tuer les opposants au mondialisme
    C’est peut être ceux la qu’il veut tuer ,en tout cas il y en a qui ont bien commencé le boulot .Vous avez dit nazi ? de quels nazis vous parlez ?


  • #1550738

    Tant qu’on ne fera rien pour la classe moyenne, ce sera de pire en pire...
    Par contre, jackpot pour les clandestins ayant un enfant né sur notre sol : il sont français d’office.
    II y a comme un air d’auto-destruction programmée.


  • #1550748

    Anne Hidalgo à déclarer Paris "open bar" pour nos amis les migrants ! Alors, je propose à nos pauvres - dont nulle socialopes ne s’occupe - de se grimer en migrants, de parler un français approximatifs en prenant l’accent de leur choix (sauf celui du Sentier) et de venir quémander l’aide des bobo mondialistes !

    Avec un tel bilan, je ne vois pas pourquoi Hollande ne pourrait pas se représenter ! Il a bien travailler... pour ses Maîtres. Et puis l’urgence n’est-elle pas d’aller plus loin dans le métissage ?


  • #1550768
    le 07/09/2016 par pleinouest35@yahoo.fr
    Plus de 14 % des Français vivent sous le seuil de pauvreté

    Je connais bien, à plus de 60 ans je vis dans un taudis non chauffé (10° l’hiver), sans table, ni lit ni chaises. Je mange donc assis sur la cuvette des WC. En déplacement pour mes photographies (ma profession), je dors dans la voiture et me lave avec une bouteille d’eau froide en montant sur la cuvette des WC publics.
    Quand j’ai sollicité son aide au ministère de la Culture, il m’a immédiatement fait supprimer le RMI.

     

    • C’est à croire que vous ignorez ce que Goebbels répondait qu’il faisait lorsqu’il entendait le mot Culture.

      Culturez-vous et arrêtez de pleurnicher ! Sur l’héritage laissé...

      Pour un faux gentil, tapez 1
      Pour un vrai méchant, tapez 2.

      Quoi que vous tapiez et acquis vous le tapez, yah toujours une fin au jeu... dans la vie ou la mort, c’est du pareil au même.


    • #1551737
      le 08/09/2016 par Nos amis les bêtes
      Plus de 14 % des Français vivent sous le seuil de pauvreté

      Si c’est pas malheureux, quand même, mon bon monsieur.
      Même pour un vieux comme vous, y a pu d’entraide !

      Vous avez songé à vous entourer d’animaux. Les animaux, eux, donnent tout sans arrière pensée. Tenez... Une poule... C’est bien une poule, ça vous fera de bons oeufs frais au quotidien à moindre coût. La poule mange de tout à l’exception des épluchures de patates.

      Allez, cet ingrat d’enfoiré de ministère de la culture, oubliez-le. Faites de lui un vague, très vague et lointain très lointain souvenir.

      Et, dites-vous bien la vie est une succession de secondes chances.


    • La citation à laquelle vous faites allusion n’est pas de Goebbels . Elle est de Baldur von Schirach ( mère américaine ) , chef des jeunesses hitlériennes . La phrase exacte de la pièce originale de Hanns Johst est « Wenn ich Kultur höre ... entsichere ich meinen Browning !. » ; « Quand j’entends parler de culture... je relâche la sécurité de mon Browning ! » ; acte 1, scène 1


    • @ Riboul

      C’est dommage sur ce site on ne peut pas répondre à une réponse. Bon.. On s’adapte...

      Merci pour cette précision. Qui, soudain, me fait prendre conscience que voulant faire son intéressant à répéter les mots d’un autre, répétés par d’autres de qui on les tiens, on s’expose au ridicule d’être vu comme moins sachant que l’on croyait et l’on propage de l’inexactitude. Faisant de soi une voiture de seconde main. Remarquez, certaines sont en très bon état. Toutefois, le neuf c’est du neuf !

      Alors ce M. Baldur von Schirach de mère américaine, aimait les pièces de théâtre ?

      Rien a voir j’imagine avec Chirac ? Ça serait quant même pas banal qu’ils appartiennent à une même famille élargie !

      Et, la dernière scène du dernier acte dit quoi, en substance ?

      Enfin, c’est pour se distraire un peu, car on s’éloigne du thème des Français qui vient sous le seuil de pauvreté et qui ont mal au dents.


  • Conséquence de la loi Giscard du 3 Janv 1973
    La France s’endette de plus en plus
    Tout l’argent gagné par les Francais va dans la poche du banquier
    Une seule solution :annuler la dette
    Du jour au lendemain tout ira bien

    Aussi simple que ça !

     

    • Tellement d’accord. Mais cela implique une dévaluation massive de la valeur des patrimoines français dans un premier temps (puisqu’on annulerait la dette ou qu’on la rembourserait en franc dévalués). Et ça malheureusement les gens qui votent système ne peuvent pas l’envisager car ils sont trop égocentrique et ne pensent qu’à leur intérêt immédiat. Il faudrait l’accompagner de mesures comme par exemple l’interdiction pour des étrangers d’acheter plusieurs maisons en France (car sinon on se retrouvera en slip quand le Quatar et les USA auront racheté le pays pour quelques centimes).


    • Vous annulez la dette, tout le monde est ruiné. On recommencera de toute façon à s’endetter. Tant que la balance commerciale est déficitaire c’est soit la dette soit vous imprimez de la monnaie à l’infinie et elle ne vaudra plus rien.


    • Il faudrait que les gens qui ont endetté le pays (sarkozy, chirac, hollande) soient punis.
      Et en suite empêcher legalement (dans la constitution) le pays de s endetter, en tout cas au delà d un certain seuil et sans passer par un référendum exceptionnel.


  • D’un côté tant mieux parce que la médecine moderne dite pasteurienne c’est une profonde arnaque !


  • #1550848

    D’accord c’est pas trop marrant pour les pauvres d’être pauvres, mais faut rappeler qu’on a rien sans rien dans ce monde bi-polaire. Adressons toute notre gratitude aux pauvres de nous avoir fait riches. Et prenons l’engagement dans la prochaine vie d’inverser les rôles. Ben oui... Chacun mon tour !


  • #1550889
    le 07/09/2016 par Les Katins associées
    Plus de 14 % des Français vivent sous le seuil de pauvreté

    Doux Jésus, Marie, Joseph... Comment venir en aide à ces pauvres diables dans une telle misère.

    ER organise t elle une collecte pour ces pauvres personnes à la bouche mal soignée ?

    Un tronc est-il disposé en un lieu précis, que l’on puisse y jeter une pièce ou deux dans l’intérêt des nécéssiteux.

    Et, n’ayant pas peur de la vérité. Le vrai coupable dans tout ça c’est le dentiste qui marge à outrance sur les prothèses !

     

  • #1550906

    La révolte , c’est pour quand ?

    https://www.youtube.com/watch?v=g49...

     

  • #1550923
    le 07/09/2016 par Aiguiseur de guillotines
    Plus de 14 % des Français vivent sous le seuil de pauvreté

    Bienvenue au club


  • #1551489

    Faut bien prendre l’argent quelque part, nos dirigeants n’ont pas tant d’options que ça et la bourse de la plèbe est à porté de main.


  • Soit 68000 personnes de plus sous le seuil de pauvreté en 1 an ...

    Ce qui est assez énorme.


  • #1552840

    Je ne comprends pas pourquoi les "sans-dents" vont chez le dentiste...

     

Commentaires suivants