Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pour Alain Duhamel, "les Français refusent le monde réel"

Peut-être parce que le "monde réel" refuse les Français...

Les Français n’aiment pas le monde dans lequel ils vivent. Tout se passe comme si le pays était ancré dans le déni, refusant le monde réel, le changement, les réformes.

La France est un drôle de pays. Devant les drames - attentats, guerres - elle fait front. Dans la vie ordinaire, elle se spécialise dans la déploration. Aucun régime politique ne la satisfait, c’est bien pourquoi elle a consommé 15 Constitutions depuis 1789, record d’Europe, et testé à peu près toutes les formules : monarchie absolue, monarchie parlementaire, consulat, Empire (autoritaire ou libéral), régimes d’exception (Terreur, Vichy), république parlementaire, et république présidentielle. Aujourd’hui encore, une partie de la gauche rêve, à voix haute, d’une VIe République et une nette majorité de Français considère que la démocratie fonctionne très mal. Insatisfaction chronique.

Même mécontentement perpétuel à l’égard de la société. Ici, le sentiment d’injustice est constant et puissant. Les Français pensent que les inégalités ne cessent de s’accroître, que ce soit vrai ou faux (selon les périodes), ils sont persuadés que leur pouvoir d’achat diminue (qu’il régresse ou progresse), ils estiment que les services publics fonctionnent de moins en moins bien (même lorsqu’ils s’améliorent), ils jugent que le système scolaire se dégrade, que l’accès aux soins de santé devient de plus en plus difficile et par-dessus tout que ceux qui les gouvernent ne tiennent aucun compte de leurs demandes et de leurs besoins, quelle que soit la couleur de la majorité. Si l’on en croit de multiples sondages, les Français sont amers, frustrés et ne trouvent de satisfaction que dans leur vie privée. Ils regardent la société comme décevante et hostile, voire comme anxiogène. Citoyens mélancoliques, pessimistes ou en colère.

On répliquera évidemment qu’après quarante ans de crises successives, 10 % de chômeurs et 15 % de pauvres en grande difficulté, le moral hexagonal peut difficilement briller au firmament. C’est vrai pour la période actuelle mais cela n’explique pas les rejets antérieurs. Par ailleurs, dans les pays qui nous sont le plus comparables, les mêmes épreuves ne suscitent pas les mêmes sentiments. La France se sent plus visée, touchée, blessée que les autres, sans que cela corresponde à la réalité. La France est malheureuse et le ressentiment domine. Une composante du tempérament national.

Ce n’est pas tout. Il y a pire : la France entre dans le XXIe siècle à reculons. Les Hexagonaux n’aiment pas la mondialisation, n’aiment pas le capitalisme, n’aiment plus l’Europe, ne croient plus en l’État et moins encore en la politique. Ils se distinguent ainsi des autres pays. Chez nous, le rejet du monde est global et majoritaire. Ailleurs, il est partiel et minoritaire. Les Français n’aiment pas le monde dans lequel ils vivent. Comme ils savent bien qu’ils ne pourront pas interdire la mondialisation ou dompter le marché, ils s’inquiètent, ils protestent, ils s’extrémisent. Ils se comportent en réfractaires du XXIe siècle.

Leurs débats, qu’il s’agisse de la loi Macron ou de la loi El Khomri, en témoignent. Les corps intermédiaires (syndicats, partis, Églises) le prouvent. Face aux changements, inévitables dans toute société, ils regimbent, ils se cabrent. Les uns militent ouvertement pour une régression, pour un retour en arrière : le Front national veut sortir de l’Euro, sortir de l’Europe, barricader la France, en revenir à la politique ultradirigiste des années 70, avec un programme économique archaïque et un programme social démagogique. Les autres freinent des quatre fers et font tout pour bloquer les évolutions : la CGT, FO, Solidaires, la FSU, le Front de gauche, les Écologistes, les Frondeurs s’arc-boutent afin de défendre les avantages acquis et l’immense maillage législatif, réglementaire, normatif qui asphyxie la société. Le FN rêve de restauration, eux de résistance.

Enfin, le gouvernement et la droite parlementaire cherchent à accompagner le changement. La gauche le fait à petits pas, les programmes des présidentiables de la droite prévoient de le faire à grands pas. Différence substantielle, comme le prouvent des politiques fiscales antagonistes, des politiques éducatives opposées, des politiques sociales incompatibles mais variations sur le thème commun de la réforme angoissée. En France, le changement reste une opération acrobatique qui, au-delà des grands discours, avance avec force précaution, tâtonne, teste les obstacles, redoute les mobilisations. La France est ce pays étrange, culturellement progressiste, économiquement conservateur, socialement corporatiste.

En fait, tout se passe comme s’il s’agissait d’une société imaginaire, ancrée dans le déni, refusant le monde réel.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

Pour aider Alain Duhamel à reconnecter avec la réalité, sur E&R :

Quelques ouvrages à conseiller à Alain Duhamel,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • hi hi, refuser un monde en guerre c’est être dans le déni !
    ben voyons !
    allez, couché !

     

  • Comment peut-on encore écouter un type comme ce Duhamel ?? Confortablement installé dans sa rente journalistique bien peigné, ne prenant globalement aucun risque, assuré d’avoir assez de relations commodes pour s’en sortir en cas d’éviction d’un des postes où il cause et écrit, A. Duhamel fait parti de ces petits soldats dont le bla bla intellectuel sert la cause mondialiste. Son taf consiste à nier la réalité du peuple qu’il n’aime pas beaucoup comme ses petits camarades journalistes de salon comme lui.
    Affirmer une fois encore que les français seraient un peuple à part à cause de leur rejet du mondialisme est juste une de ces nombreuses énormités mensongères que nos médias balancent à jet continu. Il faudrait expédier le grassouillet Alain D. dans un pays comme la Pologne, la Bulgarie ou en Afrique et qu’il y vive plusieurs mois. Il cesserait très vite de sortir des imbécilités toutes cuites. Pour le moment, il est payé pour continuer à culpabiliser les français. Pas de bol pour lui, on s’en tape de ses opinions !

     

    • #1430648
      le 28/03/2016 par Libre de penser ce que je veux
      Pour Alain Duhamel, "les Français refusent le monde réel"

      Pour ses chroniques bas de plafond, ce type gagne 700 k€ d’Euro par an. En 2012, de nombreux journalistes souhaitant bénéficier d’avantages fiscaux colossaux ont soutenu la candidature de notre Mou du Genou 1er, locataire actuel de l’Elysée. Sa déduction fiscale s’estimait en 2012 à 207600€ pour un salaire 56000€ par mois.

      Lui, qui pratique la propagande politique quotidiennement sans oublier qu’il soutint en 2007, 2011 les présidents qu’apprécient les mondialistes. Maintenant, sa coqueluche politique = Juppé

      Faites l’inverse que ce pauvre type dogmatique vous propose. Il n’a jamais bon politicien car ses analyses semblent très souvent fausses. Il suinte la médiocrité. Malgré son âge avancé, lui, ne partira jamais à la retraite (75 ans). Pour conserver ses émoluments prohibitifs, pour seulement quelques minutes d’antenne, il s’agrippera à son privilège et mourra dans son fauteuil de chroniqueur ayant eu tort sur toutes ses analyses.

      http://www.hoaxbuster.com/forum/pou...

      Il y a quelques mois, dans leur livre sur le système Soral, des journalopes s’étonnaient du salaire d’Alain Soral. Certes, comparaison n’est pas raison, dit-on ? Mais, là on voit la différence de traitement entre un patron (AS) ayant des salariés et un journalpute (AD) seul soumis qui s’accroche à son poste comme un arapède à son rocher. On comprend pourquoi.


  • Les medias sionistes mentent tellement aux Français qu’ils ne savent plus si c’est du lard ou du cochon, ils sont perdus .


  • #1430480

    Les cloches sont de sortie... Ferme-là Duhamel, tu me saoules.


  • #1430481

    "que les services publics fonctionnent de moins en moins bien (même lorsqu’ils s’améliorent)", le pénible Duhamel est sa tête de veau nous pollue les ondes hertziennes depuis 40 ans dans le PAF, il ne prend surement pas le métro et surtout pas la ligne B, il comprendrait sa douleur, ce monsieur qui se déplace en Solex.

    Qu’est-ce qu’il connait de la réalité ce journaliste politique qui n’a jamais vu plus loin que le bout de son nez. Toujours partant pour les grandes régressions sociales nommées "reformes", qu’il se les applique à lui même et qu’il dégage.

    Monsieur Duhamel désespère sans doute que dans les usines on ne chantent pas encore un hymne à la gloire de la société, payé au 10ième du SMIG avec taloches et brimades comme en chine à la clé.

    Toujours du coté du manche, en quarante ans de télévision, je ne l’ai jamais vu proposer quelque chose d’original politiquement parlant, cet euro béat


  • Si par "Français" il entend l’oligarchie gaucho-bobo qui tient les rennes de la politique et des merdias, alors oui, là il a raison, ceux-là refusent le monde réel. Mais comme fort heureusement les Français ne se réduisent pas à "ça", force est de constater qu’il est complètement aux fraises, car les Français, les vrais, le peuple, eux, vivent dans le réel, et s’efforcent comme ils peuvent de le rappeler à la crasse politico-merdiatique, qui de son côté fait la sourde oreille fait appel aux forces de l’ordre pour les réprimer. Le cas de l’intrusion récente sur le plateau de Pujadas est une synthèse de cette situation.

    Donc en fait, quand il dit ça, Duhamel fait en somme un aveu : il admet à demi-mots qu’il fait partie de cette classe...pardon, crasse.


  • C’est sur,lui il connait la vrai vie,passer son temps avec l’élite,manger des ptits fours à longueur de journée dans les préfectures...
    Cette société est de pire en pire ! un seul exemple,mon cas personnel.
    Mon père a réussi à faire vivre sa famille (8 personnes)et être propriétaire avec son seul salaire.
    J’ai le même boulot que mon père mais avec une grosse différence,nous sommes que 3 et le 5 de chaque mois je n’ai plus une tune !
    Mrs les journalistes,vous n’êtes que des gens foutre !!


  • Dans la famille Duhamel je demande " Nathalie Saint-Cricq "...pour les belles méthodes totalitaires en démocrature.

    Héraclite disait : "Pour les éveillés, le monde est un et commun, mais chacun de ceux qui dorment s’en détourne vers son monde propre"
    On constate que les plus éveillés sont dans la dissidence, les autres dans leur monde bien restreint.


  • #1430507

    Alors la j’avoue que son attitude me dépasse complétement : il a bien cerné le sentiment général dominant chez mes compatriotes pourtant il continu à nous dérouler le discours orwellien de la fondation Terra Nova en refusant obstinément de changer de cap.
    Cet homme n’est pas récupérable. Perso je l’ajoute à ma liste des gens qu’il faudra décapiter à la libération.

    Pour nos amis droitards vous serez bien aimable de noter que ce penseur "de gauche" conclu son article de propagande éhonté en déclarant que le socialisme était mort et enterré et qu’il fallait vivre avec son temps. J’espère que les derniers lecteurs du ex-quotidien socialiste de la banque Rotschild le remarqueront aussi.


  • Moi, personnellement, la mondialisation, ou devrais-je dire, la globalisation, je n’en veux pas. Les innovations technologiques ? Point trop n’en faut ! Puisque le rédacteur de cet article ne semble pas satisfait que certains français osent se rebeller, je lui dirais très simplement : Après vous, monsieur, je vous laisse passer le premier !


  • Beaucoup de mots pour dire que le Français n’aime pas être une bête de somme, un esclave, et un pauvre passif.


  • Rejet du monde ? Sans doute pas. Rejet de la mondialisation, sûrement. Rejet de la politique, évidemment... Ce baveux en a oublié quelques uns, des rejets. A commencer par le rejet des connards dans son genre. Des décennies à nous les casser avec sa docte présence face aux clowns gouvernants successifs, servant toujours la soupe au final. Il a eu son heure de gloire, mais maintenant le changement ce serait aussi qu’il se taille, car on n’est plus du même monde, c’est clair.


  • Ce type est un journaliste et il n’est pas au chômage .... conclusion .....


  • Mais non Mr. Duhamel, les Français (du moins une partie de plus en plus grande) exigent le monde réel, ils veulent la vérité et manifestement vous êtes du côté du mensonge ou plus grave encore vous croyez à ce que vous dites et que cette société capitaliste libérale mondialisé vous va très bien et que 70% de travailleur détaché sur le chantier du terminal méthanier de Dunkerque par exemple et bien c’est merveilleux.

    E&R relaie cet article pour montrer votre déconnexion, ça fonctionne très bien. Continuer Mr. Duhamel.

    Les Français refusent de plus en plus les journalistes collabo du système capitaliste libérale mondialisé.

     

    • Vos mots sont si justes, je ne l’aurais pas si bien expliqué. On ne cherche pas le pouvoir mais juste plus de liberté. Le capitalisme apporte trop peu de bien mais étant donné que Mr Duhamel est "de l’autre côté", il ne voit pas tout ça. La question que je me pose dernièrement c’est est-ce que nos oligarques vont-ils comprendre la nécessite et le bien-être qu’ils pourraient en tirer si nos sociétés allait mieux. Quand on créée de la misère, on finit par pourrir soi-même... Et je doute que le transhumanisme tels qu’il se met en place va vraiment aboutir à quelque chose de sérieux...
      Sale époque mais finalement très intéressante aussi !


  • #1430529
    le 28/03/2016 par expert de l’obeissance
    Pour Alain Duhamel, "les Français refusent le monde réel"

    ce pro nouvel ordre mondial qui du haut de son salon moquette nous fait des remontrances car nous rechignons à nous aligner sur le "modéle americain" , est un des innombrables membres de ces réseaux du capital , qui ont leurs medias pour s’auto blanchir pendant que les horreurs continuent à la téte des états : guerres et rackets , pillages et destructions , divisions et le tout chapeauté par ces "idealistes" de façade poltiques et autres experts attitrés.

    en france il y a encore des duhamel pour se foutre de la gueule des gens en parlant de droite et de gauche "française" .
    et aprés il accuse le peuple de refus , de dénis et autre terme glissant vers le psychanalytique .

    il est certain que le "story telling" est une pratique bien rodée chez les publicistes des diverses écuries d’oligarques.


  • #1430541

    Les gens comme lui sont dans le déni du PEUPLE .
    Ils ont mi la France dans la M.... ou elle se trouve aujourd’hui
    de plus les" Français" ça ne veut rien dire tant les parcours et les identités son disparates .

    nous les avons trop vu les elkabach duhamel etc. du balai !


  • #1430542
    le 28/03/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Pour Alain Duhamel, "les Français refusent le monde réel"

    Georges Marchais à Alain Duhamel et Jean-Pierre Elkabbach :
    "Vous zêtes pas intéressé au changement !" (03:06)
    http://www.ina.fr/video/I08014459


  • celui là , c’est le prototype sur la base duquel ils ont fabriqué en serie tous ces "journalistes qui ne posent jamais de question " !

    il faudra penser à le mettre au musée , quand il aura fini de nous livrer ses explications !


  • Alain Duhamel est un personnage presque comique qu’il faut envisager d’inscrire à l’inventaire des monuments historiques. Il diffuse la pensée politique "sous science-po" qui consiste à parler du "réel" en "peulitique". Evidemment, le "réel", il sait ce que c’est vu de son faubourg-saint-germain et les gens qui ne sont pas d’accord avec lui sont évidemment hors du champs du "réel." De "son" réel. Représentant émouvant de la bourgeoisie parisienne semi-maçonnique, semi-catholique, à petit foulard et à mocassins et se déplaçant en solex. Heu ! heu ! très drôle !

    Même Heidegger n’est pas parvenu à éclaircir vraiment la question du "réel" (lire "Qu’est-ce qu’une chose" et son "Introduction à la métaphysique") alors on ne va pas faire confiance à ce pauvre Duhamel pour nous exposer ce qu’est le "réel" surtout en "peulitique" et donc ce qu’est "l’irréel". Si : sont dans l’irréel ceux qui n’ont pas son opinion centristo-centriste.

    Ne pas oublier le fameux parti dit des "modérés" (les "beudairais" sous Giscard et Barre) que la Grande Convention Nationale avait envoyé justement à la guillotine, qui était aussi le parti du "marais" donc, sous entendu, des batraciens. Il est possible que la rue Saint-Guillaume et son réprésentant Duhamel se situe dans l’irréel des marécages centristes. Croâ ! croâ !


  • Mr Duhamel,

    Je pense que si vous viviez tous les jours la réalité de beaucoup de Français, vous n’en voudriez pas non plus.


  • Bravo Duhamel !! Vous venez de pondre un chef d’oeuvre de soumission , de veulerie, d’auto-satisfaction bourgeoise.
    Vous incarnez magnifiquement à vous tout seul nos élites déconnectées du réel. Le retour du bâton n’en sera que plus rude.
    J’espère voir un jour vôtre humiliation publique devant les millions de français à qui vous venez de cracher à la gueule..

     

    • C’est bien et bien dit. !
      Duhamel et son compère Elkabach,ne sont plus couverts
      des "Habits neufs de la politique".Leurs vieux manteaux
      sentent la naphtaline,et leurs haleines un souffle aigri par
      la résurgence d’un peuple qui s’extraie du marigot nauséabond
      où les deux crocodiles ont fait tant de victimes !


  • Duhamel, qui a leche les bottes des puissants depuis 50 ans, en pretendant faire du "journalisme".


  • Un homme influent ce Duhammel hein ? Un journaliste ( hors d’époque ) hors de la réalité du quotidien des français et qui les dénigre.


  • C’est sûr que pour la clique des Duhamel et consorts, les "adaptations" à la vie réelle qu’il chéri tant pour "la lie franchouillarde" ne change rien à la qualité de son train de vie.
    Imaginons qu’un jour que l’abattement fiscale forfaitaire de 7650 € pour les journaleux soit supprimé je vois très bien Dudulagamelle monté au créneau en criant "au populisme !"


  • #1430587

    Mais pour qui il se prend, ce Duhamel, pour moraliser le désespoir Français ? Depuis quand ce sale bonhomme a-t-il le droit de porter un jugement sur le peuple de France, lui le valet servile et apatride d’une cause que le bon sens honnit ? Comme si le mondialisme, mâtiné de multiculturalisme, de transsexualisme, de capitalisme aberrant, de perversions, de dénaturation maçonnique, de laid et anti humain, (pour ne pas dire infra-humain) en tous genres, revêtait un caractère obligatoire et bénéfique, que le commun des mortels se devait d’accepter dans la joie ! Son monde réel, certes pour l’heure, s’impose à nous le peuple au forceps ; mais il ne peut en aucun cas nous rendre heureux, nous coupant tout à la fois de notre source et de notre finalité. D’autre part, ce monde est évitable ; et non seulement évitable, mais il convient de lutter corps et âme contre lui. Duhamel n’a donc rien compris au véritable monde dans lequel il vit. Les Français, de plus en plus nombreux, sont en guerre ouverte contre sa réalité. Notre réalité n’est pas la sienne.


  • Sur ce sujet, les mots d’Olivier Bardolle (auteur d’essais dont je recommande la lecture..) :

    « Le monde moderne, le monde global, le monde de la mondialisation se moque des Français et de leur manque d’entrain, pourtant, le renoncement n’est-il pas la marque même de la sagesse ? Selon des études d’opinion spécialisées dans la "joie de vivre", les Français seraient le peuple le plus déprimé de la Terre. Pourquoi les Français sont-ils si déprimés quand ils vivent dans un pays que les autres peuples leur envient et que la France est la première destination touristique mondiale ? Eh bien, peut-être pourrions-nous leur rétorquer que c’est parce que les Français sont en avance (à force d’être en retard, et d’accumuler ce retard, on finit par être en avance, c’est la définition même d’une « révolution »). Ce vieux peuple qui a tout connu, tout vécu, épuisé par toutes les guerres perdues, sait ce que c’est que la tragédie de l’histoire. Des champs Catalauniques à Verdun, il aura répandu son sang sur tous les champs de bataille, forcément il a du flair pour renifler les catastrophes à venir. Il les voit venir de loin, bien avant les autres, et ce sont eux qui deviennent pour le coup les véritables « attardés de l’histoire ». Ce sont eux, les Américains toujours positivistes, technoïdes, qui croient que ça va passer encore une fois. Ce sont eux, les Chinois, les Indiens, les Brésiliens, les Africains, encore dans les limbes, qui piaffent d’impatience de s’attabler enfin au grand banquet de la modernité, tous sont en retard sur les Français, et les autres vieux peuples européens, qui savent que le festin est terminé et que la table va bientôt être desservie. Comme nous l’a appris Sophocle, « là où est la conscience, le bonheur s’enfuit », et les Français, conscients de ce qui arrive, ne sont pas loin de penser que l’expérience humaine, sous la pression du nombre, est en train d’échouer. »


  • C’est exactement tout l’inverse ! Ce sont les médias et politiciens qui sont constamment en dehors du réel.


  • #1430597

    Au contraire mon cher Alain : nous "raffolons" tellement du réel (qui vomit notre histoire et notre culture) que nous voulons en changer !


  • « Alors, ils font un peu la gueule, c’est compréhensible. Ils n’ont pas envie d’aller vivre dans l’espace ni au fond des océans, ils n’ont pas envie de se nourrir d’insectes, ils ne souhaitent pas échanger leurs vieux organes fatigués contre des prothèses, ils ne veulent pas non plus stocker leurs gamètes dans de l’azote liquide pour pouvoir un jour féconder une femme qui aura l’âge de leur petite fille, les Français, majoritairement, sont de l’Ancien Monde. Ils sont peut-être dans cette disposition d’esprit que devait avoir les derniers Indiens d’Amérique, ils incarnent le passé et sont devenus obsolètes, mais comme le disait dans les années 1960 avec malice un charmant petit monstre, on ne sait jamais ce que le passé nous réserve, et l’histoire de France n’est peut-être pas terminée. »

    - Olivier Bardolle, "Le délicieux vertige de la dissolution" 2013.


  • "les Français refusent le monde réel"
    De la, a déduire que les non Français imposent ce "monde réel" , il n’y a qu’un pas.


  • S’ils n’ont pas de pain qu’on leur donne de la brioche... Tant que ce n ’est pas lui qui souffre tout va... Il ne faut plus écouter ces gens là c’est tout


  • De sa Tour d’ivoire A.Duhamel s’inquiète des français qui ouvrent les yeux et qu’il ne peut plus noyer dans ses mensonges journalistiques comme ses collègues journalopes au service du sionisme international !


  • #1430641

    Du 25 décembre 496 au 21 janvier 1793, la France n’a pas changé de régime : le Christ et le roi étaient ses rois.

    Depuis, la durée moyenne des régimes républicains n’a pas dépassé 32 mois ! (C’est une moyenne, il est de leurs régimes qui n’ont heureusement duré qu’un jour : le bon temps !)

    Nous en sommes au cinquième essai, toujours aussi insatisfaits.

    Ils nous ont fait faire ou imposé sur LEUR greffe révolutionnaire de l’Homme-dieu :

    - Cinq révolutions : 1789-1799, 1830, 1848, 1870, 1945, 1968-1974
    - Trois guerres proto/ crypto maçonniques (donc républicaines) : Valmy, 1870, 1914-1918, 1939-1945
    - Un nombre incalculable de purges de chrétiens pratiquants, massacre des prêtres réfractaires, massacres de Vendée, Loi de 1905, purges de la Libération, persécutions des quenelleurs et gazage des poussettes.

    Pourtant, malgré tous leurs efforts, jamais la greffe republicano-maçonnique, l’idéologie promothéenne de l’"Homme nouvau", n’a pris, ne prend et ne prendra.

    Maintenant, ils veulent nous dissoudre dans le cosmopolitisme ethnique : ne tremblez pas, les chiens qu’ils lancent sur nous se retourneront contre eux.

    Toujours le peuple se rebiffe, et toujours plus le pouvoir propagande et persécute

    Pour être français, Dieudonnée en est à son 150 ième procès !

    C’est cette résistance que Duhamel appelle "le refus du réel" et qui n’est que le refus de leur "religion"

    C’est notre résistance, constante depuis le 21 janvier 1793, qui, aux yeux du monde, sauve l’honneur de la France.

    Et c’est leur religion qui a fini aux yeux de l’histoire et du monde de les discréditer, eux et leur république.

    Duhamel ne sait pas qu’il est discrédité et qu’il s’est lui-même discrédité.

    Comme les siens, il se croit encore roi alors qu’il n’est qu’en sursis.

     

  • Avec 275 millions d’euros sur son compte il ose parler celui là non mais franchement


  • "une nette majorité de Français considère que la démocratie fonctionne très mal. Insatisfaction chronique."

    Insatisfaction ? Non Monsieur ! Constat ! La démocratie est une vaste blague le peuple n’est plus consulté sauf pour élire des traitres qui font tout le contraire de ce qu’ils ont annoncé ... Tous les 5 ans, et le reste du temps ont doit serrer les fesses, au nom de quoi Monsieur le génie ?
    On subit de plus en plus les politiques désastreuses de ces dernières années et les gens en ont marre tout simplement.
    On en a marre de voir les mêmes têtes en politiques, dans les médias, etc ...
    Rien avance positivement mais en plus on devrait féliciter des réformes, autrement dit de l’austérité et en plus avec le sourire ... ? au nom de quoi Monsieur le génie ?
    Et bien non et les Français ont raison de montrer de la défiance vis à vis de ces pseudos partis politiques corrompus et qui se foutent des Français.
    Le tout appuyée par des gens comme vous, que je considère comme étant des traitres à la nation Française.
    Les Français sont des gens cultivés et intelligents et qui sentent surtout qu’on les trompe depuis longtemps maintenant.
    Nous voulons du changement, du sang frais, des idées jeunes et innovantes et pas nous soumettre à l’oligarchie européenne et mondialiste dirigée par des salopards.
    Les Français ont soif de France, de souveraineté et de respect. Ils veulent vivre simplement, en sécurité, être heureux et en ayant confiance en l’avenir.
    C’est aussi simple que ça, force est de constater que c’est pas le cas donc que la politique est un désastre que nous sommes donc insatisfaits et que nous le resterons tant que ça ne changera pas que ça vous plaise ou non.
    Je suis Français !

     

  • Ce « monde imaginaire », ce sont les politiciens et les philosophaillons du pays qui l’entretiennent. Pourquoi ? Ils aimeraient se faire qualifier, à raison, de criminels de guerre, de fouteurs de merde, de mauvais vendeurs, de saboteurs de l’économie nationale, de fainéants, d’arnaqueurs, d’oiseaux de malheur ? Même leur merde est interprétée - « c’est un fait » comme diraient certains - comme un fruit des plus beaux jardins terrestres. La Libye, la Syrie et les jardins de Marrakech vous diront le goût de ce fruit....

    Ce monsieur Duhamel est malhonnête à l’extrême. Il est dans le déni de la réalité. C’est un faible.


  • Cher Monsieur Duhamel, lorsque l’oligarchie au pouvoir permettra de vivre vraiment en démocratie, en demandant sérieusement son avis au peuple, et non en le manipulant, tout porte à croire, que l’état d’esprit des français changera positivement.

    Pour vous c’est plus facile. Vous êtes un garde chiourme collaborationniste, grassement payé pour intoxiquer les foules. Hélas, pour vous et vos homologues, le réveil de la conscience politique des peuples s’accélère, et vos jérémiades, n’intéressent plus grand monde, en dehors de vos thuriféraires.

    Il faut Cher Monsieur, songer à prendre votre retraite, afin de laisser la place aux jeunes qui ont besoin de travailler. Nous vous avons assez vu sur les plateaux de télévision, à donner vos leçons de morale.


  • disons plutot que les francais refusent ton monde,remettont les choses a l’endroit.


  • alain duhamel,
    Ce personnage d’un autre temps vit sur un nuage de dorures et de paillettes.
    Tout cela au frais et au dépend du pauvre contribuable dont il ne connait fichtrement rien !
    Je cherche désespérément et ne trouve aucun apport politique, culturel, philosophique et social à sa génération.
    Entre chômeur et p..e, je n’hésite pas un instant.
    c’est une vraie p..e dorée !
    Tournez la page.


  • Bouh ! Les vilains Français qui refusent de se mondialiser ! Ils refusent le sens empirique de l’histoire, quelle horreur !

    Le Gaulois a toujours été rebelle, il est vrai. C’est sa fierté.


  • "Aucun régime politique ne la satisfait, c’est bien pourquoi elle a consommé 15 Constitutions depuis 1789, record d’Europe, et testé à peu près toutes les formules : monarchie absolue, monarchie parlementaire, consulat, Empire (autoritaire ou libéral), régimes d’exception (Terreur, Vichy), république parlementaire, et république présidentielle."

    Aucune de ces constitutions ne fut une constitution démocratique et aucun de ces régimes politiques ne fut la démocratie, d’où l’insatisfaction des Français qui depuis 1789 subissent les décisions pro-riches de quelques centaines d’oligarques.


  • #1430708

    C’est peut-être Alain Duhamel qui n’aime pas la France ?

     

    • #1430773
      le 28/03/2016 par Camelot du Christ-Roi...
      Pour Alain Duhamel, "les Français refusent le monde réel"

      @Zarathousthra
      Ou certainement que les français non pas son train de vie !
      Et que du coup, ce type ne parle pas aux français (peuple), mais à un parterre de nantis, plus vil les uns que les autres, non ?
      Mais ce n’est qu’une réflexion, qu’un questionnement @Zarathousthra, et peut-être même, que tu te poses toi même, cette question, non ??
      A bon entendeur monsieur Duchamel et que Dieu te protège @Zarathousthra...


  • #1430722

    Ce type est aussi peu futé et pervers qu’alain Minc : "adaptez-vous au mondialisme intégral, ou vous crèverez !"

    Mon coco, sache que les français n’en veulent pas de ton libéralisme moyen-âgeux ; le progrès n’est pas de ton côté, alors rentre chez toi !


  • #1430732

    Un monde où la circulation des biens et des personnes repose sur des données virtuelles heurte le bon sens des gens qui se méfient des délocalisations et du modernisme hors-sol. Rien de plus humain ni de plus réaliste que cela !

    L’homme est capable de faire ce qu’il est incapable d’imaginer. René Char.


  • S’il y avait un podium où faire figurer les journalistes qui me dégoûtent le plus, nul doute que ce dernier aurait sa place à la plus haute marche. Et pourtant, la concurrence est rude.....


  • #1430882

    Nous remarquons tous que les journalost évoquent toujours "les Français" alors qu’ils devraient s’inclurent et dire "nous" à moins de se considérer comme extérieurs à la communauté nationale et, dans ce cas, les exclut de toute légitimité pour officier sur des chaînes publiques ou nationales. C’est une manière de se situer au dessus des autres et, comptes tenus par elisabeth lévi du nombre de "ya trop de quoi", un état des lieux d’un communautarisme sûr de lui et dominateur qui ne dit pas son nom.
    Quant à georges duhamel, qui peut encore lui témoigner le moindre intérêt ?


  • Vive la Gaule !


  • Parce qu’Alain Duhamel est lui, comme chacun sait, l’incarnation du français ordinaire confronté quotidiennement au monde réel !!! Quant aux malveillants et autres démagos qui ne verraient en lui qu’un bip, qu’ils mangent de la brioche !


  • #1431057
    le 29/03/2016 par dessine moi un mouton
    Pour Alain Duhamel, "les Français refusent le monde réel"

    j’aime beaucoup les guignols comme lui qui "critiquent la france" mais qui ne partiraient pour rien au monde ailleur , dans un pays qui serait à "leurs hauteurs".
    il kiffe grave la vie en france , sont probléme est qu’il faut beaucoup de pauvres pour que des riches comme lui aient pas grand chose à foutre pour accumuler .
    s’il vante le mondialisme c’est uniquement pour protéger son compte en banque , pour améliorer le systéme de perfusion qui le nourrit...


  • D’ailleurs les Français votent pour des politiciens et écoutent des journalistes qui n’existent pas. Comment Duhamel peut-il se plaindre des Français qui n’"aiment pas le monde réel" alors que les gens comme lui font tout pour cacher ce fameux monde réel.

    Si il veut voir du réel je l’invite dans la cité où j’ai grandi.


Commentaires suivants