Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pour le Défenseur des droits, la France discrimine ses étrangers

Pourtant Ibrahimovic a déclaré qu’il aimait la France

Au cœur de la pensée d’extrême droite, la préférence nationale s’est doucement instillée au pays des Lumières… Chaque page du rapport intitulé « Les droits fondamentaux des étrangers en France », rendu public ce lundi 9 mai par le Défenseur des droits, Jacques Toubon, rappelle cette réalité.

 

 

Si M. Toubon n’emploie jamais cette expression politiquement marquée, il montre comment l’accès à des droits aussi fondamentaux que la scolarisation ou la santé peut être entravé pour les extra-nationaux. Pire, il rappelle qu’on n’interroge même plus ces discriminations, tant elles se sont banalisées. «  L’idée de traiter différemment les personnes n’ayant pas la nationalité française, de leur accorder moins de droits que les nationaux est si usuelle et convenue qu’elle laisserait croire que la question de la légitimité d’une telle distinction est dépourvue de toute utilité et de tout intérêt », note-t-il dès les premières lignes de son travail.

Depuis qu’il a endossé l’habit de Défenseur des droits en juillet 2014, Jacques Toubon ne mâche pas ses mots et réfute le prêt-à-penser, souhaitant alerter sur l’esprit des lois françaises autant que sur leur application. Le travail du jour est d’autant plus important qu’il concerne aussi le Français d’origine, puisque, à ses yeux « le respect des droits des étrangers est un marqueur essentiel du degré de défense et de protection des droits et libertés dans un pays ».

 

JPEG - 51.8 ko
La queue pour le renouvellement des permis de séjour devant la préfecture de Lyon le 16 février 2015

[...]

En octobre 2015, il a signé l’un des rapports sur Calais qui, de l’avis général, a le mieux dessiné les manquements étatiques concernant ce lieu. Sa voix – et d’autres – a contraint le gouvernement à faire un petit pas vers des solutions d’hébergement plus décentes, mais aussi à penser la scolarisation des enfants, et à prendre en compte les jeunes isolés dans la « jungle ».

[...]

Alors que le gouvernement se félicite d’avoir amélioré la situation des demandeurs d’asile grâce à la loi du 29 juillet 2015, leur situation reste assez critique, si l’on en croit le rapport, qui insiste pour « que tous les demandeurs d’asile se voient verser dans les plus brefs délais et avec effet rétroactif les allocations auxquelles ils ont droit depuis le 1er novembre 2015 », date de l’entrée en application de la nouvelle loi.

[...]

En dépit de l’engagement pris en 2012 par la Place Beauvau d’améliorer l’accueil, « les “refoulements” persistent à l’entrée de plusieurs préfectures et constituent une entrave inacceptable au droit des étrangers à voir examiner leur situation », parfois les migrants voient exiger par un guichetier tout puissant, un papier qu’ils n’auraient pas légalement à fournir. Voire qu’ils ne pourront jamais produire.

Lire l’article dans son intégralité sur lemonde.fr

Le défenseur des « droits » a-t-il oublié ceux des Français ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • « L’idée de traiter différemment les personnes n’ayant pas la nationalité française, de leur accorder moins de droits que les nationaux est si usuelle et convenue qu’elle laisserait croire que la question de la légitimité d’une telle distinction est dépourvue de toute utilité et de tout intérêt »



    Mais sans rire ?! Evidemment qu’un national est privilegie vis-a-vis d’un etranger... C’est comme ca partout sur la planete et depuis tres tres tres longtemps. Si t’as voyage, tu sais...
    Il ne s’agit pas la de consideration chretienne pour l’etre humain mais bien de droits (et devoirs) civics. Le seigneur reconnait toutes ses brebis mais le droits francais n’est pas vraiment la pour ce genre de choses. Il doit proteger un peuple, une nation, sans aucune autre consideration pour l’individu que son apartenance a la communaute nationale... pas sa race, pas son ethnie, pas sa religion, ni son point de vue sur le big-bang, l’evolution ou la Shoah.

     

    • évidemment en accord total avec ta clarification, Jacob...par contre le Toubon, quel pilpoul et que c’est mal mais mal écrit...c’est çà le Français d’aujourd’hui ?!...un langage emphatique, grandiloquent et ampoulé pour laisser apparaitre quand même quelques fondamentaux évidents en filigrane..quelle médiocrité !...bonne journée .


  • Le problème c’est qu’à force de ne pas "discriminer" (c’est à dire distinguer, de déterminer, de définir une limite entre une chose et une autre chose), et notamment entre étrangers et citoyens, la France en tant qu’Etat capable de faire rentrer les impôts au nom du peuple et emmerder ses citoyens et payer ses fonctionnaires va disparaître. Ce sera tant mieux d’un certain point de vue. Plus d’obligations, plus de fonctionnaires chiants derrière un hygiaphone, plus d’impôts. Plus de loi. A l’Ouest du Pecos qu’on sera.

    Mais alors le "Défenseur des Droits", haut fonctionnaire catégorie A émargeant à plus de 20.000 € par mois (sans compter voiture de fonction et avantages en nature, prime de panier et noëls des enfants), pontifiant sur "les droits" et vivant entièrement aux frais de l’état, ne sera justement plus payé du tout par l’état et, évidemment, n’étant pas l’abbé Pierre, n’ira plus au bureau pour la gloire et ses conviction profondes et sa foi vibrante dans les Droits de l’Homme Universel. Ses secrétaires aussi ne seront plus payées. Même s’il va au bureau, on ne va pas lui demander de faire chauffer les photocopieuses pour diffuser ses "rapports" objets d’un classement vertical dans toute l’administration. Le "Défenseur des Droits" est un "Conseil Economique et Social" à lui tout seul. Il ne sert à rien et coûte très cher.

    Les français qui commencent à en avoir marre de se faire donner des leçons par ces mandarins microcéphales,seront tentés d’aller voir ailleurs et constitueront un état indépendant de la France et de la fonction publique française qui les ruine (et cela s’est déjà vu), et refuseront de payer des impôts à un état méchant et vermoulu qui distribue ses deniers au monde entier.

    Ils mettront le "Défenseur des Droits" en état d’arrestation (après qu’il a été "interpellé") pour concussion (rassurez-vous, il aura droit à un avocat au titre de l’aide juridictionnelle, soit 645,78 €, pas plus, à assumer pour le contribuable). Et peine de mort rétablie pour les concussionnaires.


  • Tout cela s’explique facilement : à terme, il s’agit de gommer la différence Nationaux/Étrangers...il est vital pour le Capitalisme de dissoudre les nations, et Marx a démontré que ces processus historiques sont irréversibles, malheureusement pour nous...


  • Oui c’est vrai, la France en tant qu’institution et les francais en tant que peuple discriminent les étrangers, qu’ils soient de nationalité francaise ou pas.

    Et alors ?

    Il ne faut pas se mentir, ça n’est pas une spécificité française. Tous les indigènes de toutes les nations du monde discriment les allogènes qui se trouvent chez eux directement ou indirectement, de façon plus ou moins brutale et de façon plus ou moins consciente. C’est la vie. Il parait que la sociologie et l’anthropologie expliquent très bien ces phénomènes on ne peut plus normaux.

    Moi je m’y suis fait et puisque je refuse obstinément l’assimilation, bien que je sois parfaitement intégré, je ne m’en plaindrais pas et je retournerais sur les terres de mes ancêtres si un jour les conditions économiques et sociales étaient réunis pour que mon niveau de vie n’en pâtisse pas trop. Bien que je sois tout à fait conscient que j’y serais également traité en étranger, c’est là le drame que vivent les enfants d’exilés comme moi. Nous sommes des apatrides avec deux ou trois passeports.

    Dans mon malheur j’aurais eu la chance de naître en France, un beau pays qui m’a permis de m’instruire et de m’élever socialement. Je ne parle même pas de la culture, de la nourriture et des femmes. Je remercie le bon dieu de ne pas m’avoir fait naître étranger en Amérique, en Europe de l’est ou dans le monde arabo-musulman par exemple. La stigmatisation, le mépris et les discriminations y sont bien plus insupportables qu’ici où on en viendrait presque à développer le syndrome de Stockhlom s’y on n’y prennait pas garde tant la France est généreuse malgré tout ces défauts. Les ingénieurs et les médecins issus de ma communauté, les bandes d’amis hétérogènes et les couples mixtes autour de moi sont là pour me le rappeler quotidiennement. Que je le veuille ou non.

    Cordialement.

    Signé un français de papier kabyle, qui ne crache pas dans la soupe mais sans se renier et surtout sans se déshonnorer en vantant les mérites ou en imitant ses nouveaux amis avec outrance.

     

    • Merci. Un fds


    • @anonyme........en même temps tu avoues être un Français de papier, ce qui peut s’avérer une position inconfortable moralement ( à toi d’en tirer ou pas les conséquences )...avoir le cul entre deux chaises est dangereux, surtout qu’avec le temps ces dernières tendent souvent à s’éloigner l’une de l’autre !...enfin, je te plains sincèrement de te sentir apatride ( c’est pour moi un sentiment plus qu’étrange, incompréhensible )...mais tu as une communauté et par les temps qui cavalent, c’est nettement mieux que d’avoir une patrie, çà vaut tous les passeports !...avec un brin d’ironie certes, mais fraternellement .


    • #karimrimbaud

      Tu sais on peut tout à fait s’assumer en tant que français de papier, respecter ce pays, se respecter soi même et se sentir bien dans ses baskets. Aussi je n’ai pas le cul entre deux chaises puisque je ne me revendique pas plus d’une autre nationalité et encore moins d’une autre allégeance que de la nationalité française. Après pour être honnête je suis un peu plus qu’un simple français de papier, déjà suis francophone même si le francais n’est pas ma langue maternelle. Je ne suis pas francophile mais presque et je suis très influencé, presque malgré moi, par une certaine philosophie et le mode de vie occidental. Pour ce qui est du futur, il ne me fait pas spécialement peur, au contraire même je discerne quelques opportunités. Je ne crois pas à ces histoires de balkanisation de la France et si par malheur je me trompais et bien j’irais tout simplement voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Je ne suis pas du genre à me battre pour des idées, loin de la même et cela sans être un lache. Je me sentirais ridicule si je disais que j’étais français ou algérien, je suis ni l’un, ni l’autre. Je suis un kabyle de la diaspora et ca me va très bien car comme tu le dis ma petite communauté n’a rien à envier aux autres communautés en termes d’hospitalité, de solidarité et de bienveillance. Fussent-elles nationales comme celles de ces gens qui auraient le cul entre deux chaises, régionales comme nous, religieuses ou autre. Je ne pense pas perdre grand chose au change et je m’évite des maux de tête et des soucis inutiles.


  • Pour qui a eu à faire au "Défenseur des Droits", il ne pourra que contacter son caractère UBUESQUE ....quelques cas traités "normalement" pour la façade, sinon le reste , ils s’en tapent complètement.


  • c’est faux la France ne discrimine pas ses étrangers,elle donne la légion d’honneur aux plus méritants d’entre eux comme le prince d’Arabie par exemple.


  • Il faudrait que Toubon et ses amis expliquent au monde entier que les autochtones doivent privilégier les allochtones !
    Mais ceci n’existe nul part, c’est dans la nature humaine et tant mieux. C’est sûrement grâce à ça que les peuples et les cultures se sont en partie construits.
    Ça s’appelle la préservation.


  • #1461778
    le 09/05/2016 par la lune est verte , le sable est bleu
    Pour le Défenseur des droits, la France discrimine ses étrangers

    « le respect des droits des étrangers est un marqueur essentiel du degré de défense et de protection des droits et libertés dans un pays ».

    va faire la leçon à l’arabie saoudite , au lieu de distribuer des médailles et aprés on t’écoutera peut étre , et dans un futur éloigné ( si tu a fait preuve d’honnetété ) peut étre on te croira .
    en attendant va vendre de la lessive , c’est la ou tu excelle.

     

  • casse les frontiéres des comptes bancaires et ensuite tu pourra l’ouvrir , en attendant honore tes contrats petit mercenaire ...
    car la main qui donne est supérieur à la main qui reçoit de qui reçois tu petit mercenaire ?


  • La gauche a une pensée totalitaire absolument insupportable !


  • #1461985

    Bon, je pose le lien ici, mais vous pouvez le déplacer ailleurs si c’est mieux adapté.
    http://mobile.francetvinfo.fr/faits...

    Le coupable porte plainte contre sa victime, car la victime a enquêtée elle-même, grâce à une vidéo, au lieu de se reposer entièrement sur le travail de la justice.

    Sincèrement, pensez-vous que la police va convoquer tout les suspects, quitte à emmerder un tas d’innocents, pour 1000 euros ? Et les innocents qui auraient été convoqués, est-ce qu’ils peuvent porter plainte contre la police ?

    On sait très bien ici, que si l’on a seulement la vidéo du coupable, mais ni le nom, ni l’adresse du coupable, l’enquête s’arrête à la convocation du plaignant pour qu’il confirme sa plainte (et demande une demi-journée de congé à son employeur pour cette confirmation).

    D’ailleurs, le coupable ayant le nom et l’adresse de sa victime, ça a permis à la justice d’aller beaucoup plus vite pour faire comprendre à la victime que :
    1- le coupable n’a pas volé le sac, car il l’a abandonné ensuite, et n’a pas volé 1000 euros dans le sac, car ils n’y étaient pas quand il a ouvert le sac.
    2- on n’enquète pas à la place de la police, c’est une atteinte au droit à la vie privée pénalement répréhensible.

    La police est là pour (vous) protéger.

     

    • "illégitime défense et punition de la victime"...
      Plaintes classées sans suite (combien par année..le ministre de l’intérieur ne le dira jamais, vous l’imaginez déclarant :"la police a enregistré x plaintes et en a classées x sans suites"... ?) ) souvent même quand les faits sont avérés et connus. Pourquoi ? C’est simple la police n’est pas là pour vous protéger, ("ils/elles" s’en tapent) mais pour vous surveiller.


  • Ce n’est pas ce que disent les Roms ....


  • @anonyme..........bonsoir ou bonjour camarade ( selon l’heure où tu me liras si tu me lis ), tu as bien compris qu’il ne s’agissait pas d’un jugement et encore moins péremptoire, j’essaie de comprendre les gens c’est çà qui m’intéresse et à la lecture de ton post, j’ai perçu quelqu’un en quête de repères...c’est vrai que n’appartenir à aucun pays ou aucune culture, çà rentre pas trop dans mes cases mais je pense aussi que c’est générationnel ( je pense que tu es sensiblement plus jeune que moi, et qu’on le veuille ou non, çà vous change une perception )...à mon sens ce qui définit le mieux l’appartenance à un pays c’est la langue et le sens de l’Histoire de ce pays, en sachant que vous êtes en dialogue permanent avec la fibre charnelle et tellurique du pays en question ( la France en l’occurrence ), et que chose fondamentale vous n’attendez, que dis-je, vous ne concevez pas le moindre adoubement pouvant venir de qui que ce soit...en bref, Français c’est un état, une grâce et çà ne se prouve ni ne se démontre à aucun moment !...après je ne suis pas un patriote hystérique ( ceux que Céline évoqua notamment dans " Le Voyage..." ), un patriote par dénigrement, au contraire, j’ai un respect et parfois une passion pour les autres cultures...et je vais te dire qu’un Français digne et insoumis comme je le conçois ( et comme je le suis ), ben çà peut aussi conchier son pays à l’occasion, le trouver nase et ne pas l’envoyer dire, sans avoir besoin de se justifier jamais...car être Français c’est un attachement aigu et fondamental à une liberté irréductible qui traverse les époques et les régimes...une sacralité essentielle que je ressens malgré l’état de délabrement et de ridicule de la France actuelle, par delà les turpitudes en tous genres et qui nous laisse malgré tout le panache, ce fameux panache que même les ennemis de Cyrano n’ont pu arracher à son chapeau...c’est parce que je suis nostalgique et que je m’inscris dans le passé sans complexe que je peux ressentir tout çà et me tenir debout.....Signé Karimbaud ( oui parce que c’est mieux que Karim ou Rimbaud tout seul, et c’est tellement moi...), Français de tout sauf de papiers ( même si j’ai çà aussi ), c’est tellement anecdotique et même inopportun eu égard au rapport intime et organique que je viens d’évoquer.....fraternellement .


  • M. Toubon a tout fait pour que la france en 1992 ne ratifie pas la charte EUR. des langues locales/régionales....L’Occitan de F.Mistral, le Breton, l’Alsacien..etc agonisent par sa faute en partie, cela provoque des ethnocides (destruction de Langue et culture !)..
    En région on lui en veut beaucoup !....
    Il n’y en a que pour les migrants depuis 40 ans,en plein chomage de masse...au détriment des terroirs des locaux !
    Scandaleux !


  • #1463043
    le 11/05/2016 par Christ-Roi de France...
    Pour le Défenseur des droits, la France discrimine ses étrangers

    «  Pour le Défenseur des droits, la France discrimine ses étrangers  »
    «  Pourtant Soral, Escada, Blanchonnet, Holeindre, de Chassey, ont déclarés qu’ils aimaient la France  »
    Oui les Savoyards alors... Et les pères de famille, les Catholiques tradis, les Royalistes, les Natios, les patriotes, les de souche, qui sont devenu des étrangers chez eux... oui c’est vrai, monsieur Jacques Toucon on nous discrimine !!
    Mais vous ne le découvrez qu’aujourd’hui, c’est déjà mieux que rien ,mais est-ce que cela vous importe, finalement ??


Commentaires suivants