Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Pourquoi Najat Vallaud-Belkacem veut-elle réformer l’enseignement si tout va bien ?"

Jean-Paul Brighelli pointe les contradictions des politiciens au sujet de l’Éducation nationale

Jean-Paul Brighelli revient sur la déconstruction de la culture française et sur les effets de la réforme de l’Éducation nationale proposée par Najat Vallaud-Belkacem.

 

Retrouvez Jean-Paul Brighelli, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce Monsieur était mon professeur de Français en khâgne !
    A l’époque, j’étais jeune et gauchiste, et je ne l’appréciait guère...
    Il faut dire qu’il avait une très mauvaise réputation, et qu’il fricotait avec une élève de la promo...

    Bref, désolé pour ces racolages, tout ceci n’enlève rien au fait que son analyse est pertinente, et que ses cours étaient certainement les meilleurs cours de Français que j’ai eus de ma vie. Vous remarquerez que j’ai même réussi à accorder cette dernière phrase correctement...

    Dire qu’à l’époque, je le considérais comme un gros bof réac, et que maintenant je regarde une vidéo de lui sur E&R ! Les temps changent....

     

  • Je ne supporte plus le terme judéo-chrétien. Ça m’écorche.

     

  • Brighelli commet cette erreur qui est malheureusement si fréquente dans les milieux de droite patriote : il assimile la culture libérale libertaire consumériste mâtinée de puritanisme vétérotestamentaire ou wahhabo-musulman avec la culture originelle des populations issues de l’immigration récente. C’est une grave erreur qui fait le jeu du choc des civilisations. Le plouc de cité qui va à la mosquée le vendredi, en boîte de nuit le samedi et le lundi prend son avion pour la Syrie via la Turquie n’a culturellement strictement rien à voir avec la culture du pays d’origine de ses parents ou grands-parents !
    Autre erreur fondamentale que commet Brighelli c’est d’échouer à comprendre que la situation actuelle est le résultat naturel de l’idéologie des Lumières. Le puritanisme n’est pas un retour aux sources mais un phénomène né des Lumières. D’ailleurs le puritanisme n’est jamais séparé des pires perversions ! Plus une population est puritaine plus les perversions de tous ordres abondent !

     

    • @ goy pride

      Heureusement que quelques-uns veillent au grain et s’occupent d’initier un travail de fond...
      Déjà, l’introduction au document avec sa "déconstruction" annonce la couleur disons plus judéo que chrétienne !
      Que je sache, Derrida n’était pas vraiment un membre de la communauté berrichonne...
      Ras le bol de se laisser infliger les effets des concepts (foireux) de ceux qui ne sont pas nous !
      Pour le goy, "horizontaliser les conflits" c’est déjà l’obligation qui lui est faite de se coucher, c’est une question de physique !
      La pensée matérialiste est bien le côté obscur des Lumières !


  • Des paroles de Vérité comme ça m’émeut presque aux larmes, oui vous avez raison Mr Brighelli, les élèves qui veulent s’en sortir, on ne les aides pas, au contraire, faut vraiment être éveillé dans ce pays et se protéger. Merci Mr Brighelli.


  • Tout ne va pas bien car certains élèves ont encore un peu l’esprit critique et d’autres savent même lire parait-il.


  • "...les notes des examens sont trafiquées..."
    Très juste. Quand j’enseignais à Mayotte, on nous a demandé de revoir les notes que nous avions mises aux élèves participant aux épreuves du BEPC en y ajoutant deux points.
    Sinon, personne ne l’aurait eu !

     

    • A l’époque où j’ai passé mon BTS (c’était pour moi il y a 17 ans), les notes de l’examen dont le coefficient était le plus élevé (9) étaient multipliées par 1,2. Un ami qui passait le BTS électronique m’avait avoué à ce moment que son examen principal avait vu sa note multipliée elle par... 1,8 !!!


  • On va revenir au systeme des années 50. La grande école pour les élites, et la petite école pour tout les autres, y compris les classes moyennes supérieures.

    Il y a trop de diplômés aujourd’hui.

     

    • dans les années 50 il y avait plus de fils d’ouvriers à polytechnique qu’aujourd’hui.
      Il n’y a pas trop de diplômés : ’aujourd’hui, les diplômes ne valent plus rien et surtout engourdissent les diplômés qui se prennent pour des cadors quand ils ne valent rien sur le marché du travail...Un bon certif des années 50, vaut un bac+2 de 2016...


  • BRIGHELLI est typiquement le faux-ami des patriotes. Certes, il a parfaitement raison sur la "déconstruction" (plus de 40 ANS après CLOUSCARD) mais dès qu’il oppose à cela, la Raison des Lumières, il se classe tout de suite dans la catégorie bourgeois mondain matérialiste. Les gens sur ce site sont suffisamment cultivés pour comprendre...Et puis, pour lui les pbs chez les élèves viennent uniquement des "racailles"...quand on connaît le niveau de connerie du petit blanc de souche (en moyenne)...Enfin, le titre de son dernier bouquin "Voltaire contre le Jihad" le fait rejoindre la clique des Christian Tasin. Si son constat sur l’enseignement est juste, ce n’est pourtant qu’un ancien gauchiste passé au néo-conservatisme pro-sion. Classique !


  • Il est gentil JP, mais regretter l’idéologie des Lumières de notre société judéo-chrétienne (bonjour l’oxymore !), non merci !
    Quant à simplement faire confiance aux enseignants pour retrouver un enseignement de qualité, c’est ne pas avoir conscience des réalités ! Dans mon établissement pas un enseignant n’émet de critique sur les nouvelles instructions officielles émanant de notre ministre Belkacem... Des décennies de matraquages maçonniques, féministes, droit-de-l’hommiste, et de discriminations positives ont fini par pourrir la structure jusqu’à la base !

     

    • Lorsque vous prétendez faire partie de l’éducation nationale vous mentez !!!
      La réforme de NVB passe très mal auprès des enseignants. Lorsqu’ils protestent, les médias n’en parlent pas .NVB fait un nombre incalculable de déplacements et seuls sont filmés ceux où on la voit accompagnée de Cazeneuve ou Valls....


  • Pas de site sur internet avec des cours officiels mis à la disposition des français = foutage de gueule et déclaration de guerre à la transmission du savoir. C’était déjà bizarre qu’il n’ait existé aucun livre officiel mais le prix du papier pouvait servir d’excuse.

    Le fait qu’il n’y a pas de site internet officiel de l’état français regroupant les meilleurs cours dans les différentes matières constitue la preuve que les zélites veulent nous abrutir ou, du moins, nous maintenir dans l’ignorance. Cela fait 11 ans que internet existe...
    Une fois la théorie exposée à tous, le temps des élèves pourra être consacré aux travaux pratiques et manipulations pour recréer, vérifier et apprendre à apprendre par soi-même.

     

  • Pour le détruire, c’est évident, non ?


  • Le livre de M. Brighelli s’intitule Voltaire ou le Djihad : il n’a pas compris que la philosophie des Lumières qui est à l’origine du concept satanique de l’homme-dieu est responsable de toutes les déviances qu’il dénonce à juste titre. Son livre aurait dû s’intituler Rousseau ou le Djihad, mais M. Brighelli est un farouche républicain et, partant, déteste la démocratie.


  • J’me dis que j’ai de la chance d’être dans une grande école (et pas grande école comme l’école de commerce paumée dans un arrondissement obscur mais bien grande grande ), mais je me dis que la gauche a en vérité abaissé le niveau scolaire - car oui vous pouvez bien reprocher ce que vous voulez aux feujs, ils n’empêchent qu’ils ont toujours lutté contre ce laxisme, c’est bien la gauche qui a supprimé le Français et les Mathématiques et la Physique, qu’elle considère comme des matières « bourgeoises » - juste pour permettre à leurs fils et filles de gruger plus de place. Parmi les aveugles les borgnes sont rois, et ben c’est un peu la même chose avec la gauche, si un enseignement de qualité était maintenu on ne trouverait aucun de ces personnages sur les bancs d’une université, d’une salle de classe préparatoire, ou de GE.


  • On ne peut pas parler d’éducation sans parler de projet sociétal... L’un n’est que le chemin qui mène à l’autre !

    Donc Brighelli a beau jeu de critiquer NVB mais oublie complètement de nous expliquer :
    - pourquoi on en est arrivés là : plus de travail, volonté de rendre les gens malléables et producteurs-consommateurs
    - que c’est son petit monde idéal de l’élitisme qui a généré cette situation : alors elle était si bonne que ça sa petite élite ? On juge aux résultats ou aux intentions ? Petite leçon de cohérence à celui qui en donne, enfin qui est payé pour faire rêver à l’alternance version "back to the future"...

    La réalité est que nous allons décroître, c’est systémique et irrémédiable.

    Le système productiviste qui produisait des élites type ingés X-Mines et hauts-fonctionnaires énarques est obsolète car il n’avait qu’une valeur d’organisation mais aucune inventivité et encore moins de capacité d’ anticipation ni d’idéaux politiques !

    L’ingénieur ou le haut fonctionnaire c’est le niveau zéro de la politique, désolé pour eux... Ce sont les larbins (de haut niveau, soit) des productivistes et des puissants.

    Un peu assez de voir trop de gens ici comme ailleurs ne pas comprendre que les 30 glorieuses ont été possibles uniquement parce qu’il fallait reconstruire après la guerre, et que l’on s’est pris à rêver sous haute dose d’euphorisants (TV) et de stimulants (crédits)... sans oublier les anxiolytiques (les vrais là) et les dopants (planche à billet).

    Le réveil avec la gueule de bois c’est maintenant.

    TOUT est faux dans notre monde de bisounours, alors Brighelli, revoyez votre copie : FAUX, NUL, redoublement demandé !


  • Quand j’entends "LA culture européenne", je suis sceptique... existe-t-il UNE culture européenne ?
    Comme le terme "judéo-chrétien", ça se discute...


Commentaires suivants