Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Poutine contre Lénine – L’Ukraine, un État factice ?

Par Xavier Moreau

Xavier Moreau revient sur les déclarations récentes de Vladimir Poutine concernant la Révolution bolchevique antichrétienne en Russie, et souligne l’éclairage que cette période de l’histoire apporte sur les fondations de l’État ukrainien.

 

Voir aussi, sur E&R :

Retrouvez Xavier Moreau chez Kontre Kulture :

Sur la Révolution bolchevique et la mort de la famille Romanov,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Horrible ces massacres. L’homme n’est-il pas plus dangereux qu’un animal ?

     

    • Olga, Maria, Anastasia, Tatiana si belles ; et le petit Alexis qui nous fait irrésistiblement penser à Louis XVII, tout comme Nicolas II à Louis XVI. La France est toujours malade de la révolution alors que la Russie se soigne assez bien du bolchevisme semble t-il.


    • L’Homme est le seul animal qui tue par plaisir. C’est l’animal le plus déconnecté de la nature qui existe. La nature n’a d’ailleurs pas beaucoup de pitié pour ses erreurs. L’Homme s’éliminera de lui-même d’ici peu. Il aura été un clin d’oeil dans l’univers.


    • @Josée

      Si tu ne vois pas la différence entre un homme et un animal, tu ne fais pas preuve de beaucoup de lucidité. L’homme n’est pas un animal.


    • @josée
      L’homme "c’est l’animal le plus déconnecté de la nature qui existe" ... oui ca s’appelle la culture.
      L’homme est un animal (social) doté de culture...

      Par ailleurs, si l’homme n’est pas un animal.. serait-il végétal, minéral, autre ?? Ca reste confus tout de même.


    • C’est l’idéologie, pas l’homme en soi.


    • #1400518

      @Josée



      L’Homme est le seul animal qui tue par plaisir. C’est l’animal le plus déconnecté de la nature qui existe. La nature n’a d’ailleurs pas beaucoup de pitié pour ses erreurs. L’Homme s’éliminera de lui-même d’ici peu. Il aura été un clin d’oeil dans l’univers.




      @Josée
      L’homme est sensé être, selon toutes les religions et croyances réunies, l’aboutissement de la création de Dieu (voir le refus de Satan, en tant qu’Archange, de reconnaître et s’agenouiller devant cette nouvelle créature matérielle).
      C’est-à-dire celui qui doit être pleinement conscient des conséquences, bonnes ou mauvaises, engendrées par ses pensées et ses actes. LIBRE ARBITRE !
      L’animal sauvage suit, lui, son instinct dans l’instantané (ou presque) sans penser à l’avenir (facteur temporel). Bien sûr cet Homme est décrit comme une synthèse du monde symbolique, un modèle réduit de l’univers microcosmique en son centre (le centre de la pomme, étoile à 5 branches, pentacle, le vitruvien,).
      Participant aux 3 règnes : minéral, végétal et animal, mais par son esprit (S prie) il est en lien direct avec la divinité, tel un PILIER cosmique (arbre)
      Alors que l’animal s’attache aux couches enfouies de l’inconscient et de l’instinct, tel la bête qui est en nous (Minotaure) et les forces opposées qui nous animent, à commencer par la libido…la chute !


  • les "trop" gentils s’font toujours enc...

    ceci dit, la roue tourne...inexorablement...


  • Au X et XI ème siècles la Rouss’ de Kiev est l’Etat le plus vaste d’Europe et le plus puissant avec l’empire byzantin : l’Ukraine est le berceau de la Russie, comme le Kossovo l’était pour la Serbie .

     

    • Comme l’Ile de France est le berceau de la France, mais cela n’en fait pas une identité culturelle, politique ou nationale particulière ...Le cas du KOSOVO est un autre problème : à la fin du XIX ème siècle il comptait moins de 10% d’albanais et plus de 80% de serbes en 2000 les chiffres étaient inversés par le fait des migrations, des transferts de population décidés par TITO pour réduire le pouvoir des serbes et l’installation d’albanais pour "contrarier" le génie albanais maoiste HOXA ....Le KOSOVO est serbe , les monuments et monastères orthodoxes à travers tout le pays en sont la preuve .
      L’Ukr existe en tant que région géographique , elle n’a pas d’unité nationale, pas de langue , sa langue est une création récente, juste bonne à garder les vaches ,,meme au parlement ou à la TV , ils sont obligés de parler en russe pour etre compris et élever le débat, ils n’ont fait , au cours du XXème siècle que des massacres : les polonais, les allemands, puis les russes, les juifs etc....La culture ukr !


    • VORONINE...j’pense que Clio dit la même chose que toi...


  • Poutine a raison. La Russie était sur la voie du développement et de la prospérité, ce qui désolait les révolutionnaires qui espéraient donc la guerre et la défaite pour prendre le pouvoir. (Lire Jean des Cars : "Nicolas II et Alexandra de Russie").

     

  • Il suffit à la fois de lire l’interview de Poutine, qui sépare la vision étatique et nationale de Lénine (autonomisation ) avec celle de Staline(centralisme), de connaître un tant soit peu le livre de ce dernier "Le Marxisme et la question nationale et coloniale", et aussi d’analyser la "période stalinienne" sous le prisme de l’objectivité(notamment l’industrialisation des années 30) pour se rendre compte que Mr Moreau est de mauvaise foi quand il s’agit de parler de communisme. De plus c’est Nikita Khrouchtchev qui donne la Crimée à l’Ukraine et non Staline !

    https://francais.rt.com/internation...

     

    • #1400315

      J aime les commentaires de Moreau mais sur la question et les problèmes du marxisme qu il ne connaît manifestement pas il en est resté au niveau de la vulgaire propagande véhiculée par les commis de plume de l oligarchie


    • @bobforrester
      MOREAU vivant en Russie , ou les conséquences du marxisme sont encore palpables, et sa belle famille étant russe , je pense que ses sources sont bonnes et bien documentées ... peut etre pas sur le plan théorique , ou BOB ...vous etes certainement plus au fait , mais au moins sur la réalité du marxisme . Ayant personnellement passé une partie de mon existence de l’autre coté du mur , j’ai pu constater que la réalité du marxisme était très différente de l’idée que s’en faisaient les occidentaux "bien informés ".


    • "Analyser la période stalinienne sous le prisme de l’objectivité" dite vous, laquelle ? celle de la place du colonel Fabien ?...Vous parlez des années trente ! Mais savez vous que dans cette région(ukraine), à cette époque, a eu lieu un génocide appelé ’holodomor’ (extermination par la famine) qui causa la mort de plusieurs millions de personnes...Quand à l’industrialisation de la Russie. Cette dernière n’ avait pas attendu l’arrivée des bolchos, pour commencer à l’entreprendre...A la fin du siècle précédent, et suite aux réformes entreprises par NicolasII. L’industrialisation de la Russie était une dynamique bien réelle, et qui était comparable à celle de certains pays de l’ouest...
      "Analyser la période stalinienne sous le prisme de l’objectivité"...attention, vous allez avoir mal aux yeux....


  • J’ai suivi dans un talkshow allemand il y’a de cela quelques jours l’intervention d’un geopoliticien et homme de la bourse Dirk Müller (dissident) qui disait que dans 15 ans 20 ans on entendra plus parler de l’Arabie Saoudid et que l’économie russe aurait des énormes problèmes car l’empire s’apprête à laisser les ressources naturelles (pétrole /gaz) au profit des énergies alternatives. Les perdants seraient l’Arabie saoudid(monarchie du golf) et la Russie, car ils ont un retard technologie par rapport à l’occident.

     

    • La Russie un retard technologique ?Rien qu’a voir dans le domaine militaire elle est a la pointe.Comme tu le dit elle peut avoir recours a des énergies alternatives.(Donc a la pointe) Elle peut tout à fait garder les ressources naturelles au cas ou.
      Le Russie va vite redevenir une super puissance.Techniquement et technologiquement elle l’est déjà pour moi.
      L’Arabie Saoudite voit ses gisements s’épuiser,c’est pour celà qu’elle fait la guerre au Yémen(plein de gisements non exploité la bas)Dans le contexte géopolitique actuel il faut voir aussi ou sont les richesses. C’est bien l’occident qui a un gros retard,C’est pour celà qu’ils s’affolent et accuse les Russes pour n’importe quoi.


  • D’apres mes recherches et lectures l’Ukraine a été créé (voir aussi le don de la Crimée à l’Ukraine) pour après renvoyer la Russie de la Crimée et la récupérer pour une base militaire. L’Ukraine serait pour l’empire un "Israel européen" pour après décomposer la Russie en des petits états comme la Yougoslavie et voler les ressources naturelles. Hélas Poutine leur a craché dans la soupe en rattachant la Crimée à la Russie. Une défaite totale de l’Empire qui ne le toléra jamais.

     

  • Le mérite de Poutine c’est de remettre le bolchévisme dans son contexte celui d’un projet de déconstruction (par son idéologie) et par suite de destruction de l’empire russe par l’empire étatsunien afin d’établir une analogie avec "aujourd’hui".
    Le temps a passé,l’Europe est soumise,la Russie tel un phénix s’est reconstruite de ses cendres (l’ère Eltsine n’étant que la finalité du projet),les compteurs pour la Russie poutinienne étant remis à zéro,une forme de "reset".
    Je reprends notre destin commun là où la parenthèse s’est refermée et l’avenir de la Russie reste incertain au vue de la validité du même projet.Ne cédez pas aux sirènes(tels les ukrainiens du Maidan,comme en Syrie tous les coups seront permis).
    Regardez à l’Ouest la vassalisation de l’Europe est le paradigme du projet impérial réussi ,une forme libérale de marché sans contenu souverain,"une carte sans territoire",une âme vide,une société de la marchandise.
    En voulez vous ?


  • Remarquons que la propagande occidentale
    attribue les crimes du bolchévisme à Staline.
    Staline ne devient véritablement maïtre du pouvoir
    que dans les années 30,après avoir éliminé les
    compagnons juifs de Lénine.
    Bref,les massacres de la révolution bolchévique et
    de la guerre civile ,et de la famine ont eu lieu de
    1917 à 1924,alors que Staline n’est qu’un personnage
    secondaire méprisé par les grands intellectuels bourgeois
    qui avait pris le contrôle de l’état par la terreur.
    Trotski fit massacrer les marins du cronstadt ,dans
    des conditions ignobles qui montrent la haine anti-russe
    de ces grands humanistes !
    Bref rendons à Lénine ,Trotski,Sverdlov,Kamenev,Zinoniev...
    la paternité de crimes dont ils étaient fiers !
    C’est vrai ,le peuple russe abruti par le christianisme
    n’était pas "régénérable" selon Lénine !