Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Poutine ordonne le début du retrait des forces russes de Syrie

"Les objectifs ont été atteints"

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné au ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, d’entamer le retrait des troupes de Syrie à partir du 15 mars.

« J’estime que les objectifs fixés au ministère de la Défense ont été atteints de manière générale. C’est pourquoi j’ordonne de commencer le retrait d’une partie importante de notre groupe militaire du territoire de la République syrienne arabe à partir de demain », a déclaré Vladimir Poutine lors de sa rencontre avec le ministre de la Défense Sergueï Choïgou et le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Moscou maintiendra toutefois opérationnelles ses bases, aérienne à Khmeimim près de Lattaquié et navale à Tartous, pour contrôler le respect du cessez-le-feu entré en vigueur en Syrie le 27 février dernier, a ajouté le président russe.

Cette déclaration intervient après une conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Bachar el-Assad qui a eu lieu le 14 mars à l’initiative de Moscou.

Les deux chefs d’État ont reconnu que les actions des forces aériennes russes en Syrie avaient permis de « renverser profondément la situation » à l’égard de la lutte contre les terroristes dans la région, de « désorganiser l’infrastructure des combattants et d’infliger des dommages fondamentaux ».

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci à Poutine et à Bachar mais rien n’est terminé.


  • Comment négocier dans le dos de son allié assad ,maintenant il peut crever ah il est beau votre resident de la city son objectif etait de s assoirs a la table du partage a niveau egal avec l autre puissance c est chose faite il peut rentrer a la maison (la france parcontre relégué a la niche pas assez de jujotte des qu ils voient les amerloques il sont subjugué par le one guene people you ).


  • Malin Poutine, après avoir étalé la puissance de son arsenal devant le monde entier, il se casse et laisse les syriens gérer le bourbier. Son carnet de commande va exploser. Mais si les occidentaux, les turcs ou les saoudiens renvoient un peu de matos aux rebelles, c’est pas impossible qu’ils repartent à l’attaque ces tarés. On va voir si l’armée arabe syrienne à perdu la mauvaise habitude de prendre ses jambes à son cou devant les barbus !

     

  • Décision opportune,

    Poutine a clarifié les positions,et laisse le champ à la diplomatie ;
    Double avantage, ;
    *victoire tactique militaire suivie d’une négociation en position renforcée,
    *placer le camp adverse divisé ,devant ses responsabilités .
    Sur le long terme la Russie n’a pas l’intention et à juste titre
    de s’enliser dans les conflits islamiques .


  • Les pessimistes qui pensaient que les Russes allaient se faire piéger en Syrie comme les soviétiques l’avaient été en Afghanistan se sont trompés .


  • Magnifique photo de ces deux Présidents, honneur et grandeur.


  • Cela signifie que ces forces russes sont désormais disponibles pour d’autres interventions...

     

  • Pourquoi pas, mais c’est risqué, quand même :
    personne ne doute que l’EI ne soit qu’un tigre de papier, mais les saoudiens ne vont pas lâcher l’affaire comme ça ....
    Daesh ne tient que par sa capitale économique : Mossoul (Raqqa n’est qu’un faire-valoir publicitaire pour gogos) ; si Mossoul tombe, on en reparlera ....
    Après, Poutine a peut-être dealé certaines choses avec les turcs, mais j’attends que T.Meyssan nous en dise plus à ce sujet ....


  • #1420024

    Voila qui devrait apprendre un peu ce qu’est le respect aux amerloques et a leur"tresor des nations""avant-gardiste"


  • Si Poutine rapatrie ses troupes c’est qu’il pense que la question syrienne est sur le point d’être réglée diplomatiquement .

     

    • Nixon avait rapatrier ses troupes du Vietnam et laisser ses B52 à Guam intervenir au cas où....En 72,l’armée NV avait tenter une offensive qui fût écraser sous les bombes....En 75,Ford ne pouvait plus bombarder et Saïgon fût prise... !!

      Si Daesh ou les turcs ou les saoudiens tentent quoi que se soit....la Russie les écrasera !


  • Merci à ces Messieurs pour leur courage et leur opiniâtreté.
    Quelque part, le président Vladimir Poutine sauve l’honneur des peuples européens, dont les dirigeants sont pitoyables d’allégeance collaborative, à l’endroit des USA.

    Ne pourrions nous pas avoir un président de la trempe d’un Vladimir Poutine, en remplacement de l’actuel François Hollande, risée du Monde entier, et honte du peuple français ?


  • Poutine a fait le job . Les ricains ont capitulé et la horde des néocons(Turquie, Saoudie, sionistes ...)est obligée de suivre : Bachar et les Syriens ont gagné et tous les détritus de la nature qui ont pollué ce merveilleux pays, la Syrie, vont dégager.


  • #1420126

    C’est là qu’on voit l’admirable jeu diplomatique de Poutine. Son sang froid est remarquable. Pas comme ces mous de français qui ne font que suivre les américains.


  • #1420133

    Veni, vidi, vici.

     

  • Poutine a dit qu’il préférait combattre Daesh en dehors de la Russie plutôt que d’attendre que les terroristes débarquent dans son pays.

    Peut être qu’il juge que l’État Islamique est désormais suffisamment affaibli pour pouvoir se retirer.

    Ou alors c’est simplement une marque de bonne volonté pour les négociations.

    En tout cas c’est très amusant de voir tous les atlantistes crier "il a abandonné Assad on a gagné". Si il y a bien une chose dont je suis certain c’est que Poutine ne va certainement pas laisser s’installer une dictature islamiste à ses portes.


  • Comment metrte une quenelle supplémentaire aux USA : "Nous on y va, on fait le boulot, et on repas, conformément à ce qui est prévu."
    Bref le contraire des USA, qui y vont alors que personne ne les a invités, ne fait rien, et reste sur place.
    L’un s’appelle de l’entraide mutuelle, l’autre de l’occupation impériale.


  • La Russie à laissé les chasseurs multi-rôles su-30 et tout le groupe de défense de la base (qui comprend des forces spéciales et surtout des s-400). Elle a retiré tous les avions qui attaquaient effectivement les terroristes au sol. D’ailleurs on le voit bien à la tv russe ils partent sans être armés, mais avec des réservoirs pour les longs trajets.

    Hmimeim est aussi une base syrienne avec des avions et des helicoptères syriens qui eux vont rester.


  • Peut être qu’il n’a plus les moyens de ses ambitions. Ça coûte une guerre à long terme. Et bombarder en plus des civils en plus des autres ça peut jouer contre lui.
    Et l’Afghanistan n’est pas si loin que ça. 8ans pour ressortir bredouille.


  • Il retire ses forces car il a peut-être compris qu’on ne peut gagner sans troupes au sol - et qu’il se refuse à les y risquer .


Commentaires suivants