Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Présidentielle américaine : Trump se fait lâcher par l’establishment républicain

Les paroles coûtent cher, Donald Trump le sait mieux que personne. Ses récentes déclarations au sujet des femmes risquent d’ailleurs de gâcher au candidat républicain à la présidentielle sa carrière politique.

 

Les avocats du Parti républicain des États-Unis ont commencé à rechercher une base juridique pour remplacer Donald Trump par un autre candidat à l’élection présidentielle, rapporte le journal Politico. La direction du parti craint en effet que le récent scandale provoqué par des révélations sur les relations de Trump avec les femmes puisse faire fondre ses soutiens.

C’est pourquoi le parti envisage la possibilité de proposer un autre candidat à sa place, par le biais de l’application de la « règle numéro neuf », qui réglemente la nomination des candidats pour les postes disponibles. Cependant, tout n’est pas aussi facile qu’on aimerait le croire. Pour retirer Donald Trump de la course à la présidentielle, le parti a besoin de son consentement. Néanmoins, Donald Trump a balayé toute idée d’abandonner la course pour la présidence des États-Unis, malgré la tempête provoquée par ses propos.

Il y a « zéro chance que j’abandonne » la campagne présidentielle, a-t-il affirmé, cité par l’AFP. « Jamais au grand jamais je n’abandonnerai », a assuré le candidat.

Pourtant, depuis la publication vendredi soir par le Washington Post d’une vidéo dans laquelle le candidat républicain tient des propos grossiers envers les femmes, les soutiens quittent le navire Trump. « Donald Trump doit se retirer et Mike Pence (son colistier) devenir notre candidat de façon immédiate », a estimé John Thune, qui fait partie de l’équipe de direction des républicains du Sénat.

D’autres élus républicains ont annoncé samedi qu’ils ne voteraient plus pour le candidat investi par leur parti. Parmi eux, John McCain, ancien candidat à la Maison-Blanche et l’un des responsables politiques les plus expérimentés aux États-Unis, ainsi que Arnold Schwarzenegger, ancien acteur et ex-gouverneur de Californie, ou encore l’ancienne secrétaire d’État Condoleezza Rice.

Sur les réseaux de l’État profond américain, lire chez Kontre Kulture :

Les dernières « polémiques » contre Trump, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel comédien ce trump , tout ca pour etre sur que Clinton gagne, ils ont mis un acteur qui fait une faute volontaire dans le dernier virage .

    Plus c’est gros plus ca passe .

     

    • @antilipsa
      Faut-il rappeler que cet enregistrement date de 10 ans.
      A cet époque Trump était dans le showbiz, là où il n’y aucune bimbo (mais que des jeunes filles de bonne famille à l’ethique morale exemplaire qui-ne-tromperais-pas-leur-mari-pour-rien-au-monde)

      Ensuite je regarde ce qu’il a comme progéniture, il ne me semble pas -autant que je puisse en juger- y avoir de bimbo comme l’on sans doute été leur mère.


  • "Les paroles coûtent cher, Donald Trump le sait mieux que personne. Ses récentes déclarations "

    C’est vite dit ,ces paroles ne sont pas récentes ,elles datent de dix ans.

    Les républicains ont un bon prétexte pour s’en débarrasser.


  • La différence entre Trump et ces oies blanches est que lui ne s’est jamais caché de ce qu’il est.
    Mais il est incontestable que tous ces messieurs blancs en cravate ne cherchent pas le pouvoir pour profiter d’un droit de cuissage.


  • La démocratie ça consiste à revoter jusqu’à ce que le peuple choisisse la solution voulue par le gouvernement.


  • Quand des millions d’Américaines fantasment sur les délires SM de 50 shades of
    Grey, alors que des millions d’Américains se branlent devant du porno gonzo made in US, ça ne choque personne, c’est tout à fait normal, et c’est même glamour ! Mais quand un enregistrement vieux de 10 ans prouve que Trump a tenu des propos sexistes en privé, c’est le drame, le scandale absolu ! "Mais où est passé le respect des femmes ?", disent-ils maintenant tous en chœur ! Quelle hypocrisie ! Enfin, c’est bien joué : cela permet de ne pas parler des dernières révélations concernant Clinton et ses nombreux mails...

     

    • Surtout le respect de femmes qui sont venues se jeter sur lui parce qu ’il était milliardaire ou une miss monde, contente de se faire de l’argent en exhibant sa chair fraiche en maillot de bain.. Des femmes qui forcent le respect, effectivement. Et je suis une femme


    • Il n’y a absolument rien de dégradant des les propos de Trump, il ne dit même pas qu’il les baise direct mais qu’il les embrasse direct, et que certaines sont attirées par le pouvoir de l’argent, oolaa quelle nouvelle. C’est à vomir, tous ces représentants de l’establishment républicain qui ne sont rien d’autres que des vendus. Qu’ils se rejouissent ils vont l’avoir leur 3ème Guerre Mondiale si Trump n’est pas élu. Petite info en passant, j’ai des proches aux Usa qui appartiennent à la "middle-class" et ils sont tous imperméables à ce type de polémiques. Mieux, plus les médias tapent sur Trump plus ils se radicalisent et à l’américaine ils radicalisent tous leurs proches, leurs voisins, leur block, toute leur communauté. C’est loin d’être perdu pour Trump, le peuple est avec lui.


  • Trump ne veut pas abandonner la campagne présidentielle, mais compte tenu de ses dérapages à répétition, c’est à se demander s’il tient à son élection.

     

    • Un peu comme jean marie Le Pen avant que sa fille ne lui prenne son audimat !


    • #1575957
      le 10/10/2016 par Magnus MARTEL, auteur de Plaidoyer pour l’armée française
      Présidentielle américaine : Trump se fait lâcher par l’establishment (...)

      Il faut arrêter de penser que dès lors qu’un homme se conduit en vérité ou énonce des vérités dérangeantes, c’est qu’il ne veut pas être élu. Donc, si l’on comprend bien toute cette logique postmoderne à deux balles, HITLER ne voulait pas être élu chancelier de la république allemande et est arrivé là par hasard. Tout ceci est grotesque. En tout cas, moi, un mec qui sait dire merde au Système, ça me plaît.


  • Les propos de Trump relèvent de la gauloiserie, quels faux jetons ces US ! La palme revient au queutard sioniste De Niro qui l’a traité publiquement de "chien" et de "porc", ce De Niro qui eut des problèmes en France avec la justice à propos d’une affaire de... viol !


  • Depuis le debat Pence/Kaine, Pence est devenu le darling des medias US.
    Le message envoye est clair, Pence sera un excellent president en 2020 donc faite place a Hillary en 2016. Bien sur tout ceci au detriment de Trump.


  • Qu’ a dit cet homme de si terrible selon certains ? La stricte vérité. Une certaine proportion des jeunes femmes se prêtent en toute connaissance à leurs désirs pour soi le pognon soit des miettes de célébrités ou je ne sais quoi. Il suffit de faire un tour dans le monde du cinéma du football ou de la finance pour s’en rendre compte.


  • Toute cette histoire est... hillarante !!

    Quel homme ne s’est jamais dit "putain sur que si j’étais pété de thunes, j’aurai beaucoup plus de touches".

    Cette histoire est une pure construction médiatique... minable.

    Mais bon je ne suis qu’un pauvre sexiste, car il est bien connu que les femmes détestent l’argent plus que tout !!!


  • En quoi c’est un scandale ? Une banale discussion entre potes ! Ce qui importe, c’est ce qu’il veut faire pour son pays ! C’est sûr qu’Hillary Clinton, c’est Sainte-Thérèse de Lisieux, et les autres, des anges !


  • Trump devrait leur demander ce que faisait Monica sous la table du bureau ovale .

     

  • Pur montage médiatique, au timing impeccable. Le budget Wall-Street en action. On se fait fister royalement. C’est fini pour Trump... En espérant que les électeurs ne soient pas dupes, mais v’là le brainwashing de destruction massive (et les soutiens républicains qui retournent leurs vestes, genre ils sont nobles). C’est écoeurant.

    Les scandales des Clinton sont mille puissance 10 fois pires et plus nombreux, mais tous passés sous silence : les viols avérés de Bill, défendus par sa femme - avec multiples persécutions des victimes - ; les 4-5 morts consécutives et récentes autour d’Hillary, très très louches, car toutes des sources pour WikiLeaks ; l’enfant-actrice qui pose la question choque sur-médiatisée à un meeting démocrate ; la tricherie à la nomination du parti démocrate ; les 33 000 emails top secrets passés au "BleachBit" et les téléphones détruits au marteau (!) juste après (! !) la mise en examen ; la santé constamment pourrie d’Hillary ; les montages financiers de la Clinton Foundation (chèques du Qatar et compagnie)... Pas une seule ligne dans les journaux. ÉNORME foutage de gueule.


  • La présidentielle américaine a toujours eu le même scénario. Un candidat choisi par l’oligarchie et un figurant sur lequel tout le monde peut taper.


  • Trump a fait la concession d’accepter Mike comme colistier.
    Ensuite, l’oligarchie compte rejouer l’affaire Kennedy, où le vice-président aux ordres attendait dans l’ombre qu’elle anéantisse le président élu, pour faire le job à sa place.
    Cette affaire plaide pour Donald sur lequel nous avions des doutes.
    S’il est tant haï, c’est qu’il est fort et fera quelque chose !
    Aller chercher des moqueries salaces sur les femmes vénales pour tenter de le discréditer !
    Hillary a un nombre impressionnant de casseroles à sa traîne. Ce ne sont pas des casseroles, ce sont des chaudrons ! Avec encore au fond du crapaud et de la vipère qui collent !


  • Peut- être tout ceci est une mise en scène depuis le début , puff... rien d’étonnant, en revanche parler de la sorte des femmes même n’importe quel homme des plus vulgaires et des plus obsédés serait plutôt rare du moins faut en avoir un grand coup dans le ciboulot non ? Voilà pourquoi ce genre d’individu peut se présenter tout comme une vieille folle. Vivement la quille !

     


  • Ses récentes déclarations au sujet des femmes [...]




    L’enregistrement date de 2005.

    Le travail de la machine médiatique à détruire Trump au profit de la délirante Clinton est cinglant. La complaisance du public à suivre la tendance est abjecte.

    Trump est raciste. Trump est misogyne.
    Hilary est pour la diversité. Hilary est une femme.

    C’est tout décidé, je vote Clinton !

     

    • Ça c’est en disséquant la cervelle de moineau du "citoyen" lambda qui veaute. Cette règle ne s’applique hélàs pas qu’outre Atlantique. La connerie humaine est universelle.


    • Que les déclarations aient dix ans, huit ou trois, c’est pas trop le souci.

      Voilà dix ans, c’était 2006, pas 1956.

      Le souci, c’est que là, c’est vraiment des propos glauques de la part d’un homme qui a déjà un le physique dégueulasse et gluant du « sugar dady » typique.

      Maintenant, ceux qui auraient pu encore avoir le doute, ont bien la confirmation qu’il n’en a pas que le physique.

      Trump, sans sa stature financière, se taperait même pas une barmaid quinquagénaire même en manque hein, c’est pas Rob Lowe !


  • Il avait perdu avant même de se présenter. Tout ça n’était qu’un cirque pour nous distraire puisque le pouvoir avaient déjà choisi la psychopathe Clinton.


  • Peut être en vaut il mieux ainsi, dans la panade où sont les US en ce moment, la mère Clinton pourrait très bien se retrouver dans la position de Gorbatchev, et celà montrera l’establishment dans une bien plus mauvaise lumière que si Trump avait été élu.


  • Il ne faut pas vendre la peau de l’ ours avant de l’ avoir tué...


  • Rappelez vous six mois avant l’élection de Chirac, Arlette Chabot au 20h qui lui demande frontalement s’il ne vas pas retirer sa candidature face à Sarko/balladur alors en tête des sondages....


  • C’est fou que cette vidéo cachée de 2005, sur un sujet anodin, puisse causer une telle crise.

    DSK était mille fois pire car pervers en acte ; tous les journalistes et politiques le savait, et ça ne l’empêchait pas d’être candidat. Seul le passage à l’acte de viol l’a interrompu.

     

  • Regardez les vidéos où des hommes piègent des "michtoneuses" ( pas sûr de l’orthographe ni de la définition) sur youtube. Les mecs se font remballer avec leur twingo, puis quand ils reviennent en ferrari la femme accepte un rdv. Donc oui, être riche attire les femmes !
    J’ai du mal à comprendre cette histoire, pour des propos en Privés ! Et en 2005 !

     

    • #1575954
      le 10/10/2016 par Magnus MARTEL, auteur de Plaidoyer pour l’armée française
      Présidentielle américaine : Trump se fait lâcher par l’establishment (...)

      Cette histoire, c’est l’administration de la preuve qu’il existe bien un système qui fait courir ses poulains et manipule tout. Les élus ne sont que des marionnettes et la démocratie, une gigantesque et scandaleuse farce.


  • Traquons le bon sens et l’honnêteté avant qu’il n’engendre la paix !


  • A mon avis cette histoire c’est une tempête dans un verre d’eau.

    Je veux bien que les américains soient puritains, mais il y a des limites. C’est le pays qui produit le plus de pornos au monde.

    Les gens sont vraiment hypocrites en tout cas. Je pense par exemple à schwarzy qui a retiré son soutien à Trump. Ca l’arrange bien à mon avis, c’est un prétexte.

     

  • Il faudra un de ces jours expliquer clairement aux membres de cet "establishment républicain" que ce qui compte lors d’une l’élection, c’est exclusivement la volonté du peuple et pas leurs petits états d’âme !!!


  • Quand le laxatif fait son effet il y a toujours du monde aux chiottes !!!...


  • C’est plutôt une bonne nouvelle, que les républicains de la vieille garde, les bushistes et autres sionistes de droite se cassent, ça fera gagner du temps à Trump.


  • Surement des gens qui sont tenus par l une ou l’autre " affaire " par les services oligarchiques.


  • Et pourtant oui, avec du fric on peut accrocher n’importe quelle fille par la chatte. Trump rejoint la longue cohorte des martyrs de la vérité, aux côtés de Copernic et Adolf Hit... Heu... pardon, aux côté d’Adolfo Ramirez.


  • Curieuse idée de vouloir détrousser une Miss Monde quand on est milliardaire ; Miss qui a n´en pas douter doit être blessée à vie par l´outrage ; qui attend son prince charmant transgenre, né d´une GPA-PMA, ayant des triplés par insiménation.
    Ne pas pratiquer l´amour courtois est le signe ultime qu´un homme ne peut diriger un pays, qu´il n´a pas de bonnes idées en politique intérieure et extèrieure.
    Puis franchement, mettre le cigare dans le vagin de sa stagiaire, avant de le fumer en présence de Yasser Arafat c´est plus sèrieux et plus classe.

    Tenu 10 minutes sur le premier débat. Plus nul encore qu´un débat francais. Pas un seul mot ne m´échappait, ce qui montre le niveau d´anglais utilisé.


  • Trump n’est pas républicain, c’est un "third party candidate" comme ils disent là bas qui s’est retrouvé à la tête du parti.


  • #1575953
    le 10/10/2016 par Magnus MARTEL, auteur de Plaidoyer pour l’armée française
    Présidentielle américaine : Trump se fait lâcher par l’establishment (...)

    Les néocons lâchent TRUMP, ce n’est pas une surprise en soi.
    Par contre, l’élection présidentielle américaine de cette année apporte la preuve indéniable que là-bas comme ici, leur démocratie est cousue de fil blanc.


  • Nous aurons Hillary Clinton et Alain Juppé comme le souhaite la pensée dominante (celle-ci étant elle même le jouet de forces qui la dépassent). Mais en fin de compte l’ordre (divin) aura le dernier mot ! En effet, la somme des désordres toujours plus violents mais aussi plus brefs ne peut déboucher que sur un ordre absolu. C’est pour cela que la création est parfaite malgré nos souffrances et notre incompréhension. Et les élites auto-proclamées, les forces mammoniques sont dupes d’elles-même par le fait de croire que Satan boxe dans la même catégorie que Dieu. Le monde du Malin s’arrête avec le monde manifesté. Par delà la manifestation, son pouvoir n’a plus cours.... Ces mêmes élites ignorent qu’au dernier souffle tout le superflu restera à quai.


Commentaires suivants