Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

Vote électronique de l’étranger, militants FN pro-Fillon... les perturbations d’un vote

Après le débat tragi-comique de France 2 de jeudi 17 novembre 2016, où Jean-Pierre Elkabbach est parti en sucette en direct, devant un Pujadas médusé qui n’a pas réussi à tenir ses troupes, le vote du (probable) finaliste de la présidentielle 2017 fait l’objet de toutes les manipulations.

 

Charline, l’amuseuse de France Inter, se demande chez Yann Barthès « mais qu’est-ce qu’il fout encore là Jean-Pierre Elkabbach » :

 

Avec les pantins inconscients de l’oligarchie (Charline se pense résistante), on retombe toujours dans la sottise. Quand Barthès demande comment elle se prépare pour la venue de Marine Le Pen dans l’émission politique de France 2 (à 4’25), voici ce que Charline répond :

« Il y a une tradition en Belgique à laquelle j’adhère, qui est de ne pas donner la parole à l’extrême droite... Alors je vais réfléchir à ce que je ferai parce que j’ai pas envie de rire avec elle, j’ai pas envie non plus de tomber dans ce piège évidemment je suis bien-pensante... Mais ça sera pas comme pour les autres parce que je suis pas favorable à ce qu’il y ait un traitement normal de l’extrême droite, on ne peut pas traiter l’extrême droite comme on traite les autres partis... »

Après cette séquence, c’est Patrick Liste Noire Cohen qui va donner une leçon de déontologie à Jean-Pierre Elkabbach, le papa de tous les journalistes-système, formateur, entre autres, de la sensuelle Léa Salamé (remplacée en dernière minute par Nathalie Saint-Cricq, jugée plus limitée, donc plus contrôlable). On aura tout vu !

 

Une élection piège

De Gaulle l’avait déjà dit : une primaire risque d’éliminer le choix populaire. Et briser cette rencontre entre un homme et un peuple.

Les sondages s’en mêlent logiquement. Ils ont « appelé » à voter Juppé dès que les noms des sept protagonistes ont été connus, ont enfoncé Poisson tout en le consacrant – sans le vouloir – vedette populaire de cette primaire, ont enterré Fillon, dézingué Sarkozy sur ordre de François Hollande, bien aidés en cela par Mediapart, qui a relayé tous les dossiers possibles (s’ils avaient pu trouver un vol de bonbon du petit Nicolas à 6 ans ils l’auraient fait).

Bref, avec les bataillons de militants FN qui vont aller plonger le bulletin « Fillon » dans l’urne, ainsi que les courbes donnant une chance inespérée à Fillon de figurer en finale le dimanche 27 novembre 2016, cette pré-présidentielle présente toutes les caractéristiques d’un vote trucable.

Plutôt d’un vote multimanipulable. Les médias font leur travail d’orientation du grand public, les partis et leurs tendances jouent leurs cavaliers, mais les réseaux sociaux ont leur mot à dire. Depuis l’élection surprise de Trump, les corps constitués se rongent sangs et ongles avant toute nouvelle échéance : qu’est-ce que le peuple va encore nous préparer comme connerie ?

Pendant ce temps-là, le petit Poisson développe dans Le Point un argumentaire cohérent pour convaincre les trois millions d’électeurs attendus ce dimanche :

Je suis le seul candidat chrétien-social, qui assume une droite qui marche sur ses deux pieds : conservateur d’un côté, social de l’autre.

Je suis le seul candidat souverainiste à cette élection. J’ai toujours refusé, invariablement, de voter la succession de traités qui ont soumis une grande partie de notre législation à l’Europe et ont donné les clefs de notre budget à Berlin et à la Commission européenne.

Je suis le seul candidat qui place le respect de la vie et de la dignité humaine, de la conception à la mort naturelle, au cœur de son projet.

Nous devons d’urgence assumer notre histoire, notre culture, notre identité, transmettre l’amour de la France aux jeunes générations : c’est ce qui permettra de retrouver la cohésion sociale et de lutter contre toute forme de communautarisme et de fondamentalisme.

Je suis le seul candidat qui refuse l’ultralibéralisme. Unique candidat ayant été chef d’entreprise, je sais qu’il est possible de mettre l’économie au service de l’homme, au lieu de faire l’inverse !

On sent comme un parfum de récupération des thèses E&R !

Finalement, on sait tous que l’oligarchie a déjà choisi le futur président. Pas forcément son nom, mais son appartenance : il sera du parti de l’Alternance, sauf si la scission du FN n’a pas lieu. Longtemps attaqué de l’extérieur, le FN l’est désormais de l’intérieur, où une force centrifuge le rapproche de la droite républicaine. Cette dernière arrivera-t-elle à décrocher le morceau « libéral » du FN, laissant le morceau « social » à un FN de gauche, post-communiste, ou la puissance du FN cassera-t-elle finalement la droite en deux morceaux, l’un traditionaliste et souverainiste, l’autre libéral et centriste ? C’est tout l’objet de l’évolution politique de ces cinq prochains mois...

Quant à Sarkozy, il jouait vendredi 18 novembre 2016 son ultime chance de faire basculer la demi-finale en sa faveur. Invité de Frédéric Haziza sur une radio communautaire, il a promis tout ce qu’il a pu : à 32’58 il veut être plus anti-antisioniste que Manuel Valls – ce qui n’est pas peu dire –, à 36’58 il se fait plus bibiste que Netanyahou sur Israël et Jérusalem, et enfin, à 37’21, Haziza nous offre un joli lapsus...

 

 

Sur Sarkozy et les élections de 2017, lire chez Kontre Kulture :

 

Juppé, Sarkozy, Fillon et les autres, sur E&R :

 






Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1605440
    Le 20 novembre à 07:53 par serpolet
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    Les "primaires", à gauche et à droite, qui n’ont aucun fondement constitutionnel, et ne servent qu’à écarter toute mauvaise surprise "populiste" . Les deux candidats retenus seront farouchement anti FN : il s’agit de préparer le front "républicain" - en fait sioniste - avant le deuxième tour .

     

    Répondre à ce message

    • #1605869
      Le 20 novembre à 16:57 par Blabla-etc
      Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

      Le mot "primaire" n’a aucun fondement constitutionnel et le mot "à droite" n’a aucun fondement réel . Encore une embrouille de langage pour manipuler les esprits binaires.
      Je croyais que c’était la primaire du parti "les républicains" ?
      Pourtant tous les journaux titrent "les primaires de la droite" .
      Un nouveau parti aurait été créé à notre insu ? le parti : "la droite" ?

       
  • #1605443
    Le 20 novembre à 07:56 par alias
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    Le catho pratiquant Fillon est le moins dégueulasse des candidats par ce seul fait qu’il a toujours été hostile à toute intervention française en Syrie - et qu’il est un des rares à se soucier du sort des chrétiens d’Orient .

     

    Répondre à ce message

    • #1605525

      Dans ce cas et dans la même veine, on peut alors en dire plus encore de J.F Poisson.

       
    • #1605546
      Le 20 novembre à 10:38 par Mandark
      Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

      Oui Fillon est le moins pire que toute cette clique, à part Poisson qui n’a aucune chance.

       
    • #1605706
      Le 20 novembre à 13:47 par listener
      Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

      Enfin, "pratiquant".. Il se rend tout enfariné à des espèces de regroupements de gens "biens" vaguement catho, "bourgeois de la Sarthe" désertés définitivement par le peuple. Ce qui reste de clergé, ramassis de conformistes intellectuellement visqueux et d’agents électoraux aux ordres du ministère de l’intérieur (loge maçonnique à ciel ouvert) fait semblant de servir à ces cons hypocrites ce qu’ils baptisent des "messes" et qu’ils tentent de faire ressembler le plus possible à des offices protestants.. Mais faut pas contester l’autorité de ces "curés" ils se rebiffent alors et l’inquisition resurgit.

      Vide de sens. Il n’y a plus de papauté depuis les accords de Latran qui ont fait de l’Etat du Vatican un état neutre (article 24) ! Hin Hin. La papauté neutre ! (neutralité passive.. ) le catholicisme n’est plus que la gestion des fonds d’un denier du culte toujours profitable pour assurer des vies dans la ouate à des prélats. On peut y faire de belles "carrières".

       
    • #1605926

      Il y a certaines choses qui n’adviennent que parce qu’on les a actées par avance @Mandark. On peut au moins espérer, pour le plaisir de voir tout ce petit confort bousculé, que ce Monsieur Poisson fasse un score " inattendu ". Ce qui aurait déjà le mérite de caloter Le Maire, Copé et NKM. Faut prendre son plaisir là où il est.

       
  • #1605449

    Si vous allez voter, faîtes preuve d’un peu d’intelligence au moins : il faut tout faire pour que sarko et flamby remportent leur primaire, parce qu’avec deux tocards pareil en face d’elle, Marine se retrouve avec une autoroute vers la présidence. Et au passage, faut vraiment pas être bien malin pour faire encore confiance à qui que ce soit de l’UMPS, mais alors faut vraiment pas être bien malin...

     

    Répondre à ce message

    • #1605602
      Le 20 novembre à 11:57 par antisarko
      Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

      Il est criminel de voter pour cet escroc de sark. Les umps voteront pour lui ou n’importe qui du reste : un chien, un singe, un rat, plutôt que pour MLP, vous ne comprenez donc jamais ?
      Et on se tapera le sarkoco (ou le juppé ou le fillon) pour 5 ans comme des arriérés, en gémissant : encore un peu de patience, maaaaarine dans 5 ans ! Les calculs d’épicier nous maintiennent sous l’eau avec système.
      Poisson envoie un peu d’air frais dans le pays, bien qu’il se soit intégré à ce parti. Alors votez Poisson ou ne votez pas. Lui, on ne le connaît que peu, rien à perdre. Les autres, on en est malades !
      Poisson n’est pas de la clique, ça ne vous paraît pas suffisant ?
      Il est lettré, ça nous change des vendeurs de tapis mité. Il est entrepreneur, ça nous change des apparatchiks. Il n’a pas fait preuve d’énormément de courage ? C’était pour tenir jusqu’à la primaire. Il s’est un peu rattrapé ensuite.
      Un bon million de manifestants contre l’infâme loi Taubira, ça peut faire un million de votes contre sarko-juppé-fillon vendus comme inévitables.
      Il faut saisir la moindre chance, sachant que les votes "des Français de l’étranger" contrôlés par vote électronique avec Habib risquent d’imposer un résultat non transparent.
      Mais, comme l’a prouvé l’élection américaine, la triche ne peut être absolue et ne fonctionne que sur de faibles marges.
      Courage, pensez au brexit.
      Allez voter Poisson.

       
    • #1606016
      Le 20 novembre à 19:34 par goydrake
      Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

      Le problème, comme le dit J.Rochedy, est le vote des vieux. Je me suis déplacé pour déposer ma quenelle ce matin, j’ai ressenti comme un choc de génération, complètement cerné par des retraités, un moment de solitude quelquepart. Là, j’ai eu un peu peur je l’avoue de la perspective des résultats.

       
  • #1605467
    Le 20 novembre à 08:53 par pèle mèle
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    J’avoue que je focalise volontairement sur les scores minables de Copé et NKM. Ce sont les seuls résultats que je consulte et ils me réjouissent.

     

    Répondre à ce message

  • #1605559
    Le 20 novembre à 10:49 par soumayahastalavictoria
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    Pincez-moi, je rêve... Il y a encore des français qui vont aller filer 2 euros pour élire un sinistre bouffon qui ne fera que mettre en place les directives européennes avec toutes les conséquences que l’on connait ! Non ce n’est pas un rêve mais un cauchemars. Ou sinon, comme je réside à l’étranger, moi, je pouvais voter de manière électronique sans débourser quoi que ce soit... Bien évidemment, j’ai foutu leur courrier électronique à la poubelle... Cautionner cette mascarade, que nenni !

     

    Répondre à ce message

    • #1605840
      Le 20 novembre à 16:18 par listener
      Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

      Très juste. L’américanisation de la France est telle qu’on ne voit même plus à quel point le citoyen devient un bouffon. Les élus sont devenus des clowns et maintenant les électeurs le sont. Et la dignité, bordel ! Rebraguettez-vous à la sortie de l’isoloir, please.

       
  • #1605609
    Le 20 novembre à 12:02 par Махсуд Махкамов
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    Je viens d’y aller et j’ai mis, sans conviction, un bulletin Poisson (dont 80% du programme est euro-libéral, sans oublier ses pleurnicheries pour demander pardon à Haziza...)

    En fait, c’est mort d’avance : ceux qui s’y présentent sont à 90% des retraités, donc majoritairement nourris au JT de 20h00, au Figaro et à Vôleurs Actuelles. Et je n’habite même pas sur la côte-d’Azur. Qu’est-ce que ça doit être chez estrozizi !

    La nécessité de capter cette population explique la tonalité néconservatrice et ultralibérale de la campagne, les propositions de mettre la retraite à 70 ans pour financer ceux qui l’ont prise à 57, la nostalgie du service militaire, les politicards nourris d’argent public qui osent vous expliquer que le problème, ce sont les fonctionnaires...

    Le résultat est connu : ce sera le candidat des mérdias, celui qu’ils nous vendent depuis 15 jours après avoir lâché Juppé. Vous savez, le "3ème homme" que BFMWC nous annonce premier.

     

    Répondre à ce message

  • #1605756
    Le 20 novembre à 14:31 par James
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    C’est la première fois que je vote à droite, mais pour cette primaire j’ai voté Poisson + 2 euros pour faire front aux sionnards de la droite républicaine associée au Nouvel Ordre Mondial

     

    Répondre à ce message

  • #1605845
    Le 20 novembre à 16:23 par listener
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    Formidable ! Ils sont inventé la manière de faire de la politique sans adversaires ! Tous complices et pas adversaires. Bravo.

    Et Amérique, cela se conçoit puisqu’ils n’ont aucune idée politique. Ils sont là pour faire de l’argent comme l’a rappelé Trump. En France, cela fait bizarre. Mais le décervelage du pays est à peu près complet.

    La démocratie selon la rue Saint-Guillaume !

     

    Répondre à ce message

  • #1605897
    Le 20 novembre à 17:37 par Lila m
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    Salut à tous

    je garderai mes deux euros de mon misérable RSA pour m’acheter du pain ou des fruits

    cette mascarade des primaires m’insupporte

     

    Répondre à ce message

  • #1606860
    Le 21 novembre à 21:07 par Paul82
    Primaire de la droite : remontée du couple Fillon-Sarkozy

    De Gaulle l’avait déjà dit : une primaire risque d’éliminer le choix populaire.




    Absolument ! Déjà qu’on nous impose ce machin importé des Etats-Unis, mais en, plus c’est un système odieux qui dilue le vote populaire ! Je préfère encore les dictatures d’Amérique du sud d’antan. Au moins les choses étaient claires.

    Si quelqu’un peut me donner la référence exacte de cette citation de de Gaulle, je l’en remercie par avance.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents