Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Procès Gbagbo : la CPI révèle par erreur l’identité de témoins protégés

La Cour pénale internationale a révélé par erreur, vendredi [5 février 2016], les noms de quatre témoins protégés au procès de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Elle annonce samedi l’ouverture d’une enquête pour comprendre les raisons de cette erreur.

 

 

La Cour pénale internationale (CPI) de La Haye a ouvert une enquête, samedi 6 février, pour déterminer comment les noms d’au moins quatre témoins protégés au procès de l’ancien président ivoirien Laurent Gbabo, jugé pour crimes contre l’humanité, ont été dévoilés par erreur.

L’affaire a éclaté la veille au cours d’une session à huis clos, qui a été diffusée par erreur sur la chaîne publique de la CPI. Une vidéo de cette audience a largement circulé sur Internet. Elle montre un juge de la CPI, Cuno Tarfusser, demander le huis clos à la requête du procureur Eric MacDonald. Mais les micros sont restés ouverts et on entend le procureur dire qu’il souhaite soulever la question de la protection des témoins.

« Certains blogueurs, journalistes et membres du public » qui suivent le procès dans la galerie du tribunal réservée au public ou sur Internet « postent des commentaires en direct » sur le procès sur Twitter, explique Éric MacDonald aux trois juges. Ces blogueurs « tentent de déterminer l’identité des témoins 9, 10 et 11 », ajoute-t-il. Et de se mettre ensuite à prononcer leurs noms qu’on peut entendre clairement sur la chaîne publique du tribunal.

Une quatrième identité a ensuite été dévoilée, selon des médias.

Lire la suite de l’article sur france24.com

La CPI ou la justice mondialiste, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je résume l’affaire : Gbagbo est un nationaliste bourgeois qui, contrairement à Ouphouet, ne dit plus amen à tout. Il faut donc le remplacer par un homme plus servile : Ouattara, un musulman de nom marié à une sioniste. Chance supplémentaire pour les francs-macs qui nous dirigent : voir imploser la Cote d’Ivoire ethniquement et confessionnellement ... pour leur dessein ultime qu’eux seuls connaissent ! Et la France, là-dedans ? Bolloré nous dira tout quand il le voudra ...


  • Je demande comment tous ces gens font pour participer à ce cirque sans se sentir ridicule et crainte de perdre toute crédibilité. Je suppose qu’on n’est plus à ça près. Pitié pour tous ces gens qui se font encore la moindre illusion pour ce système démocratique qu’on appelle pompeusement "suffrage universelle".

     

    • La réponse est simple ....J’ai vu ces organismes et leurs représentants opérer sur le terrain pendant près de 10 ans en ex yougoslavie : LE FRIC ! Ils fréquentent les meilleurs restaurants ( quand il en reste...) les bars, les hôtels, ils sont accompagnés de "secrétaires" et "d’interprètes", ils touchent des salaires mirobolants, tous frais payés, et leurs voyages réguliers vers leur pays d’origine sont remboursés ....Et ça marche pour tout ce qui gravite autour de l’ONU et des organismes inter /supra nationaux . On comprend sur place pourquoi on applique des règles anglosaxonnes idiotes et inefficaces : ils n’ont aucun intérèt à ce que les crises soient évitées,ou soient résolues ....Dieu que les guerres sont jolies !


  • La logique voudrait que le procès soit reporté , et que les magistrats qui devaient participer soient destitués ... Maintenant la logique et le bon sens dans ce monde larbino-charliesque , on peut toujours attendre !!


  • A force de magouiller dans tous les sens,pour maintenir Gbagbo le plus longtemps possible hors de son pays par crainte qu’il revient au pouvoir, tout cela les PÈTE au visage les uns après les autres...CPI carrément en mission commandée !
    LA DÉCHÉANCE des menteurs qui gouvernent notre monde...


  • Le CPI est un tribunal pour roi-nègres. Sinon comment expliquer que Bush, Albright, Rumsfeld et les autres n’y soient pas trainé et jugé ?

    Quelle bouffonnerie !