Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Procès Haziza / Soral pour des commentaires d’internautes : les images de l’audience d’appel

Le 1er juin 2016 avait lieu à Paris l’audience d’appel du procès intenté par Frédéric Haziza à Alain Soral pour des commentaires d’internautes laissés sur le site E&R.

 

 

Entretien avec Damien Viguier

Propos recueillis par LaPravda.ch le 3 juin 2016

 

L’avocat et docteur en droit Damien Viguier est chargé de la défense d’Alain Soral. Malgré un emploi du temps très chargé, il a accepté de nous apporter son éclairage sur le procès qui oppose le fondateur d’Égalité & Réconciliation à Frédéric Haziza et répond notamment aux allégations publiées par ce dernier sur son compte Facebook.

 

Alimuddin Usmani : Maître Viguier, pouvez-vous nous faire un petit résumé de l’audience du 1er juin 2016 dans le procès en appel qui oppose votre client, Alain Soral, à Frédéric Haziza ?

Maître Damien Viguier : À l’ouverture des débats, deux personnes se sont présentées spontanément qui souhaitaient témoigner à ce procès. Elles n’avaient pas été citées à comparaître, mais comme le permet le code de procédure pénale, je les ai proposées à la cour. J’ai estimé qu’elles pouvaient aider les magistrats à forger leur conviction, en apportant de réels éclaircissements sur la personnalité de la partie civile, Frédéric Haziza. Il s’agissait des deux journalistes sur lesquels l’intéressé s’est rué lors du dernier dîner du CRIF à Paris, ainsi que chacun peut le constater sur Internet. Malheureusement, la présidente a refusé de donner l’autorisation de la cour.

Aucun prévenu n’a comparu personnellement puisque les propos en cause sont le fait d’inconnus, auteurs de commentaires sur Internet (« Réveillez-vous », « corso », « loic » etc.). La phase d’instruction a donc surtout porté sur Frédéric Haziza. Après que le président et le procureur lui ont adressé leurs questions, j’ai à mon tour procédé à son interrogatoire. J’ai commencé par lui demander pourquoi, alors que le service de presse d’Alain Soral avait machinalement envoyé une proposition à l’ensemble des télévisions, radios, revues et journaux, il avait éprouvé le besoin, lui seul, de faire cette réponse : « impossibilité pour moi d’offrir quelque tribune que ce soit à ceux qui véhiculent d’une manière ou d’une autre des messages de haine, de violence, de racisme ou d’antisémitisme. Le problème c’est que la pseudo-littérature d’Alain Soral est tout cela à la fois. » À cette première question il m’a répondu qu’il faisait ce qu’il voulait. Je lui ai alors demandé s’il avait pris la proposition, de la part de l’attaché de presse de Soral, que ce dernier participât à son émission, comme de la provocation. Il m’a répondu oui. Ensuite je lui ai demandé quelle était sa définition de l’antisémitisme. Mais il a refusé de me répondre. Je lui ai demandé quelle était sa définition d’un antisémite, et si pour lui Alain Soral, mon client, était antisémite simplement parce qu’il était Alain Soral. Toujours refus de répondre. J’ai alors enchaîné : connaissez-vous Vincent Lapierre ? Avez-vous agressé Vincent Lapierre ? M’avez-vous traité de crapule ? Il aurait été inhumain de poursuivre l’interrogatoire. La présidente est intervenue pour y mettre un terme.

Nous avons eu droit ensuite au plaidoyer de son avocate. Un peu long. Puis le Parquet. J’ai enchaîné et mon confrère l’a fini. Nous n’y pouvons rien : on doit à la vérité de dire que nous avons assisté à une inversion accusatoire : Frédéric Haziza était l’accusé.

 

 

Sur son compte Facebook, Frédéric Haziza écrit notamment : « Damien Viguier défend l’Inquisition et dénonce le procès de Nuremberg. » Quelle est la vérité à ce propos ?

Je ne vais pas tout reprendre, mais j’ai expliqué que nous avions affaire à une nouvelle religion qui a sa propre idée de l’ordre public. Une idée dangereuse. Une conception non plus de l’ordre public comme quelque chose d’observable : absence de destructions ou d’agressions physiques. Mais un ordre moral ou symbolique. Cette conception triomphe au conseil d’État, c’est l’interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes le 9 janvier 2014. Le spectacle est interdit, non pas à cause du risque de troubles matériellement observables dans l’espace physique, dans les rues ou dans la salle de spectacle (coups, blessures, incendies etc.), mais parce qu’en moquant les événements de la seconde guerre mondiale, en les prenant à la légère, en faisant rire du génocide juif, un trouble est porté dans les esprits. L’ordre symbolique est atteint. Aujourd’hui, le conseil constitutionnel, depuis la décision du 8 janvier 2016 (quasi deux ans après l’ordonnance Dieudonné), vient de rejoindre cette conception. Puisqu’il vient de déclarer la loi Gayssot constitutionnelle au nom de cet ordre public symbolique.

D’après la déclaration des droits de l’homme, l’expression est toujours libre, mais elle peut donner lieu à répression, en cas d’abus, dans les cas déterminés par la loi. Le problème c’est que ces « cas » se sont éloignés eux aussi de tout lien avec un quelconque dommage concret et sont devenus de plus en plus vagues. Comment faire la distinction, par exemple, entre l’apologie de terrorisme, interdite, et la glorification de la résistance, obligatoire ? Ou entre le négationnisme, prohibé, et le révisionnisme, permis ?

Et c’est alors que j’ai parlé de la procédure pénale, qui en principe est une garantie du respect du droit, plus encore que les lois de fond. Évidemment, à ce stade, il était difficile à Monsieur Haziza de suivre. C’est là que j’ai parlé de l’Inquisition. L’Inquisition est présentée dans les facultés de droit comme un système épouvantable, l’autre extrême, tout aussi mauvais, étant le système pénal accusatoire. On aime bien, en France, commencer ainsi, pour ensuite expliquer aux étudiants que le législateur a trouvé un compromis, un moyen terme équilibré, un mixte des deux extrêmes, métissé, si vous voulez, donc proche de l’idéal. En réalité, la procédure pénale française a pris les dangers de l’Inquisition sans les garanties que celle-ci présentait. Les juges sont des fonctionnaires, ce sont eux qui vous traînent en justice, comme sous l’Inquisition, mais les procès sont oraux (sans trace écrite de tout ce qui se dit) et la preuve est libre.

Tout cela permet donc un usage du procès à des fins politiques, et c’est cela qu’il faut dénoncer fondamentalement. Tant en droit interne qu’en droit international. C’est là que j’ai dit qu’il était déplorable d’utiliser le procès pour condamner l’ennemi avant de déclencher l’enfer sur les populations. Du point de vue de l’ordre classique, le procès de Nuremberg, qui intervenait au terme d’horreurs sans nom, et pour donner un cadre rituel à une condamnation politique prononcée depuis longtemps, est parfaitement condamnable. Relisez à ce sujet l’ouvrage de Maurice Bardèche.

Aujourd’hui des associations comme la Licra ou des gens comme Haziza, avec la complicité de politiciens professionnels tels Hollande ou Valls, sont aux commandes d’un système idéologique qui promeut le chaos, et tous ceux qui s’y opposent font les frais de la répression. C’est pourquoi magistrats et avocats sont les derniers gardiens du droit.

 

Toujours à votre encontre, Frédéric Haziza prétend que vous n’avez « pas hésité à utiliser le prétoire comme une tribune de propagande aux relents antisémites et pétainistes, devant une Cour médusée ». À quoi fait-il allusion ?

J’ai défendu l’État, il est vrai. De nos jours il ne faut pas. J’ai défendu la famille. Mais, finalement, le pire de tout, c’est que j’ai défendu Soral. Et ça c’est très grave aujourd’hui. Les gens subissent un tel bourrage de crâne quotidien, ils sont tellement abrutis avec une vision manichéenne du monde qu’ils ne peuvent pas le comprendre. C’est d’ailleurs un signe des temps très inquiétant.

Observez : vous pouvez casser les vitres d’un véhicule de police à coup de bélier, y mettre le feu alors que ses occupants y sont toujours, cela ne choque personne. Vous pouvez défendre les théories les plus délirantes. Vous pouvez tout faire et tout dire. Mais vous ne pouvez pas défendre celui qui dénonce tout cela. C’est pétainiste.

 

Quelle serait, selon vous, la réaction du peuple français si ce procès était diffusé en intégralité dans l’espace public ?

Le seul fait qu’il y ait des caméras partout dans l’espace public (dans les rues, dans les boutiques, dans le métro, devant les synagogues etc.) mais que cela soit interdit dans les salles d’audience, répond, je crois, à votre question.

La France est le pays des grands procès politiques, susceptibles de mobiliser l’opinion (Dreyfus, Callas, Jeanne d’Arc, etc.). L’appareil d’État ne craint donc pas la chicane et les arguties de procédure. La seule chose dont il a peur, c’est de l’utilisation du procès comme d’une tribune.

 

Comment faites-vous pour rester aussi « zen » face à la calomnie pratiquée à l’égard de votre client et de vous-même ?

Pour ce qui concerne mon client, je n’ai aucun mérite, cela fait partie de ma mission. Quant aux propos me concernant, il est vrai que je défends le système judiciaire inquisitorial. Il est vrai également que je condamne absolument Nuremberg. Mais ce ne sont pas des calomnies car il n’y a dans tout cela rien de mal.

Quant au « pétainisme », il faudrait en parler sérieusement. Sait-on par exemple que quantité de réformes entreprises dès la fin du XIXème siècle ont connu une accélération durant la Révolution nationale ? Des réformes qui sont toujours à l’ordre du jour. En matière de mariage par exemple. Cela mériterait une étude. De même pour l’« antisémitisme ». Savez-vous qu’il existe, directement rattaché au premier ministre Manuel Valls, une DILCRA : Direction interministérielle de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, dirigée par le préfet Gilles Clavreul, entouré d’une équipe de cinq personnes et assisté d’un conseil scientifique où figurent des chercheurs comme Pierre Nora, Jean-Yves Camus et d’autres, dont certains membres de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). La mission de ce conseil est d’« encourager des travaux de recherche sur le racisme, l’antisémitisme et les discriminations et éclairer le débat public sur des notions complexes et parfois polémiques, en les replaçant dans leur contexte historique, social et intellectuel » et « il peut proposer le financement, par la DILCRA, de travaux de recherche, l’organisation de colloques ou favoriser la mise en place d’unités d’enseignement et de recherche publiques, afin de développer des programmes de formation pour les acteurs tant publics que privés confrontés à la problématique du racisme, de l’antisémitisme et des discriminations ». Je vais leur proposer de financer les travaux d’Alain Soral. Ancien élève de l’EHESS, comme moi.

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement judiciaire contre Alain Soral :

Une lecture indispensable, chez Kontre Kulture :

Retrouvez Alain Soral et Damien Viguier chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

96 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le travail fait par Maître Viguier est énorme. Ne pas oublier la phrase menacante d´Haziza " La justice à nous va passer : ", envers Soral. Ces gens contrôlaient tout avant internet, maintenant ils ne contrôlent que la salle d´audience, c´est-à-dire rien, ou si peu. La scène guignolesque du policier témoigne de cette volonté, d´un combat déjà perdu, de vouloir reprendre l´espace perdu, qui était également sous contrôle.

    Haziza reprend sa place dans la société, celle qu´il n´aurait jamais dû quitter, il file droit. C´est très bon signe ce qu´on voit en ce moment. Le pouvoir n´a pas de plan B, ne va pas mettre 30 personnes en prison pour " apologie de crime contre l´humanité ", ou autre fadaise, et, n´aura pas d´autres issues que d´autoriser le révisionnisme.
    Pas plus tard qu´hier, un article du Monde sur la plainte contre Zéon pour son dessin ne parvenait pas à trouver de partisan dans les commentaires, ils avaient pourtant mis une photo d´Auschwitz en hiver, et tout.
    Le pouvoir n´a pas d´autres issues que de se soumettre à la ligne ER, sur le long terme, chaque apparition médiatique leur faisant mauvaise publicité, il faut faire profile bas, pour limiter la casse.

    Le vrai esprit Charlie Choron va peut-être se mettre en place. Incquisition shoah antisémite nazi national-socialiste, si Haziza n´existait pas, il faudrait l´inventer.

     

    • La ligne E&R fait son chemin, péniblement mais sûrement..

      Il ne faut pas faire profil bas, contrairement ! De cette façon seulement, E&R aura la confiance du peuple !

      "Sputnik" vient de publier un article relatif à la sortie du film d’Attal, "Ils sont partout", et il rapporte les dires de Sacha Reingewirtz à propos d’Alain Soral :

      "L’antisionisme est utilisé pour cacher un message antisémite. C’est le cas de Dieudonné ou d’Alain Soral. Ce sont des théories délirantes, qui reprennent les pensives de l’antisémitisme, et on dépasse bien de loin la pensée géopolitique"

      C’est une excellente occasion pour Soral pour porter plainte pour diffamation publique ..

      https://fr.sputniknews.com/france/2...

      On s’en fiche ce que Reingewirtz dit et comment il nous juge. Ce qu’il est importante, c’est la publicité gratuite de Soral et de sa pensée.


  • Magnifique la manière avec laquelle Maître Viguier a mis le policier face à ses contradictions, tout cela en douceur. Sinon l’entretien pour lapravda.ch est un éclairage très intéressant. La dernière phrase était marrante, je vais l’appeler Maître Chutzpah :-) : "Je vais leur proposer de financer les travaux d’Alain Soral. Ancien élève de l’EHESS, comme moi."

     

  • J’espère bien que ce dont parle Maître Viguier à la fin, à savoir les comportements anormaux du Président de la République et du Premier Ministre, fera l’objet d’un procès un jour. Le peuple en a marre que le sommet de l’État le prenne pour un jambon.

     

  • Après "la justice A NOUS va passer", c’est "la gendarmerie A NOUS va exécuter nos ordres" .


  • "Notre justice"... la preuve par l’image !
    On ignorait que les désidératas hazizesques avaient valeur de "commandement militaire" ;
    Question : quels sont les autres centres d’intérêts d’Haziza, à part côtoyer ces salles d’audiences ?
    (soit dit en passant, l’avocate d’haziza a plutôt raison : plaider pour son client ne veut pas dire qu’on est d’accord avec lui sur le fond...)


  • Sur simple désir de sa Majesté L’Haziza, le gendarme s’exécute illico presto et répond "Je vais leur demander de sortir", ce qu’il va nier par la suite, il ment donc ouvertement. Ce petit arrangement me rappelle le procès de Dieudonné face à Cukierman, quand le premier est fouillé deux fois de suite par les gendarmes avant d’entrer dans la salle, le second entre sans fouille du tout. El Blancos a pourtant été clair et n’est pas avant-gardiste qui veut.


  • Elle m’a l’air un peu tristounette la petite Haziza...
    L’avant-garde commencerait-elle à sentir le vent tourner ?

     

  • Encore une fois, n’en déplaise à Alain Soral, on ne peut pas compter sur la police ou la gendarmerie, qui sont désormais pour la plupart recrutés et/ou conditionnés pour devenir de simples robots exécutants.

     

  • Une fois de plus, une brillantissime démonstration de Maitre Viguier ramène ce pauvre Haziza à son niveau, c’est à dire plus bas que terre ..... Bientôt, même la "justice" va devoir en tenir compte et arreter de prononcer des jugements iniques contre Alain Soral et d’autres personnalités !!!


  • Toujours le même déversoir à vomir de la part de ce gnome communautaire intolérant, étriqué qui, lui, ne sera jamais condamné par "sa justice de la 17è chambre du TGI de Paris" dont les juges doivent faire taire toute opinion dissidente à ce pays : ceux sont des juges politiques dont la plupart de ces juges n’hésitent pas à afficher sur leur mur les CONS selon leurs schémas de pensées. Peut-on user d’un local pour y afficher à notre tour nos têtes à claque qui nous paraissent très très très CONS ? L’intolérance communautaire avec les psittacismes tournant toujours autour des mêmes rengaines (choa, antisémitisme, racisme gnagnagnagnagna avançant des chiffres erronés bien entendus (6M)). Cependant, quand il s’agit de piétiner les tombes de nos morts, ceux-là en rient. A l’inverse, s’amuserait-on à courir sur les tombes de leurs morts, déjà tous les médias sans exception crieraient au crime de lèse sa majesté (quelle communauté fut à l’origine du spectacle du 100è anniversaire de Verdun). Ce 2 poids 2 mesures entretenus volontairement par cette communauté via leurs séides au gouvernement commence nous faire tartir. Depuis 1986, date de création de SOS Racisme, on entend toujours cette même communauté qui alimente le racisme, attise les tension en France. Les Français ne sont pas racistes mais il n’y a pas plus intolérant que les sionistes. Il faut le dire : les racistes sont eux et uniquement eux que ce soit à l’égard des Français de souche que des musulmans ou autres étrangers. Le problème en France ceux sont eux. Cela, ils doivent l’entendre car ils nous brisent menus ces étriqués du cerveau.


  • Haziza prenait en photo tout ce qui bouge mais les autres pas le droit de filmer. Ok.
    .
    Haziza, dans sa logorrhée ne fait que du "name-dropping" inversé (c’est-à-dire, donner le plus de noms possibles en pâture à ses lecteurs et mettre ces noms en relation pour les incriminer les uns par les autres, ou en les salissant en les accolant à des idées jugées _ par ses pairs_ comme condamnables moralement ; amalgamite !) et de la manip’ de bas étage.
    .
    Tout ça est cousu de fil blanc.
    .
    Par contre, le gendarme du début peut aller se cacher. Au lieu de mettre son calot il devrait directement se faire offrir la kippa du servile. Ecoeurant.
    .
    Quant à l’avocate, "j’ai droit de plaider" un mensonge éhonté : CHUTSPAH mon pote ! C’est vraiment une équipe qui partage les mêmes "valeurs", ça on ne peut pas leur retirer.


  • C’est obtempérer, pas optempérer....


  • Maître Viguier est à l’image d’Alain Soral ; un grand Homme, faisant preuve de courage, d’intelligence, de travail, et de générosité.
    Merci à vous Maître pour tout ce que vous faites pour la France !


  • Il aurait fallu que tout le monde sorte de cette salle à la seconde même où la présidente a refusé le témoignage de Vincent. Ou d’exiger des explications. Qu’est-ce que c’est que cette justice qui conteste le droit de la défense ? Une défense aux ordres ?


  • Haziza mon cheri , je t’aime tellement que procedant a mon devoir de memoire , je viens d’acheter " nuremberg " de bardeche . J’ai le droit a un petit billet.


  • Valls , Haziza même combat !


  • Haziza se prend pour le représentant de l’Axe du bien éternel...c’est pure folie. Inversion des valeurs, instrumentalisation de mensonges, révisionnisme historique, communautarisme sur base de suprémacisme, racisme...l’axe du bien a une sale gueule.
    Il est donc sain de rendre ses titres de noblesse et sa souveraineté à l’Etat et à la République française. Les groupes de pression doivent être irréprochables.
    Plus jamais cette escroquerie qui rappelle les heures les plus sombres...

     

  • haziza commande aux gendarmes dans un palais de justice .
    éloquent comme image .
    pas d’amalgames !


  • L’Arlette est par là et elle sonne, elle sonne, vous l’entendez ? Elle hurle ; écoutez là comme elle s’égosille et...Regardez ce qu’elle fait, elle est en train de poser son triangle sur le bas côté de l’histoire...


  • libertée ? égalitée ? fraternitée ?
    à la trappe depuis des années .



  • Les juges sont des fonctionnaires, ce sont eux qui vous traînent en justice, comme sous l’Inquisition, mais les procès sont oraux (sans trace écrite de tout ce qui se dit) et la preuve est libre.



    Et oui, cela rejoint ce que disait Dieudo a la fin de son procès, que l’un des grands combats sera de mettre des caméras dans les salles de tribunal. Qu’ont ils à cacher ?

    Revendication pour 2017 ? C’est sûr que là,aucun candidat n’aura les burnes (désolé de l’expression) de proposer et surtout de le mettre en place. Même les magistrats manifesteraient contre craignant d’etre espionner ou jugés eux-mêmes par le peuple.

    La Justice pas si juste ?

    Pour en revenir à la vidéo ce qui est sûr, c’est que Haziza ne faisait pas du tout la même tête qu’a ses autres procès intentés ; oui il y a eu un truc auquel il ne s’attendait pas.


  • Est-il...serait-il possible de "poper" (pop-up) une "div" opaque au-dessus de la page, mettant en garde les internautes qu’en acceptant d’afficher cette page E&R, ils prennent le risque de voir une photo de haziza en gros plan zoomé...non, parce que si j’avais su, j’aurais refusé cash ! Autant ma soupe de poisson (avec comté, croutons et rouille svp ^^) était délicieuse, autant à vomir...c’était plus l’cas ! :D

    #nabot #gnome #lutin #leprechaun #farfadet #korrigan #nuton #gobelin #poulpiquet #MDR


  • Maître Damien Viguier est magistral.


  • Compliments à maitre Viguier pour cette magnifique quenelle pointée de 360mm.
    Quenelle dieudonnesque s’il en est.


  • Je ne savait pas que Haziza était gradé de gendarmerie !!! Du point de vue légal c’est assez impressionant !...


  • Toujours un juriste remarquable Maître Viguier, qui fait vraiment honneur à la profession, et à la justice la vraie.

    Remarquable de calme et de sagesse également, Monsieur Vincent Lapierre, lui aussi un vrai journaliste.

    Quant à l’adjudant-chef de Gendarmerie, bien qu’il ne manque pas d’intelligence pour essayer de se tirer de ce guêpier dans lequel l’envoie le Sieur Haziza, par une pirouette, il se comporte tout de même en piètre juriste, quant à s’appuyer sur un texte dont il n’est certain ni de l’existence, ni des termes exactes, ce qui est honteux, car avant d’affirmer quelque chose, il est bon d’être sûr de ce que l’on avance surtout à son niveau de responsabilité. On aurait pu pardonner à un jeune gendarme mais lui, non !

    Peut-être espère-t-il pas sa veulerie discrète, arriver à passer officier un jour. Le ciel nous en préserve, car il nous aurait été insupportable de l’avoir sous nos ordres. Un peu de dignité Monsieur l’adjudant-chef, vous ne faites pas vraiment honneur ni à la Gendarmerie, ni au corps des sous-officiers.

    Quant au Sieur Haziza, Monsieur Nicolas Dupont-Aignan, a su employer un jour à son égard face caméra, le terme le mieux adapté pour le qualifier.

     

    • Je suis totalement d’accord avec vous mr le vétéran.
      C’est vraiment pas glorieux comme comportement.
      Mais bon, quand ont vois l’influence qu’ont ces lobbies ne seraise que sur nos dirigeants, c’est pas étonnant de voir ça au rang inférieur !
      Des sucettes y’en à toujours eu et y’en aura toujours.


    • Depuis quand un gendarme aurait-il du discernement ? Ils ne sont pas juristes, ce sont des militaires. Un militaire ça obéit aux ordres, d’où qu’ils viennent.
      Croyez-vous un seul instant qu’on a mis ce dégradé là par hasard, sans lui avoir donné des instructions sur QUI il faut respecter et qui il faut rejeter ?

      L’enjeu est trop important pour le pouvoir. Toute l’attention et les efforts de VallSS sont concentrés sur cette cause et sur deux personnages qui gênent l’avancée de ce processus sataniste à l’oeuvre depuis 30 ans (pour ne pas dire plus).


    • A l’attention d’Alien,

      Petite précision, l’étude du droit est partie essentielle de la formation des Gendarmes et des Policiers de tous grades.

      Logiques ils sont là pour "faire appliquer la loi", il est donc indispensable qu’ils l’étudient, pour la connaître eux-mêmes, avant de l’a faire appliquer au autres.

      En outre, si vous regarder la définition du terme juriste, vous verrez : "Qui étudie et professe le droit." Donc Policiers et Gendarmes ont bien une formation de juriste, certes ciblée et spécialisée pour certains. Sachez que parmi eux, se trouvent des gens titulaires de licence, maîtrise, voire doctorat en droit.

      Bien entendu tous n’ont pas le talent de juriste de Maître viguier, et n’utilisent le droit que dans des domaines limités et précis.

      Il nous a été donné de croiser deux Gardiens de la Paix, titulaires d’une maîtrise en droit, certes une aberration du recrutement à une époque, lesquels se cantonnaient dans leur grade, car fuyant la prise de responsabilités, alors qu’ils auraient dû être officiers, voire chef de service.

      A vous lire, vous laissez entendre que les gendarmes obéissent bêtement aux ordres comme des robots. Certes cela peut arriver, car c’est confortable. Mais vous n’imaginez sans doute pas le nombre de crypto anarchistes aux seins de ces corps, que sont l’Armée et la Police, qui s’étant réveillés, se soient appliquer la discipline et le devoir de réserve, pour les faire taire. Car s’ils révélaient au grand public ce qu’ils savent, cela fait très longtemps que la cocotte aurait explosée.

      Enfin, où il est loisible de vous rejoindre dans votre raisonnement, il a en effet été remarqué, qu’a la fin des années 80, le système visait sciemment à décourager les cadres de tradition, tant en Gendarmerie qu’en Police, pour les inciter à quitter les institutions par l’écoeurement.

      Le recrutement de leurs remplaçants "nouvelle génération" a été bien ciblé, orienté, et formaté dans les écoles de formation, comme pour les auditeurs de justice de Bordeaux, en formation à l’Ecole Nationale de la Magistrature. Un formatage intellectuel et idéologique, a en effet été mis en place dans les lieux de formation par le "système".

      J’espère Cher Alien que ces quelques précisions auront contribuées à votre culture personnelle, c’est là leur seul mérite.


  • #1480730

    Entendrait-on siffler la fin de la récré ?


  • Voici en résumé l’argumentaire de fond du message de Freddy sur FB :

    Antisémite répété X5, Nuremberg X2, National-socialiste X2, Pétainiste, Négationniste, Théorie du complot, Nazis, Shoah.

    Il fait dans l’original, un point Godwin à toutes les phrases, le pack complet (ou presque) des heures les plus sombres. Donc voilà sa ligne de défense, avec en soutien et renfort les incontournables et habituelles "parties civiles".

    Ça eût payé comme dirait l’autre, mais utiliser en dernier ressort (encore et toujours) cette masse de termes éculés et galvaudés, sans rien d’autre pour appuyer le peu qu’il reste de conviction, prouve une fois de plus la coquille vide de toute cette affaire et celles qui lui ressemblent.

    Déjà que la plainte aboutisse, que Soral soit jugé pour des messages écrits par des internautes sur E&R, c’est d’emblée invraisemblable. Les peines/amendes réclamées par "l’Axe du Bien" le sont tout autant. D’ailleurs j’ai hâte de connaître les suites de la plainte de Vincent Lapierre concernant l’agression incontestable de l’Haziza à son encontre, les coups portés, le tout filmé.


  • Je serais flic, je n’obéirais qu’à ma hiérarchie, et certainement pas au premier pignouf kippasse...

     

  • A 3,45 mn j’ai rigoler "c’est un détaille significatif" ( avec l’expression du visage de l’avocat) sa dure 3 secondes se sont de belle image vraiment.

    ou encore a la fin je cite l’avocat de Soral "Soral défent l’ordre public, l’ordre public qu’Alain soral défend, cette ordre est en danger"


  • Ben dis donc ! L’ haziza est plus bavard sur les réseaux sociaux que dans le réel où pn l’entend moins la ramener. Apparemment, l’agressivité alterne comme toujours avec la pleurniche d’opérette (ouin ! Ma grand-mèreeuh !). D’ailleurs, à ce propos, pendant la seconde guerre mondiale, période à laquelle il aime faire référence quoi qu’avec une focale passablement réduite, ce genre de profil psychologique devait consacrer le plus clair de son temps à passer des coups de fil pour balancer à tour de bras :-)


  • Hahaha, respect maître Viguier, vous êtes LE ténor du barreau ! Par contre, avez-vous reçu de plus amples informations du "Commandement Militaire" depuis ? ;)


  • C’est encore gentil de dire que nos hommes politiques ont des comportements anormaux.

    "anormaux" cela voudrait dire que nos dirigeants n’ont pas de normes.

    Si, ils en ont : elles sont inversées.

    Ils veulent un ordre nouveau inverse, par le chaos (de l’ordre ancien)

    La magistrature est trop lobotomisée et alimentairement dépendante pour reconnaitre et accepter cette évidence.

    Il n’y a d’ailleurs plus de magistrature, mais que des fonctionnaires soviétoïdes faisant fonction : en fait de juges, ils ne sont plus que des KPOs idéologiques.

    Quand Viguier reconnait que la publicité est l’arme ultime de la défense, il ne dit rien d’autre : si vous avez besoin de la publicité cinématographique des débats c’est bien pour amortir l’ injustice des magistrats par sa dénonciation publique.

    Courage : un régime qui a besoin de la pseudo caution judiciaire pour couvrir ses injustices, ne peut plus faire illusion très longtemps.

    Comme ici où à l’occasion de poursuites c’est le plaignant qui est dénoncé et l’accusé moralement absous.

     

    • Quelle preuve de votre ignorance !

      La magistrature et les professions du droit sont aux commandes de ce nouvel ordre.


    • @antiféminist

      Ah oui, vraiment ?

      Vous avez tout faux :

      - Il n y a pas de Pouvoir judiciaire en France mais une Institution judiciaire (relisez la constitution)

      - Pour affaiblir la magistrature, l’ordre juridictionnel est divisé en deux ordres administratif et judiciaire (qui se méprisent se jalousent et se détestent)

      - Pour affaiblir encore la magistrature, elle n’est pas juge de la Loi qu’elle doit appliquer et pas même de sa conformité à la Constitution et aux Principes généraux du Droit qui relèvent de la compétence exclusive du Conseil constitutionnel (autre juridiction mais celle-là fermée à la magistrature)

      - Pour affaiblir encore encore et re encore la magistrature sa formation et son recrutement passent exclusivement par l’école de formatage idéologique de l’E.N.M., et les juges de l’ordre administratif et du Conseil d’Etat recoivent leur formation et leur formatage de l’E.NA, pendant de l’ENM

      - Pour s’assurer de leur docilité, la collégialité des décisons est imposée en toutes jurdictions de première instance d’appel et de cassation, (sauf Tribunaux d’instance) la collégialité retirant aux décisions leur force, leur prestige leur individualité et leur indépendance : il n’y a pas de juge-héros, que des fonctionnaires juges.

      - Leur carrière,leur rémunération leurs avantages dépendent entièrement de la notation de leurs supérieurs et les supérieurs des supérieurs ne sont pas toujours magistrats ni les supérieurs apparents les supérieurs réels.

      - " Les professions du droit", comme vous dites, issues des classes moyennes, sont laminées fiscalement, paupérisées économiquement, saccagées par les effectifs pléthoriques, nouveau (lumpen) prolétariat du droit condamnés à faire du volume pour trois sous pour survivre : ils ne pensent plus et surtout pas idéologiquement.Ils survivent en aucuns cas ils n’ont un quelconque pouvoir.

      Donc ce que vous venez de dire est tout simplement FAUX : c’est l’exact inverse

      Et c’est un professionnel du droit de 20 ans d’exercice qui vous le dit.

      Les gens comme vous, disait Audiard, osent tout.

      Profond respect.


  • Vraiment marre que ces personnes fassent leur lois comme bon leur semble, et que les forces de l’ordre s’exécutent sans broncher... Que craignent-ils d’être hors la loi ? Il s’y mettent en agissant de la sorte.


  • Du coup, je l’ai visionné 2 fois cette vidéo ! (juste pour le plaisir ...).
    Une fois avec le son et la seconde sans ...
    Le langage corporel vaut mille mots ...
    Courage, Force et Honneur à E&R et tous ses sympathisans.
    Mo’Truckin’.


  • Je suis presque gêné pour le gendarme qui se confond en mauvaise foi poussée jusqu’au bout pour justifier le déplacement d’un tournage que rien n’interdit de se dérouler là où il est.

    En fait, il aurait mieux fait de simplement demander par pure courtoisie de bien vouloir se déplacer ou s’éloigner un peu, histoire de pas rajouter de la pression aux gens qui vont et viennent... mais là il s’empêtre dans des mensonges. Et c’est flagrant. Et c’est pas bien.

    Le Haziza, il n’a pas l’air de quelqu’un particulièrement sordide, il est juste empêtré (beaucoup de gens s’empêtrent, décidément) dans son rôle de cafteur journalistique. Et puis, en l’écoutant bien, il monte souvent sur ses grand chevaux pour rien, il brille pas par sa décontraction ni par son esprit brillant.

    Ni par son physique, ce qui n’arrange pas la mise.


  • Tous ces "Haziza" en France depuis 40 ans, on reussit a transformer notre patrie en pays du "Tiers-Monde" avec backshish et passe-droit comme justice.

     

    • Et nous pauvres Français de souches préhistoriques on s’est laissé con-ta-miner la pureté de l’Esprit (l’ayant surestimé) par le matérialisme que l’on a tant méprisé, qu’on ne le voyait même pas.

      S’enorgueillir de sa hauteur c’est s’assurer d’être renversé.

      Les pièces détachées d’une automobile ne sont pas une automobile. Quand tu travailles à la chaîne pour Renault, Fiat, Mercedes... ça transparaît que les pièces détachées sont à l’origine d’une automobile.

      Seulement, c’est l’Homme qui permet cette unité en assemblant les pièces détachées grâce à son savoir faire.

      L’homme avide de sûrestime, toujours construit des machines dans lesquelles il enferme celui qu’il sous estime et méprise.

      Et le sièl social perd sa pureté et la succursale n’est plus un lieu paisible sur terre où se reposer.


  • Pauvre France ... Tes enfants ne font plus que palabrer, alors qu’il est temps de se battre.


  • Mais, qu’est-ce qu’il fait Sans-Zizi à 0:28" en train de prendre en photo des listes devant la salle d’audience ? Que contiennent ces listes ? Ce sont les participants à l’audience, je suppose. Je suppose aussi que c’est pour livrer leurs noms au maussade et toute la racaille sioniste répressive, à leur inquisition silencieuse quoi...

    Soyons clairs : Me Viguier est en train d’enfoncer un coin dans le système d’occultation de la vérité que le sionisme messianique actif et Kabbaliste a mis en place depuis un peu plus d’un siècle dans ce pays.

    L’ordre donné par Sio-Ziza au policier est le clou de ce reportage. Votre calme et votre détermination devant de telles circonstances sont notre guide et notre modèle.

    Je comprends mieux pourquoi vous avez un tel aplomb : Vos burnes sont trop lourdes... !


  • - Dans un lieu public, j’ai le droit de filmer !
    - J’ai parfaitement le droit de plaider le contraire.

    Orwellien.


  • "c’est l’entretient de la haine" dixit François M.
    vraiment c’est le mensonge qui dirige ce monde de puissants et des impérialistes dans la cachette en plus.
    La vérité réside dans le fait de mettre en lumière tout ce qui est caché (Matthieu 10)


  • en fait ils ont tellement infiltrés le pouvoir et notamment le parti socialiste qu ils en detiennent toutes les ficelles :justices ,police et procés a tout va ,hein haziza le procedurier maniaque dans toute sa splendeur et qui pense que la justice lui appartient,seulement la verité apparait et le peuple de France commence doucement a s’eveiller et bientot se reveiller !!!


  • Ah ah, MDR !!! "Les ordres viennent du commandant militaire." Je savais pas qu’Haziza était commandant militaire ! Comme dirait maitre Viguier, cette scène est tellement révélatrice...Les gendarmes qui rampent devant les sayanim et qui n’hésitent pas à mentir pour justifier leur geste. Ce sont eux que vous retrouvez dans les manifs, armés jusqu’aux dents et qui vous balancent une grenade lacrimo dans la tronche sans aucune raison. C’était y’a pas longtemps, au théâtre de l’Odéon !


  • Bonjour à tous,
    Moi je n’arrive pas a comprendre l’attitude de ses gendarmes ou policiers qui obéissent au doigt et à l’oeil à de simples gens de simples sionistes, comment ils arrivent à se regarder dans la glace.
    Moi je leur dit "même à genoux la France reste debout".


  • Zizou s’est converti au bouddhisme ? Il m’avait l’air tout particulièrement zen cette fois-ci !
    J’ai comme l’impression qu’une grande histoire d’amour est entrain de naître entre Vincent Lapierre et Zizou ! Un amour improbable et refoulé s’exprimant maladroitement et de manière passionnée...mignon tout plein !

     

    • mignon tout plein !

      Autant Vincent l’est effectivement, autant Zizou n’a aucun sex appeal on peut le dire !


    • Je pense qu’après les dernières frasques du ceinture noire 10° dan de krav-maga l’Haziza, la hiérarchie a sans doute passé le message de mettre la pédale douce et de cesser de se prendre pour Chuck Norris ou de se croire tout permis en public, car objectivement il fait du tort à la communauté. D’où son calme apparent. Tout ce qu’il attendait l’Haziza, avec ses provocations gratuites, c’est que la personne agressée riposte, réponde physiquement (par ex le low kick fait en douce à Joss).

      Et pourtant jusque là, malgré ses tentatives, personne au sein de cette soi-disant "facho-sphère de la haaaine" ne lui a porté un seul coup ou ne l’a agressé physiquement, d’une manière générale c’est souvent sur le ton de l’humour, des plaisanteries qu’il prend pour des attaques. Mais si par malheur risposte physique il y a, les sentinelles sont déjà sur les starting-blocks, prêtes à en faire une affaire d’Etat, en boucle durant des jours, des semaines, avec en bonus les sanctions et conséquences politiques disciplinaires.
      .


  • Mais de quel mal profond Haziza souffre-t-il donc ?
    Quelle affliction se cache derrière cette touchante tête de chien battu ?
    Pourquoi ne semble-t-il pas heureux de son statut haut-placé d’avant-gardiste privilégié ?
    Et pourquoi diable ne respire-t-il pas la joie de vivre comme Dieu en France ?
    Est-il au moins conscient de son bonheur d’avoir un travail d’élite parmi les élus, alors que s’il avait été goy, il rangerait les caddys à Carrefour ?
    Serait-il encore affecté par la disparition suspecte de l’arrière-grand-père du chat de la concierge du charcutier de sa belle-sœur dans les cuisines d’un camp affamé ?
    Serait-il à ce point sensible qu’une simple chanson de Balavoine suscite en lui une irrépressible envie de cogner tout ce qui bouge, journalistes, caméramans et gardes-du-corps compris ?
    Et lorsqu’il se sent observé par le petit peuple, ne souffrirait-il pas d’un trouble obsessionnel compulsif qui affecterait principalement le majeur de sa main gauche, la droite étant définitivement allouée à son téléphone portable ?
    Au vu des nombreux dysfonctionnements mentaux dont il est victime, on ne saurait trop lui conseiller de consulter sans plus tarder le célèbre et éminent docteur Cohen, grand spécialiste des cerveaux malades, qui se fera un plaisir de lui redonner, pour pas trop cher, son fameux sourire légendaire.
    Débarrassé de ses angoisses, il exprimera alors publiquement cet humour incomparable dont nous avons trop longtemps été privés, et dont nous envient les habitants des plus lointaines galaxies.
    Libéré de ses phobies, un nouvel Haziza verra le jour, un joyeux drille qui ne s’empêchera plus jamais d’aller rire dans la rue, parmi ses compatriotes, faisant la queue devant le Théâtre de la Main d’Or...

     

  • une question me taraude :est ce q’ un juge recois des coups de telephone avant les procés concernant l’avant garde et est ce qu ’il en recoit aprés pour recevoir des "felications" ou des "vous avez pas assez sevères"d’un BHL ou d’un CUCKERMAN mais bien sur que non !!!


  • et ben dit donc ...

    Haziza dicte ... et couille molle de gendarme fait coin coin, remue la queue et obéit.

    si hazizi demande à ducon de se servir de son arme pour tirer sur le journaliste. Je pense que d ici peu cela sera vrai ,ils le feront !!

    heureusement qu il lui a pas demandé de se jeter par la fenêtre .

    Hazizi met des coups à un journaliste devant les cameras et étant filmer en contre champ.et c’est lui qui attaque la victime devant la justice. tout ceci avec témoins à l appui et filmer, surement un coup des cameras et smartphone antisémites ...

    ET le couillon trouve le moyen de poursuivre le journaliste pour violence ?

    à ce rythme là, c’est Polansky qui attaquera Samantha Geimer ..
    du haut de ces treize ans, c’est elle qui s’est drogué toute seule ,c’est fait boire de l alcool, à écarté ses propres fesses pour agrippé et s’introduire le paupaul circonci de son violeur.

    c’est scandaleux ! encore un acte antisémite d’une gamine de treize ans

    Vous savez Popolansky a souffert. Lui, son pere ,son poisson rouge ,son cochon dinde ...blablabla

    Ce pays part en couille grave ...

    Les jours de révoltes arrivent à grand pas ,et là on mettra l avant garde en face des citoyens , et se passera ce qui se passera

    Car là la moutarde pique fortement aux narines

    Les francais ouvrent de plus en plus les yeux et en ont marre de se faire manipuler par ce systeme


  • Mais quand même ? des fois je me dis " y’a plus un juge pour nous défendre honnêtement nous les petites gens ?" tout est tellement noyauté qu’il est déjà trop tard ? C’est à ce point là ? Y’a pas un juge qui prendrait le risque ? Peut-être aussi que c’est un peu de notre faute à tous et que si un jour un magistrat osait et se faisait virer, soudain un million de personnes dans les rues le feraient réintégrer direct...tu m’étonnes... Et si on y était pas pour rien parce que nous ne sommes pas souvent solidaires des gens qui mettent leurs roupettes sur la table ? Je suis certain que ça démange certains magistrats... mais bon le foyer, les gosses, les privilèges... mais si le type à les couilles finalement il les mérite... après tout... non ?


  • On voit bien que l`issue du procès n`a sans doute pas joué en la faveur du journaliste de LCP , en témoigne son absence de verve légendaire à la descente des escaliers ... Sa violence et ses insultes finissent par jouer en sa défaveur .
    Un jour ou l`autre le vent tourne !
    La justice doit rester la justice , et ne doit en aucun cas devenir un levier politique !

    Cet homme semble souffrir de troubles de la personnalité , se matérialisant par l`hystérie et la violence . Il n`y a aucune méchanceté à ce que je viens de dire , c`est simplement un constat .
    Par ailleurs je n`en voudrais pas à la modération E&R si mon post relatif à un sujet brulant n`est pas publié , A.Soral a bien assez de procès au c** comme ça ...

    Bon dimanche .

     

    • "Cet homme semble souffrir de troubles de la personnalité, se matérialisant par l`hystérie et la violence..."
      En fait, il a un complexe d’infériorité gigantesque qu’il cherche à compenser en se plaignant au "surveillant général" (flics, justice). Enfant, il devait être du genre à fayoter et dénoncer.


  • Je trouve que Vincent en fait un peu trop quand il parle de l’agression de Haziza et se rabaisse en lui demandant des excuses. Connaissant Haziza, tout le monde sait que si il aurait voulu il aurait envoyé Vincent sur le tapis en moins d’une seconde. Des rumeurs disent qui’il aurait une droite des plus terrifiantes qui soit. On se frotte pas à quelqu’un de la carrure d’Haziza.

     

  • le gendarme qui invente des lois pour haziza .
    elle est pas belle la vie pour un persecuté ?

    ce gendarme invente t il des lois pour éviter de mettre des pvs sur la route ?
    est il aussi zélé envers les goys ?


  • L’attitude mensongère de ce gendarme est flagrante et très révélatrice, ce qui, pour un agent assermenté étant incapable de prouver ce qu’il dit, est assez grave ! On voit clairement ce gendarme s’exécuter suite aux directives d’haziza, même un gosse de 10 ans s’en rendrait compte !

    Les forces de l’ordre n’ont pas à obéïr à un pseudo journaliste dans un tribunal et cette vidéo qui va tourner en boucle sur les réseaux, va prouver une fois de plus aux plus naïfs, où se trouvent réellement le véritable pouvoir en France, de plus en plus agressif mais aussi exposé aux caméras et aux preuves irréfutables de par ses attaques incessantes.

    A partager en masse, c’est comme ça qu’on fait mal à ce système véreux et corrompu.


  • Je trouve que Maître Viguier se lâche à la fin. Aurait-il passé l’étape supérieur dans l’offensive ?

     

  • le commandement militaire de la france , c’est haziza ?
    ce gendarme nous informe à propos des "corps constitués" .
    haziza "corps constitué" ?
    merci pour l’info vincent !
    ça c’est du journalisme !

     

  • Cela devient de plus en plus insupportable ces attitudes de supériorité de ce petit monsieur présomptueux
    Mais plus ils méprisent, plus l’éveil se produit
    Le ventre est toujours "fait con d’où la connerie immonde surgit"
    Merci à Vincent et maître Viguier pour votre travail
    On continuera à soutenir E&R ......2017 approche


  • Non mais c’est chaud le tweet de l’Haziza ! Il est ravagé du cerveau ! Il écrit encore plus mal que moi !....C’est dire...
    Pour un journalope qui a fait quelques études, ça plane très bas... Je suis presque content de ne pas avoir usé les bancs de l’école !
    Bon sans rire, bon coup de l’équipe ER, du travail d’orfèvre, humiliation publique !
    Merci !


  • Monsieur Haziza use de ses petits poings pour agresser un journaliste de Monsieur Alain Soral, il en est ridicule et "petit".
    Que Monsieur Haziza cesse ses procès contre Monsieur Alain Soral car, non seulement il est en tort mais cela tourne à la persécution


  • Courage Mr. Soral, la mafia sioniste qui vous harcèle finira mal, très mal, car ces gens sont en train de se faire haïr par un nombre grandissant de français !


  • Alors là c’est une excellente nouvelle et un énorme soulagement ! On ose à peine y croire... Enfin quelque lucidité du côté de la justice française face à un Haziza qui se comportait, selon moi, comme un véritable enfant gâté !!!! À porter des coups sur un journaliste innocent. Et à se vanter de ruiner A.S. Magnifique comme belle action dans sa vie, vraiment très spirituelle et qui encourage à l’amour envers son prochain qui ne prône, lui, que le dialogue.
    Vraiment c’est la super nouvelle à laquelle je ne m’attendais plus !
    Enfin la Justice qui a les yeux en face des trous.
    Et vous, Haziza, surtout disparaissez de notre champs de vue et d’écoute, on vous a assez vu, merci.


  • S’il avait vraiment reçu l’ordre d’interdire toute prise de vue ou photos dans un périmètre prescrit, pourquoi le policier en faction n’est-il pas alors intervenu dès qu’il a aperçu Vincent Lapierre et le cameraman  ?

    En effet, quelques prises de vue dès lors interdites enregistrées eurent été passibles d’une sanction ? Que vaut une interdiction orale de dernière minute ?

    En Droit, une interdiction même provisoire - interdiction de garer son auto la veille du marché par exemple fait l’objet d’un arrêté municipal écrit. Ici, il aurait donc fallu prévenance écrite à diffusion nationale ;

    Si tous les fans de Frédéric eussent souhaité le prendre en photos, le filmer pour soutenir le sayan de LCP, boxeur à ses heures sombres ? Le policier factionnaire aurait-il réagi de la même manière ? Je dubitative :)

    De plus, si les magistrats avaient donné la consigne d’interdire toute prise de vue autour du périmètre de la salle d’audience, ils n’auraient pas manqué de faire installer un panneau à proximité sur lequel une note-circulaire préciserait cette éventuelle interdiction.

    Interdiction « jurisprudentialisable » à tous les sayanim convoqués par la justice française en tous les tribunaux de France & de Navarre notamment aux abords y compris la descente en taxi ?

    Où s’arrête la frontière espace public/espace privé ? Bah, il s’arrête là où pour vivre heureux vivons cachés ! Préservons nos méfaits insidieux des regards de la plèbe !

    Les images éloquentes indiquent bien que ce policier a obtempéré suite à la demande du sieur Haziza, se croyant toujours chez lui disposant d’un homme de mains en l’occurrence, ce policier en faction payé par nos impôts.

    Sieur factionnaire, n’avez vous pas déjà choisi votre camp ? En effet, vous auriez tout simplement pu lui répondre que vous n’aviez reçu aucun ordre au sujet du périmètre restreint qu’il s’accapare comme d’ailleurs les périmètres de plus en restreints accaparés dans son pays ! Allons jusqu’au bout du coup d’gueule :)

    M. le factionnaire vous avez choisi votre camp on obtempérant sans au moins avoir au préalable posé la question à votre hiérarchie ! Ainsi, en deux minutes, vous donnez l’image du sous-fifre du sieur H. pas très joli, joli. D’autant que Vincent Lapierre, le caméraman et Maître Viguier ont d’autres soucis.

    Ce n’est pas une approbation de la présence E&R qu’ils vous sollicitaient mais le respect du règlement dont vous êtes le garant !


  • Mais quel pauvre mec ce haziza. Il doit avoir un solide complexe quelque part pour se comporter comme ça.

     

    • « “F.Haziza” »



      Mythomanie
      Du Grec :
      muthos : légende, récit non historique, et du latin mania : folie
      Quérulence
      Du Latin :
      querulus : qui se plaint
      Schizophrénie
      Du Grec
      schiz(o)- du grec σχίζειν, skhizein (diviser, fendre) (ex : schizophrène, schizocoelie)
      schizein = fendre
      phrên = esprit
      littéralement « esprit fendu »
      Psychose ou psychotique
      Du Grec
      psychose (du mot grec ψυχή, psyche, « esprit, âme », et -ωσις, -osis, « anomalie »)




      Je crois que tout et dit NON ???????


  • "Que ce soit le Président ou le Premier Ministre, Ce sont des gens qui ont des comportements anormaux pour des hommes d’état."
    Je vous remercie Maître Viguier de préciser ce fait que chacun peut constater.


  • Haziza montre, par la contradiction entre son rang social et sa non maîtrise (à peine croyable) du langage, qu’il ne peut y avoir qu’un réseau invisible puissant pour placer un dyslexique, sachant à peine relire sa copie, aux avants postes médiatiques.
    En 2016 il n’y a plus besoin de caricature il suffit de regarder Haziza réussir là ou des centaines de personnes talentueuses échouent.
    Pour vous convaincre de ce que je viens d’écrire, voir la courte prestation d’Haziza (de mars 2016) :
    http://www.egaliteetreconciliation....

    Pour mieux comprendre l’influence d’une communauté pratiquant de plus en plus le communautarisme, je vais très prochainement lire quatre livres :
    - L’antisémitisme son histoire et ses causes, de Bernard Lazare.
    - Les Juifs et la vie économique, de Werner Sombart.
    - Les Juifs et le concile de Vatican 2, de Léon de Poncins.
    - La télé malade du sioniste, de Dimitri Korias.

    Je vous conseille vivement de lire : Le Juif international , de Henry Ford, en espérant qu’il soit bientôt de nouveau disponible chez KontreKulture.


  • mais quand est ce que cet urluberlu comprendra que plus il s"entête dans le harcèlement et plus il devient détestable et tellement antipathique ? mais que dis-je ?il est déjà antipathique et tellement détestable à un point qu"il ne peut même pas imaginer !


  • Suis-je le seul à qui la manière de parler de l’avocat me rappelle celle du seigneur Bohort dans la série Kaamelott ?


Commentaires suivants