Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Promotion massive de l’inversion des valeurs aux États-Unis

Le magazine Time met à l’honneur Evan, "père trans"

La sœur d’Evan raconte dans le magazine Time la grossesse de son frère, né avec un sexe de femme. Aux États-Unis, le nombre de pères trans qui souhaitent accoucher se multiplie.

« Quand Evan m’envoya un texto pour m’annoncer sa grossesse, j’étais enthousiaste pour lui, mais j’avais peur aussi. J’ai tout de suite pensé à ce que les gens qui ne le connaissent pas allaient bien pouvoir dire à mon frère barbu avec son gros ventre, une fois que sa grossesse aurait atteint neuf mois. J’étais inquiète pour sa sécurité et sa tranquillité », raconte sa sœur, Jessi Hempel, dans le magazine américain Time.

Evan, un homme trans dont les papiers d’identité portaient la mention « femme » à la naissance, a toujours voulu être père. Robuste, de taille moyenne et d’allure virile, à la barbe blonde finement taillée, il jouait avec les poupées quand il était plus jeune, tout comme les autres enfants, et peut-être même un peu plus longtemps. Quand Evan était ado, il faisait du baby-sitting. À l’âge de 19 ans, il fit son coming out et commença sa transition. Mais il ne s’est pas arrêté pour autant de noter à la fin de son journal intime ses noms préférés. Ceux qu’il comptait donner un jour à son futur enfant.

Evan n’a jamais subi de chirurgie. Ni changement de sexe, ni mastectomie : il est allergique à la plupart des antibiotiques, ce qui compliquait un peu les choses. Et aussi, il voulait garder cette possibilité d’avoir un enfant.

Lire la suite de l’article sur slate.fr

 

Comprendre l’évolution sordide des sociétés occidentales avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pauvre gosse. On se moquera de lui et de son boeuf laitier de mère déguisée.


  • #1547724
    le 02/09/2016 par L’humanité insurgée
    Promotion massive de l’inversion des valeurs aux États-Unis

    Je ne peux imaginer les effets la testostèrone allogène a sur les embryons en gestation dans le cadre de telles grossesses.

     

  • Au Moyen-Âge, on dessinait le diable avec une tête de bouc et des seins. Il faut croire que c’était prémonitoire.


  • Il s’agit de la grossesse d’une femme née avec un sexe de femme et l’ayant conservé bien que choisissant le genre masculin.
    Il ne s’agit donc nullement d’un homme qui a enfanté même si on parle d’homme trans.
    Sur cette photo je vois une maman donnant le sein tout en ayant une barbe provoquée par la prise d’hormones. Il manque cependant gravement les tatouages d’usage !!! Le corps disgracieux mériterait en outre un vêtement style Burkini...

     

    • Exactement ! Toujours la même technique consistant à jeter le trouble dans l’esprit des gens influençables et ignorants. escroquerie qui montre la malhonnêteté et la volonté de propagande derrière ces stupidités.
      Il s’agit d’une femme, un de ces femmes peut être née avec un côté masculin plus développé que la moyenne mais qui n’en est pas moins une femme car capable de produire des ovules et de porter dans son utérus un enfant et mener jusqu’à son terme une grossesse.


  • Cette photo est abominable !!!

     

  • Mais pourquoi parle-t-on de "père" ? Elle n’a rien d’un homme physiologiquement. Elle a accouché, a des seins et est bourrée à la testostérone, rien de plus. D’ailleurs sa grossesse est bien la seule chose naturelle chez elle. C’est une femme comme toutes les autres. À part esthétiquement (et bientôt physiquement et sanitairement car j’imagine que ses actes se payeront).


  • #1547774

    C’est très grave de connerie , toutes ces frasques existentielles de beauf qui s’emmerdent !!!


  • Si je dis que j’ai envie de vomir en regardant la photo, je risque la correctionnelle ? Il va falloir créer beaucoup de médicaments anti-vomissement dits "antiémétiques", encore de la thune à se faire pour Sanofi .

     

  • Il en aurait bien besoin les italiens de gus pareil, pour relancer la natalité...


  • Il y a vraiment la volonté de tout saloper...qui détient time magasine déjà ? ...

     

    • Le gens qui l’ont créé (C. Rhodes, A. Milner et tous les Lords des universités Oxford "la corpo All souls") ; chaque année depuis fin 19è, des "all souls" travaillent au sein du Groupe Times pour ensuite prendre les rênes des banques Lazard, Barclays, HSBC, JP Morgan, G. Sachs... avec un pied de la politique.

      Ceci est expliqué dans le livre de Caroll Quigley préfacé par P. Hillard.


  • Moi je trouve ça dégueulasse, mais c’est normal puisque je suis un dangereux fasciste homophobe et antisémite... =P


  • quel avilissement de notre société : gomore est arrivée ! décadence honteuse ! pauvre nature que l’on bafoue en même temps que l’éthique et le bon sens !


  • L’oligarchie veut faire de nous des dégénérés pour mieux nous contrôler. C’est pour cela qu’elle nous donne ces êtres pervertis jusqu’à la moelle en exemple. Ces gens-là sont des esclaves dans leur tête...


  • Diabolique. Point final.


  • Une femme à barbe, ça a toujours existé. Elle n’a de trans que le nom. Time se moque de ses lecteurs. Mais avec un QI en baisse partout, ceux-cis ne s’en aperçoivent pas tous.


  • C’est une fille qui a l’air d’un gars. Pas de trans là !...


  • J’aurais préféré l’inversion de toutes les valeurs à la Nietzsche, c-à-d le renversement des valeurs inversées : La fin de la pitié, la faiblesse, l’égalité etc.


  • #1547862

    Vaste arnaque médiatique, qui vient juste confirmer à quel point les "grands" media sont menteurs. Cet "homme" est tout simplement une femme qui s’injecte (ou s’injectait) de la testostérone, point barre. Aucun "miracle" à sa grossesse, pas plus qu’être enceinte en portant des pantalons. Cette phrase est particulièrement mensongère :



    il jouait avec les poupées quand il était plus jeune, tout comme les autres enfants, et peut-être même un peu plus longtemps. Quand Evan était ado, il faisait du baby-sitting.



    puisque "Evan" était alors tout simplement une petite fille puis une jeune fille ! Le "il" est donc une pure et simple faute de français...

    Juste la glorification d’un mal-être existentiel.


  • #1547890

    QUELLE HORREUR....et bien évidemment,ses infos misent en "une" proviennent des états-unis .


  • Si elle n’a subi aucune chirurgie c’est que c’est une femme avec un dérèglement hormonal qui se prend pour un homme. Pas de quoi en faire une histoire.

     

  • Au rythme où vont les événements.... Sodome et Gomorrhe sera bientôt une référence pour tous ces dégénérés !!!...

     

    • pourquoi dire sera alors que l’on y est en plein dans Sodome et Gomorrhe pourquoi toujours reculer et ne pas admettre que c’est foutu déjà par manque de courage surement car l’inversion des valeur et totale ,consumée et admise par tous car personne ne bouge plus bien avant 10 ans la pédophilie sera admise et comme pour les pédéraste se sera un délit que de les montrer du doigt mais pour un petit bout de foulard là oui tous le monde sort les griffes


  • Donc, ce serait une femme ? Une femme à barbe dans le style camionneur qui veut accoucher quand même....Donc, une femme-homme-femme...Putain, ça devient de plus en plus compliqué, le transgenre !


  • Eh oui ! le ricain se fait chier ,il y a les guerres ,il asseye de trouver une autre perversion ,çà ne suffisait pas ,la femme à barbe, c’était trop commun ,à nichon aussi ,châtré ,bof ! mais qui accouche et qui allaite,alors çà ,ce serait chouette et en plus quand c’est nouveau, c’est encore plus chouette ,et çà va donner des idées à plein de fous furieux en mal de changement .Seulement ,la nature est ce qu’elle est ,parfois très bien faite .Je pense qu’il va y avoir un os ,et de taille .Parce que, on ne peut que changer l’apparence ,et çà s’arrête la ,ce qui est déjà monstrueux ,mais un homme ne peut porter un enfant ,c’est dommage ,pour les multinationales ,il y avait peut-être un marché . Les fous ne sont pas tous internés .


  • #1547912

    Surtout qu’il va nous sortir que c’était le plus beau moment de sa vie, etc.

    Bref, le plus beau moment de sa vie fut le moment où il est redevenu femme et a assumé pleinement son rôle de... femme.


  • #1547954
    le 03/09/2016 par soumayahastalavictoria
    Promotion massive de l’inversion des valeurs aux États-Unis

    Fin des temps... On aimerait bien un suivi de ces enfants plus tard, voir comment ils ont évolué et comment vivent-ils le fait d’avoir une "mère" se faisant passer pour un homme !!!! On peut encore tomber plus bas ?!!!


  • Bonjour à tous,

    je suis trans et je suis écoeuré par la médiatisation de ces personnes qui n’ont rien à voir avec ce qu’on pourrait appeler les trans du quotidien qui ne veulent qu’une chose c’est passer inaperçu et se fondre dans la société. le sujet est vaste et mériterait un échange autre qu’un commentaire pour que les lecteurs d’ER comprennent ce qu’est la transition et puisse faire la part des choses entre les vrais, les faux trans et tous les faux amis prêts à se faire du fric sur notre dos sans qu’on ne leur ait rien demandé.

     

    • #1548006

      Merci pour ce témoignage.

      Personnellement, je n’ai évidemment rien contre les "trans" comme vous qui souffrent simplement de ne pas avoir au départ un sexe physique conforme à leur sexe psychique. Ces cas sont très rares (comme ceux d’hermaphrodisme véritable, encore une autre catégorie de gens "hors normes") et ne peuvent que souffrir un peu plus d’être érigés en modèles pour des raisons idéologiques, voire bassement politiciennes.


    • Merci d’avoir le courage de témoigner.
      Pour moi, là encore, la théorie des vies successives fait la lumière sur cette "erreur de la nature" qui en fait n’est qu’une erreur humaine...une expérience malheureuse.


    • Comme Rectificateur. J’avais vu sur Arte il y a une dizaine d’années un documentaire sur un homme devenu "femme" (un anglais je crois). La personne et son histoire étaient touchantes.

      Ceci dit, je trouve incompréhensible et malsain qu’une femme se sentant homme depuis l’enfance, ayant eu recours à divers traitements pour se transformer en homme décide d’enfanter tout en souhaitant rester "homme".
      Qu’un homme se sentant femme veuille enfanter, c’est tordu (et j’espère impossible) mais cohérent.

      Je ne sais pas pour vous (florentin) mais moi, cette photo et la situation qu’elle illustre me dérange profondément et même me choque (sans parler de sa médiatisation et de la propagande qu’il y a derrière). Quid du gamin ? Tant physiquement que psychologiquement. La jolie maman n’ayant manifestement pas arrêté de prendre des hormones mâles ou je ne sais quel traitement la rendant velue et hommasse ...

      Je vous souhaite de bien réfléchir avant d’avoir recours à une ou des interventions chirurgicales irrémédiables car si, le temps passant et l’expérience de la vie faisant, vous vous rendez compte que finalement vous êtes du genre que la nature vous a donné ...

      Il y a quelques années, E&R avait rapporté l’histoire d’un trans dans cette situation et qui s’était suicidé alors qu’il s’attendait à enfin pouvoir vivre pleinement son identité.

      Je vous souhaite le meilleur pour la continuation de votre étrange aventure.


    • je vous remercie pour vos réactions positives.

      comme l’a dit Alain Soral dans une conférence avec Marion Sigaut les vrais trans sont dans une situation qui peut être facilement gérée par la société. j’en fais l’expérience positive au quotidien et pourtant ce n’était pas gagné sur le papier. on a pour la plupart les mêmes parcours avec une conscience permanente d’appartenir au genre/sexe opposé depuis qu’on est conscient de nous même. mais il existe tout une galaxie de personnes fragiles et perdues voire psychiatriquement atteintes qui croient que la transition est la solution à leur problème. On va vers des catastrophes.

      Le travail des milieux lgbt est à mettre en relation avec la promotion voire l’apologie du privé médical au détriment des hopitaux publics qui sont accusés de transphobie parce qu’ils ne sont pas là pour dire amen à toutes les névroses.

      ce type de photo me donne la nausée et un profond sentiment de malaise. C’est catastrophique et nous sommes nombreux à ne pas vouloir être associé à cela. Mais par définition nous sommes très peu visibles et on nous ne donnera pas le micro.Nous assumons le principe de réalité, nous bossons, nous payons des impôts et ça ne conditionne pas toute notre vie. notre parcours est juste un moyen pas une fin.

      Mon parcours ne m’a pas empêché de glisser une petite quenelle électorale en mettant un bulletin maison Soral a raison dans l’enveloppe....


  • #1547992

    D’entrée le Système meRdiatique ment :

    "La sœur d’Evan raconte dans le magazine Time la grossesse de son frère, né avec un sexe de femme."

    Si son frère est né avec un sexe de femme, c’est donc sa soeur. Vivre dans l’illusion = Immaturité totale. Vivre dans le mensonge = Immaturité totale.

     

  • Si cette femme se prétend être un "homme", le fait de donner le sein à son fils est un acte pédophile.

     

  • C’est hideux.
    Mais le plus choquant à mes yeux n’est pas l’existence de malades pareils, qui doivent être aidés et pour qui je n’ai aucun mépris.
    Non, la vraie horreur c’est la manière dont les journalistes présentent cette pathologie comme quelque chose de normal, aussi normal et légitime (voire plus !) que d’assumer son sexe biologique.

    Lisez l’article des slate et observez bien le niveau de propagande. On parle d’un "homme à qui on a donné la mention femme à la naissance", comme s’il n’y avait aucune réalité naturelle, comme si le "genre" n’était qu’un choix, comme si le fait qu’une personne née avec un pénis est décrit comme un homme serait un complot de la société cis-patriarcale-blanche-valide envers les minorités.

    Tout procède d’un projet de déconstruction de toutes les normes, forcément "oppressives", et de tous les repères nécessaires à la subsistance d’une société. Ils vont finir par tout détruire.


  • La question que je me pose : y a-t-il de plus en plus d’hermaphrodites oui ou non ? Si la réponse est oui, cela a une cause, et celle-ci est en provenance de notre environnement, et plus précisément la pollution par les pesticides. Question subsidiaire : ce résultat n’est-il pas voulu ?!


  • en fait c’est UNE FEMME ratée et moche qui se prétend homme. C’est pas un homme "enceint".

     

  • née homme avec un sexe de femme !!! et si elle* (*je dis elle car c’est bien une femme ,, folle surement mais femme y ’a pas à dire "il " en lieu et place de elle ) donc si elle était née sans bras ni jambes se revendiquerait elle asticot ????????????? monde de tarés ,un feu ! un grand feu et vite ! pour aseptiser la societe de toutes ses tares

     

  • Tout est normal sur cette photo, naturel, équilibré, sain,… c’est l’Amour ! Ne vous inquiétez pas, c’est le progrès !
    En plus c’est bio sans antibiotique : « Evan n’a jamais subi de chirurgie. Ni changement de sexe, ni mastectomie : il est allergique à la plupart des antibiotiques,… »


  • C’est ignoble, pauvre gosse !


  • Un fort bel exemple de manipulation (un cas d’école pour bien comprendre).
    Il me semble que ce qui nous choque de prime abord, c’est la photo et non, ce que untel fait de sa vie, fûsse-t-il un individu en mal d’exhibition ou toutes autres choses.

    Cependant, en approfondissant un peu, dans cette photo, ce qui me semble être le déclencheur choquant, ce n’est pas la coupe de cheveux carcérale et plutôt inhabituelle chez une femme, c’est plutôt la barbe !
    La barbe associée à la maternité, ou gros hic !

    Et pour rappel, ce fût exactement aussi le cas pour Conchita Würst (Eurovision). La barbe inassociable avec ce superbe physique de mannequin féminin (façon poupée Barbie).

    C’est, je crois, le type de contradiction visuelle qui crée justement le dysfonctionnement cognitif recherché pour le piratage du cerveau dont parle très bien Lucien Cerise.

    J’en déduis donc avec humour et sans aller plus loin, que visiblement la barbe est le vecteur choisi du malaise dans les 2 cas précités.


  • #1548222

    Qu’une femme veuille devenir un homme ou le contraire, je m’en fiche.

    Par contre, ce que va devenir l’enfant, c’est plus inquiétant.
    Comment va t’il se porter psychologiquement ?
    J’aurais pas aimé être à sa place.
    Sans parler des moqueries à l’école.

    Que des gens souhaitent avoir un enfant peut se comprendre, mais ce qui doit toujours être la priorité c’est le devenir de l’enfant et son équilibre psychologique.


  • #1548245

    Sur ma pièce d’identité figure mon nom, mon prénom, mon sexe, la date et le lieu de ma naissance.
    Au nom d’une pseudo liberté certains m’expliquent, aujourd’hui que je suis libre de choisir mon sexe.
    Je réclame aussi le droit de choisir mon lieu et ma date de naissance.
    Tant qu’à jouer aux cons allons jusqu’au bout du raisonnement, non ?


  • #1548342

    Une chanson douce que me chantait ma maman...

    A ne plus fredonner sous peine d’être taxé de rétrograde sectaire.


  • Quel est le but d’une telle propagande si peu naturelle et authentique ? Démoraliser tous ceux qui s’aiment comme ils ont été créés...càd 99,9999% de la population.
    Les médias se focalisent sur quelques individus et vantent une liberté qui ne serait jamais accordée à ces personnes si elles débattaient à la Soral.
    La sexualité, la pornographie, la provocation morbide de bas étage...c’est bon pour le système qui vit des névroses et psychoses qu’il crée.
    Les hommes ont un grand besoin d’élévation et non d’être traités comme des animaux que l’on peut cloner, tatouer, amener à de nouvelles expériences génétiques par consentement - à l’inverse du régime nazi.
    Pourquoi la plupart des expériences nazies ont été reprises par le système actuel...pire même pas pour créer du beau mais du laid !!!!


  • Marianne nourrit de son sein le peuple de France. La barbe !


  • Une femme, même avec un trouble sévère de l’identité, reste une femme. C’est ce qui ressort de cette histoire qui voudrait nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Pas de quoi inventer un troisième sexe et encore moins de développer toute une théorie fumeuse sur le genre. C’est pas un troisième sexe, mais simplement un trouble mental. Phénomène probablement pas nouveau. Ce qui l’est en revanche c’est la volonté de l’élever au rang de norme sociale et de répandre le trouble au sein de la société en perturbant les repères pour mieux rendre les gens fous et mieux les manipuler sur tous les plans.


  • Ca me fait rire tous ces "mecs" qui se la racontent avec une grosse barbe et muscles tatoués, rien ne sert de vouloir paraitre si le cerveau est une pomme pourrie !


  • #1570952

    bon,il y a des gens qui ont de gros problèmes,que ce soit hormonal ou comportemental.peu,heureusement....maintenant,que ces quelques cas malheureux soient exploités par quelques inadaptés chroniques ayant pignon sur rue-ou sur médias-pour propager des idées tordues...en prenant pour cible de jeunes cervelles manipulables et influençables à loisir,......là il faudrait faire gaffe...


Commentaires suivants