Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Propaganda

Comment manipuler l’opinion en démocratie

Marketing politique, sondages, coups médiatiques, arnaques, détournements, nous vivons sous les règles, la conduite, la culture dominante de communicants, de conseillers en image et des faiseurs d’opinion. La manipulation de l’opinion a toujours existé sous diverses formes de la part des gouvernants. De nombreux ouvrages ont traité de la question de la manipulation des foules sous l’angle totalitaire et fasciste.

En s’appuyant sur la théorie des réflexes conditionnés de Pavlov, ainsi que sur une classification des pulsions humaines, Tchakhotine avait analysé les mécanismes de la manipulation propagandiste. D’une manière générale, le succès de la propagande fasciste dépendait de l’habileté du propagandiste à associer un des thèmes qu’elle développe aux pulsions majeures de l’être humain, comme l’agressivité, satisfaction matérielle, désir sexuel, amour parental. L’individu soumis à ces pulsions agissait de façon inconsciente conformément à ce qui lui a été dicté. De même que les expériences de Milgram, de Asch mesuraient le niveau d’obéissance à un ordre même contraire à la morale de celui qui l’exécute par le biais de la persuasion, du consensus ou de la torture.

Or, la propagande politique au XXe siècle ne serait pas née dans les régimes totalitaires, mais au cœur même de la démocratie libérale américaine. Edward Bernays (1891-1995), neveu de Sigmund Freud émigré aux États-Unis, un des pères fondateurs des « relations publiques », explique que la démocratie moderne implique une nouvelle forme de gouvernement : la propagande. Celle-ci a pris un tour nouveau avec l’avènement de ce qu’il baptise « la nouvelle propagande », qu’il décèle, exemples à l’appui, dans la moindre coupure de presse.

C’est paradoxalement l’élévation du niveau d’instruction qui a permis, non pas au peuple de s’émanciper, mais à une minorité d’influencer la majorité bien plus efficacement que ne pouvaient le faire les monarques absolutistes des époques antérieures.

Propaganda, véritable petit guide pratique écrit en 1928, devenu classique aux États-Unis, expose cyniquement et sans détour les grands principes de la manipulation mentale de masse. Un document qui révèle les grandes ficelles de la fabrique d’opinion. Conseiller pour de grandes compagnies américaines, Bernays a mis au point les techniques publicitaires modernes. Au début des années cinquante, il a orchestré des campagnes de déstabilisation politique en Amérique latine, qui accompagnèrent notamment le renversement du gouvernement du Guatemala, main dans la main avec la CIA.

Le texte de Bernays constitue ainsi un véritable manuel de « relations publiques » destiné tout à la fois à transmettre un certain nombre de techniques de propagande, mais aussi à convaincre les incrédules des vertus. Paradoxalement, le texte n’est pas faire écho aux écrits postérieures de Noam Chomsky, qui eux, dénoncent pourtant radicalement cette « fabrique du consentement ».

Ainsi, le texte de Bernays commence par ces mots très clairs : « La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays. »

Vous souhaitez éviter les grands réseaux de distribution ? Vous pouvez aisément vous procurer cet ouvrage auprès de votre libraire habituel en lui donnant le titre du livre et son ISBN (978-2355220012).

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #60826
    le 03/11/2011 par Tanio
    Propaganda

    Quoi ?? Cet ouvrage de référence n’est pas encore sur KontreKulture ??

    Mais qu’attendez-vous ? ;)