Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pub dissimulée : l’État va sanctionner les youtubeurs

Y a pas de petit profit

Les YouTubeurs vont être obligés de revoir la façon dont ils gagnent de l’argent. Ces stars du Web, qui vivent à la fois de la publicité générée par l’audience Internet de leur chaîne, mais aussi souvent de contrats passés en direct avec les marques, sont dans le viseur de la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF).

 

JPEG - 26.7 ko
Séance de dédicaces de la YouTubeuse beauté EnjoyPhoenix, à Lyon en juin 2015.

 

Martine Pinville, secrétaire d’État au commerce, à l’artisanat et à la consommation, avait annoncé, en décembre 2015 qu’elle se pencherait sur leurs pratiques. « Nous avons démarré l’enquête en début d’année  », a indiqué Nathalie Homobono, la directrice de la DGCCRF, à l’occasion de la présentation du rapport annuel de la direction.

 

Relation commerciale

Le principal reproche fait aux YouTubeurs concerne le fait qu’ils puissent être payés par une marque pour parler de ses produits sans mentionner explicitement cette relation commerciale. « À l’image de faux avis de consommateurs, il s’agit d’une pratique commerciale trompeuse », dit un enquêteur. Et même si les déclarations de décembre 2015 du secrétariat d’État au commerce avait découragé les ardeurs de certains YouTubeurs et en avait encouragé d’autres à revoir leurs habitudes, plusieurs seront sanctionnés « avant l’été  », dit-on à la DGCCRF.

Les enquêteurs se sont notamment intéressés à une dizaine de YouTubeurs qui ont perçu, en fonction de leur notoriété, des sommes comprises entre 20 000 et 100 000 euros pour chanter les louanges d’une marque de voiture, sans faire mention de la relation contractuelle qui les liait au constructeur. Pour cette publicité dissimulée, la DGCCRF, peut imposer des amendes allant jusqu’au montant perçu par l’auteur des faits.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Le nouveau business en ligne attire toutes les convoitises, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est dur pour Arthus et Nico, qui grace à E et R allaient pouvoir augmenter leurs tarifs. L’état va tout leur prendre...........tant pis pour eux, z’avaient qu’à pas voter Hollande

     

    • Mince on sera privé aussi de la gourde Kenza Sadoun-el Glaoui dont la video sur le 5ème jour à New York a été si drôlement parodiée !
      Plus de commissions sur vente pour les blogueurs professionnels dont les voyages sont intégralement payés par les marques !! Frais en nature non pris en charge dans les revenus...serait normal que cela change si c’est une véritable activité professionnelle.
      Les blogueurs donneurs de leçons tels Arthus et Nico vont être bien embêtés...j’ai pas dit enc...par le système


    • Les deux personnes que vous citez vivent aux Etats-Unis...Hollande risque bien de rien ne leur prendre, hélas, hélas...


  • "Pour cette publicité dissimulée, la DGCCRF, peut imposer des amendes allant jusqu’au montant perçu par l’auteur des faits."
    Fort avec les faibles et faible avec les forts.

    Les marques en question seront-elles emmerdées pour avoir fait appel à des jeunes qui n’ont aucune connaissance juridique en la matière et qui sont exploités pour leur faire de la publicité ?

    Et la DGCCRF ira-t-elle emmerder les plus gros "poissons" qui font perdre des milliards d’euros à notre pays chaque année ?

    Fort avec les faibles et faible avec les forts ça devient une marque de fabrique made in France ...

    De toute façon dans un pays en faillite économique et morale plus rien ne m’étonne.

     

  • #1414517

    C’est une très bonne chose, il y avait un abus de la part de Mixicom qui profitait de la naïveté des 6-10 ans pour leur proposer une avalanche de publicités et contenus sponsos tout en faisant croire à des avis personnels de jeunes "comme eux", à faire des vidéos dans leurs chambres.
    Undropdanslamare est une chaîne youtube qui a fait un très beau travail d’analyse à ce sujet.


  • Facile de mettre des batons dans les roues des petits auto entrepreneurs !

     

  • David Guetta aussi sur youtube ? son dernier clip Bang My Head est sponsorisé par une marque de champagne et la publicité pour l’alcool est interdite aux mineurs( ses fans se situent entre 15 et 25 ans ).


  • #1414904

    Oulà là, quelle urgence nationale. Des dizaines de victimes. Des injustices intolérables.
    Vite, vite. Agitons-nous, emmerdons le monde. Rendons-nous indispensables.

     

  • #1415879

    Et bien c’est une très bonne chose. Marre de tous ces fumistes se prenant pour des stars, vendant ou vantant du vent pour la plupart, avec leurs vidéos à 2 balles qui génèrent autant de fric sans le déclarer. Nous, on travaille et on paie nos impôts dans l’espoir d’un avenir meilleur (çà va être dur). Les "youtubeurs" représentent tout sauf la gauche du travail et la droite des valeurs...