Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qu’est-ce que la "guerre économique" ?

Entretien avec Christian Harbulot

Entretien du Cercle Henri Lagrange avec Christian Harbulot autour de la définition et des applications du concept de « guerre économique ».

Christian Harbulot est un expert international en intelligence économique, directeur de l’École de Guerre Économique, directeur associé du cabinet Spin Partners, ancien directeur des relations extérieures de l’ADITECH, ancien conseiller personnel d’Henri Martre au Commissariat Général au Plan, ancien directeur des opérations du département d’intelligence économique Intelco pour Groupe Défense Conseil International ; il enseigne à l’ESSEC et à l’École des Mines de Paris, il est conférencier régulier à l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale, membre du Conseil Scientifique de la Formation et de la Recherche Stratégique, et Vice Président de L’Institut International d’Intelligence Économique et Stratégique.

 

 

Thèmes abordés :

- 00:00:32 - Définition de la guerre économique
- 00:03:26 – Origine du concept de guerre économique
- 00:08:28 – S’agit-il vraiment d’une guerre ?
- 00:26:13 – Les acteurs de la guerre économique
- 00:15:57 – Différence entre guerre économique et concurrence commerciale
- 00:19:56 – Mercantilisme et guerre économique
- 00:21:43 – Libéralisme et rapports de force économiques
- 00:23:33 – Marxisme et guerre économique
- 00:26:25 – La guerre économique : un thème qui s’impose
- 00:28:45 – Guerre économique contre marché pacificateur
- 00:31:04 – Les armes traditionnelles de la guerre économique
- 00:33:21 – Les nouvelles armes de la guerre économique
- 00:38:03 – Progrès technologique et guerre économique
- 00:42:45 – Guerre économique et mondialisation
- 00:42:17 – Quel rôle jouent les ONG
- 00:51:47 – Économie de la connaissance et guerre économique
- 00:56:26 – Les rapports de force géopolitiques contemporains
- 01:00:07 – Leur possible évolution
- 01:06:34 – Un réveil des consciences est-il possible ?

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1451686

    En même temps qu’elle a été le projet de la majorité des français de la génération de ce monsieur, si ce n’est consommer et améliorer son pouvoir d’achat et son niveau de vie ?

    L’histoire des 60 dernières années ne parlent que de ça.

    Le problème de la France vient de la prise de contrôle de la classe politique par les think tank américains. L’Amérique a gagné et a fait entrer la France dans le rang par des agents traitres. On se retrouve avec des hommes et des femmes au pouvoir qui n’ont pas la moindre once de patriotisme dans le cerveau.

     

  • #1451752

    Drôle de parcours que celui de cet homme, ancien Maoïste, la taule puis cheminement jusqu’au Gaullisme...Un type compétent et sympa.

     

    • #1451905
      le 25/04/2016 par liberté
      Qu’est-ce que la "guerre économique" ?

      pfff : il fait partie de ces gens qui analysent les choses en surface sans vouloir nommer qui sont les commanditaires et à quelle religion ils se réfèrent.
      Les constats sont intéressants mais le type ne va pas plus loin, il tourne en boucle.
      Il est "invitable" chez Taddéi.
      intérêt 5/10


    • #1452592

      @ liberté

      Ces univers là ne fonctionnent pas avec des remarques à l’emporte-pièces. Naviguer là dedans en tentant de comprendre tout et son contraire d’un côté ou de l’autre ne se fait pas avec des écrases merde en traitant tout le monde de blaireau. Cela me semble beaucoup plus subtil, d’ailleurs ce n’est pas que cela me semble, c’est que ça l’est.


    • #1453115
      le 26/04/2016 par paramesh
      Qu’est-ce que la "guerre économique" ?

      Il est "invitable" chez Taddéi.
      intérêt 5/10




      je plussoie.
      il est très bon dans le descriptif mais niveau BEPC pour ce qui est de l’analyse puisqu’il évite de dire que les guerres militaires ne sont que des prolongements de guerres économiques.
      La concurrence capitaliste qui ne tend en fait qu’à la recherche du monopôle EST une guerre économique.
      Toutes les guerres modernes depuis la fin du XVIIIème siècles (la naissance du capitalisme financier international) ont des causes d’intérêts économiques, déjà les rois défendaient leurs marchands et leurs banquiers ( les diverses compagnies des indes par exemple).
      la démocratie a juste permis à l’oligarchie financière de pouvoir enfin acheter le pouvoir politique.
      d’où le colonialisme étatique où l’armée est au service de la banque.
      j’ai bien peur que ce monsieur ne nous pousse au patriotisme que pour défendre la banque Française.
      Or le vrai problème reste la Banque


  • #1451762
    le 25/04/2016 par francky
    Qu’est-ce que la "guerre économique" ?

    Le début de l’article oublie de dire que CH (je suis un ancien de l’EGE) a été formé par les maoistes dont il est devenu un des leaders sur le plan des concepts, qu’il a fait une année de prison, considéré comme "terroriste" avant l’heure. Tout ceci est de notoriété publique, une simple recherche sur internet le confirmera et lui même ne s’en cache pas vis à vis de ses étudiants...
    Concernant les techniques de manipulation il sait de quoi il parle...

     

    • #1452012
      le 25/04/2016 par jojo l’affreux
      Qu’est-ce que la "guerre économique" ?

      Et vous donc ? Vous vous attaquez à la personne pour discréditer le discours... ce n’est pas une tactique de manipulation ?

      Le gars est aussi en quelque sorte et accessoirement le fondateur de l’école de guerre économique Française : il pense qu’il faut impérativement former les jeunes dans ce domaine pour que la France puisse se défendre, parce qu’il a constaté qu’elle se faisait ratiboiser par pure incompétence. Et par deux états en particulier : l’Allemagne et l’USA, suivit par une Chine qui n’en revient pas non plus de notre nullité.

      Vous vous rendez compte que dans ce pays il y a des gens qui peuvent vous sortir que dans les années 90 le deutsch mark était sur-évalué (en plein politique du Franc-k-fort) et d’autres qu’il était bel et bien sous-évalué mais que cette politique de convergence monétaire pour préparer la création de l’Euro a couté un fric fou à l’Allemagne qui a accepté ça uniquement par générosité et pour faire oublier les heures les plus sombres.
      En la matière le confusionnisme n’a qu’un but : cacher à la population Française que non seulement leurs élites ont accepté le principe de la réunification allemande, mais encore qu’elles en ont financé le cout en cédant volontairement des parts de marché à l’Allemagne ! Et que comme les divergences de compétitivité perdurent à l’intérieur de la "monnaie commune" (en Allemagne on ne parle jamais de "monnaie unique", simplement parce que l’euro n’en est pas une), la France continue à céder des part de marché à l’Allemagne sauf que maintenant que la réunification est terminé, l’Allemagne en utilise les bénéfices pour racheter notre industrie de valeur, principalement l’armement.
      Les Allemands n’ont pas accepté l’Euro parce que c’était à leur désavantage et personne ne les y a forcé. Ils sont seulement plus malins et plus soucieux de leurs intérêts que nos dirigeants : à l’instant où le taux de change commence à peser sur leurs bénéfices ils menacent de détruire la monnaie commune. Le supplice des états du sud leur fait ni chaud ni froid.

      Désolé mais avec le curiculum partiel que vous étalez, vous accusez un peu Christian Harbulot d’être un clone de Barosso et ce n’est pas du tout la vérité. D’ailleurs chez Barosso ce n’était pas particulièrement le maoïsme qui animait sa trahison...


  • #1451812

    Pour moi l’économie veut dire ce que ce mot veut dire : Economiser. Economiser tout et dans tous les domaines. Economiser les ressources naturelles. Economiser l’energie à toutes les échelles. Economiser l’effort etc.... Contrairement à ce que nous entendons aujourd’hui que l’Economie c’est de consommer plus pour gagner plus et faire marcher soi-disant l’ ’Economie’. On a réussit à nous faire changer le sens du concept pour faire exactement le contraire. Ce style de vie c’est du gaspillage de tout et dans tous les domaines....

     

    • #1452036
      le 25/04/2016 par francky
      Qu’est-ce que la "guerre économique" ?

      Ne pas confondre economie et intelligence economique, deux noation tres proche sémantiquement mais qui en realité n’ont aucun rapport l’une avec l’autre...


  • #1452321

    Monsieur,
    Je reconnais votre talent, votre culture et votre éloquence.
    Mois je n’ai que 40 ans de séjour dont 30 années de travail en Afrique.
    J’y ai vu des femmes et des hommes qui avaient fondamentalement les mêmes aspirations que nous, les Occidentaux.
    Dans 25 ou 35 ans les Africains seront deux milliards d’individus, si nous voulons survivre, il est urgent de modifier en profondeur notre manière de vivre, de consommer.
    Faute de resources de toute nature, « l’acheter, le consommer et le jeter » et une méthode de vie qui ne sera plus possible.
    Il faut mettre a profit notre savoir-faire et nos faibles resources pour inventer une autre manière de vivre.
    Si les deux milliards d’Africains, en 25 ans se sont développés, comme l’a fait la chine il y a quelques années, nous ne pourrons plus rien leur vendre et nous devrons tout leur acheter (prix plus bas)
    Si les deux milliards d’Africains, en 25 ans reste dans la situation économique actuelle, nous aurons a nos frontières non pas 1 ou deux millions de réfugiés par ans , mais bien 20 a 25 millions chaque année.
    Benny Rooman de Bruxelles