Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Quand Google recrute des hauts fonctionnaires européens

Principalement pour s’occuper de lobbying

Depuis dix ans, Google a recruté 65 anciens fonctionnaires au sein de l’Union européenne, principalement pour s’occuper de lobbying. Qui sont les Français ?

 

L’organisation américaine Campaign for Accountability a publié les résultats européens de son projet Google Transparency Project, qui vise à faire la lumière sur les liens que Google noue avec le pouvoir étatique, au point de faire des hauts fonctionnaires un vivier pour ses recrues de lobbying.

La pratique est habituelle pour les grandes entreprises américaines, mais elle est moins coutumière de notre côté de l’Océan Atlantique, et encore moins en France où les agents de l’État sont soumis à des dispositions pénales qui interdisent le pantouflage.

En dix ans, Google aurait ainsi recruté 65 employés gouvernementaux en Europe, que ce soit dans les administrations, le Parlement européen, les parlements nationaux ou les ministères. 15 ont également fait le chemin inverse, en passant de Google vers des fonctions officielles pour l’administration.

Les Britanniques sont les plus représentés dans l’étude, mais l’on trouve également huit personnalités françaises, qui ont été impliquées à divers degrés dans l’administration.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

La neutralité du Web ? Voir sur E&R :