Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Quand des policiers belges se transforment en passeurs de migrants

Deux policiers belges ont été interpellés dans la soirée du mardi 20 septembre, à Nieppe, dans le Nord, par la police française au volant d’un camion... dans lequel se trouvaient 13 migrants. Une situation inédite.

 

Les deux policiers belges ont été conduits au commissariat de police d’Armentières pour y être entendus, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture du Nord, confirmant une information de M6.

Les « treize migrants ont été conduits dans les locaux de la police aux frontières à Lille pour le traitement de la procédure : trois mineurs ont été placés en foyer et dix personnes majeures sont en retenue administrative pour examen de leur situation », a précisé la préfecture.

Mais pourquoi un tel convoi ? La réponse est cocasse :

« On les a reconduits parce qu’on ne voulait pas les laisser ici, directement sur la route et les laisser à pied aller à la frontière. Donc on les a reconduits [...] dans la direction où ils voulaient aller », a expliqué à la RTBF Georges Aeck, le commissaire d’Ypres, en Flandre occidentale.

 

Mini-incident diplomatique

En effet. Car les policiers belges ont déposé ces migrants... en France ! À 50 mètres de la frontière. Alors que les policiers ne sont pas autorisés à déposer ces migrants sur le territoire français. Les autorités françaises ont donc exprimé « leur plus vive réprobation ».

« Cette initiative n’est pas conforme aux pratiques habituelles de travail entre la France et la Belgique », a répliqué la préfecture du Nord.

Lire la suite de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

 


 

L’ambassadeur de Belgique convoqué par Cazeneuve

 

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a convoqué l’ambassadeur de Belgique pour « lui demander des explications » après l’interpellation, dans le Nord, de policiers belges au volant d’un camion transportant des migrants. Cazeneuve « a vu et demandé des explications » à l’ambassadeur de Belgique à Paris dès mercredi, indique son entourage, qui précise qu’il a « fait part de son mécontentement à son homologue belge » et que « le message est passé ».

 

Lire l’intégralité de l’article sur liberation.fr

Sur l’immigration institutionnalisée, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents