Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Quand je lis Libération, j’ai envie d’envahir la Pologne…

Passage en revue des principes de la propagande de guerre

Pour les plus jeunes, voici une formation à la propagande de guerre, dont je rappelle les principes :

- Nous ne voulons pas la guerre.
- Le camp adverse est le seul responsable de la guerre.
- Le chef du camp adverse a le visage du diable (ou « l’affreux de service »).
- C’est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers.
- L’ennemi provoque sciemment des atrocités, et si nous commettons des bavures c’est involontairement.
- L’ennemi utilise des armes non autorisées.
- Nous subissons très peu de pertes, les pertes de l’ennemi sont énormes.
- Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause.
- Notre cause a un caractère sacré.
- Ceux (et celles) qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres.

 

Exercice avec Libération du 11 octobre 2016 :

 

 

 

 

(comme on parle de la Russie, on met une photo de Le Pen, normal)

 

Le GRAND classique, les TRAÎTRES :

 

(admirez le titre sur Fillon : « Pourquoi lorsque les Américains ont détruit l’Irak, tout le monde s’est tu ? » – grave erreur de propagande, un résistant a dû se glisser chez Libé….)

 

Et enfin : QUE FAIRE ?

 

 

Bonne idée, comme ça on pourra donc juger aussi tous ceux qui ont fait parvenir des armes aux djihadistes, et ceux qui les ont financés pour complicité (j’espère que Hollande a un bon avocat).

Lire la suite de l’article sur les-crises.fr

Sur les médias propagandistes de guerre, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Ceux (et celles) qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres" ou des fachos ou des complotistes.

     

  • Pas besoin de faire une telle démonstration, on sait à qui appartient ce journal.


  • #1581492

    C’était déjà la même chose en 14. Il y en a qui tombe du ciel on dirait.
    A quoi sert le journalisme ? That is ze qouestion.


  • Pour info, ce sont les 10 principes de propagande de guerre de Lord Arthur Ponsonby, un opposant à la première guerre mondiale qui avait décrypté comment la "justesse" de cette guerre serait vendue aux peuples.


  • Soumettre son esprit de tels discours... « La Judée pleure pour ses voisins ! » - qui est gaulois ne peut rire que comme Tacite devant une telle énormité.

    « L’Occident face au cuirassé Poutine »

    C’est quoi l’Occident ? Une zone géographique ? Une culture, ou comme disent les Français, la civilisation ? - toujours se contenter des contradictions insurmontables que l’éducation me refourgue via ses crétins : c’est Juda, blanc comme un Ostrogoth, beaucoup moins moche que ce dernier, qui aime tout le monde sauf l’Orient arabe du Perse assyrien du Maghreb égyptien, et qui prie Zeus en croix à Rome...

    Pitié ! Occident = fous ! Et Nietzsche de viser la cause de ces contradictions de malade : « c’est la Judée ! ». Le remarquer est déjà un premier pas vers une tentative de guérison.


  • Un jour peut être qu’on aura l’occasion de ressortir les guillotines et d’y passer un bon nombre de journalistes et politiques.
    Ces malades poussent à la guerre mondiale, totalement inconscients. Je parie que la plupart des "pontes" ont un plan B pour partir en cas de guerre et ne pas se faire atomiser.


  • Libération, c’est la version presse de bhl, la boussole à merde. Quand ils disent "le bien, c’est par là", vous savez que le bien, exactement à l’opposé.


  • Ce Quatremer quel artiste !! Lui c’est vraiment une référence. 9/10 sur l’échelle BHL