Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Que faire de la Pologne ?

Xavier Moreau revient sur l’histoire de la Pologne et analyse ses rapports avec les puissances environnantes, dont la France :

 

À lire, chez Kontre Kulture :

 

La Pologne, sur E&R :

 
 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1608967
    Le 25 novembre à 13:22 par Szczebrzerzyszczykowski
    Que faire de la Pologne ?

    Que de points de vue au moins discutables, je pourrais faire dix pages. Pourtant, je n’idéalise pas mon pays, qui ne fait pas que des choses louables, loin de là.

    Une poignée d’exemples concrets : de Gaulle est capitaine et non colonel au sein de la mission du général Henrys.
    Stopper les Soviétiques devant Varsovie en août 1920, les Polonais les doivent surtout à Pilsudski et Rozwadowski (vrai auteur de la manœuvre d’encerclement) et au déchiffrage des communications soviétiques codées, plutôt qu’à la France dont l’aide (l’armement) N’EST JAMAIS ARRIVÉE à cause du blocus par l’Allemagne, l’Autriche et la Tchécoslovaquie et du blocus des ports par l’agitation des dockers poussés par la IIe Internationale (SEULE aide effectivement parvenue est l’aide hongroise). Le plan de bataille de Varsovie s’est fait EN DÉPIT de celui de Weygand (qui préconisait juste le contraire de ce qui a été fait, je ne rentre pas dans les détails, et n’en déplaise aux travaux du col. Geulton je propose de se reporter aux mémoires de Weygand lui-même).

    C’est quand même fou d’entendre dire que la Pologne dit à la France "nous avons trouvé un accord avec l’Allemagne, débrouillez-vous", alors que Pilsudski DEMANDE d’abord une guerre préventive contre l’Allemagne en 1933 (voir l’ultimatum de Pilsudski à Hitler du 2 mai 1933) et la France REFUSE (Pilsudski écrira dans ses mémoires "en France on m’a pris pour un fanatique", et tente alors de demander de l’aide aux États-Unis et Hoover).

    Le colonel Beck (d’origine Flamande) le calviniste : oui, la Pologne catholique étant un pays de nationalisme d’ASSIMILATION (contraire du völkisch), il y a eu de tout temps des étrangers ou des personnages d’origine étrangère à La servir (beaucoup d’orthodoxes, de musulmans même), sans dénaturer son caractère catholique (qui domine mais TOLÈRE).

    C’est trop fort aussi d’accuser la Pologne d’avoir "poussé Staline dans le bras d’Hitler", alors que le gentil Staline demandait JUSTE de faire stationner l’Armée rouge en Pologne ! (alors que M. Moreau convient lui-même 5 secondes après que le Reich et l’URSS COOPÉRAIENT militairement ; depuis les années 1920 en fait et Locarno). Quel pays sain d’esprit l’aurait accepté ? (les pays baltes l’ont fait en 1940 et ont cessé d’exister).

    Puis, la chute du mur de Berlin n’aurait jamais eu lieu sans les élections en Pologne en juin 1989. Etc., etc.

    Sinon, pour les Mirages et les Caracals français : oui, les Polonais sont cro méchants !

     

    Répondre à ce message

    • #1609169
      Le 25 novembre à 20:40 par Vico
      Que faire de la Pologne ?

      Le Pologne présentée comme ingrate dans cette vidéo, ça me fait bien rire.
      Nombre de Polonais se souviennent avec amertume des promesses non tenues de Napoléon, de l’absence de toute action militaire envers son alliée en septembre 1939, France pétrifiée par l’idée d’un conflit et se retranchant derrière Maginot lorsque tout était pourtant indiqué d’envahier l’Allemagne.

      Notre "expert" ouvertement pro-russe oublie de mentionner que ces ingrats de Polonais ont servi dans les corps d’élite de Napoléon, lors de l’invasion de la France en 1940 et dans toutes les armées alliées post-40.
      La rancoeur avec la Russie ne naît pas du nulle part, elle est la conséquence de MILLE ans de conflits entre les deux entités. Au delà des trois partages (18-19èmes siècles) dont la Russie est chaque fois partie prenante -c’est le cas de le dire-, il y a surtout l’invasion surprise de 1939, Katyn (20 000 officiers Polonais abattus par balles au charnier éponyme), les exactions envers civils & résistants par les milices Ukrainiennes &Russes, Varsovie RASEE par les Allemands devant l’armée Soviet qui n’intervient pas délibérément alors que stationnée à 10km de là, et -rien que ça- près de 60 ans de joug communiste.

      Cette vidéo est simpliste en plus d’être mensongère.

       
    • #1609178
      Le 25 novembre à 20:54 par Monsieur Michu
      Que faire de la Pologne ?

      Pour la crise de 1933 :
      La France attendait une confirmation d’alliance (car offensive) de l’Angleterre qui ne vint jamais.
      Hors la France avait une frontière commune avec l’Allemagne, tandis que l’Angleterre n’en avait pas (c’est toujours le cas). Par ailleurs les anglais du fait de leur insularité sont toujours très lents à mobiliser. En 1939, les troupes anglaises sur le sol français se montaient à 15 % des françaises.

      D’où l’attente en 1933, d’une déclaration d’alliance offensive solennelle et publique ... qui ne vint pas. Les Français n’avaient pas envie d’aller tout seul sur une Allemagne 30% plus peuplée que la France (autant de soldats en plus) et immensément riche en charbon.

       
    • #1609321
      Le 26 novembre à 01:16 par Sobieski
      Que faire de la Pologne ?

      Le colonel Beck (d’origine Flamande) le calviniste : oui, la Pologne catholique étant un pays de nationalisme d’ASSIMILATION (contraire du völkisch), il y a eu de tout temps des étrangers ou des personnages d’origine étrangère à La servir (beaucoup d’orthodoxes, de musulmans même), sans dénaturer son caractère catholique (qui domine mais TOLÈRE).



      C’est faux le nationalisme polonais est très volkisch, les patriotes polonais se sont toujours vus comme des slaves catholiques, et la Pologne n’a JAMAIS assimilé ni les ukrainiens, ni les lituaniens, ni les juifs...

      Sinon en dehors des tartars il n’y a quasiment pas eu de musulmans au service de la Pologne, si on regarde bien que l’histoire de la Pologne c’est plutôt une lutte contre les ottomans au nom de la défense de l’Europe et de la chrétienté que l’on observe.

       
    • #1609391
      Le 26 novembre à 07:56 par zuleya
      Que faire de la Pologne ?

      Vico, le simple fait de reprocher à la france 1940 prouve que moreau a absolument raison et que les polonais sont des alliés de pacotille ingrats avec un egocentrisme de folie...

      La france a tout perdu pour venir en aide aux polonais. Elle s’est précipitée dans une guerre sans être préparée...se réfugier derrière la ligne maginot ? Elle est excellente celle la...

      On aurait mieux fait de dire à l allemagne et à la Pologne de se faire voir tout en nous rearmant et en attendant derrière la ligne maginot...ça c’est clair désormais...Tout cela pour ça...

       
    • #1609537
      Le 26 novembre à 12:00 par Szczebrzerzyszczykowski
      Que faire de la Pologne ?

      Sobieski,
      Je persiste à dire que la Pologne est historiquement un pays anti-völkich. C’est la Couronne de Pologne qui fut toujours catholique (et c’est pour ça que ça fonctionnait), alors qu’il y avait aussi des Polonais orthodoxes, luthériens et aussi musulmans (oui, les Tatars). Le courant qui ressemble un peu au völkich date seulement du XXe siècle et de Roman Dmowski qui, justement par réaction à la diversité jagelonne (qui "aurait failli") voulait "resserrer" l’identité sur ce concept de "Polonais catholique". Avant cela, la Pologne assimilait, parmi ses rois électifs il y avait des Ruthéniens qui devenaient catholiques en prenant la Couronne (Jagiello, Wisniowiecki), des Hongrois (Batory), des Suédois (Vasa) et même un Français qui s’est barré la nuit avec la caisse… Pilsudski lui-même était Lituanien assimilé et quand à la tribune de la SDN il disait "Nous les Lituaniens" (!), les étrangers ne comprenaient pas toujours ce qu’il voulait dire. Le plus grand poète polonais (Mickiewicz) est un Lituano-Ruthène ethnique, le plus grand écrivain, prix Nobel de littérature 1905 Sienkiewicz (auteur de Quo vadis ?) est un Tatare d’origine, etc. C’est juste que tout cela été un peu oublié depuis un siècle (c’est seulement depuis 1945 que la Pologne est ethniquement homogène : que cela aie des avantages ? Je conçois que ça se discute…).

      Je suis un peu déçu car à chaque fois qu’il y a sur ce site un sujet sur la Pologne, je me rends compte que beaucoup de Français la comprennent très peu ou la considèrent un peu comme un faux pays qui aurait poussé en Europe au XXe s. à la faveur de troubles (je rappellerai juste que cet été nous avons fêté 1.050 ans de notre baptême, pour quelqu’un qui dans son commentaire insultant insinue que nous ne fûmes jamais "romanisés" je rappellerai que la "démocratie nobiliaire" de la "République des Deux Nations" fut le système politique le plus proche de la Rome antique qui soit, une inspiration directe). Mais je suis conscient que la ligne géopolitique d’ici incite plutôt à adopter le point de vue russe (et M. Moreau a exposé un point de vue 200% russe) et je ne m’en formalise pas.

       
    • #1610089
      Le 26 novembre à 23:56 par Sobieski
      Que faire de la Pologne ?

      @Szczebrzerzyszczykowski

      Là encore tu confonds tout, le cosmopolitisme des élites ne rend pas un peuple cosmopolite,
      la Pologne a historiquement été un pays très homogène, la Pologne des Piast n’était pas multiethnique c’est seulement à partir des Jagellon que c’est devenu le cas(et encore à l’époque la Pologne est devenu la République des deux nations, c’est à dire une autre entité), ensuite la Pologne est redevenu polonaise après la partition de la Rzeczpospolita.

      Sinon il n’y a jamais eu de polonais orthodoxes, protestants ou musulmans, les orthodoxes étaient les ruthènes ou les russes, les luthériens étaient les allemands( et une partie de la noblesse polonaise) et les tatars étaient musulmans, le polonais a toujours été catholique.

      D’ailleurs il n’y a jamais eu d’assimilation des lituaniens, des allemands ou des ruthènes, ces peuples on t toujours été distincts, s’ils avaient été assimilés alors il n’y aurait pas eu de Lituanie ou d’Ukraine de nos jours...

      Il faut bien noter que Dmowski a été le théorie du nationalisme polonais moderne, son mouvement a représenté la ligne majoritaire chez les nationalistes polonais, en 1919 c’était quand même le premier parti de Pologne, et puis il y a eu quand même plusieurs milliers de polonais qui se sont déplacés pour l’enterrement de Dmowski.

       
  • #1608977
    Le 25 novembre à 13:47 par VIVACHAVEZ
    Que faire de la Pologne ?

    Sans que l’on puisse en rejeter la faute sur les plombiers polonais, la Pologne se retrouve plombée.........

     

    Répondre à ce message

  • #1608978
    Le 25 novembre à 13:48 par Verner
    Que faire de la Pologne ?

    Il y a plusieurs mois, ici même sur ER, concernant un article sur la Pologne, je disais d’elle, qu’elle n’avait jamais su choisir ses véritables alliés et que depuis des siècles elle en avait toujours payé le prix. ..L’avenir dira si je me trompe.
    Il est évident que l’analyse de Xavier Moreau, totalement exacte - comme d’habitude - laisse supposer le peu réjouissant futur que sous-tendent les décisions de la Pologne, et aujourd’hui comme hier, visant une pseudo-sécurité immédiate, elle en oublie son avenir...

     

    Répondre à ce message

  • #1609081
    Le 25 novembre à 17:42 par kantor
    Que faire de la Pologne ?

    Dommage que cette analyse soit faite, seulement, par une personne notoirement connue comme étant pro Russe (sans l’être elle même...). Cela revient à se faire raconter la colonisation, par une personne originaire d’Afrique, ou la seconde guerre mondiale par une personne soit d’origine allemande, soit de confession israélite...on risquerait de noter quelques variantes....

     

    Répondre à ce message

  • #1609230
    Le 25 novembre à 21:56 par Alex
    Que faire de la Pologne ?

    Rappelons que la Pologne est viscéralement anti Islam.

     

    Répondre à ce message

    • #1609304
      Le 26 novembre à 00:37 par Sobieski
      Que faire de la Pologne ?

      Comme à peu près tout le monde en Europe et en Occident en général... Les polonais sont plus cash, c’est toute la différence.

       
    • #1609307
      Le 26 novembre à 00:45 par Abdu
      Que faire de la Pologne ?

      Oui, et l’Islam ne la connait même pas... Jamais romanisée. Jamais en contact avec le catholicisme originel, la méditerranée, l’idéal antique et les courants orthodoxes.

      Sans intérêt. Une bizarrerie sans intérêt. On va la retrouver dans les bras d’un ivrogne anglo-saxon, un autre écarté de l’Histoire, en 2003... Pitoyable.

       
  • #1609312
    Le 26 novembre à 00:58 par Sobieski
    Que faire de la Pologne ?

    Il raconte n’importe quoi, Pilsudski était favorable à une alliance avec l’Allemagne contre le communisme, à l’époque il n’était pas question de lutter contre les russes mais de lutter contre le communisme... Pendant la première guerre mondiale beaucoup de patriote polonais se battaient du côté des russes contre les allemands.

    Dire que c’est la France qui voulait que la Pologne soit indépendante est une ineptie, les austro-allemands avaient déjà promis aux polonais l’indépendance de la Pologne... Après la guerre la Pologne aurait été de toute façon indépendante.

    Sinon Thierry Moreau est très malhonnête, les nationaliste polonais veulent reconstituer la grande Pologne mais les nationalistes russes veulent un empire panslaviste, les nationaliste serbes veulent la grande Serbie, les nationalistes roumains veulent la grande Roumanie, les nationalistes bulgares veulent la grande Bulgarie et ainsi de suite.

     

    Répondre à ce message

  • #1609842
    Le 26 novembre à 18:56 par VORONINE
    Que faire de la Pologne ?

    X.MOREAU me déçoit sur cette vidéo , par son manque de d’objectivité, une analyse un peu superficielle et sa méconnaissance de la question polonaise .
    Un point important dans le comportement des polonais, cest l’oncle d’Amérique :depuis le milieu du XIX ème siècle , des millions de polonais ont émigré vers les USA , leur vie durant , ils ont financé , nourri , les familles restées au pays .Les polonais seront par ce lien , toujours plus proches des USA que des français dont ils ont compris qu’il n’y a rien à espérer.
    On comprend aussi leur attachement à l’OTAN , quand on connait le prix que chaque famille a payé sous l’occupation allemande .J’ajouterai que l’occupation en POLOGNE n’était pas régie par les memes principes qu’en France : pour un regard mal interprété, n’importe quel soldat allemand pouvait liquider un polonais .
    Ensuite , 50 ans d’occupation allemande , puis russe, sans compter tout le XIX ème siècle ou le Pays avait disparu , ont rendu les polonais pragmatiques, démerdes, et leur a appris, au niveau national , comme individuel ,à analyser les risques et à choisir les meilleures solutions pour garantir la survie .
    Toutes choses qui différencient français et polonais .

     

    Répondre à ce message

  • #1610113
    Le 27 novembre à 01:00 par Stef77
    Que faire de la Pologne ?

    La Pologne est encore le 1er pays en Europe ou le pourcentage de catholiques pratiquants est le plus important, le 1er pays ou il y a le moins de divorces en Europe. Les polonais voient ce qui se passe en Europe avec les migrants et ne veulent pas de ca chez eux ! Le seul problème de la Pologne c’est qu’elle critique la Russie car se fait manipuler par les USA. La Pologne est juste utilisée comme un pantin dans l’Europe car géographiquement parlant elle est proche de la Russie. Tout le reste qui a été dit dans cette vidéo est juste honteux, FAUX, tout a été dit pour détester la Pologne qui est un pays catholique pratiquant.

     

    Répondre à ce message

  • #1610170
    Le 27 novembre à 07:26 par Puchladki
    Que faire de la Pologne ?

    Xavier Moreau est tellement soucieux de bâtir un pont entre la France et la Russie que sur cette vidéo il enjambe un peu légèrement un pays d’importance. Rechercher dans le passé qui de la France ou de la Pologne a le plus souffert de la trahison de ses alliés ou des convulsions bellicistes de ses voisins n’a pas grand intérêt. X. Moreau cherche dans l’histoire polonaise les arguments contre son positionnement géopolitique actuel. Ca a autant de sens que d’associer Saint-Louis aux trahisons de Hollande et Valls. Les dirigeants polonais actuels et récents sont tous atlantistes jusqu’à la trogne et leur positionnement est potentiellement problématique. Leur soumission à Washington et à l’OTAN ainsi que leur appétit néo-impérialiste pourraient à terme constituer un facteur de risques assez graves.

     

    Répondre à ce message

  • #1610240
    Le 27 novembre à 11:04 par Robert
    Que faire de la Pologne ?

    A chaque fois que j’écoute M. X. Moreau parler de la Pologne, je pense au philosophe polonais admirateur de Staline, Tadeusz Kronski qui écrivait en 1948 à Czeslaw Milosz : "Nous apprendrons ,à coup de crosse soviétiques, aux gens de ce pays (la Pologne) à penser rationnellement , sans aliénation."

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents