Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qui est Joseph Zimet, patron des commémorations de Verdun ?

De Sciences-Po à Washington, un multiculturaliste gère la mémoire de France

Mari de Rama Yade et fils d’un chanteur-conteur renommé, le patron de la Mission du centenaire de la Grande Guerre émerge.

 

Fils de, mari de… Joseph Zimet cumule les défis. Il n’a pas dû se contenter de se faire un prénom. Tous les jours, il lui faut se faire un nom. « Quand je rentre dans une pièce, je suis le mari de Rama Yade, et quand j’en sors, j’espère bien être autre chose ». À 40 ans révolus, ce fils d’un chanteur-conteur yiddish de renom (Ben Zimet) a décidé de traverser le miroir. Il y a quelques mois, une émission télé avait réservé une surprise à son épouse, l’ex-ministre des Droits de l’homme de Nicolas Sarkozy. Joseph Zimet raconta comment, en mai 2007, Rama Yade avait enfermé cet électeur de gauche chez eux (« un acte manqué », dit-il) lors du second tour de la présidentielle. La jeune femme avait alors ouvert de grands yeux, et lâché : « Mais ce n’est pas un homme public ! » Un peu, quand même, et de plus en plus, mais avec réticence : « On ne va pas parler que de moi, mais aussi de ma mission, n’est-ce pas ? » dit-il d’emblée.

« Je vis avec une rock star. Rama, c’est Beyoncé, et ce n’est pas toujours simple quand on s’installe à une terrasse de café », souffle Joseph Zimet. Depuis plus de trois ans, il côtoie aussi des fantômes : ceux des poilus de la Première Guerre mondiale. Ce quadragénaire au physique encore juvénile, et au visage sérieux, a été nommé par Nicolas Sarkozy en 2011 à la tête de la Mission du centenaire de la Grande Guerre. François Hollande l’a confirmé l’année suivante. Ce moment de commémoration nationale intense va culminer ce 11 novembre dans le Nord-Pas-de-Calais, où le chef de l’État doit inaugurer un « anneau de la mémoire » comportant quelque 600 000 noms : ceux des soldats de toutes nationalités qui ont perdu la vie sur place entre 1914 et 1918. « Je me sens bien à ma place, explique-t-il. Cette mission, c’est un bouquet composé d’histoire, de politique, d’art, de musique ». Un bouquet qui correspond plutôt bien à cette personnalité éclectique, et inclassable.

Premier paradoxe : la grande boucherie de 1914-1918, ce n’était pas son histoire à lui. « Je suis un enfant de l’autre guerre, le fils d’un petit garçon juif caché durant l’Occupation ». Côté paternel : une grand-mère allemande et un grand-père polonais, tous deux juifs. Cueillis à Anvers, par la guerre, ils se réfugient en zone libre en France, avant de traverser l’Atlantique à la Libération pour s’installer au Canada. Le père de Joseph, Ben, grandit à Montréal avant de revenir à Paris. Sa mère, elle, est issue d’une famille de brasseurs du Sud-Ouest, qui portent un nom allemand, les Lauer, et qui se déchirent durant la Seconde Guerre mondiale. « L’un de mes grands-oncles, milicien, a été fusillé sous les yeux de sa mère. L’autre était pilote de la France libre. Baptisée, ma mère a tourné le dos à cet héritage bourgeois pour épouser mon père ».

Second paradoxe : malgré cette histoire familiale tumultueuse, Joseph a vécu une enfance paisible à Paris. Une période presque enchantée… dans tous les sens du terme. Après avoir exercé divers métiers, dont celui de journaliste à RFI, son père s’est découvert une vocation de conteur yiddish dans les années 70. Il est rapidement devenu une figure du Tout-Paris. Les musiciens défilaient à la maison. « Chez moi, on parlait surtout de la peinture de Chagall, des écrits d’Isaac Bashevis Singer, jamais de la Shoah », se souvient Joseph Zimet. Le jeune homme se passionne pour le violon qu’il commence à manier dès l’âge de 4 ans.

A 17 ans, c’est en feuilletant par hasard La France de Vichy, de Robert O. Paxton qu’il se plonge dans cette période noire. Cette nouvelle passion ne le quittera plus.

Lire l’intégralité de l’article sur next.liberation.fr

Joseph Zimet, parfait émissaire du Système, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une synthèse !

     

    • Là on sait tout de suite que droite ou gauche ne veut rien dire...Tout n’est que copinage et l’élite autoproclamée sait garder les postes et les médailles.
      Pourquoi pas Rama Yade présidente ?
      Quelle classe pour tant d’immoralité chez ces opportunistes !
      Une synthèse effectivement...


  • Qu’est ce que ce charlot vient foutre pour organiser une commémoration ,alors qu’il n’a jamais porté un treilli de sa vie ,ne serait-ce que de faire 2 jours dans un corps d’armé .Je le verrai plutôt porter un tutu .C’est ce genre de nabot qui vient nous servir la tambouille à Verdun ?? Heureusement que les poilus ne voient pas le tableau ,c’est toujours çà de gagné pour eux .

     

  • Stop. N’en jetez plus. On retrouve toujours les mêmes à l’initiative du pourrissement de l’histoire de la France, la désacralisation de son avènement jusqu’à aujourd’hui. Il va falloir que ça cesse.

     

    • #1477677

      Certaines personnes ont beaucoup de mal à voir cela, ou l’oublie très vite dans leurs raisonnements. C’est effectivement toujours, toujours, toujours les mêmes et ce depuis longtemps maintenant. Il n’y a pas mille problème distinct, il y en a UN seul duquel découle les autres.


  • L’antifrance...


  • #1477614

    Ya une chanson de Maurice CHEVALIER : "Ca sent si bon la France".

    Elle est bien cette chanson. Tellement anachronique !


  • On en revient toujours aux mêmes ;)


  • .....en tout cas , vu comme il penche sur la photo , il doit attaquer en virage !


  • OK. on a tous compris.

     

  • Ah bah voilà, tout s’explique !


  • #1477666

    Ils sont pas partout, mais là où ils sont, ils font beaucoup de dégâts !

     

  • Qui sont ces gens qui ont accepté de profaner
    les tombes de leurs ancêtres ?
    Ils ressemblent à Hollande .... !
    Sans ces gens là,il n’y aurait pas de
    Hollande MOI Président,
    et Nous ridicules devant la terre entière !


  • On devrait mettre en parallele les portrait Libe, et Faits et Documents, qui a deja consacre un papier a Rama Yada. Article interressant qui souligne le paradoxe de Joseph qui a vecu une enfance paisible a Paris. Tres original dans les annees 1980 en effet. Puis on enquille avec ce bon vieux Paxton qu´on entendait plus trop depuis 2 ans et la saillie de Zemmour. Il faudra creuser un jour comment on a pas utiliser un francais pour traiter de l´histoire contemporaine du pays.
    L´article est complet, un petit coup d´anti catho ne fait jamais de mal Baptisée, » ma mère a tourné le dos à cet héritage bourgeois pour épouser mon père ». Dans le droit chemin.
    Sa nomination au commemoration du centenaire de Verdun est un jolie bouquet « Je me sens bien à ma place, explique-t-il. Cette mission, c’est un bouquet composé d’histoire, de politique, d’art, de musique ». Ne pas oublier les propos de Celine soulignant qu´il y avait eu 1500 juifs engages dans la premiere guerre mondiale en France. Surement des ancetres de Joseph que Libe, pudiquement, omet de mentionner.


  • #1477734

    Le jour où les Français , les vrais , se pensent en "gaulois", réagissent en patriotes , revendiquent leur identité propre ,n’ont plus honte de leur être Français et européen "blanc" et aryen , font des amitiés et des alliances naturelles avec ceux qui aiment leur pays et le respecte et non pas des "amours" contre nature avec ceux qui haissent leur pays et complotent contre lui , admettent que le sémitisme est une réalité idéologique et oligarchique qui les aliène, les avilit et les dénature , prennent au sérieux les thèses soraliennes et Goys sur la paix , la guerre et l’Empire ... ce jour-là , ils auront fait un grand pas en avant pour leur salut .

     

    • #1477823

      Vous avez omis un des piliers de la défense française : l’explosion démographique des Gaulois.
      Car, en ce moment, leur taux de natalité n’est pas encourageant.

      Alors, les jeunes ? Mariez-vous et procréez !! Multipliez vous, bon sang !!


  • #1477739
    le 31/05/2016 par ooooooone steep beyooooooond !
    Qui est Joseph Zimet, patron des commémorations de Verdun ?

    moi je sors le joker : pas d’amalgames !


  • Donc à la prochaine commémoration on crache sur les tombes des victimes de 1914-1918. Quand j’entends De Gaulle parlait de Verdun sans papier, tout de tête avec le respect dû aux morts pour la France et les français, j’ai la nausée devant hollande. Je suis vraiment en colère.


  • mais non mais non ’ils’ ne sont pas à toutes les manettes...


  • Une contrefaçon de Marc Bloch...


  • #1477840
    le 31/05/2016 par Requiem for a Dream
    Qui est Joseph Zimet, patron des commémorations de Verdun ?

    Bonjour Amar Rabah,

    J’apprécie plus que tout votre commentaire qui semble sortir tout droit de cette bonne vieille France, celle qui a disparu aujourd’hui mais qui existait encore lorsque j’étais une enfant. Fut un temps où les propos que vous tenez dans votre message étaient on ne peut plus normaux.

    Je me pense gauloise, je revendique mon identité propre, et vous n’imaginez pas le combat que ça représente. Revendiquer son identité aujourd’hui signifie pour moi être répudiée par la quasi totalité de l’ensemble du système. Se facher avec le monde entier pour des idées est une chose difficile et parfois je regrette de ne pas être une simple Bisounours, mondialiste et vivrensembliste. La vie me serait tellement plus douce. Mon blog serait encore ouvert, je ne me serais pas exilée, je pourrais m’exprimer librement.

    Les gens ont tout simplement peur de revendiquer leur identité car ils ont peur des autres. Quand je dis les autres , je parle de ceux qui se ruent sur vous lorsque vous dites à peine le quart de votre commentaire. Le système a une arme redoutable : les bisounours de la pensée unique. Ils sont partout et ils ne vous ratent pas lorsque vous l’ouvrez. On avait sans doute pas prévu cette arme là.

    C’est fou d’avoir peur de l’autre dans une société qui sacralise l’Autre et qui cultive la haine de soi.


  • On comprend pourquoi il fallait impérativement commémorer le centenaire de la bataille de Verdun de façon ludique, en invitant d’abord le chanteur Black M, puis suite aux protestations en faisant courir des jeunes Français et Allemands sur les tombes de leurs ancêtres en les piétinant. Il ne faudrait pas en effet que la bataille de Verdun prenne dans la mémoire collective une place faisant de l’ombre à l’Holocauste lors de la deuxième guerre mondiale. Donc la dignité et le recueillement doivent être des monopoles de la commémoration de l’holocauste, par contre les pitreries et le ridicule caractériser le traitement de la mémoire de nos soldats. On pourrait objecter qu’il y avait aussi des soldats juifs de la 1ère guerre mondiale dont la mémoire est pareillement malmenée. Mais les Poilus juifs étaient peu nombreux. Environ 1800 Juifs tués pour 120.000 Juifs vivant en France à l’époque. Environ 1,5%. Par contre 1.300.000 tués français pour 40 Millions de Français à l’époque, donc 3,2%. La commémoration de la mémoire de Verdun, contrairement à l’Holocauste n’est pas la priorité juive !


  • #1477944

    "Qui est Joseph Zimet ?"
    un reservoir d’idées d’avant garde , vivement la suite pour la soirée mousse en normandie !

     

  • "ce fils d’un chanteur-conteur yiddish de renom (...) a été nommé par Nicolas Sarkozy en 2011 à la tête de la Mission du centenaire de la Grande Guerre. François Hollande l’a confirmé l’année suivante"

    "droite" = "gauche" = ...


  • #1478747

    J’en ai assez de voir Mon Pays la France se faire tirailler de droite à gauche, marre qu’au moment où l’on devrait être d’accord pour donner cette journée à tous ceux qui ont laissé leur vie pour un Pays auxquels Ils croyaient... et ce genre imposé, une comédie lamentable : courir dans ce lieu où des larmes ne peuvent sécher, jamais, il aura fallut cette mascarade ’’sorte de vedette’’ pour nous imposer ça !!! lamentable !!!


  • #1478843
    le 02/06/2016 par soumayahastalavictoria
    Qui est Joseph Zimet, patron des commémorations de Verdun ?

    J’étais au lycée avec le monsieur. On n’était pas une classe particulièrement de cracks. Plutôt de joyeux gais lurons car dans mes souvenirs il était quand même en A3 musique... Moi, j’ai bifurqué en A2 après... Enfin, juste pour dire que le parcours de Joseph Zimmet n’est pas très étonnant et que son poste comme beaucoup il le doit quand même à ses relations et non à son "talent".


Commentaires suivants