Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qui veut acheter un enfant footballeur pour gagner des millions ?

Pour dénoncer La traque des enfants footballeurs (Talent Sport), un journaliste chilien raconte comment il a lui-même investi sur un jeune de 11 ans.

 

 

La fin justifie-t-elle les moyens ? Juan Pablo Meneses répond oui dans son activité de « journalisme cash » comme il l’explique avec conviction : « Acheter un joueur de football pour témoigner du commerce des jeunes, ce n’est pas une grande fiction ? L’histoire des enfants footballeurs ne peut pas être réelle tant que le héros n’est pas réel. Cette contradiction accompagne ma chasse. Cette contradiction est la partie sombre de cette recherche. »

Dans son travail journalistique remarquable – Juan Pablo Meneses a toujours revendiqué ses motivations à ses interlocuteurs – l’auteur a ainsi arpenté les terrains d’Amérique du Sud pour s’offrir un petit prodige, une future star du foot qu’il arriverait ensuite à placer dans un club européen.

« Aucune autre équipe n’a industrialisé de manière aussi efficace la recherche d’enfants » Juan Pablo Meneses, à propos du Barça

Dans son enquête, il a côtoyé des agents, des dirigeants, des pères de footballeurs et bien d’autres intermédiaires qui lui ont parlé des débuts de Maradona, Messi, Farfan… Juan Pablo Meneses rappelle aussi qu’une émission de télé réalité argentine a permis à un jeune (parmi 12 000) de faire un essai au Real Madrid en 2002. Il avait 16 ans à l’époque et qui aujourd’hui connaît Aimar Centano ?

C’est pour essayer d’éviter cette erreur de casting, et donc réussir son investissement, que le journaliste a recherché à comprendre les critères (vitesse, comportement sur et en dehors du terrain…) qui entraînent la réussite ou l’échec des footballeurs en herbe. Son récit est passionnant, bien que parfois difficile à suivre tant les chapitres sont brefs et le nombre de protagonistes conséquent.

Lire la suite de l’article sur pkfoot.com

 

Claudio, 8 ans, surnommé « le nouveau Messi de la neige » :

 

Bienvenue dans le monde merveilleux du football professionnel, nino, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ca dépend comment il gagne des millions, il joue comme Zidane ou il fait du chantage à la sex-tape ?

     

    • Trés interessant comme témoignage, trés sombre quand a la mentalité du "repenti"

      "comment il gagne des millions" " joue comme zidane".puis quoi ?

      Vie dorée a faire la promotion de ce qui détruit des pays qu’il ne connait mais est si proche "identitairement" (généralisation oui , vous voulez la liste des partenaires et associations "ogn" ?) ?

      La on touche le coeur nucléaire du "système" de la marchandisation des etres .

      Certains ont pu investir sur des gosses en Phillipines car ils encaissaient si bien qu ils ont tournés une dizaine de vidéos. Les zidanes du deep web ! Bergé apprécie et est grand sponsor.

      A pardon c est un autre sport. Est ce-t- il ?


  • Ils manipulent des enfants, ils leur font faire des efforts physiques qui sont mauvais pour leur croissance, ils contraignent des enfants à travailler au lieu de jouer et étudier à l’école ( les conséquences seront catastrophiques ), tout en sachant
    1) que l’immense majorité d’entre eux ne deviendront jamais des sportifs professionnels ;
    2) l’immense majorité des sportifs professionnels ne gagnent pas leur vie grâce au sport ( ils sont donc deux métiers ) ;
    3) que la carrière d’un sportif professionnel qui gagne sa vie grâce au sport est courte.

    Le pire : c’est légal.


  • La société marchande qui appel à faire profits !!!!!! sans aucune gène.
    investir dans un parie avide capitaliere. spoliation


  • Encore un secret de Polichinelle. Je vais un peu vous améliorer ça :
    Au Sénégal, il existe une structure de recrutement nomme Diambar ( loyal en Wolof).Créé par Alain Giresse, financée par la Fifa et le ministère des sports. Pour Saly , 4 stades en gazon magnifiques, dont la consommation d’eau assèche les puits alentours. Logement flambant neufs, tribunes... Et tout ça pour une centaines de privilégiés (dont mon filleul) qui payent 15euros le mois (salaire au Sénégal 2euros par jour).
    Voilà pour la partie sympa.
    Ce qui l’est moins c’est que la structure préleve, dans les populations précaires, des enfants. Les logent et les nourrissent dans le but avoué de les revendre par la suite à des clubs européens. Depuis 10 ans la structure digne d’une ambassade n’a eu aucun joueur de sélectionnés en équipe nationale ou revendu en Europe. En tout cas tous ces enfants déscolarisés et coupés de leurs familles se retrouvent sans rien, pendant que les dirigeant de la fondation Diambar encaissent les fonds destinés aux jeunes sénégalais. Ils doivent eux jouer au foot sur des terrains ensablés avec un ballon (que je leur prête) pour 100 enfants.


  • Enfin n’empêche que ce petit bonhomme joue comme un "pro". Je me demande ce qu’il ferait dans une équipe de "grands", enfin d’adultes, (parce que la "grandeur" dans ce milieu, si les références ce sont les benmachin et valmachin ...)

     

  • #1403418

    L’enfant comme un produit , un objet de plaisir, d’envie, d’intérêt !
    On y est en plein dedans, pédophilie, pédocriminalité, PMA , GPA, football, deal de drogues, mendicité, prostitution, trafic , organe, esclavage, etc...
    Les affaires sont devenus monnaie courante !
    Et on lit, on entend, toutes ces affaires au poste radio, à la télé, dans les journaux entre la salade et le fromage, entre le résultat du réal de Madrid pour la champion’s league et le chantage à la sex-tape de Benzema & Valbouena, entre la quittance EDF ,le loyer et le prix des vacances à Narbonne , entre les mal-versassions des Balkani , les détournements des frères Guérini , la énième mise en examen d’un Sarko, d’un Jupé, d’un Kader Arif et j’en passe des vertes et des pas mures ....
    Et cela nous choque 10 secondes aller 20 au plus le temps de passer à l’info suivante !
    Comment en est-on arrivé là ?
    Oh je vais vous le dire mais vous le savez plus ou moins tous
    La télé, la radio, le cinéma nous gavent de violence, de sordide, d’érotique, de porno, de vulgarité, d’insanité, de déviance, de rap, de rock, hard-rock, métal, gothique, de satanisme, d’ultra-libéralisme, d’envie, de frustration, etc...
    On nous rend jaloux ,envieux ,intéressé, cupide, avare, nombriliste, méchant, stupide, inculte, etc..
    On nous bourre le crane , on nous infantilise, on nous culpabilise, on nous....
    Et pour cela ils nous prennent très tôt de plus en plus tôt, à l’école, au collège, au lycée, à l’université, dans nos loisirs, temps libres, chez nous , à la télé, au cinéma...
    Pas un moment de répits, tout le temps et partout, dans la rue avec des écouteurs, dans le bus, le métro, sur nos smartphones, sur internet, par SMS, mail, sur les panneaux publicitaires, etc..
    Ils ont compris ce que l’école ne fait plus depuis bien longtemps, depuis la fin de l’Église et des prêtres à l’École, ils nous rabâchent sans cesse, tout le temps et par-cœur ce que l’on doit savoir et ce qu’il ne faut pas savoir, ce que l’on a envie, ce qui est bien pour nous et ce qui ne l’est pas !
    Nous sommes devenu des moutons que l’on mène à l’abattoir, en esclavage pour les multinationales et l’oligarchie !
    Et si on y voit ,on y dénonce un problème, une étrangeté ,une horreur, on est taxé de conspirationnisme, d’antisémitisme, de fascisme, d’obscurantisme, d’intégrisme...
    Réveillons nous, arrêtons de bêler parmi les nôtres en bon mouton...
    Que Dieu vous protège les amis E&R tous, vous et les vôtres ...
    Extra Ecclesiam nulla Salus