Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Rapports contradictoires sur la présence des avions de combat russes en Syrie

L’armée américaine a annoncé vendredi [18 mars 2016] le retrait de la plupart des avions de combat russes en Syrie, tandis que Moscou a déclaré que ses avions militaires menaient 20 à 25 raids aériens par jour autour de Palmyre contre le groupe État islamique.

 

Les avions militaires de Moscou volent-ils toujours au-dessus du ciel syrien ? Quasiment plus, selon Washington. « Ils ont encore des hélicoptères et quelques avions de transport. Mais nous avons constaté que la majorité des appareils de combat avaient quitté la Syrie », a ainsi indiqué le colonel Patrick Ryder, porte-parole du Commandement central américain, à des journalistes au Pentagone, vendredi 18 mars. « Au cours de la semaine écoulée, nous n’avons pas vu d’avions russes mener des frappes en Syrie. Et les frappes anti-État islamique qui ont pu être menées l’ont été à l’aide de pièces d’artillerie », a ajouté l’officier.

Pourtant Moscou a indiqué, vendredi également, que ses avions militaires menaient de nombreux raids aériens pour soutenir l’armée syrienne dans son offensive contre le groupe État islamique (EI) du côté de la cité antique de Palmyre, au centre de la Syrie.

« Ces derniers temps, les forces armées et patriotiques du gouvernement (syrien), soutenues par l’aviation russe, mènent une opération d’envergure pour libérer la ville de Palmyre. En moyenne, les avions russes mènent 20 à 25 raids aériens par jour », a annoncé le général Sergueï Roudskoï, un haut responsable de l’état-major de l’armée russe, lors d’une conférence de presse.

Lire la suite de l’article sur france24.com

 


 

Une « défaite définitive » de l’État islamique est à venir à Palmyre, selon un général russe

 

Toutes les conditions sont en place pour encercler et vaincre l’État islamique à Palmyre en Syrie, a déclaré aux journalistes Sergey Rudskoy, en charge des opérations des troupes russes.

 

« Tout ce qui était nécessaire a été fourni pour encercler et vaincre défintivement les groupes armés de l’État islamique à Palmyre » a déclaré Sergey Rudskoy, ajoutant que l’armée syrienne avait déjà repris le contrôle des hauteurs dominant la région et des routes principales autour de la ville. L’approvisionnement logistique des terroristes a aussi été coupé.

L’armée syrienne et les combattants patriotiques de l’opposition, soutenus par l’armée de l’air russe, mènent une opération à grande échelle visant à libérer la ville. Les avions russes font en moyenne entre vingt et vingt-cinq sorties par jours afin d’apporter un appui aux troupes aux sols progressant en direction de Palmyre, a ajouté le porte-parole, tout en soulignant que la Russie poursuivra ses frappes contre l’État islamique et le Front al-Nosra en Syrie.

La semaine dernière, les forces gouvernementales syriennes et les milices populaires appuyées par l’aviation russe sont parvenues à s’approcher de la ville. Elles seraient entrées jeudi [17 mars 2016] dans la zone archéologique de Palmyre.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

À Poutine la maîtrise l’agenda international, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.