Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Réflexions sur l’alliance saoudo-sioniste contre le Hezbollah

Une nouvelle stratégie d’usure ?

Immédiatement après sa défaite au Liban en 2000, Israël a commencé à chercher la riposte qui compenserait son échec face au Hezbollah. Pour cela, il a organisé la première « Conférence d’Herzliya », puis a exécuté une série d’actions hostiles contre la région, avant d’en arriver à sa guerre contre le Liban en 2006 ; une agression sur laquelle ont misé les tenants du projet américanosioniste comme point de départ de la création d’un Moyen-Orient contrôlé par les États-Unis où il n’y aurait plus place pour la Résistance et tous ceux qui pourraient y songer. Mais le combat héroïque du Hezbollah a dissipé ses rêves hostiles. Il est sorti victorieux de cette guerre, instaurant les bases d’une « dissuasion active » douloureuse pour Israël.

L’une des conséquences de cette victoire de 2006 fut le virage des planificateurs de ce projet d’occupation colonisatrice vers la stratégie dite du « soft power », telle qu’adoptée par les Forces de l’OTAN en 2010, avec pour résultat l’incendie catastrophique présenté par l’Occident comme un « printemps arabe » qui est, en réalité, un printemps américanosioniste censé anéantir l’« Axe de la Résistance » à partir de sa citadelle centrale : la Syrie.

Mais malgré la multiplication des plans et les stratégies successives, la Syrie, l’Axe de la Résistance et dernièrement, la Russie, ont réussi à créer une nouvelle donne fondée sur trois constats :

- L’agression est incapable d’atteindre ses objectifs, la Syrie étant reconnue une et indivisible.
- Le poids militaire et stratégique de l’Axe de la Résistance est désormais plus important qu’il ne l’était il y a cinq ans.
- Le temps joue en faveur de la Résistance, le camp des agresseurs de la Syrie pouvant obtenir, aujourd’hui, davantage que ce qui lui resterait demain.

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

Voir aussi sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Omission : Réflexions sur l’alliance Saoudo-Sénégalo-Sioniste contre le Hezbollah.

    L’armée Sénégalaise est membre de cette alliance.


  • La "dangerosité" du Hezbollah dépend entièrement de son armement : en 2006, grâce à des missiles russes donnés par l’Iran, il a réussi a détruire une cinquantaine de blindés israéliens ce qui fut une bien mauvaise surprise pour le petit peuple adorable... Aujourd’hui son arsenal doit être bien plus redoutable, en dépit des bombardements ponctuels de l’aviation israélienne .


  • Ces criminels sont alliés du diable et leurs victimes alliés de Dieu, qui vaincra à la fin ?
    La résistance, avec leur patience arriveront à renverser la tendance à leur faveur.


  • Le plus drôle dans cette histoire c’est que les imams et pseudo religieux chiens de garde de l’Arabie Saoudite, plutôt que de se remettre en question, passe leur temps à insulter l’Algerie sur al-jazeera de "traitre à l’islam", "allié des safavides"...
    Alors que ce sont eux les traitres à la civilisation islamique largement mieux incarnée par les perses et les amazighs tout au long de l’histoire que par ces bedouins arabes incultes et hostiles à toutes formes de sciences et de développement.


  • si le pétrole reste trop bas, la dynastie Saoud, ne pourra plus acheter la paix sociale de ses sujets et l’Arabie connaitra à son tour un printemps arabe


  • l’intérêt de la France est de retrouver une politique gaulliste et de sortir au plus vite de cette alliance atlantico-saoudo-sioniste .