Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Rick Ross, l’ancien baron de la drogue, affirme que la CIA est derrière le lien entre rap et drogue

D’après Rick Ross, le baron du trafic de cocaïne dont le nom (et la pilosité) a été usurpé par le rappeur, la CIA serait derrière l’obsession du rap pour les drogues. « Ils étaient derrière moi quand je vendais de la drogue et maintenant ils sont derrière le hip hop et le rock’n’roll ».

 

 

C’est sûr que c’est son domaine,« Freeway » Ricky Ross, qui en tant que dealer était responsable d’inonder les rues californienne avec le gros de ses drogues dures, est maintenant actif dans la prévention et la lutte contre les drogues. Après avoir gagné jusqu’à plus de 2 millions de dollars par jour et avoir passé 20 ans en prison, Ross est reparti de rien et essaie aujourd’hui de faire en sorte que les jeunes ne marchent pas sur ses traces.

Il a été établi que la CIA a fait d’énormes profits via le trafic international de stupéfiants et notamment l’introduction (et l’épidémie) du crack cocaïne dans les ghettos américains durant les années 80 et l’ouverture de corridors entre le Nicaragua et les USA.

Prenons le trafic d’opium par exemple. Obtenu à partir du pavot pour fabriquer de l’héroïne (et d’autres opiacés à usages pharmaceutiques), cette drogue n’était quasiment pas présente en Afghanistan avant l’invasion américaine de 2001. En 2006, le trafic d’opium en Afghanistan avait augmenté de 3200%, fournissant 92% de la demande mondiale d’après www.globalresearch.ca.

[...]

Rick Ross (le dealer) a justement un message pour son homonyme :

« À William Roberts, aka “Rick Ross”, qui utilise mon nom, je t’invite à me rejoindre : combattons cette dérive culturelle, combattons cette culture du crime que le hip-hop répand. Faisons la différence. Toi et moi devons nous rassembler et il faut que tu leur dises que tu n’as pas fait ton argent en vendant de la drogue et que c’est en faisant de la musique que tu es devenu célèbre. Il n’y a rien de mal à faire de la musique, comme il n’y a rien de mal à être un agent pénitentiaire si c’est ce que tu étais. Mais beaucoup de tes fans qui t’écoutent et m’admirent sont dehors, battent le pavé pensant qu’ils peuvent dealer et transformer leurs business en une carrière musicale. Je ne sais pas si tu sais qu’ils n’y arriveront pas, mais moi je sais qu’ils finiront en prison avec des peines 3 ou 4 fois supérieures à ce qu’elles devraient être parce que cette guerre contre la drogue c’est pas de la rigolade. »

Lire l’article entier sur bstar.fr

La drogue, comme les armes, un marché trop gros pour être hors contrôle, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a 10 ou 15 ans de cela la chaîne de télé HBO avait fait un excellent téléfilm sur la genèse du trafic de drogue chez les Afro-américains. En gros c’est la CIA qui a introduit la drogue dans les quartiers noirs en réponse de la montée en puissance de la classe moyenne noire et de l’éveil de sa conscience politique. C’était l’époque où les ouvriers noirs pouvaient s’offrir à Détroit des maisons colossales avec parc arboré autour...ces quartiers ouvriers luxueux sont maintenant à l’abandon, cela fait bizarre de voir de si belles maisons vides et en ruines...aujourd’hui il n’y a plus d’ouvrier noir éduqué et bien payé (les usines ont fermé...) mais des décérébrés obèses bossant à KFC, McDo ou Walmart : mission accomplie.

     

    • La CIA est effectivement à l’origine du trafic international des drogues dérivées des opiacés (héroïnes...), elle l’a crée à l’échelle industrielle et maîtrisé à l’aide d’hommes de pailles.

      Pendant la guerre du Vietnam, les "auxiliaires" de l’agence stationnent à Xieng Kouang au Laos, plus grande base secrète pour les opérations aéroportées de l’histoire du XXème. Reprenant la stratégie de création d’un contre maquis anti-vietminh initiée par les FS Françaises, les ricaings inondent les tribus montagnardes Hmongs du nord Laos de gros matos, en échange de l’opium auparavant cultivée de manière traditionnelle par ces tribus.
      L’agence rapatrie la poudre par les gros porteurs militaires et des intermédiaires sont chargés de vendre au gros à une nouvelle vague de crime organisé noire américaine.

      Coup triple pour la CIA qui finance ses opé secrètes (hors du contrôle du congrès ou même de la maison blanche), déstabilise l’Indochine faisant rempart à la monté en puissance coco dans la région et affaiblie suffisamment son ennemi/allié de circonstance les mafias italo-américaines en faisant monté les afro-descendants aux dents longues... La déchéance et le contrôle du prolétariat noir et la subversion d’une partie de la jeunesse WASP étant évidement des bonus non-négligeables.

      Ce qui s’est fait en Afghanistan n’est que la continuation d’une méthode crée au Laos ; elle même énième saloperie d’une longue histoire de guerres sales et coups tordus dont raffoles les services ricaings.

      Entre les FS Françaises et Américaines deux visions du combat qui étaient bien différentes.
      Vang Pao le seigneur de guerre tenant d’une main de fer le maquis Hmong aurait dit-ceci au sujet des Américains et des Français : "Les Américains ont trop de matériel et font la guerre comme des mécanos. Le capitaine Sassi (Colonel Jean Sassi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Sassi), ses officiers et ses hommes avaient de la tête, du cœur et des couilles. On les appelait les seigneurs aux pieds nus".
      Espérons qu’aujourd’hui les services Français n’aient pas pris de la graine de la CIA.


    • En 1995, le réalisateur afro-américain Melvin Van Peebles à également fait un film sur les liens de la CIA avec les quartiers noirs et l’introduction du crack : Les Black panthers (Panther).


  • Je n’ai plus le nom en tête mais j’ai vu des clips sur YouTube d’un groupe de rap français dans lesquels on voit :
    - Des règlements de compte entre bandes de dealers (assassinats à moto, mitraillage de terrasse de café) ;
    - Virée à Genève pour mettre le cash à la banque ;
    - "Party" dans un hôtel de luxe avec drogue et call-girls.
    Voilà ce que la jeunesse se met dans la tête et voilà ce que les "élites" laissent faire.
    Alors si la question est de savoir si la CIA est impliquée dans le trafic de drogue, même si je ne suis pas dans le secret des dieux, mon intuition me susurre que la réponse est oui. L’Empire domine par l’abrutissement total parce que l’Empire est un abruti total.


  • Une analyse que Zemmour avait faite il y a presque 10 ans de cela chez Ruquier lors du passage du rappeur 50 Cent.

    Mais bien sûr Zemmour est uniquement un duplicata de Soral, soumis au système et pronant lâchement la guerre civile.

    La vidéo : https://youtu.be/Vp0nubKUheA

     

    • J’ai regardé la vidéo, je connaissais le nom du gars mais pas plus, vu que j’évite avec énormément de précaution la diarrhée des médias.

      Malgré son succés, il ne m’avait pas l’air trop éveillé.

      À la limite, le seul talent que je lui ai trouvé était celui d’esquiver les questions...


  • Comment les "services" marocains et français rempliraient leurs caisses si le cannabis devenait légal en France.. ?

    A quoi sert de continuer prohiber une substance si ce n’est pour créer un marché noir ?

    A qui profite l’interdiction ?

    Le Maroc, jolie et sympathique pays ou beaucoup de nos hommes politiques passent leurs vacances dans de somptueux riad dont il sont les heureux propriétaires.


  • Avec les moyens d’information dont dispose le citoyen par l’outil internet, se lancer dans le traffic de drogue, faut être une catin du système


  • Rick Ross etait gardien de prison.. pas dealeur..

     

  • Que les USA soit derrière des trafiques de drogue, ça ne me surprend pas.

    Ils veulent nous faire manger des OGM, alors qu’on ne connaît pas leur effet sur la santé.

    Tout est bon pour faire de l’argent.

    La question qui m’intéresse c’est : "sont-ils les seules à être derrière le trafique de drogue ou est-ce qu’on fait pareille (la France ou l’Europe) ?