Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Roger Cukierman des juifs de France : "ce sentiment d’être des citoyens de deuxième zone"

Alors que 2015 a fait de la France le premier pays de départ des juifs vers Israël, dans un contexte sécuritaire tendu, RT France s’est entretenu (le 29 janvier 2016) avec Roger Cukierman, président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

 

 

« Si les juifs de France émigrent en Israël, c’est parce qu’ils savent qu’ils n’y seront pas traîtés comme des citoyens de deuxième zone », a expliqué Roger Cukierman, rappelant que le contexte d’insécurité actuel sur le territoire français pousse les juifs à quitter l’Hexagone.

Un choix pour le moins paradoxal, étant donné que pour le président du CRIF, « ceux qui partent [en Israël] rejoignent un pays où l’insécurité est encore plus grande ». Néanmoins, le fait que la communauté juive soit depuis plusieurs mois « une des cibles principales des djihadistes sur le sol français », constitue pour les juifs une raison évidente de leur départ de France « plus que les autres citoyens ».

Roger Cukierman se dit cependant « impressionné » par les mesures prises par le gouvernement de Manuel Valls pour endiguer le sentiment d’insécurité ressenti par les juifs de France et faisant « le maximum d’efforts » pour encourager les juifs à rester dans l’Hexagone, notamment par le déploiement depuis un an, de 10 000 soldats et policiers aux abords des lieux de culte et des écoles juives.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

 

Voir les sept minutes de l’entretien complet de Roger Cukierman :

 

La dernière offensive « russe » de Roger Cukierman, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel interview complaisante envers Roger Cukierman. Ce Kyrill Kotikov ne fait pas honneur à RT...Camarades avez-vous la même impression ?

     

  • Notez en haut à droite le livre "Boycott".
    Je crois que c’est un message !

     

  • Sniff, sniff, il va me faire pleuré.


  • "ce sentiment d’être des citoyens de deuxième zone"
    bientôt de dernière zone , si vous continuez à faire chier les français qui vous ont beaucoup toléré -
    si vous pouviez emmené toutes les racailles qui vous entourent ( homme d’état corrompus , intellos ainsi que les médias et parasites du showbiz , on pourra enfin respirer, avec les personnes qu’on a envie d’entendre et de voir à votre place -


  • Chutzpah..

    Dans un tel système, la "république universelle", source de la plupart de nos maux, chaque "communauté" se dira "citoyen de seconde zone", ce que personne ne veut comprendre, c’est qu’à part le peuple républicain, tout le monde est un citoyen de seconde zone...
    Le peuple républicain lui, est "libéré" comme le prétend la liberté de la devise républicaine, qui est celle du grand orient aussi :), le peuple républicain (usurpateur de la qualité de Français) est "libéré" de tout déterminisme, ethnique, religieux etc... ce qui revient à être emprisonné dans l’universel, et lui seul est vraiment citoyen de la république, de première zone pour ce régime (et de dernière d’un point de vue humain...).
    Pour le régime, les autres sont, soit en voie de le devenir, soit sont bannis et doivent êtres détruits.

    Les Juifs n’étaient pas Français il n’y a pas si longtemps, la république les a fait Français alors qu’ils étaient déjà une nation (déterritorialisée), contrairement aux autres peuples de France, les Juifs étaient rappelés à leur vrai peuple à travers les autres Juifs d’Europe, et continuaient de vivre de façon communautaire et à se percevoir comme peuple, ce que la république ne supportait pas car ça prouvait l’échec de l’universalisme, de là est né l’antisémitisme moderne, celui de Soral en partie... qui reproche aux Juifs ce que lui même voudrait pour les siens.
    Le problème n’est ni Soral, ni les Juifs, mais ce régime et de ses valeurs comme le dangereux universalisme...

    Certes, depuis, la république a évoluée et les Juifs ont l’air d’êtres citoyens de première zone, le marxisme culturel a fait d’eux des "victimes", les suprêmes victimes suite à leur interprétation de l’histoire, et pour "équilibrer" ils privilégient ce qu’ils considèrent comme victimes.
    Nous vivons au milieu d’une alliance entre psychopathes républicains et psychopathes gauchistes, certains s’en sortent mieux que d’autres...

     

    • Ça n’existe pas le "marxisme culturel" autrement les anciens pays marxistes de l’ex-URSS seraient les plus affectés par cette tare et ça n’est pas le cas. En réalité ça s’appelle le post-modernisme. Employez le bon mot pour désigner ce que vous souhaitez combattre : toute victoire commence d’abord par la correcte désignation de l’ennemi.

      Vous ne comprenez pas non plus ce qu’est la République : ce n’est pas un système, c’est un sentiment d’appartenance commune, ce n’est pas un outil d’organisation politique, c’est une identité, ou pour parler latin comme un bon philosophe, ce n’est pas un modus operandi, c’est un modus vivendi.
      Pour comprendre voyez : https://www.youtube.com/watch?v=uyL...
      Vous comprendrez alors que les gens qui revendiquent publiquement le plus ouvertement de la République actuellement en France sont totalement antirépublicains dans les faits, bien plus que ne l’étaient certains hommes d’état de l’Ancien Régime, et que le "vivre-ensemble" multiculturel où chacun doit être fier de ses origines particulières et est appelé à les exacerber autant que possible dans l’espace publique et où ceux qui n’ont rien qui les distinguent de la majorité sont tenu d’avoir honte ne fera pas une République mais bien au contraire en détruira tout les principes. Justement selon les valeurs prônées par cette idéologie postmoderne profondément antirépublicaine et la classe bourgeoise cosmopolite dominante. Car la République c’est avant un sentiment d’appartenance à un tout qui unifie les individus pas l’exacerbation des différences qui les désunissent.

      Vous pensez vraiment que Soral est antisémite ? Lui ne s’en revendique pas et il dépense beaucoup d’énergie pour le contester.


  • le grand gourou, qui se permet de donner des brevets de bonne et de mauvaise judaïcité à ceux qui s’expriment en tant que juif : Todd et Brauman, mis à l’index de la communauté .

     

    • je crois qu’on ne mesure pas le terrorisme intellectuel que fait subir le CRIF a tout juif, qui sort de la ligne et ose critiquer le sionisme .
      Par contre, je n’avais jamais imaginé que le président du CRIF, puisse se vanter d’être non pratiquant. Cela en dit long sur le rôle de cette structure, qui ne défend même pas une communauté religieuse, mais uniquement des orientations politiques .


  • "De seconde zone" ? il se fiche de nous pépère, ou quoi ?
    Avec un premier sioniste qui leur lèche les bottes en permanence, (pour ne pas dire autre chose), les loubavitchs qui paradent à Neuilly, ménorah géante face tour Eiffel, immeubles dans le XIXe arrondissement ou l’électricité des paliers est coupée pour TOUS lors de shabbat (véridique !), protection tout azimuts, sur-représentation chez les dentistes (et ailleurs voir ce qu’en dit ivan Levaï...)
    Pas mal de français aimeraient être de seconde zone, non ?


  • "Nous sommes les cibles des djihadistes. Plus que les autres citoyens."
    Quel culot et mauvaise foi ! 4 juifs morts dans l’affaire Charlie. Plus de 100 non juifs morts le 13 novembre. À part ça, qui est la cible n°1 ?
    "Marre d’être considérés comme des citoyens de seconde zone."
    Et Valls qui s’égosille à dire qu’ils sont l’avant-garde de la république.
    Que leur faut-il de plus ?


  • Et les Français Gaulois ils vont en Gaules ?


  • Les conditions de vie de la communauté israélite sont épouvantables en France.Invisibles dans les médias,stigmatisés par le premier ministre lui même.Nos concitoyens de confession juive survivent sans droits dans d’infames bidonvilles.
    Pas plus tard que cet après midi,un homme en kippa faisant la manche à un feu rouge à été agressé par une meute de néo nazis.

    .


  • Pauvres choux ! E&R devrait organiser une quête pour venir en aide à tous ces déshérités qui me tirent les lââârmes des yeux .


  • C’est tout simplement consternant, voire insultant à l’égard de notre nation, les excuses publiques de ce personnage s’imposent.

    Quand j’entends MM. Zemmour et celui de cet article, j’ai du mal à croire qu’il n’y ait pas convergence d’objectif.

    D’un côté on entend parler des derniers arrivés dans la rubrique qui concerne Me Taubira, alors que celle-ci s’en va pour ne pas porter la réforme de déchéance de nationalité, d’un gouvernement dont le Premier ministre a été naturalisé à l’âge de 20 ans, et dont les propos tenus en publique n’honorent ni la fonction qui est la sienne, pas plus qu’il n’a montré le respect que mérite la nationalité que ce pays lui a conférer.

    À l’autre extrême, alors que depuis les années 80 la communauté juive à l’instar des plus hautes autorités du pays bénéficie d’une protection dont nulle autre ne saurait se prévaloir, déclare par la voix de son représentant qu’ici, dans l’Hexagone, qui semble-t-il pour l’auteur de ces propos sont les seules frontières nationales... qu’entendons-nous, Ils y seraient traités comme des citoyens de seconde zone ?

    La parole est au peuple, il nous faut laver cet affront !
    Qui par un jour de colère ou autre moyen, un tel affront ne peut demeurer sans réponse de notre part.

    Toute la communauté nationale est concernée, au-delà de tous les clivages ou autres considérations, sans un bloc unitaire, nous serions faillis à demeurer sans réaction.

    Il n’est plus possible de laisser tous les anathèmes nous diviser, c’est un travail de déconstruction systématique auquel nous faisons face, chacun y prend sa part de division vis-à-vis de l’autre, la mésentente s’organise sur des à-propos dont la subtilité est la marque-même du, pernicieux.

    Il est plus que temps d’agir, au moment où il nous est démontré que demain, encore moins qu’aujourd’hui, il ne sera possible à quiconque, de proférer la moindre contestation sur des sujets sensibles de quelque manière qu’il sera, sans tomber sous le coup de lois scélérates et liberticides aux contours vagues. Révoltons-nous, ça suffit !

    Le contrat moral est rompu quant au devoir de loyauté qui s’impose à tous vis-à-vis de la France.

    Peu importe les prétentions dont certains se croient parés, s’il n’était pas possible d’aller unitairement exiger réparation, un droit d’inventaire s’imposera aux uns et aux autres selon leur appréciation discrétionnaire, de ce qui s’impose ou pas à eux, selon la réalité de ce qui est, et non plus du bien vivre ensemble.


  • L’éternelle pleurniche, après ça sera l’éternel départ vers le pays le plus génocidaire que la terre a fait naître de ses entrailles.


  • "Alors que 2015 a fait de la France le premier pays de départ des juifs vers Israël"
    Dans le jargon policier, on appelle ça un mobile.


  • de deuxieme zone mais toujours en premiere classe ! merde !


  • Il est responsable le Roger, il a joué avec les braises du débat "anti" , le barbecue a pris feu et s’est étendu au jardin, maintenant, faut se barrer, dommage pour la vraie diversité française...


  • Excellent, rions un peu contre l’antisémitisme !


  • La pluralité des débatteurs selon cookie-man :
    finkie, zemmour et todd.
    Le débatteur peut il être catholique en France selon cookie-man ?
    Les questions ne sont jamais antisionistes. Par contre, les réponses...


  • les juifs, des citoyens de seconde zone ?
    on tiens la blague de l’année.
    Et d’ailleurs, 10 000 soldats et policiers déployés pour leur sécurité(faussement menacé). C’est qui qui paie pour ça !?


  • Quel ramassis de conneries... Ici ils ont tout les droits.... C’est "l’avant garde" n’est ce pas !!! Petite anetdocte : je les vois dans la rue, dans le métro même avec leur kippa, et personne ne les agresse.... J’en ai marre de leur propagande ! Le but c’est quoi ???? Se faire détester ???

     

  • Vivre en Israël, dans le même immeuble que Ulcan, regarder les jeunes palestiniens exploser, les jeunes israéliens se faire étriper, le tout dans un climat d’hystérie LGBT à Tel Aviv et ultra-orthodoxe à Jérusalem... non, sur la vie de ma mère... ça te donnerait envie de vivre dans un pays antisémite comme la France ?
    Et en bonus, Enrico, il va bientôt s’y installer.


  • Nous nous sommes la troisième zone.L’arrière garde de la démocratie.Ils sont protégés partout(même ici).Nous ne pouvons que constater l’inévitable.


  • Ce sont des citoyens de seconde zone. C’est vrais.
    La France entière est antisemite.
    Les juifs de France ne roulent jamais en grosse berline mais toujours en Nissan Micra 1995 troisième main. Ils ont toujours des boulots de troisième zone genre les poubelles ou plongeur de restau’.
    On a jamais vu de juifs avocats, medecins ou politcien. C’est pareil à la télé. Y’a aucun juif presentateur, chanteur, acteur, realisateur subventioné, journaliste ect... ect...
    Je dis : ce pays entier est antisemite !!

     

  • " Goy de France ", un sentiment d être citoyen de deuxième zone .. sentiment provoqué par l’inégalité de traitement des citoyens en fonction de leur appartenance communautaire !


  • J’y perd mon latin. Avant-garde ou seconde zone ??? Vivement que le RT français soit repris en main par la maison-mère...


  • Il faudrait que Roger leur refile le DVD à haute valeur documentaire "The Ringworm Children" à l’heure de la réflexion précédent l’alya ; ça remettrait, à tout le moins, les zones en ordre chronologique, démontrant la séparation et différenciation des strates...
    Reste à savoir si en France, on aura le "Pal" de le trouver encodé en zone 2...


  • En toutcas la pleurniche de l’avant garde a des moyens d’être toujours au premier plan dans les médias, le dîner du CRIF reçoit effectivement les politiciens de seconde zone face à cette mafia sioniste internationale !


  • Les médias, les politiciens et la justice ne considère même pas les musulmans et les chrétiens, sauf lors des élections... Le coup de la pleurniche est un business perpétuel de roger, et ça marche toujours !


  • Le business de la pleurniche paye toujours et ça le CRIF l’a bien compris...


  • Et le papier alu met le chocolat dans la marmotte !!!


  • En 2500 ans ils ont pas évolué... ça remettrait presque en cause la théorie de Darwin !


  • « Nous sommes des citoyens de 2nd zone » : ah bon ?, et pourtant votre communauté est très liée au pouvoir, il me semble ? il suffit qu’un juif se fasse attaquer au couteau pour que l’opinion française soit en émoi, que les politiques éructent, que les médias clament et que le parlement vote. Les synagogues sont pourtant mieux protégées que nos églises bon sang ? et nos églises partent en fumée dans l’indifférence générale ?
    Arrêtez, je vous en prie, Mr Cuckerman, de nous prendre pour des cons ! Vous n’aimez pas la France et encore moins l’âme catholique de notre peuple. La preuve, vous rejetez tous ce qui ressemble de près ou de loin au patriotisme, vous traitez d’antisémites tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous et vous vous débrouillez pour que le « président » acclame cette volonté d’expatrier les anti-sémites … il y a là, une certaine logique tout à fait évidente non ? Comprenez donc que ceci ne flatte que vous et votre « avant-garde », mais humilie les français. Et comprenez alors que notre résistance à votre « délire mégalo » est difficilement reprochable !


  • heureusement qu’il n’est pas musulman, il aurais pas supporté.


  • Toutes les associations communautaires sont illégitime dans une nation une et indivisible, laïc, républicaine en France.

    Le CRIF comme les autres doit être interdite et que cela soit inscrit dans la constitution.

    Pour plus d’indépendance, plus de paix civil et plus de justice impartial en France


  • Bilan des disgrâciés :
    - Todd
    - Onfray
    Bilan des gars biens :
    - Zemmour
    Monsieur Cukierman distribue les récompenses de bonne et de mauvaise conduite ! Un indice à suivre de qui travail pour qui ?

     

  • Le pire c’est qu’ils sont sincères. Le malentendu est total... Ils sont malades, à cause de la mutilation qu’ils subissent à 8 jours au niveau de leur pénis. Ils se sentent en permanence en insécurité, menacés, à cause de cette blessure qui les a meurtris et qui reste ouverte, car non guérie dans leur inconscient. Blessure à vie dont aucun de leurs parents n’a su les protéger.

    Et donc pourquoi dans le fond, ils ont raison de se sentir des citoyens de seconde zone ?! Il faut toujours chercher la sincérité chez l’autre, sinon on se comprend pas. Au delà de l’argent des positions de pouvoir qui sont indéniablement en leur faveur, ils subissent toujours cette mutilation tribal et barbare à 8 jours, alors que les autre bébés ne la subissent pas . Et l’état, qui est sensé protéger l’enfant (le plus faible), garantissant ainsi la justice, le droit et la civilisation contre la barbarie et le tribalisme, cet état donc, est incapable d’interdire un acte aussi stupide, tribal et barbare qu’est la circoncision, et cet état est donc incapable de les protéger (notre société chrétienne a encore bien des progrès à faire, notamment en terme de courage). Ils en concluent logiquement qu’ils sont des citoyens de seconde zone ! Evidemment, c’est leur sentiment profond, c’est leur inconscient qui s’exprime dans ces propos. Ils ne conscientisent pas cette analyse.

    Il est donc totalement inutile de leur en vouloir, de se venger, de se moquer d’eux, etc. Cela ne fera qu’entretenir leurs peurs, leur paranoïa, et les confortera dans leur critique qu’ils ont de nous (les non juifs). Ce sont des êtres qui crient au secours, qui souffrent. Leur ego les empêche de voir pourquoi et donc de remettre en cause leur communauté et ses rites tribaux, mais leur âme sait exactement où se situe le problème. Et on ne peut pas empêcher l’âme de s’exprimer. ça sort toujours d’une manière ou d’une autre, même lorsque le mental fait tout pour la contenir (par des lapsus par exemple, ou des phrases de ce style d’apparence illogique et grotesque).

    J’en conclus qu’il faut aimer les Juifs, leur pardonner. Ce sont des êtres humains comme nous. Et il faut protéger leurs enfants, en interdisant la circoncision. Loi banale et de bon sens qu’une société civilisée digne de ce nom devrait voter comme une lettre à la poste. Ainsi, on résoudra une grosse partie de ce conflit "éternel" entre juifs et chrétiens. Moi j’ai "honte" que ma société laisse des enfants subir ces lois tribales d’un autre âge.

     


    • Ils sont malades, à cause de la mutilation qu’ils subissent à 8 jours au niveau de leur pénis.




      le professeur Roger-Guy Dommergue Polacco de Menasce. a ecrit une these sur l’action endocrinienne de la circoncision rituelle juive du huitième jour, qu’il désignait comme directement responsable du particularisme juif et de ses constantes à travers le temps et les civilisations.


  • je vois toujours pas de CHECKPOINTS EN FRANCE .
    peut étre confond il les radars avec les check points israéliens ?


  • “Je trouve que le débat est intense en France, d’un côté vous avez M. Zemmour et M. Alain Finkielkraut, et de l’autre M. Emmanuelle Todd et celui dont je ne veux plus rappeler le nom (Michel Onfray) que vous avez mentionné tout à l’heure.”
    La théorie de Gilad Atzmon est ici confirmé. En gros, les médias se font se battre des intellos "juifs", de gauche et de droite, et tournez manège. Et Michel Onfray, le goy, ne mérite même pas d’être nommé.

     

  • Pourquoi n’avez-vous pas mis dans votre article les dates de sa prochaine tournée ?


  • queskidi ?
    il se prend pour un zonard ?


  • #1386804

    10000 flics se positionnant comme des pions devant les lieux cultes et écoles juives. Il n’est pas étonnant que les forces de l’ordre ne soient absolument pas efficientes : elles se trouvent là où elles ne devraient pas être. Pendant ce temps, qui contrôlent les délinquants mentionnés en fiche S, les agresseurs immigrés, les dealers, les criminels... qui enquêtent ? Nobody => nos forces de l’ordre officient ailleurs mais pas là où il faudrait qu’ils soient. Si ces flics sont trop occupés à faire les gardes-chiourmes devant les édifices religieux non chrétiens il n’est pas que des milices citoyennes se créent. Quoiqu’il en soit avec moins d’effectif non utilisé à bon escient, d’autres méfaits voire attentats peuvent se produire à nouveau.

    Cuk remercie le lèche kippa 1er de notre gouvernement pour service rendu et sa capacité à obéir aux ordres de la communauté surreprésentée. Notre Lèche kippa 1er est tellement populaire ne parvient pas à vendre sa daube : à ce jour, que 410 livres vendus soit moitié moins, que le va-t’en guerre incendiaire planétaire BHL. Cela prouve sa réelle popularité, personne ne veut plus entendre ces 100 mots de vocabulaire qu’il prononce à chacune de ses sorties médiatiques. Cette répétitivité monomaniaque, ses tocs langagiers entre autre, insupporte les Français. D’ailleurs, les subconscients parlent lors d’un sondage commandé par la communauté juive, celui-ci ferait hurler la harpie en chef E. Levy. Il dénonce la trop grande présence dans les médias de la communauté dominante : « quand il n’y a pas assez de, c’est qu’il y a trop de quoi ? » dixit E. Levy. Le quoi évoque, de par sa bouche, la religion voire l’idéologie et non l’humain. C’est un marqueur langagier révélateur de cette caste arrogante surreprésentée médiatiquement. Dans ce sondage, je pense que ceux qui s’expriment ne distinguent pas la religion de son idéologie (le sionisme). En l’espèce, lesdites données justifieront qu’ils continuent à pleurnicher, à se lamenter pour mieux se donner en spectacle : leur seule raison d’être, leur ADN.
    http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/le...

     

  • La recette éternelle : suprémacisme critiqué, réponse victimaire assurée : "On a souffertttttt....".

    Ce n’est même plus un réflexe conscient, c’est un processus pavlovien. Dès la prime enfance, tous les jeunes juifs se font dire qu’ils vont vivre de la discrimination, Histoire à l’appui, mais que c’est normal vu qu’ils ont été élus... par Dieu lui-même, et que c’est donc aussi NORMAL, VOIRE SOUHAITABLE (pour fonction de rappel et raison de marketing), qu’ils suscitent l’envie des peuples inférieurs. Ciment identitaire extraordinaire que l’adversité ne peut que renforcer.

    Vu sous cet angle, un habile manipulateur de masses tel Joseph Goebbles, diabolisé par les victimaires chevronnés eux-mêmes (au-delà de l’entendement !)... atteindrait avec peine le calibre Josélito, l’enfant à la voix d’or, de nos mamans.


Commentaires suivants