Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Rouillan, ex-terroriste d’Action directe, trouve les terroristes du Bataclan "courageux"

C’est une interview dont les propos choquent et créent la polémique. Jean-Marc Rouillan, ancien militant d’Action directe qui est en liberté conditionnelle depuis 2012, s’exprime sur les attentats à Paris dans un entretien au mensuel d’enquête satirique marseillais Le Ravi sorti vendredi.

 

Interrogé sur l’action des terroristes de novembre dernier, il affirme : « Je suis neutre ». « Car l’État français reste colonialiste, assassin, martèle-t-il. Rien que ce qui s’est passé en Algérie m’empêchera toujours, toute ma vie, de chanter la Marseillaise et de porter le bleu-blanc-rouge : un million de morts, des disparus, de la torture, l’horreur et puis venir se présenter comme la patrie des droits de l’homme ! Jamais je ne serai du côté de cet État ! ».

Questionné ensuite sur les terroristes, il lance que selon lui « ils se sont battus courageusement dans les rues de Paris en sachant qu’il y avait près de 3 000 flics autour d’eux ». « On peut dire plein de choses sur eux – qu’on est absolument contre les idées réactionnaires, que c’était idiot de faire ça – mais pas que ce sont des gamins lâches », ajoute-t-il.

Face à ces propos, le parquet de Paris a ouvert ce lundi une enquête préliminaire pour « apologie du terrorisme » visant le cofondateur d’Action directe.

 

En 2007, retour en prison après une interview à L’Express

Jean-Marc Rouillan est ensuite interrogé sur ce qui différencie Daech d’Action directe. « Daech est très proche du capitalisme car c’est un mouvement basé sur le mortifère, le sacrifice, la mort, répond-il. Jamais dans la lutte armée d’extrême gauche que j’ai pratiquée, de 1968 jusqu’à la fin des années 1980, je n’ai connu le sacrifice. Jamais. Plutôt la joie de les combattre et un immense espoir de lumière, de lendemains qui chantent. Et je crois qu’ils sont encore devant nous. Malgré tout. »

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Interrogé par RTL le 7 mars, Jean-Marc Rouillan nie toutefois avoir approuvé les terroristes : « J’ai dit qu’il leur fallait du courage, mais c’était une approche technique de la lutte, ce n’était pas une approbation », déclare-t-il. « Je suis un ennemi de Daech. J’ai une histoire politique communiste et anti-autoritaire, je ne vois pas ce qui peut me rapprocher de féodaux religieux », a-t-il poursuivi. Il a martelé qu’il était « contre ce que fait Daech, comme les militants kurdes et libanais », tout en assurant qu’il comprenait « la douleur » des familles des victimes. Il a ajouté qu’il était prêt à collaborer avec la justice. (Source : Le Figaro)

Terrorisme en France, de l’extrême gauche à Daech, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tirer sur des civils désarmés : du courage ?
    Les terroristes ont dit au bataclan que c’était à cause de l’intervention militaire française en Syrie, et bien le courage aurait été d’aller buter les vrais responsables qui se trouvent à l’Elysée, à Matignon, au Quay d’Orsay et au ministère de la défense car je ne crois pas que le peuple français ait été consulté pour valider la guerre dans ce pays ni dans d’autres d’ailleurs.
    Si un jour il arrivait que des couilles poussent chez les terroristes, et bien cela nous débarrasserait des réels problèmes du pays, car tuer 130 parisiens n’a fait qu’accroitre la chute de leur état misérable, comme quoi avec les couilles il faut combiner avec un cerveau.

     

    • Encore faut-il que la vrai raison de ces attentats soit le problème de la Syrie ? J’en doute attentat sous faux drapeau me parait plus approprié. D’ailleurs, depuis l’état à mis en place l’état d’urgence pour mieux museler le peuple, cela en est la conséquence, vivre dans une dictature sans que vous le sachiez car vous cautionner le principe d’attentat par des personnes qui prétendent venger la Syrie.


    • @ la vérité

      J’attends les preuves d’un attentat sous faux drapeau car, même si je sais que cela existe, je trouve que justifier un tel acte sur la simple base de la mise en branle de l’état d’urgence en France est un faisceau de présomption vraiment très mince.
      Je ne suis ni dans la naïveté ni dans la croyance dans n’importe quelle théorie donnée en pâture, j’aime bien le concret, les preuves, les doutes raisonnables.
      Donc en ce qui concernent les attentats de novembre 2015, la seule chose qui m’ait vraiment interpellé est la réaction à chaud quelques minutes, heures de quelques survivants du Bataclan dont un avait entendu les terroristes justifier leur massacre au titre de l’intervention militaire française en Syrie. Mais il est évident que je ne suis jamais dans la certitude dans ce genre d’événement.


    • @Ludvik. " les preuves d’un attentat sous faux drapeau". Merde y’en a encore ! Moi qui pensait que le bon vieux bon sens prendrais le dessus sur ER !! C’est pas grave, ca va venir... ! Bon reveil.


    • Ludvik a parfaitement raison. S’il faut prendre toute information avec prudence, l’extrème inverse, consistant à voir du "faux drapeau" partout sans jamais avoir d’indice très sérieux, est tout aussi dangereux et contre-productif.


  • Rouillan est à la ramasse, comme la dernière fois, bloqué dans son logiciel rigide d’ultra gauche démodée. Quoique, selon le journal le parisien, il serait à l’affiche d’un film : c’est capitaliste ?
    Pour le courage des terroristes : les victimes des attentats de novembre 2016 ont été tirées comme des proies à la chasse et certains produits donnent un sentiment d’invincibilité. Pour la spiritualité : le cash semblait prédominant.
    Mais le plus surprenant est que rouillan, ennemi de l’état et ayant l’expérience de ses magouilles, gobe la version officielle des attentats : naif ou content de faire son film ?

     

    • Excellente votre analyse et complétement partagée. Pour avoir écouté son interview à sa sortie de prison il y a quelques années, il m’avait semblé décelé chez lui une certaine intelligence. Mais dans le cas d’espèce, et quelques soient les formules qu’il emploie pour rattraper le coup, en cette occurrence, il aurait mieux fait de se taire, que de raconter de telles énormités.

      Il convient de noter au passage, qu’il se dit contre l’état totalitaire comme communiste, mais il oublie qu’il a jamais eu plus autoritaire que l’état communiste.
      Il reste un vieil apparatchik qui commence sérieusement à dérailler. A la retraite et silence radio.


  • Irrécupérable !


  • La différence entre Daesh et Action Directe ? Daesh n’a pas la prétention de se réclamer de Marx ou d’Engels pour défendre en dernier ressort les intérêts du Capital.

     

  • Après deux décennies passées derrière les barreaux il est toujours aussi con ! Les séquelles du gauchisme sur le cerveau sont parfois irréversibles ! Rouillan reste l’éternel idiot utile du pouvoir, ce même pouvoir qui lui en a fait baver pendant plus vingt ans en prison !


  • Quel rapport entre le capitalisme et l’idéal de sacrifice ?

    Son analyse n’a ni queue ni tête.


  • Ce type semble se satisfaire de la version officielle des attentats.Soit c’est un imposteur,soit c’est un con mais quoiqu’il en soit je le trouve bien peu pertinent et mal vieilli.Que je sache le genre d’organisation qu’il a représenté s’en prenaient a l’élite (Hans Martin Shleyer,Aldo Moro pour ceux qui s’en souviennent) ce qui me semble bien plus courageux qu’aller défourailler au milieu de civils et ne semble pas vraiment prendre l’état pour cible mais plutot le peuple.


  • On verra si comme dieudonné pour "je me sens Charlie Coulibaly", ce monsieur sera condamné pour apologie de terrorisme.
    M’est dans l’idée que c’est pas gagné d’avance...


  • Tiens un Nabien ! Je pensais que c’était une espèce en voie de disparition...

     

  • Bonjour,
    c’est là que l’on voit à quel point un être humain est confus et qu’il va partager sa confusion quelque soit sa justification. C’est comme ça, c’est courant ; pas seulement chez les terroristes. Non ?
    hpprem


  • Pour vous situer le personnage , voilà les propos qu’a tenus Jean-Marc Rouillan dans une interview :

    « l’État français reste colonialiste, assassin. Rien que ce qui s’est passé en Algérie m’empêchera toujours, toute ma vie, de chanter La Marseillaise et de porter le bleu-blanc-rouge : un million de morts, des disparus, de la torture, l’horreur de venir se présenter comme la patrie des droits de l’homme ! Jamais je ne serai du côté de cet État ! »

    Comme ça vous savez à quel point les représentants de l’Action Directe aiment notre pays. Le plus grave c’est que parfois on peut lire de tels propos ailleurs que dans les milieux de gauche radicale.

     

    • Pourquoi c’est faux ?


    • Adrien,

      Rouillan est l’antithèse du nationalisme et du patriotisme. C’est toujours le même bouillon de repentance qui émane de la conscience gauchiste lorsqu’il s’agit du fait colonial. La gauche est très forte dans ce jeu de dupes. Cette conscience a dangereusement contaminé les esprits de notre époque.

      J’ai fait des recherches sur une femme formidable de ce site, Marion Sigaut, et je vois qu’elle essaye de remettre les pendules à l’heure pour ce qui est des mensonges de la dite Revolution Française. Ce travail de révisionnisme est salvateur . Il est grand temps de faire le même travail sur l’histoire de ce soi-disant monstrueux colonialisme.

      C’est la décolonisation qui fut réellement monstrueuse. Rappelons que la décolonisation fut organisée par la gauche qui a fait pression sur le gouvernement de droite de l’époque pour le lâchage des colonies. Sous couvert de bons sentiments, comme d’habitude avec eux ! Le chaos s’est installé pour toujours tant le decolonialisme a été mal fait et mal pensé. Et après ils viennent nous dire que le drapeau Bleu Blanc Rouge est une honte ! Laissez moi rire et expliquez moi pourquoi tous ces gens risquent leurs vies pour revenir chez ces ’monstres’ colonialistes.


  • Un con du pire acabit : idéaliste.
    Après, je ne suis pas pour le renvoyer en prison pour ses propos, pour moi liberté d’expression pour tout le monde ou pour personne.

    On peut dire qu’après avoir passé autant de temps en cabane le type aurait eu l’occasion d’ouvrir quelques bouquins qui auraient pu le faire sortir un peu de sa sphère, mais non, il n’a toujours pas pigé que la lutte violente de groupuscules politiques armés sert toujours les intérêts du pouvoir.
    Il n’a donc fait aucun travail sur son histoire personnelle. Navrant !


  • JM Rouillan qui n’a jamais compris que ce qu’il faisait ne servait strictement à rien sauf à se retrouver en taule !Rien dans la caboche même après toutes ces années de prison,toujours aussi con !


  • Rouillan est à Karl Marx ce qu’Al Baghdadi est au prophète Mohammed : une caricature grotesque et nuisible. Cela crée naturellement des affinités.


  • Le James Dean, le rebelle sans cause de la gauche bobo, de la gauche caviar !
    Sorte de starlette...de téléréalité...
    Entre le combat pour lui et pour Thierry Henry tout est dit dans les valeurs de la gôche !


Commentaires suivants