Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un "extrémiste de droite" condamné pour le meurtre de Jo Cox

Les "nazis" pro-sionistes, idiots utiles de l’Empire ?

La justice a condamné l’extrémiste de droite Thomas Mair pour le meurtre de la députée travailliste pro-UE et pro-réfugiés Jo Cox en juin, alors que le Royaume-Uni se préparait à tenir le référendum sur le Brexit.

 

En condamnant le Britannique à de la prison à vie, la Cour criminelle de Londres a suivi les réquisitions du procureur selon lesquelles le meurtre de la députée travailliste Jo Cox dans le nord de l’Angleterre le 16 juin, avait été motivé par l’idéologie du coupable, assimilée par le juge au suprématisme blanc et au nazisme.

La justice « n’a pas donné d’explication à ses agissements mais le parquet a pu démontrer que son crime prémédité, animé par la haine, ne constituait pas moins qu’un acte de terrorisme destiné à mettre en avant son idéologie déviante », a précisé le chef de la division du contre-terrorisme du parquet, Sue Hemming, dans un communiqué.

 

 

Ayant plaidé non coupable, Thomas Mair a refusé de s’exprimer lors du procès qui a débuté il y a dix jours.

Selon un journaliste du tabloïd britannique The Sun le juge aurait répété avec insistance au coupable qu’il n’était « pas un patriote ».

Le parquet a indiqué que l’homme, âgé de 53 ans, avait eu accès à des publications « d’extrême droite » et avait effectué des recherches en ligne sur le Ku Klux Klan, ainsi que sur certains des meurtres attribués à ses partisans. Il avait par ailleurs compilé un dossier sur sa victime.

Lors de sa première audition quelques jours après le meurtre par balles de Jo Cox, Thomas Mair avait crié « Mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni ».

Plusieurs témoins du meurtre avaient en outre rapporté l’avoir entendu crier « Britain first ! » (« La Grande-Bretagne d’abord ! ») en commettant son assassinat.

Le meurtre de la députée, engagée dans la campagne en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, était survenu à quelques semaines du référendum sur le Brexit, qui s’était soldé. le 23 juin, par un vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni.

 

Hommages sur Twitter

Sur Twitter, plusieurs internautes ont salué la décision de la justice, appelant les médias à se pencher davantage sur le phénomène de l’« extrémisme blanc ».

 

 

Le mari de la défunte, qu’il a qualifiée de « vraie patriote », a publié sur Twitter : « La mort de Jo [Cox] aura une signification »

 

 

Jeremy Corbyn, le dirigeant du parti travailliste, auquel appartenait la députée, a tweeté : « Le plus grand hommage que nous pouvons rendre à Jo Cox est de mettre face à leur responsabilité ceux qui veulent attiser la haine et la division qui ont mené à son meurtre ».

 

 

L’affaire Jo Cox, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1607965

    Le Tweet d’Owen Jones a raison sur un gros point, si le tueur avait été ’’musulman’’ ou d’origine moyen-orientale, les médias en auraient massivement parler 24h/24 pendant au moins une semaine en répétant a outrance que c’était un ’’musulman’’ ’’extrémiste islamiste’’ patati patata.. on aurait eu en parallèle les ’’experts’’ comme Zemmour qui auraient fait des chroniques spécial ’’Islam, menace pour la civilisation et la planète’’ etc.. mais là non on sais que c’est un homme blanc non musulman donc sa n’intéresse plus personne.. la victime passe aux oubliettes de l’histoire.

     

    Répondre à ce message

    • #1607994
      Le 23 novembre à 20:40 par L’humanité insurgée
      Un "extrémiste de droite" condamné pour le meurtre de Jo Cox

      Non, on nous a bien chauffé les oreilles à propos de ce meurtre qui a eu lieu dans le contexte propice du Brexit.

       
    • #1608015

      "donc sa n’intéresse plus personne"

      Ça n’intéresse personne parce que les crimes commis par les Blancs sont de loin inférieures par rapport à ceux commis par tes musulmans. Voilà pourquoi ça n’intéresserais personne. La vérité c’est que les crimes commis par tes coreligionnaires sont largement occultés et que si ils fallait tous les commentés ce n’est pas 24/24 pendant au moins une semaine qu’on aurait besoin mais 24/24 jusqu’à la guerre civile qui devrait avoir lieu dans 5 ans. Je peux me tromper sur la date mais une chose est sûre ce que elle est inéluctable.

       
    • #1608043
      Le 23 novembre à 21:39 par Ultramarrant
      Un "extrémiste de droite" condamné pour le meurtre de Jo Cox

      Pas si sûr, non pas que le gauche soit très islamophile (suffit de voir tous les musulmans tués par le tandem morbide Hollande/Fabius), mais je ne suis pas sûr qu’ils en auraient parlé très fort : l’un des motifs du Brexit est la question migratoire (y compris de l’immigration de gens issus de pays musulmans). Imaginez, une anti-brexit tuée par un musulman, les médias auraient eu peur que cela profite au brexit. Ce qui ne les aurait pas empêché, après le référendum, de casser du sucre sur le dos des musulmans. En revanche, le fait que ce soit, comme par hasard, un extrémiste de droite (sioniste, mais ça, on le tait, vous comprenez pourquoi) donc quelqu’un qui ressemble au portrait robot de l’électeur pro-brexit dressé par les médias, a permis de faire peser la culpabilité sur le dos des électeurs.

      Je me plais à penser que si ce meurtre n’avait pas eu lieu ; le brexit serait passé avec 55 ou 60 % des voix ; pas 50,2.

       
    • #1608087

      Je pense que ça n’intéresse personne parce que le cliché de l’homme blanc raciste est entré dans les moeurs. On nous dira "bah, un de plus", de toutes façons ils sont mauvais. La nouvelle n’interpèle donc plus. L’homme blanc à été jugé criminel. Ses crimes choquent toujours, mais moins.
      Alors que pour les Musulmans, le procès est en cours ! Il y a de telles divergences dans la population que chaque nouveau crime est une pièce à conviction de plus. On nous chante régulièrement depuis 20 ans qu’ils sont avant tout les victimes des Blancs, puis on a des phases de regain de tension quand il n’y a pas d’affaires pro-musulmanes pour oblitérer leur comportement dans les banlieues, et le Pouvoir en fait à nouveau des victimes. Remarquez la tentative d’intégration avec le terrorisme : ils se sont acharnés à parler des "Musulmans du quotidien" pour les mettre du côté du Blanc face au terrorisme. Si ils n’ont pas tort, on sent bien l’instrumentalisation et l’utilité du terrorisme.
      Pour en revenir à Joe Cox, je ne sais pas en fait quel bruit à fait cette affaire outre-Manche.
      Sûrement plus qu’’ici donc difficile de juger.

       
    • #1608823

      Visiblement, vous n’avez toujours pas compris que l’origine ethnique, la religion ou la nationalité du tueur n’a aucun intérêt. Soral le répète assez souvent "à qui profite le crime ? ". C’est ça l’important !

      Les lobbies qui nous gouvernent sont capables de faire exécuter leurs méfaits par n’importe qui ! Finalement on trouve beaucoup plus de réponses en comparant les commentaires des médias avec la réalité des faits. Essayez plutôt de savoir quel intérêt y a t’il à préciser l’origine/religion/nationalité voire idées politiques de l’incriminé et de la victime, que nous suggèrent les médias ?
      Je ne vois aucune neutralité dans leurs commentaires, alors j’essaie de prendre l’information sans ceux-ci.

      Pour cet exemple, la victime est pro-ue, pro-immigrés, c’est donc selon eux une gentille victime, et le coupable pro-brexit et nazi, le prototype même du méchant. Cela se passe avant le référendum, histoire de faire croire que la minorité pro-brexit panique et en arrive à ça. Façon intelligente d’inverser la vapeur et de faire basculer les votes en faveur du maintien dans l’UE. C’est une analyse express, mais je suis sûre qu’on pourrait y trouver beaucoup d’autres zones d’ombre à éclaircir. Je précise aussi que tant qu’à éliminer une anti-brexit pour faire pleurer dans les chaumières, il vaut mieux se débarrasser d’une personne gênante car pro-palestinienne.

       
    • #1608866

      Comme l’explique Soral depuis des années, cela est du au renversement apparent d’alliance du système, passé de l’idéologie SOS Racisme à celle du "Musulman Terroriste" dans le but d’horizontaliser les luttes.
      Révisez vos classiques avant de débarquer avec vos chouineries communautaires.

       
  • #1607984
    Le 23 novembre à 20:28 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Un "extrémiste de droite" condamné pour le meurtre de Jo Cox

    Puisse-t-il profiter de son incarcération un peu mieux que Jean-Marc Rouillan.

     

    Répondre à ce message

  • #1607987
    Le 23 novembre à 20:30 par Bank Kartel
    Un "extrémiste de droite" condamné pour le meurtre de Jo Cox

    Les élites peuvent faire tuer n’importe qui tant que ça avance leur cause.

     

    Répondre à ce message

  • #1608006

    Maintenant avec Trump aux commandes, les anglais vont etre mis sous pressions et cette affaire la sera reinterpretee... C’est tout.

     

    Répondre à ce message

  • #1608205
    Le 24 novembre à 07:21 par VORONINE
    Un "extrémiste de droite" condamné pour le meurtre de Jo Cox

    Il n’aurait pas du la tuer....Elle se serait éteinte d’elle meme , aurait fini par etre remisée dans les placards, par perdre une élection , etc...Honnetement , qui en EUROPE , meme dans le "personnel " politique connaissait COX ?, se souciait de ce qu’elle pensait ? ..." Elle est comme le duc de Guise , plus grande morte que vivante".

     

    Répondre à ce message

  • #1608303

    On mesure bien le résultat de la décomposition de nos sociétés occidentales aboutissant à la fermentation de haine, produit de ce diviser, détruire sans cesse pour régner.
    Avec Alain Soral et E&R, nous nous cultivons, et avec Dieudonné c’est le rire pour la paix qui priment, ainsi les “sans-dents illettrés” s’en sortiront pas le haut.

     

    Répondre à ce message