Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Russie : les dérives LGBT inquiètent plus que l’islamisme

Le processus de réconciliation entre catholicisme et orthodoxie est en marche

Xavier Moreau évoque les possibilités de rapprochement entre catholicisme et orthodoxie depuis la rencontre à la Havane entre le pape François et le patriarche Cyrille. Il répond aux questions du journaliste indépendant Pierre Antoine pour les sites stratpol.com et les-non-alignes.fr.

 

 

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture

 

Retrouvez Xavier Moreau sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1541026

    Y’a de quoi !!!

    A boire et à manger !!!


  • "on a les mêmes sacrements" .... sauf que pour les catholiques le mariage est indissoluble, alors que dans l’Eglise orthodoxe, on peut divorcer ... un certain nombre de fois (je ne sais plus combien).


  • Il vaut mieux pour Cyrille et nous tous que le pseudo-pape François n’interfère pas trop dans ses décisions.
    Ce soupape a été mis là par la banque.

     

  • #1541105

    Xavier moreau est d’une telle partialité pro-russe qu’elle finit par porter atteinte à la crédibilité de son discours. Il occulte des siècles entiers de l’histoire de l’Ukraine, à commencer par le grand duché polo-lituanien qui occupait une grande partie de l’Ukraine actuelle. Ce royaume a quand même duré près de quatre cents ans qui ont été marqué par une rivalité féroce entre la Russie moscovite et la Russie de Kiev englobée dans le grand ensemble lituanien s’étendant de la Baltique à la Mer Noire. A cette époque la Crimée n’était pas russe, au sens de la Moscovie, mais partie intégrante du territoire ukrainien avant d’être occupée par les Ottomans. Idem quand il parle des "fachistes" de Kiev qu’il assimile au nazis sous prétexte qu’ils exhibent des drapeaux à croix gammés. Peut-on sérieusement assimiler ces allumés du chapeau aux nationaux-socialistes allemands luttant contre l’invasion communiste de l’Europe Chrétienne dans les années 1930 ? Xavier Moreau occulte complètement les dizaines de millions de victimes causées par le régime soviétique russe en Ukraine dont le souvenir a pourtant laissé des cicatrices indélébiles dans la conscience collective ukrainienne. D’ailleurs le Donbass a été agrégé autoritairement par Lénine à l’Ukraine pour contrebalancer l’influence paysanne par le contrepoids des prolétaires du bassin industriel défendu par les gardes-rouges dont on retrouve les emblèmes sur les uniformes des soldats de la Nouvelle Russie. A propos de l’instrumentalisation de la religion, la Russie n’a pas de leçon à donner à l’Ukraine tellement le pouvoir religieux orthodoxe russe a été soumis à l’autocratie de Moscou. C’est une des causes de la rivalité ancestrale entre les gréco-catholiques proches de Rome et les orthodoxes soumis au pouvoir politique de Moscou en Ukraine. A propos du point de convergence "extrêmement important" portant sur l’homo-sexualisme, le pape François a adopté une position tellement ambiguë, qu’une cinquantaine de théologiens catholiques ont jugé bon de rappeler les positions traditionnelles de l’Eglise catholique à la suite du Cardinal Burk limogé de son poste par le Pape François. Demandez à la FSSPX ce qu’elle en pense, a fortiori le patriarcat de Moscou qui fait cause commune avec le Kremlin pour exploiter toutes les portes ouvertes en Occident, même si les positions réelles sont foncièrement antagonistes.

     

    • #1541173

      Qu’est ce qu’avait de "Russe" l’occupation "soviétique" sous idéologie allemande, s’il vous plait ?
      C’est un peu comme de prétendre que la République est "française".
      Bien essayé.


    • Il faut aussi reconnaitre que cet ensemble "polono lithuanien " , en fait essentiellement polonais qui s’étendait de la Baltique à la mer noire était un ensemble totalement irréaliste pour ne pas dire anarchique, secoué par des révoltes permanentes de la part des populations ukr . Sienkewicz en décrit un épisode dans son livre "par le fer et par le feu". L’UKR , à laquelle on a , au cours des iècles rajouté des pièces disparates , tant à l’est que sur les confins hongrois et roumains , n’a jamais constitué une nation : bel exemple de multiculturalisme entre polonais de langue polonaise et catholiques, russes orthodoxes, peuplades ukr., juifs , musulmans tatares ,moldaves ....entre autres ! Et tout ceci a fini par le massacre des populations juives et des polonais des provinces de l’ouest. Les groupes qui vivaient en ukraine ne pouvaient pas se souffrir, le cas était le meme en YOUGOSLAVIE . La Russie est un état multiculturel et pluriethnique , la place naturelle de l’ukr n’est pas de constituer un état croupion , à la solde des européens et des USA , qui maintient sa population dans la misère , mais d’intégrer la fédération de Russie .


    • Toujours est-il que la FSSPX est en phase de trouver un accord avec le Pape François (cela se fait lentement).


    • Avant que ce qui constitue l’actuelle Ukraine soit progressivement intégrée a l’empire Russe a partir de 1654,elle était un territoire disputé entre le Grand duché Polono-Lituanien (puis le royaume de Pologne),l’Autriche,la horde d’or, l’Empire khazar,le Khanat de Crimée et l’empire Ottoman.
      L’église gréco-catholique est le résultat de la conversion (plus ou moins contrainte) d’une partie du clergé orthodoxe vers le catholicisme a l’ouest de l’Ukraine en échange de conservation de la liturgie en slavon
      Le régime Soviétique (surtout a ses débuts) s’est construit sur la négation de tout ce qui est Russe,le peuple Russe (au sens ethnique) a été le peuple le plus touché (numériquement parlant par la révolution Bolchevique,la guerre civile et la terreur Stalinienne),d’ailleurs,la proportion de "Non-Russes" dans les rouages du régime Soviétique durant les années 1920 & 1930 est sans commune mesure avec leurs importance démographique (Géorgiens (Staline,Beria...),Polonais (Dzerjinsky,Menjinsky),juifs (Trotsky,Koganovich,Yagoda...),Lettons (Ouborevich),Arméniens (Mikoyan) ....


  • #1541161

    Russie : les dérives LGBT inquiètent plus que l’islamisme

    Quand ils auront à Moscou comme dans la région parisienne 50 % des naissances afro-musulmanes ils seront à bon droit, comme nous le sommes, inquiets.

     

    • La Russie ne participe pas a les destructions des nations musulmanes et la Russie ne se pose pas en parallèle a ces destructions comme un refuge pour les populations ravagés par ces mêmes destructions...contrairement a la France et a l’Occident en général.
      Et je peux même aller plus loin en disant que la Russie n’a pas colonisé les pays africains par le passé donc les africains ne parle pas russes....
      Donc au final les français mangent actuellement ce que leur histoire leur a préparé et ce que leurs élites font comme politique internationale.


    • @Älskar :
      Et je peux même aller plus loin en disant que la [Suède] n’a pas colonisé les pays africains par le passé donc les africains ne parle pas [suèdois].... Donc au final les [Suèdois] mangent actuellement [tout sauf] ce que leur histoire leur a préparé et ce que leurs élites font comme politique internationale.
      Ta logique est stupide et il suffit de remplacer Franc par Suèdois pour le comprendre.


  • Surtout se méfier de ce pape François. Il attise les forces maléfiques.


  • Xavier Moreau me parait bien naïf en ce qui concerne le pape François...


  • Les russes ont plus d’homo que de musulmans, soit, mais quel rapport avec nous ?

     

    • Tiens un individu qui fait des statistiques pour mon pays, si vous avez un problème chez vous avec des musulmans soyez honnête de concevoir ce problème chez vous et de ne pas le reporter ailleurs, La Population musulmane en Russie avoisine 18%, et correspond à 2/3 de la population française,


  • #1541816

    - Pourquoi X. Moreau ne parle jamais du martyr qu’ont subi les Gréco-catholiques sous le régime soviétique, plus particulièrement de la part de Staline qui a supprimé cette Eglise grecque-catholique en l’incorporant de force à l’église schismatique "orthodoxe" du "patriarcat" de Moscou de 1945 aux années 1990 ?
    - Pourquoi X. Moreau ne parle jamais des deux autres églises orthodoxes ukrainiennes :
    l’église othodoxe autocéphale ukrainienne, et surtout l’église orthodoxe ukrainienne du patriarcat de Kiyv, indépendantes toutes deux de Moscou et de son relais sur place ?
    - Pourquoi X. Moreau a t-il tant de haine pour les gréco-catholiques ukrainiens, admirables dans leur fidélité tant à Rome qu’à leurs riches traditions spirituelles et liturgiques gréco-slaves, et qui ont donné à l’Eglise de belles et saintes figures, dont il ne parle jamais, tels Saint Josaphat, le bienheureux Andrey Sheptytsky, et de son successeur comme chef de l’Eglise gréco-catholique Mgr Josyf Slipyj qui passa de nombreuses années au goulag ?
    - Pourquoi X. Moreau se réjouit de la collaboration entre Cyrille et François, le pape le plus moderniste et révolutionnaire que l’Eglise n’ait jamais eu ? Au fait, X. Moreau est-il "orthodoxe" ou catholique ? Que fait-il de la primauté de l’évèque de Rome sur tous les autres évèques, et sur toute l’Eglise universelle ? C’est pourtant le point le plus important dans les divergences entre "orthodoces" et catholiques...
    - Pourquoi X. Moreau se réjouit, si il se prétend "catholique", de la trahison du pape et de la Rome actuelle vis-à-vis des Gréco-catholiques en ne les présentant plus comme étant la seule solution possible à un retours des "orthodoxes" schismatiques à la seule unité dans l’Eglise comme cela a été pendant des siècles jusqu’à Vatican II ? Les gréco-catholiques seraient-ils donc appelés à disparaitre en rejoignant le "patriarcat" de Moscou selon X. Moreau ?
    - Pourquoi X. Moreau ne parle jamais de l’instrumentalisation politique de l’église "orthodoxe" du "patriarcat" de Moscou par les divers pouvoir russes depuis les tsars qui ont créé ce patriarcat sous leur controle au détriment de Kiyv, jusqu’à aujourd’hui avec V. Poutine, en passant par les régimes communistes soviétiques, notamment celui de Staline ? Pourquoi ne parle t-il jamais de tous ces évèques et "patriarches" russes nommés directement par le pouvoir soviétique jusqu’à Alexis II inclus, agent du KGB ? Et cette collusion entre la hiérarchie "orthodoxe" russe et les communistes ?..

     

    • - Staline à martyrisé tous les Chrétiens peut importe de quel patriarcat ils étaient. Vous êtes dans la compétition victimaire.

      - L’église orthodoxe autocéphale ukrainienne, et surtout l’église orthodoxe ukrainienne du patriarcat de Kiyv sont des sectes qui instrumentalisent l’Orthodoxie. je ne nie pas l’instrumentalisation de l’Orthodoxie par Vladimir Poutine, mais pour l’instant ce qu’il en fait est à tout point de vue honorable et bénéfique. Quand Vladimir Poutine se rend au Mont Athos (régulièrement) et à Valaam on ne peut que s’en réjouir car ce sont les 2 phares spirituels de l’Orthodoxie, des gages de sureté théologique et de vision de l’homme.

      - La primauté du Pape est une usurpation, un mensonge, un sacrilège et un blasphème pur et simple. L’Évêque de Rome il y a 1000 ans s’est autoproclamé chef de tous les Chrétiens, rejetant la tradition multi séculaire des conciles. L’Église Catholique a pris le pouvoir et s’est perdue elle-même dans ses propres turpitudes et sa quête du modernisme. Seule l’Église Orthodoxe dans son entièreté (traditions slave et byzantine) représente le Christianisme authentique des premiers chrétiens.

      - Ce que vous dites sur Alexis II demande à être vérifié, j’attends vos arguments. La hiérarchie orthodoxe sous Staline n’avait pas le choix, soit elle se mettait aux ordres des communistes soit elle disparaissait, je suis content qu’ils aient fait le choix de survivre pour nous transmettre l’Orthodoxie actuelle et surtout assister à une renaissance de la religion en Russie.

      Cordialement un Français Orthodoxe (et non l’inverse).