Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ségolène Royal se lâche et explique la "bonne démocratie" à la BBC

"Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron, nous ne ferons pas de référendum"

Enfin la gloire internationale (enfin, au moins en Angleterre) pour Ségolène Royal…

Il y a un truc qui me fascine depuis toujours chez les « socio-démocrates » : c’est à quel point, de façon constante et profonde, ils ne sont pas sociaux, et ils ne sont pas démocrates…

Amis jeunes (surtout), je sais que ça étonne toujours au début (c’est normal), mais leur vrai visage est celui-ci, ne cherchez pas d’autre explication…

Savourez donc son interview à la BBC, à regarder d’urgence : 1 minute 14 secondes sans langue de bois…

 

 

Bref, vous avez le choix entre « Europe » ou « Europe » quoi… (c’est à dire, en vrai, entre « Organisation Néolibérale de Bruxelles » ou « Organisation Néolibérale de Bruxelles »)…

[...]

Sinon, pour les courageux, le reste de l’interview est là.

 

Comment la femme politique la plus puissante de France a utilisé la BBC pour montrer son mépris pour le Brexit démocratique, par Nabila Ramdani

 

 

Cette femme n’a aucune idée de ce que la démocratie signifie.

 

 

Au cours de la semaine du référendum aboutissant à la décision historique de la Grande-Bretagne de quitter l’Union européenne, la plus puissante femme politique de France était sur place pour donner à son voisin une leçon de démocratie.

Ségolène Royal, ministre socialiste de l’Énergie et de l’Environnement, a affirmé que l’électorat britannique avait été « pris en otage » parce que « les dirigeants politiques n’avaient pas été capables d’obtenir un vote positif du public ».

Critiquant directement le Premier ministre élu, elle a dit que la France « ne fera pas l’erreur de David Cameron, je peux vous l’assurer. Nous ne ferons pas de référendum sur la sortie de l’Union européenne de la France, je peux vous l’assurer ».

La prestation de Mme Royale à l’émission Hard Talk de la BBC a été largement saluée par les sceptiques du Brexit. Mark Hendrick, député travailliste de Preston et ex-député européen du Lancashire central a, dans un tweet, qualifié son intervention de « brillante » et qu’elle avait maintenant la stature « pour une deuxième candidature présidentielle » !

Lire l’intégralité de l’article sur les-crises.fr

 

Petit rappel :

 

Non, Ségolène Royal n’est pas un cas isolé, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants