Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Selon Éric Zemmour et Nicolas Domenach, Villepin devrait rejoindre Macron

Reconstitution de ligue dissoute. C’est un peu l’impression qu’on a en entendant les deux éditorialistes commenter l’actualité politique sur RTL, ce matin du vendredi 31 mars 2017. Les deux anciens bretteurs d’i>Télé, l’un de droite et l’autre de gauche, se retrouvent pour annoncer que Villepin va bientôt rejoindre En Marche !, le mouvement d’Emmanuel Macron.

 

 

Domenach feint de constater cette nouveauté tectonique entre la droite et la gauche, qui existe depuis toujours avec l’alliance de fait UMPS ou LRPS, ce grand Parti de l’Alternance qui ne partage pas le pouvoir avec la droite nationale (la vraie droite) et la gauche sociale (la vraie gauche).

En réalité, cette social-démocratie à la française existe depuis 1983, date à laquelle la gauche a « opté » pour le libéralisme au détriment du socialisme. Ce n’était pas forcément de gaieté de coeur, car il y a eu deux ans de tentatives socialistes, mais les marchés – c’est-à-dire la puissance bancaire intérieure et extérieure – ont réagi avec efficacité, renversant le dogme principal qui retenait encore la gauche française par rapport à ses voisins européens, qui avaient déjà fait leur aggiornamento en la matière. La puissance du Parti communiste français ayant retardé ce changement de cap majeur de la gauche nationale, ou plutôt antinationale. Car ce faisant, la gauche de pouvoir française s’alignait sur les positions américaines, atlantistes et sionistes.

 

 

On en voit le résultat aujourd’hui avec un Manuel Valls, pur produit de la social-démocratie (l’héritier de Rocard), prêt à travailler avec Macron, pur produit de la Banque, et Villepin, pur produit de la grande bourgeoisie de droite.
D’aucuns pourraient penser qu’il s’agit « enfin » d’une union nationale pour sauver le pays, mais il s’agit simplement d’un dernier coup de poker venu d’en haut pour sauver ce parti de l’alternance qui n’a jamais travaillé que pour l’oligarchie et pas pour la Nation. De plus, cela sent l’arc républicain anti-FN à plein nez, et l’empressement avec lequel les troupes de droite (dont 50 conseillers ont encore « choisi » Macron ce jour) rejoignent Macron montre que le Système joue contre la montre. Le score attribué au FN au premier et au second tour par les sondages non publiés doit être bien élevé pour provoquer l’éclatement des deux grands partis de l’alternance et les obliger à fusionner... Extrait du Figaro du jour :

« Le programme de Macron ? C’est de la tisane qui ne règle aucune de nos difficultés, s’insurge Henri de Castries. Il y a du populisme chez Macron qui donne des frissons à la rive gauche de Paris car il est sympathique. » Et au fond pour la droite, c’est un homme sans véritables convictions. François Fillon n’a pas oublié qu’en 2007, au lendemain de la victoire de Nicolas Sarkozy, Macron a failli travailler à Bercy au cabinet d’Éric Woerth, ministre du Budget. Mais surtout qu’en 2010, celui qui était Premier ministre aurait pu l’avoir sous ses ordres à Matignon. Le départ d’Antoine Gosset-Grainville oblige à rechercher un nouveau directeur adjoint de cabinet. Parmi les candidats retenus, Emmanuel Macron, repéré quand il était rapporteur de la commission Attali sur la libération de la croissance française en 2008. « Il était prêt à travailler pour François Fillon. Mais il ne voulait pas travailler avec Nicolas Sarkozy », se souvient un des protagonistes de cette histoire.

Quant à l’alliance historique qui peut sauver la France, comme elle l’a sauvée ou relancée en 1945 puis en 1958, celle de la droite des valeurs et de la gauche du travail, tout est fait pour l’empêcher. C’est évidemment de ce côté que le peuple votant doit lorgner, puisqu’avec Macron il risque de retomber dans le même travers qui ne lui a rien apporté depuis 30 ans. Ou plutôt si : chômage et paupérisation, soit le chaos social, avec en prime le chaos migratoire et terroriste. Il y a bien quelque part des gagnants de ces 30 années d’alternance, mais ce ne sont pas les Français.

Pour une réflexion profonde qui ne tombe pas dans le piège oligarchique,
lire sur Kontre Kulture

 

Valls, Macron et la gauche bidon, sur E&R :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1693187

    Si Devillepin puis Claude Chirac puis qui encore ? Y en a un tous les jours qui rejoint la "sociale démocratie " européiste à donf ! Je me répète , à cette allure , pas de 2eme tour ! Même avec MLP à 42/ 45 % ! Leur système est sauvé , mais avec bien des circonvolutions, trahisons , escroqueries, ... après , pour les législatives rien n’est perdu , ça pourrait le faire !!! ... ? Toutefois remarquons que quasiment tous les partis traditionnels sont explosés pour faire rejoindre leur poulains avec le rotchildien ! ...ça laisse perplexe pour l’avenir du pays !

     

    Répondre à ce message

  • #1693198

    Ils se foutent royalement de Marine Le Pen et du FN, ça ne leur fait pas peur !
    Car, la et l’unique terreur qu’il n’affichent pas, c’est celle d’une alliance :

    Fance-Allemagne-Russie

    Ce serait la fin de tous leurs projets morbides, et la recomposition d’un monde autours de valeurs qui font sens, la première d’entre-elles, ne pas se substituer à Dieu.
    La seconde, la fin du fait accompli et les respect des règles édictées pour tous.

    Et, nous verrions si les falsificateurs des Histoires de l’humanité seraient aussi prompts à nous faire avaler leur hystérie collective.

    Mais, c’est vrai que si on analyse la politique qu’intuitivement, on ne parviendra jamais à cette évidence, tout est fait pour la masquer.

    Hamon veut reconnaitre unilatéralement Israël, pan ! Il est mort pour la suite.

    C’est pas le revenu universel le problème, on le dénigre sans avoir réfléchi dessus, ceux qui le font, s’ils devaient payer des gens à une fonction, les pressureraient pour pas grand chose... des exploiteurs nés.

    Fillon est leur pire ennemi, en 2010 c’était Borloo qui devait devenir Premier ministre, si l’opération avait réussie, et que par sa ténacité François Fillon n’avait pas défendu notre pays face aux rapaces... on serait morts !
    La Libye c’est 2011, imaginez le monde aujourd’hui s’ils avaient réussis hier...

    Vous trouverez pas d’analystes pour vous le dire ça, à la même époque... ils voyaient pas Poutine, aujourd’hui, on dirait des prophètes...

    Les théoriciens de l’absurde se sont mis en tête de nous faire monter Mélenchon dans les sondages jusqu’à le faire dépasser Fillon et démoraliser le peuple.

    S’ils veulent fausser les élections, à l’instar des 500 frères, nous reprendrons notre pays et, la France est grande... !

    Nous n’avons qu’un seul devoir pour notre nation, celui de lui offrir un second tour, Fillon-Le Pen ! Ça, c’est un vrai choix !

    Je n’ai pas la moindre crainte de ce qui sera fait du résidu de renégats qui demeurent encore à certaines places dans la politique, il ne faut pas en avoir peur, un esprit tellement chrétien va en France ces temps-ci, que nous ne devons pas douter !

    Marine Le Pen a commis trop d’erreurs ce qui prouve son amateurisme, rien de ce qui se passe actuellement, était invisible ou n’a pas été dit, ici-même... à l’époque on vendait, des BAD et des entrainements...

    Quant à de Villepin, il bosse pour qui, le Qatar !
    Qui veut éjecter de notre pouvoir ces archaismes riches, qui les menace ouvertement ?
    François Fillon !

     

    Répondre à ce message

    • #1693297

      Vous voulez Fillon pour quoi faire ? continuer la politique mondialiste
      qui nous détruit notre pays , avec Fillon se sera la continuité car lui
      aussi appliquera la politique de Bruxelles , et servir les multi-nationales
      et les amis du Bilderberg , Fillon a les mêmes puissants autour de lui ,
      entre Macron , Fillon ce ne sont que deux clans qui se battent pour des
      intérêts de clan et non pour des idées différente , ils ont tous le même but
      et sont l’un et l’autre noyautés par les puissants qui dirigent l’Europe .

      Moi personnellement pour foutre toute cette mafia dehors , je souhaite
      que MLP gagne , les Français sont en majorité d’accord avec elle , mais
      comme tous ces puissants ont tellement à perdre qu’ils feront tout
      même anti démocratiquement pour qu’elle ne passe pas et ça ce n’est
      pas juste et démoralisant pour le peuple qui le souhaite

      Tous les "on" à la poubelle de l’histoire et on s’en portera mieux , un
      grand nettoyage de printemps dans la maison France ferait le plus grand
      bien .

       
    • Ils n’auraient pas peur du Front National mais ... de Fillon !!! :-) Fillon qui bien entendu est notre sauveur. Avec lui, ça va changer, vous allez voir ce que vous allez voir ! Merci pour le fou rire, c’est au moins ça de pris.

       
  • Galouseau le faux aristo va à la soupe Drahi comme tout le monde .

     

    Répondre à ce message

  • Que dire, que dire ? Les gens interloqués ou complètement paumés regardent ces jeux de chaises musicales ou chacun ne veut pas se retrouver le cul par terre.
    Comment tout cela va-t-il se terminer ? On mesurera ceux qui baissent le pantalon le plus bas ? Il y a de la concurrence.
    Souhaitons que tout ce charivari pour une place dans un verre vide (Macron) donnent à réfléchir aux gens et qu’ils votent intelligemment par lassitude ou mieux par clairvoyance.

     

    Répondre à ce message

  • Parlez enormement a vos familles. Macron/Fillon/Melancon/Hamon c’est la spoliation des biens familliaux. Le programme Pisani-Ferry.

     

    Répondre à ce message

    • #1693303

      Tout à fait juste , ils ne valent pas mieux les uns que les autres , ils
      sont là pour piller les Français et leur patrimoine , ils n’ont hontent de
      rien , ceux qui croient encore à une différence , se trompent lourdement .

      Et , je sens encore que les Français vont se faire avoir encore une fois ,
      s’ils pouvaient seulement penser par eux-mêmes au lieu de se laisser
      lobotomiser.... ?

       
  • J’aime bien la terminologie "LRPS" : ça se prononce "L’herpès".

     

    Répondre à ce message

  • C’est très simple, ne votez pas pour les noms des candidas terminant par ON où c’est vous qui finirez comme des CONS

     

    Répondre à ce message

  • #1693426
    Le 1er avril à 02:47 par Francois Desvignes
    Selon Éric Zemmour et Nicolas Domenach, Villepin devrait rejoindre (...)

    Il n’y a que 2 possibiltés :

    - Soit le système qui connait les vrais sondages est en mode panique et rameute ban et arrière ban pour faire barrage au FN
    - Soit le système connait la situation réelle (et dédespérée) de la France et verrait d’un bon oeil que le FN en hérite pour en payer les pots cassés à sa place

    Et compte tenu du nombre d’erreurs et de provocations qu’ils alignent depuis des mois (depuis la publication du livre-vengeance de Hollande) nous serions dans la deuxième configuration.

    C’est un peu comme en 39-40 : en alignant les fautes politiques, stratégiques et tactiques de la France envers l’Allemagne, alors que les états-majors et oligarchies étaient tout sauf connes, on s’est toujours demandé si la défaite n’était pas le résultat d’uns abotage continué et savamment organisé pour "liquider" la III république."

    La surprise c’était pas tant qu’on ait perdu mais qu’on ait perdu avec autant d’empressement et d’application. Et surtout qu’on ait déclaré la guerre sachant qu’on y avait aucun intérêt, aucun devoir, et tous les risques et d’abord celui de la perdre, et que le sachant...on se soit employé à perdre la guerre qu’on devait perdre avec une application digne du martyr.

    Ici ce serait pareil : sous couvert d’élections, on fabrique une caricature du vide, Macron, une pure provocation, une insulte au discernement des gens, et ainsi, on liquide la V république et "on ferme le siècle" comme on ferme le ban.

    Si M.L.P. gagne le 7 mai, je ne crois pas que le 8 mai sera un jour de paix mais le début des vraies difficultés.
    Et si elle perd ?
    Eh bien ce sera en définitive exactement pareil !

    C’est donc ce que je veux dire : comme en 40, ils nous la mettent bien profond.

     

    Répondre à ce message

    • #1693460

      Si M.L.P. gagne le 7 mai, je ne crois pas que le 8 mai sera un jour de paix mais le début des vraies difficultés.




      Vivement les « vraies difficultés » alors !

      La victoire de Marine sera un pas en avant vers la Libération de la France.

       
  • #1693478

    Quel est l’intérêt de ces "ballons d’essai" ? Hamon a anticipé le ralliement de Valls ce qui ne lui a semble-t-il pas été favorable (chute vertigineuse annoncée ce matin)....
    Il s’agit surement de permettre à Macron de creuser l’écart face à MLP et ce en multipliant les effets d’annonce. Porter un max de coups sur la dynamique du FN pour briser son élan. Révélateur du climat social français et des micro-climats agitant tout le système en place (comme dirait l’autre).

     

    Répondre à ce message

  • #1693688

    On se croirait dans l’entre deux tours.

     

    Répondre à ce message

    • Qui peut croire que Macron fasse 24 ou 25 % ?Sur quelle base électorale : celle d’une jeune classe moyenne entrepreneuriale ?Oui mais ça fait à tout casser 10.Bien sur Macron sera au mieux troisiéme .La finale sera entre Fillon et MLP.Les seniors , les classes populaires , les ruraux , les excentrés , les patriotes, une jeunesse précarisée , des fonctionnaires qui en ont marre de s’en prendre plein la gueule ne voteront pas Macron et cela fait du monde .

       
    • Vous avez raison sur le fond E de Fran. Par contre, j’ôterais personnellement de votre liste patriotes et classe populaire. Ou je préciserais que seule la partie gogos particulièrement naïfs de ces deux " catégories " serait susceptible de voter Fillon. Pour le reste, je ne m’aventurerais pas pour ma part à la quantifier etn’irai doncpas plus loin :-)

       
Afficher les commentaires précédents