Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

On reluque les voitures ou les femmes ?

Déjà, en 2004, France 3 réalisait ce sujet sur la dérive sexiste du salon de l’automobile :

D’aucuns affirment que « l’hôtesse plante verte n’existe plus » ! Mais au Mondial de l’automobile, certains constructeurs continuent d’user de l’attrait sur le public de jeunes femmes en tenues affriolantes, au grand dam des associations et des autorités françaises.

 

« On est à l’égal du commercial », « pas la potiche à mettre le pied sur la calandre », lance Mathilde, 21 ans, embauchée pour ce « job alimentaire » pour lequel elle a été formée sur le stand, blanc impérial, de Volkswagen.

Chemise bleue ciel sur un jean foncé et tennis blanches, la jeune étudiante fortement maquillée en est à sa deuxième expérience dans un salon automobile.

De la première avec une autre marque, elle a appris à « accueillir et renseigner le client », mais parfois aussi à entendre des propos salaces de « clients plus âgés ».

[...]

« Une fois, il y en a un qui m’a dit : “est-ce que tu es aussi chaude que le moteur ?” »... Une autre fois, c’était “est-ce que vous pouvez monter sur n’importe quel châssis ?” »

[...]

« Cette sexualisation de la voiture, associée au pouvoir masculin, est insupportable », s’insurge auprès de l’AFP Florence Montreynaud, fondatrice de l’association féministe Les chiennes de garde.

« On a l’impression qu’on a la fille avec la voiture pour le même prix ! » [faux, la voiture coûté généralement plus cher à l’achat, pas forcément sur la durée, NDLR] et « quand les constructeurs nous font croire qu’ils ont besoin de ça pour le commerce, ils se moquent de nous ».

Pourtant, les professionnels de l’accueil événementiel constatent une évolution depuis « environ trois ans », insistant sur la « formation d’un à trois jours » suivie par les jeunes recrues.

[...]

JPEG - 58.4 ko
Au Salon de l’auto chinois, on s’en fout carrément de la bagnole, on mate direct la gonzesse

 

Dans les pavillons, nombre de constructeurs ont imposé le look pantalon et chaussures plates. Les sobres robes évasées laissent rarement percevoir le milieu des cuisses.

« Ça reste macho. Les pires sont les Italiens », accuse-t-on cependant dans une autre grande agence parisienne du 7e arrondissement qui a recruté 400 hôtesses pour le Mondial.

Sur le podium tournant du sud-coréen Ssangyong, une séance photo ubuesque. Perché sur des talons de 12 cm, un binôme d’hôtesses, l’une blonde et l’autre brune, moulées dans une robe très courte au dos nu croisé, est prié de se joindre à trois hommes asiatiques pour un selfie... sans voiture en toile de fond.

Lire la suite de l’article sur france24.com

 

Petit reportage sur l’incroyable sexisme qui frappe le Mondial de l’Auto 2014 :

 

Quant au Salon de Genève 2014, c’est franchement limite :

 

Que dire alors du Salon de Pékin 2014 ?

 


 

Pour revenir aux choses sérieuses – le secteur automobile représente 200 000 emplois directs (et conditionne deux millions d’emplois indirects) en France et un gros poste à l’exportation – les deux gros constructeurs français reviennent sur le marché iranien, qui a toujours aimé les voitures françaises.

 


 

Renault renforce sa présence en Iran

Renault accélère son développement en Iran. Le groupe français a signé avec la République islamique un « accord stratégique  » pour la création d’une nouvelle co-entreprise sur le territoire iranien. L’objectif est d’augmenter la capacité de production de véhicules.

 

 

Selon les termes de ce nouvel accord, Renault va construire une nouvelle usine en Iran avec une capacité de 150 000 véhicules par an. Elle renforcera les capacités existantes du groupe dans le pays, actuellement de 200 000 véhicules par an.

[...]

Renault, comme ses concurrents européens et asiatiques, est à l’assaut du marché iranien, considéré comme très prometteur avec un potentiel de croissance à deux chiffres.

Lire l’article entier sur rfi.fr

 

Comprendre les femmes avec Kontre Kulture

Le stérile antisexisme d’État, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

92 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1569577
    le 01/10/2016 par Michael B.
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Je vois pas le problème, ces jeunes femmes m’ont l’air parfaitement épanouies et conscientes de la place qu’elles occupent dans le monde.

     

    • #1569958

      C’est sur qu’à 21 ans on est pleinement épanoui...


    • #1570070

      Si j’étais une jeune fille jolie, j’en profiterais pour vendre mon image et plus, si affinités (qui, elles aussi, ont un prix). Plus tard je vendrais mon ventre à un couple riche. Enfin, je rentrerais dans une entreprise du CAC ou je gravirais les échelons sans trop rien foutre. Enfin... presque. Suivez mon regard...

      Ben quoi, vous êtes sexistes ?


  • #1569581

    Rien de bien nouveau... par contre, l’affirmation qui prétend que c’est la femme qui décide de l’achat de la voiture familiale, mouais !

     

    • #1569820

      Les femmes décident de tout dans le ménage, au final elles ont toujours le dernier mot. C’est bobonne qui commande.


    • #1569929

      Non seulement c’est faux mais quand on regarde d’un peu plus près, quand c’est pas une décision de couple c’est pratiquement toujours l’homme qui s’occupe des finances.

      Mais bon, on est pas a une fausse affirmation près dans les médias. Et puis comme d’hab, c’est un sondage donc...


    • #1569959

      De toute façon l’homme n’a pratiquement plus son mot à dire ne serait-ce que pour l’éducation des enfants dans cette société moribonde et morbide


    • #1570091
      le 02/10/2016 par germanopratin
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      A noname
      Je suis commercial et peux vous affirmer, que dans un ménage, c est la femme qui décide, très majoritairement.


    • #1570600

      Commercial dans quoi ? De ce que j’ai pu constater autour de moi, les choix laissés aux femmes sont ceux dont l’homme se fiche éperdument, par exemple, un collègue "qui décide parce que c’est lui l’homme’ a effectivement laissé le dernier mot à sa femme...pour l’achat d’une cuisinière qu’on la trouvait bidon et qu’il voulait plus high tech. Quand je lui demande pourquoi : c’est elle qui fait la cuisine (avec ses habitudes etc). Pour tout ce qui est argent par contre elle n’a pas son mot à dire.

      Tout ce qui est laissé aux femmes ce sont les conneries dont l’homme n’a pas utilité, cuisine, fournitures etc. tant que ça ne pat pas en vrille niveau choix. Je suis curieux de voir une femme décisionnaire qui prendrait une voiture hors de prix ou totalement incompatible avec la situation familiale (achat d’une mini pour une famille de 6 enfants) avec son mari qui ne dirait rien. Tu me tiens au courant quand tu vois ça.

      Et au passage, j’imagine bien le scénario d’une "voiture pour ma femme" pour pas qu’elle touche la mienne.


    • #1570859

      @ noname

      « Commercial dans quoi ? » ;

      Faut laisser dire, un Commercial... Il n’hésitera pas à t’assurer que ta raison pour te vendre sa camelote... Un jour en charcuterie boucherie, un autre en papeterie librairie, celui qui suit en lingerie fine, etc. Pauvre homme finit par plus savoir ce qu’il a dit tellement sa mémoire est passée d’un article à l’autre et d’un client à un suivant. Qui est le décideur ? Il s’en cogne ! L’essentiel c’est le bon de commande. Signé ou pas, il oubliera qu’il t’a vu.

      Le Commercial en quoi il s’en fout ; ce qu’il veut c’est nourrir ses gosses.


    • #1570930

      @ Mandark

      Je pense que c’est équitablement partagé...En ce qui me concerne j’ai divorcé d’un homme qui ne me laissait prendre aucune initiative, je n’avais pas même droit à un compte bancaire commun. Je devais lui demander l’argent pour les courses. C’est lui qui décidait de tout, je n’avais mon mot à dire sur rien !
      Alors cher monsieur, évitons les billets de groupe svp !


  • #1569586

    Les civilisés sont ceux qui ont donné la liberté à la femme ! A ce qu’il parait...


  • #1569607

    c’est vrai que ca fait marche aux bestiaux quand meme...


  • #1569609
    le 01/10/2016 par Mojo Risin
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Ma Twingo a plus de onze ans et pour faire monter une fille dedans, il faut beaucoup beaucoup de talent. Il serait temps de déconstruire dans la tête des femmes le stéréotype voiture chère = mec friqué qui assure.

    Mais ont-elle le QI pour ça ?

     

    • #1569722

      Mon Kangoo est de 2001 et les mecs se calment tout de suite quand on s en approche.
      J aime les gars à vélo...ou en twingo d un autre âge.
      Question stéréotypes on en sort et on avance ou on reste pris aussi à ce piège là ?
      Une réflexion sur les vidéos : au moins là on peut voir de belles nanas, ce qui est de plus en plus rare sur les défilés.
      Quant aux magasines, on rejoue l holocauste à chaque page, maquillages morbides, joues creuses, mines torturées.
      Messieurs, profitez, rincez vous l oeil quand c est beau.
      Au moins vous rendez un mâle hommage à ces belles personnes.
      On connaît tous le jeu. On tombe tout de même pas de la dernière pluie !
      Les malappris, les discourtois, ça existe à tous les coins de rue. Une femme intelligente saura s en débrouiller.
      Ami à la vieille Twingo, courage !
      Elle est de quelle couleur ?


    • #1572468
      le 05/10/2016 par Alex Bobo
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Moi que ne suis plus tout à fait un jeune homme (47 ans), je vois nettement la différence des regards de ces demoiselles selon que je suis au volant de ma Triumph Spitfire bleue électrique (décapotée de surcroît) ou de ma 307 break diesel gris sale ...

      Par ailleurs, je trouve scandaleux l’utilisation de la "voiture objet" au salon international de la prostitution ;-)


  • #1569612

    Je suis un fan de l’automobile depuis toujours ,mais chaque choses en son temps .Je trouve çà très ringard et dépassé .Quand j’admire une belle voiture ,le cul d’une femme ne m’intéresse pas parce que je suis venu voir la voiture ,et quand j’aurais vu la voiture on passera à autre chose le moment venu ,je trouve cela niais de mélanger les deux .
    Ou alors ,je vais au salon du sexe ,et la, je sais pourquoi j’y vais.


  • #1569626
    le 01/10/2016 par Chuchemimb
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Bof...C’était beaucoup plus vulgaire il y a qqs années.


  • #1569639

    Dedieu, c’qu’elles sont booonnes.
    Voilà, c’était le commentaire philosophique du jour.
    Plus sérieusement, quoique, ces féministes seraient elles jalouses de ses belles jeunes femmes (dont beaucoup d’étudiantes j’ose espérer) pouvant gagner en 2 jours l’équivalent du salaire mensuel d’une employée de McDO ? Quant aux commentaires de ces quelques gros cons, j’imagine que les employées dudit "faste foude" doivent s’en taper tout les jours.

     

    • #1569692

      C’est bien ça le drame. Que des jeunes gens puissent gagner autant d’argent et de respect sans rien faire, sans le moindre talent ou mérite. Alors qu’on nous bassine du matin au soir avec l’emploi et le culte de la "valeur-travail". Force est de constater qu’une fois de plus, y a comme un bug dans la matrice. Une fille bien foutue de 18 ans enchaînera les étalons tout en gagnant du fric, tandis que son homologue plus amochée devra se contenter d’un ou deux coïts durant toute sa misérable vie de boudin. Quand vous avez compris ça, c’est plus de la jalousie mais du dégoût, un désespoir absolu (dans le genre Orelsan, sexiste aussi mais pas pour les mêmes raisons). Heureusement le temps fait bien son boulot.
      Finalement ces femmes-accessoires sont raccord avec le monde de l’industrie automobile : “Le libéralisme économique, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. Le libéralisme sexuel, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société.


    • #1569839

      "Une fille bien foutue de 18 ans enchaînera les étalons tout en gagnant du fric", qui a dit qu’elle se prostitué ? De tout temps, les belles femmes s’en sont toujours mieux sorti que les boudins. On ne nait pas égaux, ni physiquement, ni intellectuellement (ou cérébralement si vous préférez). Que se soit les hommes ou les femmes.


    • #1570353
      le 02/10/2016 par Grindsel Tirédunevi
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Heureusement le temps fait bien son boulot.




      Tout est dit. À bon entendeur...


  • #1569655

    Eh ben dis donc les bridés ils ont fait du chemin depuis la tenue Mao et la byciclette !
    C’est une nouvelle zone ( mi )nudiste ou quoi ? Je serais pas contre s’il y avait aussi quelques Vikings à l’œil bleu acier et à la barbe fleurie ...


  • #1569667
    le 01/10/2016 par mik ezdanitoff
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Mettez-vous bien en tête que dès lors que cela pourra leur rapporter du fric facile, les filles se foutent d’avoir un quelconque jugement sur la chose ! autrement il n’ y aurai pas, comme c’est le cas, des dizaines de milliers de jeunes nanas qui s’exhibent à poil sur le net (photos, films de cul, webcams, etc.)
    Le must étant les "pauvrasses" de l’est qui acceptent de se faire prendre par le répugnant Woodman !

     

  • #1569712

    C’est inutile sauf si l’on peut essayer la qualité de la sellerie...


  • #1569728

    Tout d’abord, ces jeunes femmes gagnent très bien leur vie durant les deux semaines de ce salon et ne sont donc aucunement des victimes .....
    Ensuite, si cela plait à une partie de la clientèle, quel mal y a t’il à çà ?
    Marre des jaloux et des jalouses !!!

     

    • #1569837
      le 01/10/2016 par mik ezdanitoff
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Toi tu n’as rien compris. Retourne au bac à sable. Elles n’ont aucun problème à faire les putes car ça paye bien justement, mais ensuite, quand tu discuteras avec, elles joueront leur saintes et te cracheront sûrement à la gueule si tu n’as pas les moyens de les payer autant qu’a ces salons.


    • #1569841

      Tu n accordes aucune éthique ni morale a la façon de gagner de l argent ? Aimerait tu voir ta soeur ou ta mère faire ce travail, ou ta femme ,ou ta fille ?


    • #1569854

      Vous pouvez pas déplorer la marchandisation de l’humain dans un sens et approuver ces pratiques de prostitution (car c’est bien le cas) dans un autre sens. Choisissez votre camp, mais restez cohérent.

      Je n’approuve pas l’angle d’attaque des "feministes", mais je serais plutôt de celui d’un Orelsan ou d’un Saez, qui doivent bien vomir ce genre de pratiques (hélas intemporelles...).


    • #1570358
      le 02/10/2016 par Grindsel Tirédunevi
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Aimerait tu voir ta soeur ou ta mère faire ce travail, ou ta femme ,ou ta fille ?




      Enfin, un peu de bon sens !


    • #1570609

      Grindsel Tirédunevi > "du bon sens" ?

      Tiens voilà une réponse, j’attends la tienne :

      Si ma mère, ma sœur, ma fille, ma femme y trouve son compte, qu’elle sait ce qu’elle fait et qu’elle gagne de l’argent : ou est le problème ?

      Accessoirement, t’es qui pour décider à la place des autres de ce qui est moralement bon ou pas de faire...avec le corps des autres ? Si c’était des mecs ( et y a qu’a voir la femme qui parle d’autoriser son homme à conduire sa voiture) personne ne dirait rien...

      Les femmes seraient elles trop faible pour pouvoir décider d’elles même ce qu’elles doivent faire ?...


    • #1570706

      @noname
      Votre réponse fleure bon le libéralisme-libertaire soixante-huitard, dans le genre "il est interdit d’interdire", "fais ce qu’il te plaît", "si quelque chose s’oppose à ton désir, détruis-le".
      Vous contredire en 5 lignes est impossible, car cette petite anecdote s’inscrit dans un contexte plus large ; on dira juste que vous êtes un brave libéral, et que si vous voulez rester cohérent avec vous-même de A à Z, vous êtes pour le libre-commerce, les délocalisations, la GPA, les migrations incontrôlées, les mouroirs pour les vieux et l’avortement intempestif, entre autres... Car après tout, où est le problème, qui sommes-nous pour décider pour autrui de ce qui est bon ou pas ?
      Sur ce, bonne soirée.


    • #1570791

      Tu n’aurais pas pu me contredire en 5 lignes puisque tu n’y es pas arrivé en 8, c’est un exercice qui n’est pas donné à tout le monde. C’est amusant de voir comment quelqu’un peut mettre en comparaison la gpa, les délocalisations etc sur le même plan qu’un boulot qui est mieux payé que n’importe quel boulot d’esclave (type caissière, magasinier etc) et qui finalement est plutôt typique de l’argumentation des soixante huitard que tu méprises...

      C’est le genre de travail quantifiable, il n’y aura pas prolifération de femmes pour ce type d’ événement et il n’y aura aucun risque pour l’avenir du pays, ni pour l’éducation de la future progéniture, ni pour la progéniture elle même, ni de violence spécifique là ou tout ce que tu as cité ne peux que partir en vrille et le sera compte tenu du fait qu’il existe déjà des scandales réels. Etre contre la GPA, les délocalisations, l’immigration massive et tout ce que tu veux c’est lutter pour un avenir plus saint dans la société, interdire la présence des femmes sur les événements de ce type c’est supprimer quelque centaine voire millier d’emplois qui n’auront un impact que pour les personnes qui ont l’habitude de faire ce boulot.Venir dire que ce boulot est dégradent en 2016 sans prendre en compte d’autres métiers bien plus pénible c’est juste rigolo.

      Maintenant que je t’ai expliqué pourquoi t’es un idiot, tu peux peut être répondre à la question que t’as gentiment esquivé avec ta pirouette de gauchiste en mal d’amour :

      Qui est tu pour décider à la place de ma mère, de ma sœur, de ma femme, de ma fille si elle veux travailler ?

      Et évidemment, bonne soirée.


    • #1571364
      le 03/10/2016 par Grindsel Tirédunevi
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      @ noname
      Puisque vous attendez une réponse, j’y tâcherai modestement, avec mon petit entendement.



      Si ma mère, ma sœur, ma fille, ma femme y trouve son compte, qu’elle sait ce qu’elle fait et qu’elle gagne de l’argent : ou est le problème ?




      Soit, les vôtres ça ne me regarde pas, en effet, à partir du moment ou leur vue ne m’est pas imposée (vous conviendrez que la nudité ayant envahi l’espace public, c’est un sujet public).



      Accessoirement, t’es qui pour décider à la place des autres de ce qui est moralement bon ou pas de faire...avec le corps des autres ? Si c’était des mecs ( et y a qu’a voir la femme qui parle d’autoriser son homme à conduire sa voiture) personne ne dirait rien...




      Des mecs à demi nus pour vendre des bagnoles ? Ça serait encore plus répugnant, et ça serait objectivement moche, contrairement au cas présent, qui, il est vrai, flatte les sens.



      Les femmes seraient elles trop faible pour pouvoir décider d’elles même ce qu’elles doivent faire ?...




      En dernière instance, chacun fait bien ce qu’il veut en son âme et conscience, ça s’appelle le libre arbitre. Si vous me permettez une comparaison qui me vient à l’esprit (vous la trouverez sans doutes exagérée), libre à vous de vous suicider, aucune loi humaine ne l’interdit, et pourtant...

      Pour finir, si vous le permettez, sur une note morale, puisque c’est ce dont il s’agit, en tant que chrétien, je doit dire très simplement qu’une femme aguicheuse, quelle qu’en soit la raison, comment un scandale, c’est à dire qu’elle tente son prochain à commettre un péché, et donc à perdre son âme (bien des chrétiens eu-même l’oublient), ce qui est, d’un point de vue religieux, pire que d’attenter physiquement à quelqu’un. Tout en sachant qu’on ne sera pas jugé pour le péché des autres, on a le devoir de faire notre possible pour se protéger soi-même et inciter les pécheurs à revenir de leurs fautes (de la même manière qu’on aimerai aussi être avertis si l’on se dirigeait vers une pente dangereuse).*

      Pour citer l’Évangile : "Quiconque regarde une femme avec concupiscence a déjà commis l’adultère dans son cœur.

      Si donc votre œil droit vous est une occasion de chute, arrachez-le et jetez-le loin de vous ! car il vaut mieux, pour vous, perdre l’un de vos membres, qu’être jeté tout entier dans la Géhenne."

      Merci à vous.


    • #1571468

      Grindsel Tirédunevi > Mouais, tu pouvais pas en 8, t’aurais pas pu en 50 lignes...

      Soit, les vôtres ça ne me regarde pas, en effet, à partir du moment ou leur vue ne m’est pas imposée (vous conviendrez que la nudité ayant envahi l’espace public, c’est un sujet public).

      Pathétique pirouette, on rappelle que la phrase qui visait à provoquer "gibis" impliquait volontairement un proche de sa famille pour le faire culpabiliser et le faire revenir sur sa décision. La nudité a effectivement envahi l’espace public mais il s’agit ici d’un événement et d’une tenue de travail (comme on en trouve ailleurs) et non pas d’une routine quotidienne. Ça doit être bien morbide les fêtes chez toi...Au passage, comme tu n’aimes pas qu’on t’impose la vue de femme en robe de soirée, j’imagine que tu vas régulièrement au salon de l’auto, hein ?

      « Des mecs à demi nus pour vendre des bagnoles ? Ça serait encore plus répugnant, et ça serait objectivement moche, contrairement au cas présent, qui, il est vrai, flatte les sens. »

      Regardes mieux, elles ne sont pas nues, elles ont des robes de soirée, l’équivalent homme serait un trois pièces...Mais t’as un don pour les comparaisons fallacieuse.

      En dernière instance, chacun fait bien ce qu’il veut en son âme et conscience, ça s’appelle le libre arbitre. Si vous me permettez une comparaison qui me vient à l’esprit (vous la trouverez sans doutes exagérée), libre à vous de vous suicider, aucune loi humaine ne l’interdit, et pourtant...

      Exagérée ? Après tant de comparaisons biaisées je pense qu’on en est pas a une près et comme je ne comprends pas ou tu veux en venir avec ta comparaison disproportionné j’imagine que je ne commenterais pas...ou alors juste le fait que t’es chrétien mais pas que, t’es le genre religieux borné, j’en ai déjà vu même dans d’autres religions mais c’est pas grave, il faut de tout pour faire un monde et c’est grâce à des gens comme toi, aux propos hors contexte et disproportionnés qu’on l’améliore.


    • #1572099
      le 04/10/2016 par Grindsel Tirédunevi
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      En principe j’essaye de faire des commentaires bienveillants et constructifs, sinon ça n’a pas d’intérêt et c’est méprisant pour les modérateurs. À bon entendeur...
      Pour vous répondre, puisque vos questions sont d’ordre personnelles : non je n’ai jamais mis les pieds au salon de l’auto, ça ne me passionne pas et je ne suis pas du tout sur Paris. Je n’ai pas non plus visionné les vidéos (j’ai seulement lu l’article et une partie des commentaires), mais il était question de "robes" très dénudées (l’équivalent des sous-vêtements de prostituées auparavant). J’ai trente an et je suis père de famille depuis pas mal de temps, j’ai un peu évolué depuis l’adolescence libidineuse (certains, il est vrai, ne la quittent jamais)... Je suis catholique traditionnel croyant et pratiquant, c’est tout un monde (complexe) que vous ignorez. Je suis très loin d’être borné, mais enfin bon, on est tous le con de quelqu’un, c’est inévitable... Cordialement.


  • #1569743
    le 01/10/2016 par ici la monnaie
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Et bien, on a pas vu les femens à ce salon ! (.... en même temps, combattre le grand capital, c’est pas trop leurs truc).


  • #1569756
    le 01/10/2016 par Bizniche
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Au secours !!! Mais que font donc les femens ? Tellement plus crackantes.... Vavarooouum... et + decoiffantes.... sûrement fourest dans un trou sor(ros)dide

     

  • #1569757
    le 01/10/2016 par réGénération
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Des jeunes femmes un peu puputes donc... mais que leur faut-il de plus pour se considérer en femme-objet ?!
    Moi si j’y vais je me ferai un plaisir de ne regarder uniquement que les bagnoles, çà leur fera les pieds ! Mais comme je suis pas intéressé par les bagnoles mais plutot par les femmes accessibles je préfère encore "chasser" dans la city.


  • #1569771

    J’ai jamais pu blairer les voitures, et puis elles prennent trop de place dans notre quotidien, le nombre de publicité sur ces machines de l’enfer est juste navrant...
    Concernant le "sexisme" dans l’automobile je crois qu’il y a bien pire dans ce secteur en matière de soumission à cette industrie que ces jeunes femmes qui gagnent un peu d’argent en jouant les models, comme : les délocalisations qui détruisent des emplois pour sous-payer des ouvriers à l’étranger...
    C’est pas tant la femme modèle qui est problématique que son utilisation par une industrie, faut pas se tromper de sujet et tomber dans la pleurniche féministe...
    J’suis pas fan de Nabe mais sur le sujet j’suis plutôt d’accord avec lui : " La femme est toute faite. Elle est déjà faite, c’est le Ready-Made de l’humanité, et il n’a pas besoin d’être aidé. D’où l’incroyable indig­na­tion injus­ti­fiée de la « femme objet » qui est cer­taine­ment le plus beau com­pli­ment dont on puisse les caresser. Met­tre des femmes en vit­rine ou pein­dre des nus, ce n’est pas les hum­i­lier. Il n’y a que les fémin­istes qui ne com­pren­nent pas ça."

     

    • #1570362
      le 02/10/2016 par Grindsel Tirédunevi
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      J’ai jamais pu blairer les voitures, et puis elles prennent trop de place dans notre quotidien, le nombre de publicité sur ces machines de l’enfer est juste navrant...




      La voiture est un dogme intouchable de la société moderne. Vivre sans voiture (à par dans quelques grandes villes) est pire que vivre handicapé manchot ou cul de jatte.


  • #1569797

    le législateur va s’interéesser au sujet et bientot les constructeurs seront obligés de montrer des trans,des lgbt et autres phénomènes de cirques dans les salons auto.

     

  • #1569808
    le 01/10/2016 par germanopratin
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Tout est logique....on vit dans la société SPA sexe, pouvoir, argent, si t as une belle et grosse bagnole donc t as de l’argent et du pouvoir donc t auras du sexe ; il faut juste harponner, normalement çà tombe tout seul...même si t’es moche ...

     

    • #1569923
      le 01/10/2016 par Speed rabite
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Même si t’es môche, y a plus simple. Tu passes un coup de fil et t’es livré à domicile comme une pizza pour le plaisir des deux, qui s’ecombre pas (le plaisir) de Point de vue, ni de morale.

      C’est ce qu’on appelle une transaction : claire et nette. Chacun fait ce qu’il veut avec son cul et sa bourse.


  • #1569818

    Pourquoi pas ? Elles gagnent bien leur vie après tout et ne semblent pas malheureuses ou exploitées. Il n’y a aucun mal à montrer la beauté de la femme. En tout cas je préfère ça que des femmes cachées dans des burkas islamiques.

     

    • #1569973

      Oui au moins la femme "cachée" est généralement reconnue à sa valeur et non à son physique. Ou devrais-je dire sa plastique


    • #1570094

      Bonjour,

      Franchement aimerais-tu que ta femme, ta fille, ta mère ... poserait à moitié-nue devant des hommes qui baveraient devant elles, des hommes qui les exploitent ? Je ne te parle pas de ce qui se passe derrière les coulisses ! Et arrivées à un certain age elle sont jetées comme des chiffons.

      Laissons la religion de côté, ici nous parlons de dignité et virilité ! Ces 2 termes vous disent qqch ?


  • #1569824
    le 01/10/2016 par redsniper06
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Maintenant même pour te vendre un paquet de nouilles on te montre un cul !!!...

     

  • #1569832
    le 01/10/2016 par Heisenberg
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Bonsoir,

    J’ai l’impression que les femmes décrites par Balzac,Shakespear,Dostoïevski,Dickens,Cerventes,Molière n’existent plus à notre époque.Elles sont certes belles à regarder et attirantes,mais il manque ce quelque chose qui est admirablement bien décrit par ces auteurs pour nous montrer leur splendeurs et leur grandeurs.

    Je ne sais pas si j’ai été très clair.

     

    • #1569875

      Ils leur manquent une grandeur d’âme, c’est tout. Il n’y a pas à chercher plus loin.


    • #1569899
      le 01/10/2016 par Matthieu01
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      "Je suis belle, ô mortel, comme un rêve de pierre"

      Baudelaire, un des premiers à avoir bien compris la modernité, se lamentait déjà de ce que vous décrivez. Notre monde est désenchanté, au sens propre du terme. Ni Dieu ni diable, ni fées ni elfes, ni mauvais esprits ou anges gardiens, rien que la laideur de l’idéologie moderniste érigée en faits. La fausse rationalité et l’illusoire égalité ont terni le monde. Nous n’avons plus que des statuts à actualiser, des prévisionnels à atteindre, des marges à augmenter et des comptes à rendre, enfin, pour ceux qui acceptent encore de jouer le jeu.
      Mais la vie de famille est souvent à ce prix-là d’après ce que j’ai pu constater autour de moi.
      Ceci dit, ne cherchez pas trop ’splendeurs et grandeurs’ chez la femme, ce serait la charger d’un bien lourd fardeau, ces notions sont le fruit du "cœur" ardent des hommes plus que des femmes elles-mêmes. Apprendre à apprécier ce qu’elles sont réellement est bien assez de travail pour une vie !


    • #1569986
      le 01/10/2016 par STEF de MARS
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Effectivement, la femme moderne a tout, sauf l’essentiel.


  • #1569840
    le 01/10/2016 par Alessandro
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Les chinoises du Nord ont un beau chassis.
    L’idée générale c’est que si tu veux la fille il faut avoir la caisse, si veux la caisse il faut avoir les moyens de te l’offrir.
    La société du désir est en train de rattraper la révolution dite culturelle maoïste.
    Aujourd’hui la République Populaire de Chine est une société de consommation mais à leur manière et à leur rythme , cependant contrairement au Japon et à la Corée du Sud l’enfance et la famille et le couple n’ont pas encore subit les effets de la marchandisation.
    Après tout ils ont bien le droit de profiter du monde moderne, et nous avons besoin d’eux pour faire contre-poids face au nouvel ordre mondiale.
    C’est pour cela que je soutiens totalement la Chine dans son émergence économique.

     

  • #1569850

    La présentatrice de France 3, Catherine Matausch, pense-t-elle qu’elle doit son poste à ses compétences journalistiques ?


  • #1569880

    C’est tout le mécanisme émotionnel qui est en jeu là-dedans : la con-voitise et l’appât de la pin-up sur laquelle va fantasmer le péquin moyen quand sa femme aura le dos tourné. Elle lui fera des grands sourires et il sortira son chéquier. Bienvenue chez Cetelem, contrat rempli, chacun prend sa com. Le péquin moyen rentre chez lui, pensant avoir été la cause du grand sourire de la pin-up quand il a dit "j’achète". Mais si ces femmes étaient à vendre, certains se prendraient des crédits sur 120 ans...jusqu’à la prochaine pin-up, quand la première sera jugée trop vieille, tout comme la voiture. Conso, fantasme, fric, sexe, névrose et dépendance.


  • #1569965

    J’adore, ça donne envie d’y aller. Pour moi, c’est top. Des belles voitures, des belles femmes, de quoi se plaint-on ? Tout le monde est consentant.


  • #1570163

    Ben suivant la voiture que t’achètes, tu finis à poils, alors... :D

     

    • #1570201
      le 02/10/2016 par La Saint Léger
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      L’association du cul et du pognon... Les grosses cylindrées çaboit du coco. Un régime minceur au porte monnaie assuré ! Remarque ça rend plus léger. Profitons en pour glisser à tous les Léger, en ce 2 octobre, une bonne fête :)

      Voilà où ça conduit de pas savoir dissocier... A projeter sa bite dans une bagnole, une moto, un bateau... La plante verte en décolté plongeant ça fait juste partie, pour vibrer un peu, de la gamme des accès d’un soir.


  • #1570168
    le 02/10/2016 par Castanietzsche
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    "Potiche", un métier bien triste...


  • #1570195
    le 02/10/2016 par Allons enfants
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Au dernier Salon de l’auto où je mes suis rendue il y a peu (à Genève) je n’ai pas fait attention à la présence de ces hôtesses.
    Possiblement parce que je ne les ai pas calculées. Où parce qu’il n’y en avait pas.
    Si elles ne servent à rien elles sont congédiées, c’est comme tout.


  • #1570259

    Je suis d’origine italienne.

    Quand il y a une jolie demoiselle dans les environs, plus rien n’existe autour.

    Je l’admire. Je la contemple. Il n’y a rien de pervers, je ne pense jamais au sexe dans ces cas-là.
    Je la regarde comme je regarde un bel arbre, une belle fleur, un joli paysage.

    Ca ne dure généralement qu’un instant. Je ne bade pas une demi-heure sur elle, bien évidemment.

    Je suis peut-être un peu macho sur les bords, la nature est, elle aussi, sexiste à la base. Mais, ça ne m’empêche pas d’adorer les femmes et de les respecter.

    D’ailleurs, je me suis toujours très bien entendu avec elles ( ;) )

    J’avoue ne pas avoir d’avis sur la question de l’image de la femme. Je m’en fiche un peu. Le principal, c’est qu’elles soient heureuses là où elles sont, avec ce qu’elles font.

    Si elles sont honnêtes envers elles-mêmes, ça me va.

    Alors, peut-être qu’il y a de gros dégueulasses qui trainent sur les différents salons et que ça ne doit pas toujours être facile d’avoir affaire à eux, mais bon... C’est pour tout le monde pareil.

    On n’a pas toujours le choix des personnes que l’on va rencontrer. Il y a celles qu’on accepte, et celles que l’on supporte. Il faut faire avec.

    Homme - femme, même combat.

     

    • #1570928

      Vous êtes vous posé la question si vous aimeriez que ce soit votre femme qui se montre ainsi en petite tenue afin d’aguicher des centaines d’hommes ?...Les italiens sont jaloux en général, j’en ai bien connu...


    • #1571399

      Bonjour, Ariane !

      Je ne suis pas Italien. Je suis Français.

      C’était plus pour la déconne que je le précisais, car dans l’article, il est question des Italiens, à un certain moment. C’était plus pour le cliché qu’autre chose.

      Je n’ai pas d’enfants. Quand on voit le monde dans lequel on vit, je me dis qu’il faut leur épargner ça.

      Ce n’est qu’un petit boulot pour dépanner, apparemment. Du moment qu’elle sait à quoi s’attendre, je ne vois pas de problème. Je suis certain qu’elle se prend 100 fois plus de réflexions salaces dans les boites de nuit, ou en soirée dans les bars, que sur ce salon.

      Ici, ça taquine, certes, sans grande subtilité, mais, il n’y a rien de vraiment méchant. Même si, ça doit sûrement être un peu gênant par moment. Je vous le concède.

      Je lui conseillerais simplement d’ignorer ce genre de propos. Et s’ils se faisaient plus insistants, envoyer chier la personne devant tout le monde peut être une solution. Surtout que le service de sécurité est là pour faire son travail, je suppose.

      Et faites-moi confiance. Lorsqu’il s’agit d’ignorer les gens qui insultent ou balancent des piques gratuites, je suis un maître en la matière.

      Généralement, ça tente une 1ère fois, pour jauger. Une deuxième, pour être sûr. Et après, ça s’arrête. J’y suis totalement imperméable. Peut-être est-ce héréditaire ?

      Surtout que je cerne très bien les gens. Les connards, je les sens à des kilomètres et j’évite d’interagir avec eux. Et j’ai même parfois l’impression qu’ils le sentent aussi. Ils savent que je sais, si l’on peut dire. Ils ne viennent généralement pas m’importuner.

      Il y a sûrement le physique qui joue aussi. Je ne suis pas le genre de mecs que l’on choisit d’aller faire chier lorsque l’on me croise, je pense.
      J’apprécie cependant très vite les gens, mais mon amitié se gagne. Ce n’est pas gratuit.

      Jaloux ? Pourquoi donc ?

      Lorsque vous aimez une femme, et qu’elle vous aime en retour. Que vous lui montrez le plus souvent possible par des preuves d’affection diverses et qu’elle vous les rend à son tour ; je pars du principe qu’aucun autre homme n’est à mon niveau par rapport à celle qui m’a choisi.

      Si la relation n’évolue pas en mal, je n’ai aucune raison de me sentir en concurrence avec qui que ce soit.

      Or, ici, elle s’agirait de ma fille adorée. Je serais donc son seul et unique papa adoré. Il ne peut y en avoir deux. Aucune concurrence ne serait possible, et ainsi, aucune jalousie ne l’accompagnant.

      Ma réponse vous satisfait-elle ?


  • #1570468
    le 02/10/2016 par Ramon Mercader
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Il a la voiture, il aura la femme.....


  • #1570470
    le 02/10/2016 par L’étrangère
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    Oui, mais l’année prochaine elles seront sans doute en Burkini. Le tout validé par le conseil d’état, nid de vipères socialistes talmudo-maçonnique, qui aime foutre le bordel chez les "gaulois" .

    La France aime regarder les jolis corps, c’est un fait culturel, et il ne doit en aucun cas changer. C’est l’esthétisme et la ligne française. Celle qu’on retrouve aussi bien dans la haute-couture que dans la bagnole. Je suis une femme et je trouve bien plus plaisant d’être entourée par de jolies femmes qui prennent soin d’elles. Avouez, je sus sûre que vous aimeriez que l’une d’elle soit votre chérie, ne me dites pas le contraire, je ne vous croirais pas.

     

    • #1571819

      "Avouez, je sus sûre que vous aimeriez que l’une d’elle soit votre chérie, ne me dites pas le contraire, je ne vous croirais pas."

      Une fille qui ne se réspècte pas elle même, comment respecterai t-elle son mari ? Oubien ses enfants ?
      Une femme comme ça, non merci, croyez-moi ou pas..


    • #1572306
      le 04/10/2016 par Yankee98@gmail.com
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      @Maurice,

      j’hésite en Maurice ou Mohammed, étant donné la teneur naïvement phallocrate de ton commentaire.

      1 - une hôtesse se respecte, c’est pas une prostituée, c’est pas une crado, c’est pas une arriviste, c’est simplement une fille qui travaille temporairement en agrémentant visuellement des présentations de produits matériels.

      2 - un « époux » c’est pas non plus Dieu hein, le respect se mérite, c’est sûr que la plupart des « époux » à-calvitie-et-gros-bide-qui-passent-leur-temps-à-l’apéro ça force pas des masses un quelconque respect.


  • #1570564

    Je ne vois pas le problème. Ces filles sont magnifiques et c’est un plaisir de les voir.

     

    • #1570622
      le 02/10/2016 par alex1737
      Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

      Et si ces "magnifiques filles " étaient ta soeur, ta mère ou encore ta fille, tu n’y verrais toujours aucun problème ?


    • #1571603

      Ma mère, ma fille ou ma soeur sont assez grandes pour savoir elles mêmes ce qu’elles veulent dans la vie. Je ne pense pas qu’elles aient besoin de moi pour ça, et encore moins de vous.


  • #1570565

    Susciter le désir d’acheter. Tu peux pas avoir le top-modèle alors tu peux toujours espérer pouvoir te payer la voiture. C’est du basique...


  • #1570583

    En tout cas, ce n’est pas la duflot qui pourra faire ce métier....

     

  • #1570606

    Ce qui m’étonne c’est que les féministes ne s’insurgent pas contre cette volonté machiste de faire de ces jeunes femmes des appâts ; la femme objet ne semblent pas les incommoder...
    C’est comme la grossièreté qu’évoque le terme "con" qui en argot signifie sexe féminin, pour qualifier une personne idiote...

     

    • #1570886

      Les féministes s’attaquant à l’objectification de la femme... ça date des années 70, ça. Aujourd’hui une vraie féministe se rase le pilou et s’exhibe par webcam.

      Visa, Mastercard, American Express, PayPal.


  • #1570645

    Cette histoire de "t’as la bonne caisse, tu t’tapes des bonnes meufs" est malheureusement vérifiable. Revoir la caméra caché du type offrant un moment agréable à de jolies jeunes filles. Après leur refus, le gars monte dans une bagnole de luxe et là, la fille revient magiquement sur sa décision.


  • #1570864
    le 03/10/2016 par Godefroi de Javron
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    bientôt des turl .. dans les autos du salon !?


  • #1570920
    le 03/10/2016 par hendrick
    Sexisme décomplexé au Mondial de l’Auto

    la femme sert de dialogue pour le marché c’est une vérité.mais dans ce contexte,ça ne gène personne evidemment


  • #1571694

    Ils sont où les défenseurs de la femme et ennemis de son avilissement ?
    Ils sont où Valls, Badinter, Sarkozy, ni-pute-ni-soumise, ... ?


  • #1572179

    Il ne faut quand même pas avoir beaucoup de dignité pour exercer ce genre de "job" putassier.

    J’ajouterais que les hommes à grosse voiture n’attirent qu’une catégorie de femmes, à savoir les pétasses...


Commentaires suivants