Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Soigneurs de terre : Claude et Lydia Bourguignon sur France 2

Le reportage Soigneurs de terre, diffusé sur France 2 le 31 janvier 2016 :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Voir aussi :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • magnifique le couple bourguignon !
    grand bravo à mr gruyer , chapeau bas et respect à jean christophe et tout ces agriculteurs qui on le courage de se redresser .

    lefol est il honnéte ?
    je dis cela car lemaire et carrefour avaient bien fait les sympas face camera , mais pour les actes ...on cherche toujours.
    https://www.youtube.com/watch?v=Eq1...

    l’agro-écologie c’est retour vers le futur .

     

    • S’il veut rendre l’agro agriculture pérenne ; que Lefoll demande à chaque commune de France d’adapter ces techniques au moins dans une parcelle voir faire une demande à chaque agriculteur de France. Mais si les politiques viennent à aider ces "nouveaux" agriculteurs, c’est qu’ils auront trouvé là un moyen de s’enrichir sans quoi rien ne se fera avec eux. La route est encore longue mais là est à n’en pas douter la venue d’une régénération de la planète. Je pense alors au militaire avec son fusil entre les mains entretenu par les lobbys et je me dis que tout est aussi à craindre de la part de nos chers empoisonneurs. Ne pas oublier les chemtrails et ces brevets de plantes résistantes à l’aluminium en espérant qu’elles ne voient pas le jour !


    • (vidéo You Tube) "Manger est un acte éminemment politique, car on mange 3 fois et 365 jours par an".
      Tellement vrai ! Nos choix de consommation sont un puissant levier dont personne ne se sert.
      Perso j’essaie de penser et justifier chaque euro investi dans mes libres dépenses.


  • Reportage très intéressant !

    Nous savons tous que nos terres sont infectées de pesticides et cela à des conséquences directes sur notre santé !

    Je suis très admirative face à toutes ces personnes qui se battent pour sauver nos terres, elles forcent le respect : "Soigneurs de terre", je trouve ça formidable et j’y vois de l’espoir pour notre avenir !

    Nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers les aliments "bio" qui sont très onéreux, et donc, pas à la portée de tous !


  • Ça bouge dans le Système ! Le ver est dans l’lobby ! Jusqu’à Stéphane Le Foll de s’engager sur ce terrain...
    La subversion de l’agro-écologie est en marche : toujours et même bien plus scientifique encore, mais désormais douce et rentable à très long terme...
    La spécificité française, aussi européenne, pourrait ainsi reprendre du poil de la micro-faune dans tout l’éventail des nécessités humaines progressivement ré-écologisées : agriculture, boulangerie, élevage, médecine, enseignement... Le troisième millénaire pourrait être bien moins pire qu’on ne le craignait...

    Bel exemple d’une dissidence juste et persévérante, par rapport à l’INRA, cet institut national “vendu” au point d’avoir dissimulé si longtemps la connaissance-même de sa propre discipline...

    Il reste aux courageux novateurs Claude et Lydia Bourguignon (LAMS) de recevoir, en gratitude internationale, et au plus vite, le Nobel de Médecine et de Physiologie, aussi bien pour la Terre que pour les Hommes...

     

    • Le problème c’est que le lobby de l’industrie chimique ne va pas se laisser faire...
      Il a trop à perdre ! Ces groupes de pression sont capables du pire pour sauvegarder leurs intérêts.
      En tout cas, le sol de ma terre normande me nourrit depuis 10 ans, en permaculture, quel bonheur !
      MERCI à Dame Nature pour cette abondance dès que l’on respecte ses Lois !


    • Mais les industries chimiques n’ont pas trop le choix,comme dit dans le reportage, dans quelques décennies il ne restera que des cailloux, si rien ne change.

      Donc de côté là, leur buisness est en péril de toutes façons.
      Il reste le hors sol, le transgénique, et cie.. mais les couts ne pourront pas rivaliser avec les engrais verts, vers de terre et autres ouvriers gratuits.

      A moins de vouloir breveter toutes les semences stériles, et de tuer tous les vers de terre, mais c’est de la folie criminelle...
      A un moment les couts réels de production seront pris en compte, et il faudra bien admettre que ce n’est absolument pas efficace.
      (Le cout réel, c’est quand on prend en compte les dépenses de santé, la destruction occasionée,et tout ce qu’il faut "réparer",depolluer,remettre en état de "marche")

      Ca s’applique à beaucoup d’autres secteurs, si on parle de buisness, ce sont de très mauvais modèles, c’est plus une histoire de monopoles,que de bénéfices.


  • Depuis le temps que je suis Lydia et Claude Bourguignon, j’en ai eu les larmes aux yeux.

    Beau reportage, c’est tellement rare sur le service public.

    C’était également le moyen de mettre le ministre en avant, mais ce n’est pas grave, nous ne sommes plus dupes.

     

    • Parfaitement d’accord ! Je me permet d’insister. Le fond est génial quand on creuse le sujet ( permaculture , équilibre agro sylvo pastoral & traditions paysannes oubliées). La forme par contre est un odieux coup de Comm de Lefoil. On le voit littéralement se remonter les manche, courir au travail... et il explique bien que si il s’appuie le concept c’est parce qu "il n’y a plus le choix".
      ATTENTION ne soyez pas dupe ce n’est pas par grandeur d’ame ou bonne volonté n’attendez donc aucune aide de leurs(etats) part. Utilisez ce docu pour clouer le bec a tous ceux qui vous on traité de "conspi" quand vous leurs avez parlé de la permaculture.


  • tout à la fin de la vidéo, elle dit "de ses pionniers" en parlant du bec ellouin, j’ai envie de me marrer, y’avais justement une video dans la rubrique qui parlait du sud-maroc, on y voyait des cultures intercalaires entourés de dattiers etc..

    C’est juste du bon sens, ce qui est dingue c’est l’abrutissement généralisé de nos exploitants agricoles ; remarque, quand on reprends la ferme de papa et qu’on s’extasie devant le dernier john deere, ça laisse peu de place à la reflexion

    Allez voir les centres de formations agricoles, les jeunes ne parlent que de machinisme, IDIOCRACY en somme

     

    • Cet aprem je discutais avec un agriculteur bio qui ne plaint pas du tout ses collègues de l’agriculture conventionnelle, qui selon lui, ne se sont pas endettés avec un couteau sous la gorge ou parce que l’UE les aurait forcés à se moderniser et s’endetter au grand bonheur du Crédit Agricole, mais parce qu’on leur a parlé de crédits d’impôts et parce que rouler avec un tracteur coûtant des dizaines de milliers d’euros et possédant la clim c’est tout de même mieux qu’un engin plus ordinaire.
      L’agriculteur bio s’est pris un tracteur d’occasion à 8000 euros, sans clim, et sans dettes.


  • Il faut savoir que la pluie est issus de la condensation de la vapeur de l’eau sur les particules en suspension tel que le sable et la fumée
    A force d’éteindre le plus petit incendie de foret ,l’état empêche que les pluies de charrier le carbone provenant de la fumée
    Il y a donc déséquilibre entre l’apport de carbone au sol et celui du silicium provenant du sable

    Pour compensée ce déséquilibre il y a le fumier et le labourage

    Une chose très importante : le CO2 et la Fumée sont deux chose différente a savoir que le CO2 est un gaz (carbonique) et la fumée est un solide

     

  • Le retour à la terre, ou repeuplement des campagnes, est indispensable et en marche ; cependant tous ceux qui ont lu entre autre le livre de Claire Séverac savent que les ennemis de l’humanité (et tout simplement de la vie) sont en train de passer au plan suivant pour stériliser nos terres (et nous-même au passage) pour de bon en larguant des nanoparticules depuis les avions (chemtrails), puisque nous avons compris et ne comptons plus faire le sale boulot nous-même... Sans parler du contrôle du climat qu’ils sont en passe d’obtenir totalement (c’est à dire que s’ils veulent que nous n’ayons plus de pluie pendant des mois nous n’en aurons plus).

    Alors comment s’en sortir si même en pratiquant la permaculture, agroécologie etc...Ils nous introduisent de force et sans résistance possible de notre part toutes leurs dernières nouveautés destructrices (je n’ai pas non plus fait mention des super insectes OGM ravageurs et des maladies résistantes qu’ils créent en laboratoire...) ?

    Il faut réaliser qu’avec les meilleures idées et volontés du monde, nous nous dirigeons vers un échec et mat à court-moyen terme si nous ne neutralisons pas au plus VITE la clique de satanistes qui détiennent encore tous les pouvoirs et moyens. Tout le reste est, stratégiquement, secondaire.


  • #1388194

    Le Ministre a l’INRA et ses "experts"
    Les agriculteurs ont les époux Bourguignon (je comprends même pas qu’ils soient pas officiers de la Légion d’Honneur, titulaires de l’ordre du mérite)
    Les bobos ont la ferme du bec helluin (qui organisent des stages).

    Mais nous les jardiniers ce qui nous faudrait c’est un exposé raisonné de ces méthodes avec des procédures à suivre étape par étape

    En plus, nous sommes dans les villages, avec les agriculteurs, et ensemble nous contrôlons les territoires, les mairies : ce qu’ils nous ont fait détruire dans les années 60 (les haies) nous pourrions les recréer

    On pourrait tout remettre à l’endroit.

    Mais, nous sommes de tradition romano-germanique : il nous faut des plans, des méthodes, des procédures.

    Décupler la production maraichère sur 1000 m2, bien sûr, ça nous interesse !

    Rendre plus que ce qu’on a reçu, encore plus.

    Donc, on associe les variétés, on couvre le sol , on reboise (en associant les variétés et en couvrant le sol) , d’accord : mais après ?

    Si les éditions de E&R pouvaient mettre cela sur pied : un grand merci !

     

    • Entre les conférences et vidéos explicatives sur internet et une abondante bibliographie sur le sujet tout ce dont on a besoin existe déjà, il suffit de faire ses recherches. Le mieux reste encore d’aller visiter les gens qui pratiquent ce type d’agriculture et qui partagent de bon gré leur expérience gratuitement.
      C’est vrai que ce type d’agriculture semble a priori plus complexe et on est perdu quand on débute...mais la plus grosse difficulté c’est le changement de paradigme ! Il est difficile de se débarrasser de ces vieilles habitudes et croyances ! Par exemple ne plus voir les ravageurs comme des nuisibles mais comme des alliés, des bio-indicateurs de l’état de santé de son sol et de ses plantes...et ne plus essayer de s’en débarrasser directement en les détruisant mais en agissant sur d’autres paramètres...est une technique très difficile à adopter au début...


    • à voir abs : "Adieu Paysans" 50min 2014 :
      http://rutube.ru/video/33362aba29c7...
      L’histoire de l’agriculture française depuis 1948. Toutes les pertes de savoirs, de vivres, de repères, liés à la politique d’apres guerre, les banques-investissements-crédits nouveaux, les conflits sociaux intergénérationnels, la fin des petites parcelles avec regroupement des terres, l’histoire du verre de lait voulu par Pierre Mendès-France en 1954 pour contrer la surproduction (du manque de lait à la surpro..).
      parcontre je ne suis pas favorable aux personnes qui vendent leurs savoirs à des agriculteurs dans le besoin (voir en danger, physiquement par intoxication ou financièrement). Cela concerne tout le monde, c’est notre santé et celle de la terre, ceux qui produisent et ceux qui consomment, puis les générations futures. Le web est là pour avoir des infos gratuits (entre autre). Chercher par exemple sur google : "tomates sans eau" ou "Pascal Poot". Permaculture. Paillage. Association des plantes en agriculture comme : Maïs+Haricots+Courge..


  • Cela me fait un énorme plaisir de voir les Bourguignon sur E&R !
    Je suis ce couple depuis longtemps, ils font partis des pionniers du changement.
    Respects à Claude et Lydia.


  • Pour moi, tout est dit dans ce reportage. A la question, posée à l’agriculteur : êtes-vous aidé pour votre conversion à l’agro-écologie, la réponse est : non, je reçois pas un centime.

    Tout le reste c’est du vent. Le Foll c’est comme Hollande : "Mon ennemi, c’est la finance". C’est la gôche, dans toute sa splendeur. Des effets d’annonce, et puis rien...

    Désolé, mais quand on suit le dossier, on voit bien que, sous le Foll, rien n’a été fait de concret pour les aides au Bio ou à l’agroécologie. Le big boss reste Xavier Beulin et les grands "trusts" : ’touchez-pas au grisbi.

    L’empoisonnement des sols continue, de jour en jour, et les folies du productivisme ne cessent de s’accélérer. La transition de cette agriculture de merde à une vraie agriculture, sur tout le territoire, je doute que j’en verrai le début du commencement de mon vivant...


  • c’est presque une consécration. çà fait des années que la réinfosphère suit le couple bourguignon.
    bravo à eux
    et à tous les dissidents qui les ont fait connaitre.
    ne lachons rien.
    microbio agriculture agro sylvo pastoral perma semence ancienne

     

  • Bec eloin ! OU la philosophie de la vie ! Ca contrate beaucoup trop violemment avec l’ideologie de mort dans laquelle notre societe malade evolue depuis trop longtemps. Il y a toute une chiee de banquiers qui vont vouloir venir bruler ce petit coin de paradis, comme le laboratoire de Tesla a l’epoque...
    Enfin merci A France Televisions (je pensais pas ecrire ca un jour, ou alors de maniere sarcastique) pour commencer a se reveiller et mediatiser des personnes qui valent vraiment qu’on parle d’elles : les Bourguignon que je suis depuis quelques annees deja et grace a ER !
    Ce qui m’a toujours interesse dans leurs conferences, c’est la mise en parallele du fonctionnement des sols et celui de l’etre humain, pour nous faire prendre conscience que nous sommes un tout qui depend l’un de l’autre.
    Les sols sont actuellement gaves de produits qui les rendent steriles en profondeur, mais surnutritionnes en surface afin que le legume s’y developpe plus vite mais de maniere plus precaire. Ce qui est surprenant, c’est de constater que l’homme occidental est soumis a la meme degenerescence : on le gave de produits malsains qui satisfont son developpement a court terme, mais qui sur la longueur le rendent de plus en plus fragile et dependant des produits chimiques qui le nourrissent.
    Ainsi l’homme, tout comme le legume, ne fait plus d’effort pour se construire physiquement ou biologiquement, et se retrouve a la merci de n’importe quelle intemperie, car son patrimoine genetique appauvri ne lui apporte pas la robustesse necessaire pour lutter seul contre le milieu contraignant dans lequel il evolue.
    Et le plus grave, c’est qu’il s’agit d’un cercle vicieux, car plus il se complet dans cet environnement tiede, moins il prend conscience de sa propre degenerescence et de celle de son milieu, et aggrave sa situation en voulant rendre le reste tout aussi insipide, provoquant ainsi une contagion destructrice.
    Pour terminer, je me plais a penser que tous les intervenants lucides de ce reportage sont de fervents admirateurs du discours de Soral et des valeurs qu’il defend, y compris Le Foll ! Oui, j’essaie de garder un peu de naivete parce que c’est beau de rever un peu !


  • Comique quand il se retrousse les manches (Vous allez voir ce que vous allez voir).

    Quand est-ce que les semences NATURELLES seront intégrées dans le catalogue des semences "autorisées" (LOL).

    A quand l’adrogation de l’interdiction des paysans de re-semer leurs graines ? (ce que faisaient nos ailleux).

    Que vont vendre les lobbies ? Des champignons déjà présents, des lombrics 2.0 ?

    Bref, que de la com’ pour l’instant.


  • J’ai débuté la permaculture il y a un an sur ma minuscule parcelle coincée entre deux vignes chimiques . Des buttes à la Philippe Forrer , des carrés très mulchés . Sur mon sol pauvre et filtrant je balance des feuilles mortes ,de la tonte de pelouse, de la taille de haie et mes épluchures . Le sol commence à se reconstituer lentement .


  • Rien de plus gratifiant que de voir son sol, que l’on a observé, exposé plus ou moins à la lumière, amendé naturellement, enrichi en engrais verts adaptés, mulché, produire un humus noir si fertile et nous offrir ses fruits. Si ce n’est pas de l’amour c’est quoi ?
    PS : attention aux pseudo-permaculteurs qui offrent leurs services gratuitement ou non. C’est ainsi que l’un d’eux m’a conseillé de « laisser faire la nature » et planter mes semences de légumes directement sous la mousse de mon sol à l’époque trop acide et planté de résineux. Quels charlatans, obnubilés par le laisser-faire qu’ils croient être de la permaculture. C’est idiot ! Qu’est ce qui va pousser dans un sol trop acide si ce n’est des myrtilles, des canneberges, ou des micros légumes ?? N’écoutant que moi j’ai abattu les résineux, retiré les aiguilles de pin, scarifié, dispersé un peu de chaux vive (utilisable en bio), sorti la grelinette puis utilisé serradelle et lupin jaune, de bon engrais verts adaptés aux sols acides, enfoui puis créé de petites buttes. La terre m’a remerciée avec de beaux légumes. Donc attention à l’interprétation douteuse de certains neo-bobos.


  • #1388431

    RÉCUPÉRATION PS  !!!!!!! à partir de 1m 24s

    Les destructeurs qui se présentent comme des réparateurs !

    Cette vidéo est un bon sujet d’étude,
    et je ne parle pas du sujet déclaré de la video (qui est de première importance),
    je parle de la construction de cette video qui est un bel exemple de propagande par récuparation d’un sujet qui en vérité est a l’opposé des préoccupations, actions et buts des auteurs et de certains intervenants de la video, dont Stéphane Le Foll qui apparait à 1m 24s.

     

  • A 25 min 39, y a pas une amende à 68€ pour Le Foll ?
    Flagrant délit en plus..


  • Comme on sent trop le malaise au "Con-seil" (a partir de 23’’23). Après avoir niqué la terre, ils vont nous vendre l’humus...HOMO SA PINCE !


  • Décidément, E&R est le site le plus intelligent que je connaisse.
    Autant de bon sens ne peut qu’attirer les foudres de la vermine qui nous gouverne.

     

  • Commentaires suivants