Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

Ce n’est qu’un début, le combat contre la propagande continue !

Il était le symbole de la propagande télévisuelle. Les stars de la politique, de la culture, des médias, s’y bousculaient car c’était le coeur de la Lumière, là où la parole devenait sacrée. C’était le lieu du Pouvoir médiatico-politique. Aujourd’hui ce n’est plus rien, comme ces villes champignons du Klondike. On y piochait de l’or par kilos, maintenant il ne reste plus rien, que des graviers et des gravats.

 

Ce destin devrait faire réfléchir les autres symboles de la propagande, Le Monde, Libération, les têtes pensantes de l’UMPS, les sondeurs, les représentants des lobbies, les stars de la « com », les têtes à claques de la gauche caviar, les intellos alignés et les juges. Parfois, l’Histoire va très vite. Début 2016, un certain Donald J. Trump, milliardaire excentrique de son état, constructeur de gratte-ciels, est crédité de 0% des intentions de vote. C’est un gag. Un an plus tard, le 20 janvier 2017, il est le président de la première puissance mondiale.

Le Grand Journal aura tenu 9 ans, de 2004 à 2013 (après c’était de la resucée). À l’échelle de la télé, c’est rien : les grandes émissions, bâties sur du solide, peuvent durer 20 ans. C’est dans la durée qu’on juge la qualité. L’expérience prouve que la durée de vie d’une émission de « talk » est fonction décroissante de sa teneur en propagande. En gros, plus on ment, moins ça dure. Les ficelles finissent par se voir. Et les ficelles sont toujours les mêmes : féminisme, LGBTisme, sionisme, trotskisme, américanisme, antiracisme. Les cordages cachés parce qu’impopulaires.

 

 

Aujourd’hui, le cas Fillon sert de révélateur au Système. Ce grand bourgeois de droite vient de découvrir la déchiqueteuse sociale. Sauf qu’il n’est pas taillé, comme les vrais parias, endurcis par les coups, pour résister au feu nourri. On verra s’il passe l’épreuve du feu qui forge les hommes. On verra s’il mérite d’être président. Un vrai président doit être plus fort que les forces oligarchiques que l’on voit à l’œuvre. Poutine l’a fait en Russie, Trump a commencé le boulot aux USA. Se soumettre est évidemment plus facile, comme l’a fait Hollande, qui ne vaut pas le dernier des voleurs de scooters.

Il faut savoir accepter les combats durs, les combats « seul contre tous », ce sont les seuls qui vaillent. Sans cela, pas de Destin.

Seul contre tous pourrait être le titre du reportage de l’ancienne équipe du Petit Journal de Yann Barthès, qui a quitté le groupe Canal+ pour le groupe TF1, finalement plus pérenne. Les journalistes-suiveurs de Yann Barthès s’en donnent à cœur joie, pendant cette campagne présidentielle oligarchique. Ils ont pisté François Fillon au sortir de son TGV...

 

 

On n’est plus dans l’information, on est dans le harcèlement. Ce que pratique allègrement le Canard enchaîné avec Marine Le Pen et François Fillon. Pour donner le change, l’hebdo satirique avait publié une pleine page, début juin 2016, sur une petite magouille fiscale du candidat Macron. Il s’agissait de démontrer qu’il n’avait pas tout déclaré du patrimoine de sa femme, soit 200 000 euros, ce qui lui avait valu de payer 10 000 euros d’impôts supplémentaires, le faisant basculer dans l’ISF. Une paille, pour le multimillionaire enrichi dans les fusions-acquisitions chez Rohtschild. Un moyen de faire jouer le pluralisme de l’investigation, alors que le Canard tire à boulets rouges sur les deux candidats qui déplaisent au Système. Voici le circuit probable du dossier « Fillon », celui de Marine Le Pen ayant suivi le même chemin :

1) Thomas Cazenave (ENA, Promotion République, ex-Directeur de Cabinet d’Emmanuel Macron, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Élysée, en remplacement de Boris Vallaud, mari de Najat Vallaud-Belkacem) aurait remis les documents – provenant du du ministère des Finances – à François Hollande.

2) Hollande aurait transmis ce « dossier » à Gaspard Gantzer (conseiller de Hollande chargé des relations avec la presse) en lui disant simplement « Faites en bon usage ».

3) Gantzer serait très proche d’Emmanuel Macron (même Promotion à l’ENA – Promotion Senghor) et lui devrait son poste à l’Élysée. Il serait également un proche de DSK.

4) Le mardi 9 Janvier, Gaspard Gantzer aurait rencontré Michel Gaillard, directeur de la rédaction du Canard enchaîné (et qui serait ami de longue date de François Hollande) pour lui remettre les éléments.

 

JPEG - 82.7 ko
Éliane Houlette, la magistrate qui tient le destin de Fillon entre ses innocentes mains

 

Éliane Houlette, Procureur du Parquet national financier et qui serait sympathisante socialiste notoire, se serait saisie immédiatement du « dossier ». Ariane Amson, ex-magistrate au Parquet national financier est depuis juin 2016 conseillère « Justice » du président de la République, grâce encore à Jean-Pierre Jouyet, au croisement de tous les réseaux. Elle est en outre la compagne de Pierre Heilbronn, membre du cabinet de Michel Sapin et proche de Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Élysée.
Dernière chose : entre Jouyet et Fillon, une haine féroce s’est installée depuis qu’en juin 2014, à l’occasion d’un déjeuner, Jouyet a balancé à davet & Lhomme – tiens, tiens – que Fillon lui avait demandé de faire accélérer les procédures judiciaires en cours contre Nicolas Sarkozy. Les propos avaient été consignés dans le livre des deux journalistes de l’Élysée, pardon, du Monde, et Fillon a attaqué Jouyet en diffamation...

La trahison est dans l’ADN de la droite bourgeoise française,
lire sur Kontre Kulture :

La lepénisation de François Fillon, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1677616

    Pourvu que le prochain soit le propagandiste du samedi soir...mais si vous connaissez....celui qui à une mauvaise haleine de pissotière...


  • #1677621

    la ((( communauté ))) qui soutient Macron fera tout pour éliminer mme Le Pen de la course à la présidentielle après avoir démoli Fillon.


  • #1677626

    Fillon sera donc jugé sous la "Houlette" d’une magistrate gauchiste......
    Quant au canard enchaîné, ce journal faussement subversif, souhaitons lui une fin rapide.


  • #1677645

    " je ne connais rien de plus ridicule qu un homme jugeant un autre homme"...Voltaire.

     

    • #1677874
      le 04/03/2017 par Le malicieux
      Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

      De tous ces " grands esprits" dont on nous assure qu’ils furent grands, Voltaire est sans contredit le plus minable.

      les "quelques arpents de neige" l’envoie chi** cordialement ...


    • #1677988

      Et une pour femme ?


    • #1678030
      le 05/03/2017 par coyoterevolte
      Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

      « je ne connais rien de plus ridicule qu un homme jugeant un autre homme »
      Si juger, c’est avoir un avis sur quelqu’un, le condamner en fonction de cet avis et exécuter la sanction. Effectivement, c’est de l’arbitraire pur fondé sur de fausses certitudes.
      Mais avoir un avis sur chacun et en tenir compte est vital. La différence entre les deux jugements réside dans la sanction : quand on juge ou jauge ou apprécie au quotidien les gens et leurs comportements, on n’applique aucune sanction irréversible comme la prison, la peine de mort ou les coups. On se contente de mesures défensives de sécurité (ou de se payer une bière en cas d’atomes crochus)..
      Au final : jugez, jugez, entrainez vous à juger mais n’appliquez aucune sanction sur autrui tant que vous n’êtes pas sûr de votre jugement et puisque vous jugez en permanence, jugez la pertinence de vos jugements passés avant d’appliquer une sanction. Normalement le jugement sur nos jugements nous conduise à l’humilité, à reconnaître que notre jugement est faillible et, au bout du compte, cela amène à l’idée de tribunal impartial.
      C’est ce que j’ai compris du message du Christ quand il dit : ne juge point les autres si tu ne veux pas être jugé. Selon moi, il met en garde contre les fausses certitudes et les sanctions irréversibles et injustes qui en découlent. Jésus ne remet pas en cause l’appréciation animale d’autrui, comportement vital.


  • #1677646

    L’essentiel pour les petits voyous du Grand Journal c’est qu’ils aient pu se gaver de fric de 2004 à 2013, le reste, l’Idéologie, la France, les Français, ces racailles sionistes n’en ont rien à f...


  • #1677666

    Compte tenu de l’importance " capitale et déterminante " de la prochaine élection présidentielle ,je pense que le FN doit déclarer, dire et marteler sans cesse aux Françaises et aux Français le message suivant :
    - Patriotes, vous ne devez pas envisagez et considérer que les 23 avril et 7 mai vous participez à un vote , disons habituel, traditionnel , celui qui consisterait comme ceux du passé que vous avez toujours connu , à élire le président ou la présidente de la république.
    En réalité ,les 23 avril et 7 mai vous devez vous pénétrer de l’idée que vous participez, à "un référendum " et de la première importance .
    Référendum qui répond aux questions suivantes :
    - voulez-vous continuer à vivre selon vos coutumes et traditions ,ou sous le régime de la charia ?
    - Voulez-vous continuer à vivre dignement de votre travail ou "sous perfusion du revenu universel " ou en cumulant 2 ou 3 petits boulots pour survivre ?
    - désirez-vous pour vos enfants une bonne éducation et un bagage pour affronter le monde du travail ou "une sous-culture " mise en œuvre intentionnellement par qui vous savez ?
    -Voulez-vous vivre au grand jour en toute sécurité ou en rasant les murs ?
    -voulez-vous continuer à vivre sur la terre de vos ancêtres ou être chassé en raison d’une immigration-invasion extra-européenne ?

    résumé : voulez-vous être respectés , libres et financièrement suffisants afin de pouvoir vivre dignement ou asservis par la haute finance mondialisée sous le joug de la charia ?

    Voila en réalité ce qui se joue les 23 avril et 7 mai.

    C’est aussi simple et TERRIFIANT que cela.

    Conclusion : les votes des 23 avril et du 7 mai ,ne sont en aucune façon et aucune manière un vote à l’élection présidentielle ,mais bien au contraire

    UN CHOIX DE CIVILISATION

     

    • #1677810
      le 04/03/2017 par H. K. Daghlian
      Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

      Autant je comprends parfaitement vos inquiétudes, autant, je ne vois vraiment pas ce que la charia vient faire la dedans, vous auriez mis sionisme ou islam wahhabite (qui reviennent strictement au même, l’un étant sournois et vicieux, l’autre étant d’une grossière vulgarité, limite caricaturale). Vous faites le chemin à moitié, désignez les vrais coupables et montrez les vraies menaces.
      La charia à autant de chance de s’appliquer à l’afghane en France qu’en Sibérie, sauf si le peuple français est devenu amorphe, apathique et indifférent au point de non retours, et là, ce sera "open bar" pour tout le monde et même là les musulmans seront - encore - dans le wagon du fond. Permettez moi d’avoir des réserves à ce sujet.
      Je vois dans votre discours les relents de la propagande actuelle qui vise justement à tourner les projecteurs autre part que sur les zones d’intérêt.


    • #1678341
      le 05/03/2017 par Mort de rire
      Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

      C’est exactement cela, les prochaines élections seront un référendum pour ou contre la France.


  • #1677677

    Le grand journal a toujours été pour moi l’utilisation de la dérision et du biais de conformisme comme armes de propagande massive.
    Il y a dix ans, j’avais beaucoup de mal à faire comprendre cela à des fans de l’émission. Ça a mis un peu de temps...
    L’avantage d’une chaîne privée, c’est que l’absence de spectateurs conduit à la suppression de l’émission. Ce n’est pas le cas pour toutes celles payées avec nos impôts.


  • #1677678

    Le fait que François Fillon soit lâché par son équipe prouve qu’il était mal entouré.
    La politique en France donne envie de vomir. Et cela est révélateur du manque de loyauté de nos élites. A.S. a encore raison.

     

    • #1677699

      C’est vrai qu’il a sans doute eu tort de faire la part belle à certains de ses "amis" politiques. Aujourd’hui, il relance sa campagne avec la société civile qui l’a aidé à bâtir son programme, ce qu’il n’aurait jamais dû cesser de faire.
      A droite comme à gauche, c’est sans doute la logique exclusive des partis qui vole en éclats


    • #1677702
      le 04/03/2017 par Themistocles
      Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

      Bien vu Micheline.

      D’ailleurs, je vais aller au Trocadéro demain, mais pas pour soutenir Fillon, pour RESISTER au système.


  • #1677743

    J’ai acheté du cidre pour fêter ça ! (pas assez de pognon pour le champagne, crise oblige)


  • #1678056
    le 05/03/2017 par horizons.lumineux
    Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

    L’Archipel du Goulag version française


  • #1678345
    le 05/03/2017 par Mort de rire
    Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

    Une émission de propagande en moins, que ça fait du bien de savoir que ces tapins finiront à Pôle Emploi...
    Maintenant il faut continuer le travail.


  • #1678384

    Fillon tu vas l’avoir dans le fion.....arrête les frais.... La France est en état de faillite... Comme tu disais si bien.... Or......


  • #1678668
    le 06/03/2017 par la peau des fesses
    Sortez vos mouchoirs : Le Grand Journal est mort

    Quand le matin vous vous levez à pas d’heure pour aller bosser et que sur le chemin quelqu’un vous tends de la presse subventionnée ; prenez le journal, jetez le à terre et dite haut et fort "Propagande !"

    La propagande ça suffit !


Commentaires suivants