Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Sortir de la société bourgeoise ? – Conférence de Pierre de Brague et Maurice Gendre à Paris

L’équipe d’E&R Île-de-France recevra Pierre de Brague et Maurice Gendre le samedi 28 mai 2016 à 15h au Théâtre de la Main d’Or à Paris pour une conférence sur la société bourgeoise.

 

Réservations : idf-evenements@e-r.fr

Entrée : 5 euros.

Adresse du théâtre :
Théâtre de la Main d’Or
15 passage de la Main d’Or
75011 Paris

 

La bande-annonce de l’événement :

 

Pierre de Brague et Maurice Gendre, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vos affiches sont toujours de belle facture. Bravo et merci !


  • Merci E&R Paris ! Enfin une conf’ par chez nous - c’est pas si souvent - et j’espère que ce sera un franc succès, afin de motiver les troupes à en organiser plus souvent...


  • Individuellement on ne peut pas échapper à la société bourgeoise, pour vraiment sortir de cette dernière il faudrait un mouvement collectif majeur capable de renverser ce système, par contre on peut tenter au sein de cette dernière d’accéder à plus d’autonomie intellectuelle et matérielle pendant qu’il en est encore temps. Quand suffisamment de monde sera dans cette démarche d’émancipation les choses pourront alors basculées...

     

    • Il me semble modestement que cela s’appelle le révolution prolétarienne prôné par marx.
      Effectivement peut être qu’un spectre hante l’Europe le spectre ...


    • En effet dans une société d’esclaves du tertiaire, du service, de conseils sans engagement, sans praxis,... je ne vois pas beaucoup de conscience de classe : ces maltraités pourtant aidés (sur le départ à la fin de la semaine, remobilisé moralement et assisté juridiquement jusqu’à la fourniture d’un avocat en droit du travail pour éviter la signature d’une rupture conventionnelle sous pression, au total une transaction de 5 mois au lieu de rien pour moins de 2 ans d’ancienneté), ne font aucun geste d’entraide le moment venu pour l’autre « Je veux oublier et ne plus en parler… », pauvre chou, bien pratique, cette lâcheté, l’appât du gain sans effort, gavés au tittytainment, un manque total de combativité dans le rapport de force, je ne vois aucune affaire de sioniste, de franc-mac derrière tout ça, juste de la peur, de nature humaine, ils ont peur de tout et resteront des édentés.
      Nicolas Machiavel - « Quand il s’agit d’offenser un homme, il faut le faire de telle manière qu’on ne puisse redouter sa vengeance. » et c’est très facile avec les sans-dents qui appellent à ça, c’est trop bien de se vautrer dans la facilité, à 30 ans, ils baissent bien la tête et le froc.


  • L’action de Clisthène pour l’égalité des droits du peuple devant la loi, serait-elle de nouveau d’actualité face à la bourgeoisie contemporaine ?

    « L’isonomie (en grec ancien ἰσονομία, « règle d’égalité ») est l’égalité citoyenne ou politique apparue lors de la marche d’Athènes vers la démocratie. Elle est au cœur de ce régime politique à venir. On l’interprète aujourd’hui souvent1 comme égalité de droit ou égalité devant la loi. Dans un sens philosophique l’ἰσονομίαest un concept appartenant à la philosophie épicurienne et remontant peut-être à Démocrite ; il définit, dans la théorie atomistique, un caractère des processus atomiques.
    L’isonomie politique est l’œuvre essentielle de Clisthène qui la met en place par les réformes en 508 et 507 av. J.-C. Ces réformes consistent principalement à créer de nouvelles circonscriptions populaires et une assemblée, la boulè, dotée de pouvoirs qui d’abord contrebalancent, puis surmontent et remplacent, ceux des aristocrates. »
    Source Wikipédia :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Isonomie