Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Stage Prenons le Maquis – Permaculture, un tour d’horizon

Les 15, 16 et 17 juillet 2016 dans le Morvan

Prenons le maquis vous propose un stage de trois jours dans le Morvan, pour découvrir la permaculture dans sa globalité (de la prise de décision à l’installation). Une base solide de savoirs théoriques et de connaissances techniques sera transmise à travers des exercices pratiques.

 

Programme :

- législation, installation ;
- études des différentes constructions et énergie ;
- analyse et fertilité des sols ;
- morphologie et physionomie végétale et partenariat ;
- diversité fruitière rustique et résistante au froid et légumes vivaces ;
- greffage ;
- élevage ;
- fournisseurs.

 

Coût du stage : 250 euros les 3 jours de formations.

Ce prix comprend la formation, les repas (cuisine en autogestion, nous fournissons tout ce qu’il faut pour cuisiner), et un accès au camping.

 

Hébergement : l’accès au camping est compris dans le prix de la formation. Nous proposons des lits en dortoir à 15 euros la nuitée.

Les places étant limitées, il est impératif de réserver un lit lors de l’inscription à l’adresse : organisation@prenonslemaquis.fr.

Merci d’apporter votre sac de couchage et votre taie d’oreiller.

(Location draps et couverture : 5 euros).

 

Les principes de la permaculture en montagne :

 

S’inscrire au stage « Permaculture, un tour d’horizon »
des 15, 16 et 17 juillet 2016 sur le site de Prenons le maquis :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est marrant parce que la maman de Nicolas est mon osthéo, une femme remarquable. Et maintenant le voilà proposant des stages permaculture avec ER, la boucle est bouclée !

     

  • C’est très marrant parce qu’avant Nicolas, j’habitais là avec mes parents pendant 10 ans, à Champéroux, La Grande-Verrière ! Et c’est à la mère de Nicolas et son frère que mon père a vendu... leur mère leur a fait un bien beau cadeau d’ailleurs car ce lieu est merveilleux, c’est toute mon enfance en pleine nature. Et aujourd’hui sur ER ! Génial !


  • Oui, très marrant car je connais la mère de Nico, les anciens propriétaires de Champéroux et Pierre qui a posté ce commentaire et Nicolas et sa compagne sont des amis ! amitié aux Morvandiaux, un des maquis les plus actif de France


  • Je suis justement en train de lire le livre de Nicolas,grâce auquel j’apprends vraiment énormément de choses..Bravo à lui


  • #1500498

    M. Fabre est en paix intérieurement, ça se voit !
    Le climat de la montagne m’attire beaucoup à titre personnelle.

    J’avoue que l’introduction de son livre beau livre chez KK a eu tendance à me refroidir, mais son expérience est tellement enrichissante qu’il serait terrible de passer à côté !
    Grâce à lui et tant d’autres, je débute à mon rythme (taillage de bois, compost, petit potager qui se prépare, etc.).

    Salutaire !


  • Si t’as un pas grand terrain comme le gars, tu entasses toutes tes tontes, tes tailles, tes élagages sans chercher... ça va se tasser sous son propre poids (pas besoin d’arroser).
    Ensuite tu prends au pied - après le temps - avec une bêche et une brouette pour mettre sur les endroits que tu veux nourrir.
    Le trou (sillon que tu as fait le long du pied du tas) va être comblé, et tu peux recommencer.


  • Le stage m’intéresserait bien mais même en s’inscrivant sur le site Prenons-le-maquis je ne trouve pas de numéros de contact pour la prise de renseignements. Ici par exemple, pas d’indication précise sur la localité, c’est gênant...