Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

Hollande traité de "fumier" au Salon de l’Agriculture

Pendant que les Français ont les yeux rivés sur la « souffrance » des migrants, les agriculteurs étranglés par les dettes se suicident, sans faire de bruit. Nous sommes ici dans le Morbihan, et Francis Le Ferrand était éleveur laitier. À la fin, il ne pouvait même plus se payer un salaire. Sa femme et son fils témoignent.

 

Depuis la disparition de la PAC, la politique agricole commune, les prix ne sont plus garantis, et ils peuvent atteindre des planchers mortels pour les élevages et les éleveurs.

 


Agriculture : la profession de plus en plus touchée par les suicides

 

Salon de l’agriculture : hué, Hollande accueilli au son de « démission »

Dès le début de sa visite, le président s’est engagé à « tout faire » pour aider les agriculteurs . Mais cela n’a pas suffit à les calmer.

C’est par des sifflets que François Hollande a été accueilli ce samedi au Salon de l’agriculture. Des agriculteurs, revêtus pour certains de t-shirts noirs marqués « Je suis éleveur je meurs », ont également scandé « Démission ». « C’est l’état d’urgence pour l’élevage ! », lance l’un d’eux. « Bon à rien », « on n’est pas des migrants », « connard », « fumier » et autres insultes ont fusé tandis que le président progressait au milieu d’une haie hostile d’éleveurs. « Il s’en fout complètement de nous », clame un autre. « Ça fait un an qu’on mène des actions en France, personne ne nous écoute », renchérit un troisième.

 

L’accueil "chaleureux" des agriculteurs au Président Hollande :

 

 

Le président, accompagné du ministre du l’Agriculture Stéphane Le Foll, n’a pas interrompu pour autant sa visite. « La colère, je l’entends, je la comprends », a expliqué le président à un agriculteur. Le président s’est engagé à « tout faire » pour aider les agriculteurs en difficulté. « Si je suis là aujourd’hui c’est pour montrer qu il y a une solidarité nationale », et « on va tout faire » pour aider l’agriculture, car « en défendant l’agriculture je défends toute la nation », a déclaré le président, accueilli à son arrivée à 6 h 46 par le président de la FNSEA Xavier Beulin, entouré de membres du syndicat drapeaux à la main.

Il a rappelé les mesures gouvernementales pour aider les éleveurs en difficulté et redemandé aux groupes de distribution, dont les négociations tarifaires annuelles avec leurs fournisseurs s’achèvent dans deux jours, de « faire un effort de solidarité ». Avec l’effondrement généralisé des cours agricoles qui frappe en particulier les éleveurs, plus de 40 000 exploitations sont en situation d’extrême urgence, selon Stéphane Le Foll. Plus de 60 000 (sur 490 000) ont réclamé de l’aide alors qu’un éleveur de porcs, en Bretagne, perd jusqu’à 6 000 euros par semaine.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

 

10 heures du matin, tweet de dernière minute :

 

Le stand du ministère démonté par des paysans en colère au #SalonDeLagriculture ! Les CRS chargent ! C’est l’anarchie !

 

 

Le tweet qui résume la situation des familles d’agriculteurs :

 

Les raisons d’une crise agricole violente, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

135 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1406711
    le 27/02/2016 par Hichem de nice
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    C’est monstrueux, quand pendant ce temps le dîner du crif a 900 € et les subventions a tsahal sont déductibles des impôts, nos agriculteurs crèvent de faim et vont jusqu’au suicide bravo la France pour cette soumission !!!


  • #1406719

    Soyons clair... Le monde paysan, n’est pas franc-maçon, n’est pas sioniste... ceci suffit à résumer le massacre de la Souche Française... le "souchien français" Askolovitch, bafouille ses phrases comme un élève de CM1 qui espère cacher ses erreurs sous des gribouillis imitant les ratures...

    Hollande est lamentable, menteur, cynique comme toute sa cour anti-française faisant un pas de plus vers la dépendance alimentaire totale ... Ces gens ne méritent rien sinon un raccourcissement... de leur mandat !

    Vive nos paysans car sans eux nous seront encore plus des esclaves de l’axe américano-sioniste...

     

    • #1407020

      Te réjouis pas tro vite ! Bientôt, il n’y en aura plus du tout !


    • #1407470

      L’objectif de cette misère paysanne organisé est avant tout pour les banquiers de leurs spolier leurs terres. Cette situation des paysans est la même que celle qui avait cours en Angleterre et en France au 16e siècle qui engendra un nouveau mot : « prolétaires » désignant des gens qui n’avaient ni capital ni moyens de production.
      L’aristocratie moderne utilise le même scénario de paupérisation pour contrôler les populations.
      En résumé les Rothschild sont juste en train de récupérer les terres.


  • #1406722

    Historiquement les agriculteurs sont avec les retraités le groupe social le plus réfractaire au vote FN.
    Je ne chialerai pas devant cette vidéo.
    “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”
    Il a fallu qu’on en arrive là, mais à cause de qui ? Le paysan d’autrefois avait la foi et ne faisait rien sans penser à son créateur.
    Ils ont accepté des conditions de plus en plus inhumaine.
    Avant de se demander qui les a rendu esclaves, il faut se demander de qui ils ont refusé d’être les serviteurs.

     

    • #1406762

      J’aime pas une video où un journaliste couvre complètement la vérité des faits (images et sons).
      Concernant "l’accueil du Président au Salon", la vidéo ci-après est brute et sans bruits journalistiques : https://www.youtube.com/watch?v=lG3...

      Merci pour cet article.


    • #1406771

      Voilà un commentaire plein de sens, mon frère !
      Néanmoins, il faut prier Dieu de les pardonner, car ils ne savent pas ce qu’ils font.
      Quand à nous, nous pouvons constater, mais non point juger, car Dieu est seul juge.
      Que celui d’entre nous qui n’a jamais pêché leur jette la première pierre.


    • #1406927

      Tout à fait. J’ajouterai que la pornographie émotionnelle est tout aussi salissante pour le "camp du bien", et que je répugne tout autant à y entrer.


    • #1407024

      Commentaire typique d’un manque de culture de ce milieu. Informes toi un peu sur le monde paysan et la manière dont le plan Marshall à IMPOSE ce modèle au paysans de l’après guerre. Les agriculteurs d’aujourd’hui sont devant une grande remise en question, elle est difficile et coûte cher. Il y a des épouvantails LES DEBOUCHES, LA RUINE, LE MEPRIS (ce dont tu fais preuve).

      Contrairement à certains glandeurs qui aiment chouiner pour plus de confort ou de subsides, l’agriculteur sais ce qu’en baver veux dire.
      Je ne parle pas là du gestionnaire de grosse exploitation, ce nouveau patron agricole travesti à la morale économico-financière. Je parle là du petit patron qui, à chaque nouvelle réforme EU, se voit imposer de nouvelles réglementations et de nouvelles injonctions de la part du gouvernement. Il est systématiquement mis en danger financier et se retrouve contraint à se soumettre aux conditions usuraires des banquiers (qui deviennent d’ailleurs les propriétaires de la majorité des exploitations agricoles françaises).

      Je ne fait pas là d’angélisme agricole, parmi eux certains ont été des requins qui ont bouffé leur voisins. Il en existe toujours qui s’en sortent bien (il n’est pas rare de voir un ancien patron agricole devenir patron d’agence bancaire, ou tête d’affiche UMPS). C’est comme partout, comme dans toute classe sociale, et comme dans toute classe professionnelle il y a des BONS et il y a des CONS, les bons se raréfiant au fur et à mesure du niveau social.

      Le problème est bien plus subtil que la binarité pratique de ton court raisonnement.


    • #1407190

      @hugolin
      Ce que tu dis est vrai. Les gouvernements successifs au service de la banque ont obligé les paysans à avoir des exploitations de plus en plus importantes pour résister à la pression mondialiste. Ils ont été amenés à se bouffer entre eux comme des bébés requins dans le ventre de leur mère.

      Lorsque la taille de l’exploitation est devenue critique, c’est à dire suffisante pour la faire entrer dans la zone des prédateurs de la finance, type holding, multinationale, elle est alors convoitée et rachetée pour en faire des fermes américaines que l’on connait aujourd’hui.

      Les politicards ont été formatés par les universités des US pour jouer les créateurs de contraintes, les faiseurs de paperasses et d’autorisations diverses et variées, les fournisseurs de pognon à pas cher comme la PAC menant tout droit au surendettement.

      Sans qu’on s’en aperçoive, notre territoire part dans l’escarcelle de richissimes étrangers et tout comme dans pas mal de pays d’Afrique, on va se retrouver expulsés de nos terres ancestrale. La SAFER donnant évidemment un gros coup de main en empêchant le petit particulier de s’acheter un bout de terrain pour garantir l’avenir de ses enfants.


  • #1406725

    Et bien moi,la colère,je ne fais pas que l’entendre et la comprendre:je la partage !
    Lamentable de voir l’agonie d’un autre pan de l’économie française alors que ce ne sont pas les terres qui manquent pour produire en abondance et du bon.
    La preuve:la reprise -de poids- est bien là !
    Pire:des hommes qui meurent d’aimer leur métier car croulant sous les justificatifs interminables et surtout-ô miracle des rapaces !- de la dette.
    Jamais je n’aurais cru voir un jour dans la réalité l’expression "se tuer à la tâche"
    Une pensée pour l’épouse et le fils ainsi que le reste de la famille
    Salutations

     

    • #1406827

      Vous dites que vous n’auriez jamais pensé voir un tel désastre, faut juste se rappeler en quoi tient la politique européenne agricole, une calamité et un piège(le crédit) pour nos paysans à ne pas confondre avec les grands céréaliers qui ne se sont jamais aussi bien portés.
      Nos paysans me rappellent un peu l’époque de la transformation du commerce quand les grandes surfaces ont laminé les petits commerçants, ces mêmes grandes surfaces continuent leur pression envers nos paysans, hallucinant !


  • #1406732

    La Bretagne est une zone particulièrement touchée. Mais la Bretagne est une des régions qui vote le plus PS. Alors qu’en penser ?

     

    • #1406753

      C’est vrai, mais ce sont les villes qui votent PS. Sur la carte, la campagne bretonne est bien ancrée à droite et même de + en + au FN.

      Le Drian a gagné à Rennes, Lorient (son fief), St Brieuc, Brest, Guingamp, seule la ville de Vannes était à droite.

      Il faut dire que rien qu’avec Rennes et Lorient, la balance était bien à gauche, mais Rennes, c’est 45 % de fonctionnaires aux 35 heures, bien au chaud, bien à l’abris du tumulte du monde agricole et avec de bonnes paies et plein de congés.

      Il y a un vrai décalage aujourd’hui et presque une opposition entre le monde salarié et le monde des entrepreneurs.

      D’un côté, il y a ceux qui remplissent les caisses de l’état en crevant et de l’autre côté ceux qui les vident sans scrupule.


    • #1406766

      Bonjour,

      Pensez-vous qu’en votant UMP/LR le constat serait différent ? Est-ce une mauvaise pente politique strictement française ?
      Est-ce une politique agricole dictée par l’Europe économique ?

      cdt


    • #1406768

      @minivox , bonjour .

      Les agriculteurs bretons ne sont pas assez nombreux pour avoir élus le PS au régionales , et n`en sont donc pas responsables surtout qu`ils ne votent pas PS ...

      En revanche , et pour reprendre le "post" de @joplaton (ci-dessus) , les agriculteurs ont un point de vue de la politique bien à eux : il y a eux puis il y a les autres !
      Ils ont tendances à voter en conséquence de leurs affaires , ils votent en principe à droite (LR) en large majorité , pensant que ces derniers vont leur arranger le coup financièrement ...
      Ils ne votent cependant pas FN , par manque de confiance donc par peur de perdre du profit ...

      Rappel :

      Les enseignants , les étudiants , les précaires (plus ou moins) , les immigrés sous assistanat votent PS !
      Les agriculteurs , les patrons (pme) votent à droite (LR) !
      Le monde ouvrier vote FN !

      Tout le monde défend son bout de pain comme il peut , le clivage est parfaitement ordonné pour noyer le poisson ... pendant ce temps l`eau coule sous les ponts , le chat est mort et les souris dansent , c`est un combat à mort comme le démontre cette vidéo , le profit passe avant tout !!!

      Bien à vous .


    • #1406783

      @minivox
      "Les enseignants , les étudiants , les précaires (plus ou moins) , les immigrés sous assistanat votent PS !
      Les agriculteurs , les patrons (pme) votent à droite (LR) !
      Le monde ouvrier vote FN !"

      D’accord avec vous, une forme de lutte de classe, non ?
      Et qui profite à qui...


    • #1406825

      @ursus

      « D’accord avec vous, une forme de lutte de classe, non ?
      Et qui profite à qui...
       »

      Aux actionnaires de la bourse !
      L`inversion actuelles des valeurs rend la lutte des classes stérile pour le bien du citoyen , c`est même autant vicieux que profitable pour une minorité !

      Les gens commencent à s`en rendre compte par le biais du net , mais il est déjà trop tard ... vous pensez bien que l`on ne renoncera pas au profit de la bourse , même au prix du suicide de nos agriculteurs ...

      Pensez-vous que flamby va renoncer au profit des actionnaires ? Non bien entendu ! Les quolibets et insultes sont bien moins dangereux pour lui qu`une mort certaine par accident fortuit , un suicide douteux ou un mauvais cancer ! Sans évoquer là les ristournes ou rétro-commissions profitables pour lui-même et bien au-delà de son salaire de président ...

      On ne se fait pas cracher à la gueule pendant un mandat de cinq ans à la magistrature suprême , sans intérêt quelconque !

      Malheureusement j`aimerai avoir tord sur ce point ...


  • #1406733
    le 27/02/2016 par Pierre Loup
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Ne regardez pas q’un seule aspect du problème que les mainstream veulent vous montrer, référer vous à la radicalité, Francis Cousin, qui seul a mon avis explique réellement et en vraie détail les causes de cette tragédie !

    Ce qui est arrivé a cette famille n’est que le début !

    Le Capital(qui a déjà conquit le globe), et sa logique d’augmentation éternelle du taux de profit, va tout bouffer sur son passage !

    La planète, sa faune et sa flore sont déjà en train d’être anéantit par cette logique destructrice !


  • #1406734

    Un peuple qui se suicide en silence ....

    Où est notre combativité ? où est notre dignité ? où est notre révolte ? où est notre colère ?

     

    • #1406786
      le 27/02/2016 par complotiste
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Tout à fait, d’abord je compatis avec cette famille, on ne peut que déplorer ce drame, mais cela dit le suicide n’est pas la solution. Comme vous le dites, on devrait plutôt retrousser nos manches, le suicide n’étant que le dernier aveu de soumission, et c’est d’ailleurs ce que souhaite l’oligarchie eugéniste, et pas que pour les agriculteurs, nous sommes tous concernés mais par d’autres procédés, la virtualité entre autre.

      Je rappelle cette citation de Aldous Huxley ("Le meilleur des mondes", 1931, ed. Pocket p.14), anti-jacobin pour le coup :

      “Seul un mouvement populaire à grande échelle en vue de la décentralisation et de l’aide individuelle peut arrêter la tendance actuelle à l’étatisme. Il n’y a présentement aucun indice permettant de penser qu’un semblable mouvement aura lieu.”

      Au lieu de se suicider il aurait peut-être fallu chercher des renforts autour de sa ferme - mais bon facile à dire, surtout quand vous êtes sous l’emprise du stress et des échéances, pas facile de prendre du recul. Les Français doivent soutenir leurs agriculteurs au lieu de regarder çà comme un spectacle sur écran.


    • #1407191
      le 27/02/2016 par Pierre Loup
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Où est notre combativité ? où est notre dignité ? où est notre révolte ? où est notre colère ?

      Dans les smartphones, la porno, les clubs, les stars de la musique, du show buziness et du cinéma qui sont tous vénérer comme étant des modèles a admirer et a suivre etc...

      Ce n’est pas ’’cool’’ de se soucier de la politique et des problèmes sociaux !

      Les populations actuelles sont les pures fruits du Capital, ses fidèles consommateurs/serviteurs qui foncent de leur plein gré a l’abattoir !


  • #1406737

    « Le roi de France… au milieu de ses sujets … » ? Il est comlètement possédé le mec !
    « … des paysans encerclés par les normes, par la baisse des prix, … » ?, ben c’est Flamby que je vois encerclé sur ces images non ?
    « l’homme plus emphatique qui puisse exister… » ?
    L’obséquieux Askolovitch : comment cet imbécile, fait-il pour se supporter ?


  • #1406738

    Pas de Civilisation sans paysans. Cela se confirme à nouveau et se répètera à l’infini car les paysans nous ancrent dans la Terre de nos aïeux, de notre Histoire.

    Tout commence là...


  • #1406740

    Je comprends pas sérieusement, dites moi si je me trompe, je ne suis que simple consommateur : La brique de lait en grande surface vaut environ 0,95Eur, le Bio environ 1,15Eur. les agriculteurs vendent leur lait aux grandes surfaces à moins de 0,35Eur la brique. Nous avons donc une marge pratiquement triplée par les grandes surfaces sur ce type de produit. Le problème paraît donc plutôt simple, pourquoi l’état n’impose-t-il pas aux grandes surfaces un taux de marge planché sur ces types de produits, et d’ailleurs sur tous les produits "non transformés" comme les oeufs, la viande, les fruits et les légumes. Après, si les grandes surfaces veulent se gaver à max elles n’ont qu’a le faire sur les produits transformés et tout ce qui est mal bouffes...

    Hugo aurait déjà passé un coût de fil depuis l’assemblée pour régler ce problème qui finalement n’en est pas un... C’est juste une connivence de gros porcs qui se gavent sur le dos des travailleurs...

    De mon petit point de vue de consommateur, ça ne me dérangerait pas de payer mon lait un peu plus cher mais quand on voit comment se gavent déjà les grandes surfaces, le problème est véritablement là.

     

    • #1406759

      Bonjour,

      Je ne sais pas si la réponse est aussi évidente qu’une marge de 300% côté grande distribution. Peut être quelqu’un a t-il ici les éléments chiffrés sur ce que gagne la grande distribution et sur les couts qu’elle assume ? (ce n’est pas mon rayon).
      Autres pistes possible, parmi les couts supportés par la grande distribution, mais là je ne fais que coucher des réflexions personnelles :
      - des charges ? à combien s’élèvent les taxes payées par la grande distribution
      - le transport ? Faire rouler un camion pour transporter des briques de lait sur quelques centaines de km, ça doit bien coûter quelque chose
      - les invendus ? A combien s’élève le montant des produits jetés, pourtant payé à l’origine ?

      D’autre part, une question me turlupine : j’ai entendu sur une autre video qu’un litre de lait à 1€ en grande surface était acheté 30 centimes à l’éleveur. Et comme quoi 10 centimes de plus seulement leur suffirait pour rentrer dans leurs frais.
      Au sein des AMAP, ou les prix pratiqués ne passent pas par un intermédiaire, le litre est même plus cher que 1€. Qu’est ce qui justifie cette différence ? Parce que je me dis que même si le lait était vendu en AMAP non pas 30 ou 40 centimes, mais 80, on serait encore en dessous du prix de la grande distribution, ce qui inciterait les gens à aller vers ces nouveaux modèles. Mais du coup, qu’est ce qui fait que, en consommant local et sans intermédiaire, on paye un prix quasi équivalent à celui payé dans la grande distribution ?
      Quelle est la logique qui fait qu’un litre de lait espagnol (donc qui parcourt des milliers de km) est moins cher qu’un litre de lait local ?

      Merci d’avance à ceux qui sauront éclairer ma lanterne,


    • #1406760
      le 27/02/2016 par Je SuisLePen
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Proposition de réponses :



      Qu’est ce qui justifie cette différence ? Parce que je me dis que même si le lait était vendu en AMAP non pas 30 ou 40 centimes, mais 80, on serait encore en dessous du prix de la grande distribution, ce qui inciterait les gens à aller vers ces nouveaux modèles.




      L’engraissement de Michel-Édouard Leclerc et de ses actionnaires.



      Mais du coup, qu’est ce qui fait que, en consommant local et sans intermédiaire, on paye un prix quasi équivalent à celui payé dans la grande distribution ?




      Les quantités échangées sont moindres à celles de la grande distribution, donc pour avoir un chiffre d’affaire correct, il faut des prix plus élevés pour compenser.



      Quelle est la logique qui fait qu’un litre de lait espagnol (donc qui parcourt des milliers de km) est moins cher qu’un litre de lait local ?




      Les coûts de production sociaux et environnementaux espagnols sont inférieurs aux coûts de production français.


    • #1406799

      Bonjour,
      Je crains que le lait soit un produit transformé sinon tu irais le chercher comment ton lait ?
      Avec un pot ? Comme à l’ancienne, encore tout chaud ?
      NON dans une belle brique bien UHT.


    • #1406805

      Dans les départements "ruraux" l’homme le plus riche est souvent le patron du Leclerc... Il faut bien récompenser un héros qui "se bat pour le pouvoir d’achat"...


    • #1406847

      Bonjour Julien,

      Tu poses de bonnes questions est c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de transparence dans tout ça et donc le consommateur est un complètement perdu.

      Le lait entier vendu en GMS est constitué à 38g/litre de matière grasse et de 32g/litre de protéine, c’est à dire que les industriels lui ont déjà retiré de la crème pour un faire un autre produit qui sera aussi commercialisé (beurre, crème, etc...).

      Le lait en AMAP sort du tank de l’agriculteur, il n’est donc pas modifié et sera bien plus riche selon les saisons et donc selon l’alimentation du troupeau. Pour te donner un repère, il tournera autour de 33.5g en protéine et 42g en matière grasse, de plus, en AMAP, c’est souvent du lait bio. Il y a donc un cahier des charges plus qualitatif avec moins d’antibiotiques, moins de maïs et pas de soja OGM, ce qui constitue un coût de production bien plus élevé.

      Moi je suis en Bretagne et je vois du lait étranger chez Lidl, mais autrement, c’est du lait d’ici, en outre pour le transporter, les industriels transforment le lait en concentré de lait pour réduire la part d’eau, quitte à le reconstituer rendu à destination.

      Le lait a plein d’applications, y compris pharmaceutique et médicales avec le petit lait issu de la présure dans la fabrication des yaourts. Ce sont des produits à très forte rentabilité, mais tu sais, même les agriculteurs (dont j’ai fait parti pendant 10 ans) ne connaissent quasiment rien du devenir de leur lait : jamais de visite de laiterie (même en coopérative) et jamais d’explications sauf pour les pénalités.

      L’élevage français est dans la droite lignée des antécédents de la sidérurgie et du textile français, il ne reste plus que des niches et très peu de production de masse.

      Et cela préfigure le TAFTA : OGM, hormones, gêne Terminator, ça fait vraiment peur !!


    • #1406949

      Le sursaut ne viendra que des consommateurs patriotes..
      Personnellement je me tape 30km
      en voiture pour acheter mon lait, mon fromage et mes légumes directement chez le producteur.
      Non seulement j’évite de manger de la merde, mais je contribue à la survie du monde agricole.
      Boycottez les grandes surfaces et achetez chez les petits producteurs et petits commerçants.
      Redonnez une âme à la France, cette France en noir et blanc que je n’ai malheureusement pas connue.
      Dieu que je hais l"Amerique....


    • #1407010

      @STS88, du lait demi-écrémé, la crème n’est pas partie à l’égout...


    • #1407550

      Le lait est traité avant d être vendu à la grande distribution, la crème est séparée pour produire des produits à plus haute teneur en matière grasse,ne pas perdre de vue que le lait entier dans le commerce ne contient pas plus que 3,5% de matière grasse,le demi écrémé 2,5%et l écrémé 1,5%.
      Il est étonnant que les agriculteurs fassent le rapport d un litre produit égal un litre vendu.
      Le fromage par exemple qui coûte bonbon au magasin apporte encore bien plus de profits aux commerçants.
      http://www.produits-laitiers.com/le...


  • #1406745

    ça fait des années qu’ils n’arrêtent pas de « comprendre », d’être dans le compassionnel hypocrite ! Il parle de solidarité nationale mais concrètement ça veut dire quoi ? Les consommateurs français paient le prix fort et pas de retour pour les agriculteurs ! Qui s’en met plein les pcohes ?

    De la mascarade tout ça !

    Et il ose, venir en grande pompe au Salon de de l’Agriculture avec tous ses sbires !!!!!! alors qu’ils sont depuis de lustres dans la forfaiture avec l’U.E.

    Non, ça ne se passera pas le suicide du peuple voire son génocide .....

     

    • #1406773
      le 27/02/2016 par son intérét bien compris
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      il a compris en effet , mais pas comme nous le pensons...


    • #1407041

      @bob, pour un ancien agriculteur, tu ne me sembles pas très au fait du métier, sans doute tu n’étais pas producteur laitier... Je voudrais tordre le cou à cette vilaine rumeur sur les antibiotiques dans le lait, quand tu livres du lait, à chaque livraison, un échantillon est prélevé, les antibiotiques et autres produits pharmaceutiques(inhibiteurs) n’ont pas de norme minimale, ils sont recherché à l’état de trace. Si il y a des traces d’antibio dans le lait, la livraison n’est pas payée et ta production voit son prix déclassé pour un trimestre, trois accidents dans l’année et c’est l’interdiction de livrer.
      Pas un producteur n’as les moyens de livrer du lait avec des antibios, tous ceux que je connais, quand ils doivent traiter une bête aux antibios, respectent les délais d’attente et ne remettent pas la vache au tank sans faire analyser le lait. Quant au "petit lait issu de la présure dans la fabrication des yaourts" c’est juste n’importe quoi, un yaourt ne fait pas de petit lait et la présure n’est pas utilisée dans sa fabrication, tu produisais quoi ?


  • #1406754
    le 27/02/2016 par retraite à 30 000 euros
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    le président des banques et son macron rothschild ne sont pas mis en place pour redresser une situation.

    françois est en communication avec leonarda , veuillez ne pas le déranger avec vos "cris de détresse".
    il n’est pas vraimment interressé par vos histoires de smic sur 20 hectares, car avec sa retraite à 30 000 euros , ainsi que tout ses potes aux retraites à plus de 15 000 euros , ils ont du bon temps à prendre et vous mettez une bad vibe dans le p.A.F. français...

     

    • #1406868

      "Mon ennemi la finance" Hollande, bouffon n°.. sur la longue liste des serviteurs de l’outil usurier, l’intérêt de la dette et du préteur privé de l’état, serviteur du baron de Rothschild.


  • #1406767

    Quelle honte de voir ces pauvres gens laissés tomber par
    les pouvoirs politiques au nom de la concurrence déloyale mondialisée
    de Bruxelles , ne pas respecter des gens qui travaillent autant est un
    non respect , une humiliation totale , un crime . Leur système de gestion
    avec leurs normes Européennes est pourri et va tout détruire .

    Mais bon cela fait des années que ça dure , je crois qu’ils ne veulent
    rien faire en réalité , tous les agriculteurs morts laisseront la place
    aux fermes des mille vaches , c’est leur vision du mondialisme
    qui prime , le traité transatlantique arrive pour accélérer le processus
    de L’Américanisation de la France .

    Ce sera la production industrielle agricole de grande ampleur ,
    au détriment de la qualité et de la sécurité alimentaire qui primera ,
    l’appât du gain du toujours plus sera laissé faire et les politiques
    ne s’y opposeront pas , eux-mêmes amoureux de la mondialisation .

    L’agriculture Française sera détruite .


  • #1406776

    S’ils se battaient vraiment pour l’agriculture, ils seraient déjà en train de dire non au TTIP, hors ils le préparent, des petites mains qui se suicident ce sera autant moins de protestation quand on les foutra tous à la misére pour les remplacer par de géantes " fermes " robotisées.


  • #1406778

    Je remercie Egalité et Réconciliation de s’intéresser aux sorts des agriculteurs, et à bien d’autres sujets, pendant que notre gouvernement fait semblant de s’en occuper. C’est incroyable de constater à quel point ils sont à côté de la réalité, ils ne voient pas qu’on va droit dans le mur. Toutes les professions sont touchées, même dans le médical, le taux de suicide est très élévé et tout le monde s’en fout, c’est une honte. Les acteurs du CAC 40 qui gérent des EHPAD, quelle honte, la santé est en danger aussi, sous effectif du personnel, tensions, des personnes âgées dont tout le monde se fout...C’est difficile de dire que J’ai honte de ce pays qui se dit être un état des droits de l’homme.Il faut qu’ils se réveillent, l’argent n’est qu’un moyen pas un but dans un pays où l’humain devrait être au centre de tout. Les lanceurs d’alerte sont trainés dans la boue, ou tués doucement économiquement ou littéralement devant des yeux de citoyens français qui ne veulent pas voir, ou ne peuvent pas voir, au vu du lavage de cerveaux effectué depuis des années....Je suis ecoeurée de tous ces discours sans fonds, ni solutions par toute la soit disante intelligentia, surtout dans ces médias sans consistances. Des gens meurent étranglés, ils ne peuvent rien faire, les grèves ca sert à rien, gueuler dans la rue on vous met en prison, mais quel est ce pays où les gens honnêtes sont mis en prison ou tués économiquement ...C’est le mond e à l’envers, ils préférent que les gens deviennent les truands, des esclaves du sexe... Etre honnête est devenu un parcours du combattant quelle honte ... juste pour vivre correctement et dans le cadre de la loi, et eux baffouent tout cela...Bravo pour ce travail de destruction des valeurs fonfamentales.Comme disait Hegel "L’homme est soumis à ses passions" c’est pour cela qu’un dirigeant doit combattre ses propres passions pour devenir un être au service du peuple et uniquement cela ...N’est ce pas ce qui est rabâchait sans cesse pendant les cours de philosophie... J’ai honte de tout dela ... Il ne faut pas oublier cela en plus : On nous a demandé notre avis sur un autre traité européen : le traité établissant une Constitution pour l’Europe (TECE), en 2005. À l’époque, nous avons dit non à 55% à ce référendum mais le traité a finalement été ratifié par le Congrès en 2008 : il est devenu le traité de Lisbonne. Comme disait Einstein : " Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

     

    • #1407001

      On se prend à rêver d’un bon dictateur, qui foutrait un bon coup de balai là-dedans, et ferait tout repartir de zéro sur des bases saines.
      Le problème en France vient surtout de l’Etat profond, aussi déconnecté que technocratique, et bien sûr dépendant de forces trop souvent extérieures au pays... Les hommes politiques eux, ne sont quasiment plus que des communicants (des marchands de cravates), ils ne font que passer.


  • #1406785

    Depuis que les ricains ont utilisé l’arme économique pour protéger leur agriculture en cotant en bourse les matières premières agricoles...c’est l’hécatombe en France !
    Les ricains nous imposent leur mal bouffe et de leur acheter leurs semences OGM, demain grâce au TAFTA l’Europe entière dépendra des usa en terme d’agriculture, c’est une façon de plus de mettre les peuples européens en esclavage : t’es pas d’accord avec nous alors tu crèveras de faim !


  • #1406787
    le 27/02/2016 par yéti déporté au Benêtland
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Le paysan est un ennemi de classe pour l’oligarchie sans-frontièriste. Un souchien enraciné avec encore des traditions, une terre, un Passé , hérités et respectés, et pas juste la vénération du pognon.
    Le droitdelhommisme écrase l’éthique du producteur, notamment la branlette du bobo ver, qui n’a jamais planté un légume de sa vie, mais donne des leçons à coté de la pute médiatique.
    Le libéralisme assevissant le travail, la surpopulation et son surnuméraire (importé), le droit à la "jouissance sans contrainte" du tripoté, la destruction du substrat solidaire du peuple dans le multi-ethniquage, sont les armes imparables du néo-fascisme gôôôchiste.

    « Cet égalitarisme de la différence autorise un autre système de hiérarchies. Alors qu’il prétend dépasser les hiérarchies de classes, il les renforce par les hiérarchies mondaines. À chaque moment, un signe signifie barrière et niveau. Cascade des différences, cascade des mépris, cascade des snobismes. »
    Clouscard


  • #1406790
    le 27/02/2016 par John Queneldy
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Le plan de l’Agenda 21, qui entre temps s’est changé en Agenda 2030, se déroule comme prévu : Mettre à genoux les agriculteurs pour les forcer à vendre leurs terres aux multinationales style Monsanto. Le but final est de regrouper la population dans des centres urbains surpeuplés et hypersurveillés (smart cities) baignant 24h/24 dans un brouillard électromagnétique pathogène (antennes relais 4G et GSM et compteurs intelligents style Linky et Gazpar) afin d’en contrôler les comportements et la démographie. Autrement dit, ce sont bien des camps de concentration et d’extermination hi-tech directement sous le contrôle de l’élite .


  • #1406791
    le 27/02/2016 par réveillez-vous
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    retour au circuit court . Arrêtez de gaver les cartels des grandes surfaces


  • #1406792
    le 27/02/2016 par Requiem for a Dream
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Pendant que les Français ont les yeux rivés sur la « souffrance » des migrants, les agriculteurs étranglés par les dettes se suicident, sans faire de bruit.



    Bien dit. Notre disparition silencieuse ne leur fait pas beaucoup d’effet, je reconnais bien là ces Bisounours qui dégoulinent d’un humanisme déplacé . Ils s’émeuvent devant ces hordes indésirables et vindicatives qui déferlent, ça pleurniche ferme dans les chaumières pour gentils migrants.

    Ces mêmes Bisounours humanistes cultivent une indifférence révoltante lorsqu’il s’agit de parler du peuple de souche en souffrance. Ils sont aussi indifférents à notre souffrance que l’est un israélien face à un palestinien.

    En fait je les soupçonne de se réjouir secrètement de cette invasion et de cette souffrance du petit peuple. Le camp du bien finira par nous tuer tous.

    Je suis révoltée. Repose en paix Francis Ferrand, la Jacquerie ne fait que commencer. Respect pour nos agriculteurs Français.


  • #1406793
    le 27/02/2016 par Dr Folamour
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    à @Je SuisLePen
    c’est faux Leclerc n’a pas d’actionnaire , c’est le cas pour Auchan et Carrefour , qui sont des groupes , mais pas les centres Leclerc , donc l’engraissement est uniquement pour les propriétaires des centres , dont Jean Édouard,, qui ne peuvent en détenir que deux maximum .


  • #1406794

    Quelqu’un peut me rappeler les résultats des dernières élections régionales ? D’accord, merci. Agriculteurs et paysans français, reprenez vos destins et vos vies en main. Ces bureaucrates boivent vos larmes.

     

    • #1406829

      Ce ne sont pas eux qui votent umps, mais le fonctionnariat et les vieux.


    • #1407025

      Les agriculteurs ne pèsent rien électoralement parlant. il n’y a jamais eu aussi peu d’agriculteurs en France et cette dernière n’a jamais été aussi peuplée...
      Les immigrés sont bien plus nombreux, les fonctionnaires sont bien plus nombreux, si ça se trouve il y a plus d’assistantes sociales que d’agriculteurs en France ! Ils peuvent bien voter pour qui ils veulent, ça ne change rien sur le plan politique.


  • #1406796

    En réalité, l’Etat français est à poil contre la grande distribution et l’Union Européenne.

     

    • #1406856

      l’état (anti) français ce prostitue envers et pour la grande distribution, l’union européenne et- plus généralement- pour la logique bancaire, ce qui signifie que si ils sont a poil devant ces gens la c’est bien parce-qu’ils l’ont voulu (et même souhaité ?)

      ils ont déjà toutes les armes pour remettre la France hors de l’eau mais n’agiront pas par soumission idéologique.
      ce qui me fait penser que les prochaines élections présidentielles seront intéressante à regarder, même si politiquement parlant ce sera a chier....


    • #1406861

      En réalité, la France et nos technocrates de Bruxelles préparent avec beaucoup de zèle le terrain pour le TAFTA.


  • #1406800

    Depuis le début de la colère des paysans , personne ne parle du TAFTA.... ce traité constituera le dernier clou sur le cercueil de l’ agriculture francaise ......


  • #1406802

    Moi, le LITRE DE LAIT, je veux bien le payer 1,50 euro ! Du moment que les 50 cents vont dans leur POCHES a EUX et non dans les POCHES DE MATCH DE AUCHAN CORA LECLERC !

     

    • #1406853

      Arrête déjà d’aller les acheter en grande distribution, cherche des producteurs locaux, des circuits directs, courts, des amap ... le consommateur est aussi responsable de ce qu’il achète, de comment il le fait, et à qui il achète.


    • #1406878

      Dans la mesure du possible (proximité), il suffit d’acheter chez le producteur directement. Et parfois c’est même moins cher pour le consommateur, et ça rapporte plus au producteur : je n’ai pas du tout les chiffres en main, mais en gros l’idée, c’est que le producteur vend son kilo de patate 0,25€ au sous traitant, puis chaque intermédiaire prend sa " com’ " au passage jusqu’au supermarché ou tu trouves le même kilo à 3€. Si tu vas voir le paysan directement, il te le fait à 1€.
      En outre c’est écologique puisque pas de pollution dû aux transports, et on sait d’où vient le produit.

      Je connais un cultivateur en Picardie qui vend 25kg de patates pour 5€, le choix est vite fait... D’autant plus qu’elles sont très bonnes !


  • #1406803
    le 27/02/2016 par réveillez-vous
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    les parasites ont encore de beaux jours devant eux

    http://www.journaldunet.com/economi...

     

  • #1406807

    Ya pas que les agriculteurs qui se suicident pcq’ils croulent sous la paperasse et ne peuvent plus se sortir de salaire ... c’est le lot de bcp de dirigeants de pme qui gagnent moins que leurs employés tout en assumant tous les risques


  • #1406810

    La mafia sioniste exploite la France et elle se fout éperdument des Français exploités, à commencer par les paysans, ces Français à 100% qu’elle se réjouit de voir progressivement disparaître .

     

    • #1406848

      Franchement, les commentaires de ce site, ont fait beaucoup pour moi, parfois ils m’ont
      expliqués des accroches un peu plus compliquées, parfois ils m’ont fait rire aux éclats,
      parfois ils m’ont touchés énormément, alors merci à tous les commentateurs d’ER.
      En ce qui concerne ce sujet, dans tes deux lignes il y a tout qui est dit. Ce sont des caractères
      fort les agriculteurs, c’est pas de petites natures.. alors pour qu’ils en arrivent des larmes à de
      telles extrémités c’est vraiment qu’ils ont sentis que leur vie allait et se résume déjà à l’agonie
      pure et simple. mais que faire pour les aider.. ca peut sufir d’acheter local ou c’est trop tard
      quoi qu’on fasse.. moi, même un conseil je le suivrai, faudrait voter qui, est ce qu’Audrey Vernon a raison, est ce que le vote ne sert strictement à rien.. il faudrait faire quoi en plus de commenter ?


    • #1406909
      le 27/02/2016 par H. K. Daghlian
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      @ grenadine
      La solution ?
      De la solidarité, vous savez...cette qualité humaine oubliée.
      Acheter local et surtout déserter les grandes surfaces au profit des petits commerces, accepter d’acheter les mêmes produits plus cher et sans (trop d’) intermédiaires, déserter le crédit sous toutes ses formes. Voilà ce qui pourra les sauver ! Et s’ils sont pris à la gorge, c’est au citoyens de les épauler, si dans le voisinage ou dans la commune les gens se connaissaient mieux, ils ne laisseraient pas crever dans l’indifférence un de leurs amis, voisin. Ce genre de liens est laissé de coté à force de courir derrière l’argent, ce même argent qui à tué tant d’agriculteurs.

      Une société est un tout, ce n’est pas un ensemble d’individus qui n’ont pas vent de leurs existences mutuelles et c’est en changeant ses propres habitudes et en tissant des liens (affectifs, amicaux, basés sur la confiance et l’intérêt mutuel AVANT l’argent) avec son entourage qu’on changera doucement la société, la tête finira par tomber pour laisser pousser quelque chose de mieux.

      Enfin, le vote ? Une pure arnaque, car s’il était possible de changer quoique ce soit au système par le vote, il y a longtemps qu’il serait interdit (ils y viennent de toutes façons, le jour où le FN l’emportera).


    • #1407132

      @daghlian que je remercie pour sa réponse..

      La solidarité, ce n’est pas qu’elle a été oubliée, mais tout est mis en chemin
      pour qu’on arrive même plus à l’être pour son prochain. Il y a peu j’entendais
      une dame pleurer sur une émission radio en témoignant qu’ils ne savaient
      même plus recevoir leur fils le week end dans des conditions décentes pour
      partager un repas convenable.. ca peut paraître cosette et compagnie mais
      c’est dingue de se rendre compte que c’est vraiment ça. Tout est fait pour
      que tu ne puisses plus aider l’autre car il faudrait surtout pas s’entraider,
      s’aimer bien, même un tout petit peu. J’ai la chance de connaître encore
      ce plaisir que c’est que d’être utile, et celui de ressentir la joie que quelqu’un
      puisse l’être pour moi quand il faut.. mais ça n’a rien à voir avec une époque
      que j’ai connu il y a peine dix ans ou on pouvait se permettre plus de choses
      et pour soi et pour les autres.. tu seras d’accord, j’en suis sure.. je vais tout
      faire pour déserter les grandes surfaces mais c’est difficile à cause des prix.
      C’est toute une démarche citoyenne, mais j’espère ne pas être une connectée
      de coeur à ce site et ne rien en faire une fois le pc éteint. Merci encore pour
      avoir pris le temps de me répondre.


    • #1407265

      @Grenadine
      Comme l’a dit notre camarade, en faisant tes achats en direct, non seulement tu favoriseras les conditions de vie de tes voisins producteurs, mais en plus, tu risque de faire quelques belles économies et de belles rencontres. Il est vrai que celà prend un peu plus de temps, mais les bienfaits sont inestimables.


  • #1406812

    Ce sont nos AMIS TRADERS qu’il faut prendre en réunion ! Vous pensez que ce hollandouille qui fait les prix sur le marché ? ? Non mais réveillez-vous un peu ! !

     

    • #1406884

      Vous êtes sur ER les gens sont loin d’être endormis ici par contre Hollande crée l’illusion du pouvoir et fait parti du système grâce auquel il bouffe grassement donc pour moi c’est encore pire. Il est la soupape du capital, toutes les réformes et toutes les lois qui passent ne sont elles pas sous sa responsabilité ? ... C’est parce que nous ne mettons pas nos politiques en face de leurs responsabilités via la vindicte populaire que nous nous faisons bouffer. Ils ont peur du pouvoir bancaire et pas du peuple donc ils font ce que dit le pouvoir bancaire. C’est logique. Sauf que pour porter leurs couilles ils ont des avantages que leur confère le peuple et c’est là le hic. On se fait baiser sur toute la ligne par des gens qui n’ont en fait principalement que de l’influence et ça en grande parti car la communauté nationale est divisée, léthargique... voir morte.


  • #1406814

    Il faut bien que les paysans s’appauvrissent pour que les patrons des "Leclerc" s’enrichissent . Une Mercédes classe "S", ça coûte...

     

    • #1406842

      ils laissent crever les paysans Français ( c’est voulu de tte manière vu comment ca se passe ), par contre faut nourrir et loger tous ceux qui arrivent sur le sol français , elle est pas belle la vie !!


    • #1406857

      C’est exactement ça.

      Le rapport de force entre le secteur productif (primaire et secondaire) a été radicalement modifié avec l’apparition de la grande distribution dans les années 60/70. Des sociétés souvent non cotées (pas besoin de faire appel au marché pour financer les investissements) et qui exploitent allègrement le secteur productif Français en le soumettant à la concurrence étrangère (les pays à standard sociaux très bas voir inexistants). Non seulement, on produit de moins de moins en France et les seuls producteurs qui restent sont pressurés mais tous les produits fabriqués à l’étranger à vil prix se retrouvent dans les rayons de super-marchés à des prix très élevés du fait des marges que prennent tout les parasites du tertiaires impliqués dans l’escroquerie. Et tout ça ne tient que par l’endettement croissant de l’Etat...

      Le PIB Français c’est du vent.


  • #1406822

    Mon Dieu la vidéo du jeune avec sa mère quelle honte franchement j’en reviens pas !
    On atteint le summum. Ça m’a fait mal au cœur ...
    Comment le gouvernement peut-il laisser des gens se "foutre en l’air" quotidiennement ?
    Des gens qui bossent sans compter, qui aiment leur métier, qui acceptent toutes les normes certaines parmi les plus connes, et voila qu’on les laisse crever !
    Des gens qui nous nourrissent c’est lourd de sens selon moi imaginez le sort qu’on nous "réserve" par la suite ...
    Regardez bien ces agriculteurs demain ça sera tout le monde !
    L’Europe est un piège dirigé en sous-main par les USA qui ne nous laisseront que les miettes à grailler ! Nos gouvernants sont responsables de tout ça, qu’ils réagissent et vite parce que la crise devient profonde.
    Comment se fait-il qu’on ait débloqué 1 milliard pour l’accueil des réfugiés mais pas pour nos paysans, NOS paysans qui crèvent !!!
    C’est de la haute trahison et voir flamby déambuler au salon de l’agriculture en mentant effrontément histoire de calmer la colère des paysans le temps de sa visite me dit que la France se dirige tout droit dans l’abime et me file la gerbe.
    Toujours avec les mêmes médias qui comme à leur habitude mettent le couvercle sur une marmite qui va pas tarder à dégueuler.
    Je suis écœuré.


  • #1406837
    le 27/02/2016 par arrière garde
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    La différence entre flamby et du fumier, le fumier enrichit la terre et flamby s’enrichit personnellement...


  • #1406840

    Maintenant vous allez voir pourquoi les pays dit "du tiers monde" sont pauvres. Il suffit d’étudier le rôle de la FMI, de la banque mondiale et de l’UE dans ces "pauvres pays". Ces banques après avoir semer la pauvreté et spolier des villageois de leur terre se tournent maintenant vers les pays dit "développés". Jusqu’à 2025 la France sera un pays en voie de developpement.

    A bon entendeur salut !


  • #1406841
    le 27/02/2016 par Brindavoine
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    C’est le progrès scientifique et technologique qui tue les agriculteurs : il y en aura de moins en moins, sur des exploitations de plus en plus vastes dotées de machines de plus en plus performantes . Seuls les plus costauds survivront . La ferme aux mille vaches c’est l’avenir - et c’est déjà le présent en Allemagne .

     

    • #1406922

      C’est peut-être une certaine idée de l’avenir...mais pas la mienne !!
      J’espère que le bon sens va triompher. Pour produire des légumes ou de la viande de qualité sans polluer il faut au contraire des petites exploitations diversifiées et non loin du consommateur !!
      Circuits courts + agriculture raisonnée = qualité sans pollution !!
      C’est un peu plus cher à la production bien sur mais ça fait vivre beaucoup de monde, et ça fait moins de cancer !!


  • #1406860

    Ce jeune malotru n’a-t-il pas honte d’étaler sans pudeur sa petite misère quand notre avant-garde, elle, souffre de problèmes bien plus graves :

    - le permis de construire refusé à cause de ses origines à Michel D., animateur poussé vers la sortie par de sombres antisémites,
    - Dany B. taxé de non-patriotisme et de démagogie par des gens qui n’ont aucun cœur et qui ne pensent que salir l’humanisme,
    - Le harcèlement des nombreuses stars et politiques

    Avez-vous eu seulement la décence élémentaire de faire don du corps de votre père et de ses dents en or à une association mémorielle ?

    Jeune homme, reprenez-vous, par respect pour ceux qui s’amusent et profitent de la vie, souffrez en silence !
    Car ce sacrifice est utile à certains, quand-même, merde !

    PS : pardon pour cet humour qui m’est le seul rempart à l’écœurement que provoque la situation actuelle et cet exemple dramatique.


  • #1406877
    le 27/02/2016 par JohnTheFisherman
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Je ne veux absolument me montrer indécent envers ces agriculteur et leur famille, je sais que quand on est embarqué dans un système et qu’on a la pression des dettes, c’est plus que difficile de voir la sortie et de prendre de la distance, mais tout de même, quand est-ce que les éleveurs et agriculteurs français sortiront de cette logique ?
    S’il y a des agriculteurs parmi les lecteurs ici, pouvez vous m’éclairer sur les points suivants :
    Pourquoi les paysans français restent dans ce schéma de pensée d’après guerre qui voudrait qu’une exploitation nourrisse une ville entière à elle seule (pour exagérer) ? Fournir du lait, des oeufs, des légumes pour cent personnes, ça me semble déjà énorme.
    La deuxième question découle de la première. Je constate que toutes les AMAP tournent à fond, qu’il faut réserver sa place en avance pour avoir son panier. ça veut bien dire que la demande pour cet autre mode de production et distribution directe est réelle, contrairement à l’idée que les paysans diffusent en disant que c’est de la faute des consommateurs si les circuits de consommation sont tels. En fait, on voit que quand les gens ont le choix, beaucoup préfèrent acheter directement de bons produits dans une exploitation locale et sans intermédiaires. Les paysans en AMAP produisent énormément moins pour arriver à un "salaire" équivalent à la fin du mois.
    Enfin, pourquoi gardez vous en tête ce truc qu’on vous a bourré dans le crane comme aux ingénieurs agronomes ? A savoir que vous avez pour mission de nourrir l’humanité et qu’au vue de la démographie ça justifie les méthodes industrielles, que vous soyez la profession qui crève le plus et la plus jeune de cancers et autres maladies professionnelles.
    Si vous nourrissez 50 personnes sans intermédiaires, c’est déjà très respectable et gratifiant. En plus vous vous prémunissez de tout effet du marché et vous pouvez vous passer d’une grande partie de l’industrie agro-industrielle.
    Évidemment, l’indépendance alimentaire de la France serait immédiatement remise en cause si cette révolution était massive, mais ce serait justement le levier ultime pour faire pression, de fait, politiquement. ça obligerait les technocrates à revoir leur modèle et ça renverrait une partie de l’humanité à un des travail les plus importants et vital : produire de la nourriture de qualité.
    Quels sont les freins à titre individuel ?

     

    • #1407028

      Bonjour camarade, il ne faut pas oublier les bassins de production, je vis sur une commune de 800 habitants pour 7000 bovins, on ne peut pas tout consommer sur place et la plupart des prix au producteur n’ont pas bougé depuis trente ans, les gars ont compensé en faisant du volume, mais ils ont atteint la limite physique. Changer de mode de commercialisation n’est pas évident pour des gens qui sont déjà écrasé de travail et qui n’ont plus de capacité à l’investissement, pour faire de la transformation et de la vente directe les normes pour la viande et les fromages sont de plus en plus intenables... Le but de tout ce merdier n’est pas de faire des fermes de 1000 vaches, il s’agit juste de faire de la place sur le marché intérieur pour les excédents américains une fois le tafta signé...


    • #1409423
      le 02/03/2016 par JohnTheFisherman
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      @laurent71
      Merci pour ton explication.
      C’est vrai que les normes posent problème...mais pour le coup, il faudra bien que nos paysans fassent ça à l’italienne s’ils veulent s’en tirer. Ou qu’ils fassent pressions pour obtenir des normes adaptées aux petites structures. On n’a pas besoin d’avoir autant de protocoles et de mesure drastique pour assurer la sécurité sanitaire quand on a une usine qui traite 100 carcasses par jour qu’une petite exploitation qui tue 1 cochon tous les trois jours.
      Et ma fois, si après les lobby ont plus de poids, il faut carrément sortir du système et signé des accords avec des groupes de consommateurs, dans des circuits alternatifs fermés, au sein desquels le maximum de normes sont définies entre eux.


  • #1406894

    nous sommes tous des sans dents

     

    • #1406961
      le 27/02/2016 par SpiritusRector
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Et bien il est temps d’en avoir, aide toi le ciel t’aidera.

      Avoir des dents ne veut pas dire nécessairement mordre. Mais dans la nature quoi qu’il arrive, les agneaux sont dévorés, et c’est l’ordre naturel des choses.

      Un monde constitué de personnes armées (au moins moralement et psychologiquement) et conscientes équilibrerait le rapport de force entre les différentes factions verticales.

      Et cela éviterait les malheurs que nous constatons tous.


  • #1406900
    le 27/02/2016 par Jérôme2709
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    "Les insultes lancées à François Hollande couvertes par le commentaire ininterrompu de Claude Askolovitch, sur I-Télé."

    Bien vu. Claude Askolovitch est subtilement vicieux. Un sioniste pur jus dont le rôle est, sous un faux air affable, de fomenter la guerre civile. La société peut très bien se passer de Claude Askolovitch alors qu’elle ne peut pas se passer des agriculteurs. Il devrait donc avoir un salaire d’agriculteur et les agriculteurs devraient avoir son salaire.


  • #1406901

    Dans une lutte qui conduit jusqu’à la mort les petits agriculteurs, les salariés, les PME, les artisans, les chômeurs, et les plus faibles d’entre nous.

    Il n’y a pas d’autre choix que de combattre à mort les services d’ordre complaisants jusqu’aux élites politiques traîtresse.

    Se suicider ne sert personne


  • #1406902

    " on est encore dans un rapport traditionnel à l’ autorité " j’ adore la pirouette journalistique, et bien gauchiste !

     

  • #1406916

    A la lecture des commentaires, je m’apercois que, aucun d’entre vous n’est pragmatique pour trouver la solution.
    Si ce gouvernement ne peut pas agir sur le prix, parce que c’est l’union européenne et Bruxelle qui decide ; soit :
    Dans ce cas, il faut baisser les charges qui pèsent sur l’entreprise française.
    Et le problème sera résolu.
    D’autant, que l’entreprise en France paie les taxes pour que des gens comme vous profite du social, et sans compter les trop nombreux fonctionnaires qu’il faudrait réduire dramatiquement. Elle est là, la solution !

     

    • #1407096
      le 27/02/2016 par FaridDominique
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Ben merci Sonny, on n’y avait pas pensé ! On est vraiment trop bêtes, heureusement que tu es passé par là !
      Merci pour la solution Sonny ! On va faire comme tu dis.


    • #1407097

      Il n’y a pas que ça , tout le système est à revoir , il faut en finir
      avec cette Europe dévastatrice.

      Arrêtons tout , c’est tout , et ne comptons pas sur Bruxelles qui est
      qui est responsable de tout ce dérèglement et de leur appauvrissement ,
      ainsi que de l’appauvrissement de tous les Français , sauf les financiers
      des multinationales...... !

      Arrêtons cette Europe avant qu’il ne soit trop tard !


  • #1406917

    Appréciez la une de Libé comme une menace lancée aux agriculteurs et autres contestataires :
    « Un syndicaliste condamné pour outrages à la police et à Manuel Valls »
    http://www.liberation.fr/france/201...

     

    • #1407032

      Il vont bientôt créer le délit (crime ?...) "d’entrave au droit de communication", comprenez au besoin de création de contenus de propagande.

      Jamais je n’aurais cru que tant de "gentils humanistes" se taisent aussi fort en voyant cela.

      Leurs inconscients sont visiblement dans la peur de perdre leur petit confort matériel et celui d’être des donneurs de leçons.

      #Collabos2.0 !


  • #1406918

    dans le reportage d’i télé ils ne pointent jamais les responsables.... Bizzare


  • #1406928

    Le sage montre la lune,l’idiot regarde le doigt.
    Les chefs de gouvernements et leurs sbires ne sont que des larbins et n ont donc aucun pouvoir.
    Il aurait été préférable que les allées de cette foire restent vides car pourquoi s’en prendre à des marionnettes plutôt qu aux marionnettistes cachés dans l’obscurité.
    Les nations d Europe n ont plus que des lambeaux d armées,plus que des lambeaux de sidérurgie,bientôt elle ne seront plus en mesure de nourrir leurs peuples sans faire allégeance aux multinationales qui décideront quels produits chimiques pulvériser sur les plantations .
    Quand je vois un pseudo syndicat réclamer des mesures devant les caméras alors qu il se laisse financer par l UE qui le muselle au nom de la paix sociale....
    La seule issue est de commencer à reprendre le pouvoir en neutralisant les loups qui sont dans la bergerie(syndicat corporatistes de surcroît) mais quand vous en parlez à votre entourage vous êtes déjà face à un mur alors...
    Nous sommes tous dans la merde et n’en sortirons pas comme beaucoup le pensent sans rougir nos chemises.


  • #1406934

    De tout coeur avec cette famille.
    comment mépriser l’agriculture, ce travail NOBLE. c’est dingue !

     

    • #1406990
      le 27/02/2016 par Libre de penser ce que je veux
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Oui, c’est un travail très noble. Cependant, tous nous sommes coupables de les laisser sur le carreau

      - les mesures européennes, gouvernementales drastiques favorisant :
      a) les pays favorisant le travail détaché ;
      b) les normes infamantes, trop restrictives qui étranglent cette profession mais qui exclut les intermédiaires et la distribution finale.
      c) la mauvaise répercussion des aides de la PAC allant d’abord aux céréaliers puis aux grandes exploitations puis ce qui reste est redistribué au bon vouloir ;
      d) une profession exsangue par l’imposition de produits qui s’est vue imposer des changements de produire moult fois ; les paysans devaient s’adapter, évoluer pour au final être étrangler par les normes, les factures, les remboursements d’emprunt => les pouvoirs publics ont poussé cette profession au suicide car le projet devait permettre de privilégier les exploitations à OGM, puis à bio, puis aux 1000 vaches, puis puis puis (cette exigence nous vient directement des USA dont les nouvelles réglementations émanent de traités TAFTA, TIPP, Aléna...) soit un concept mondialiste. Sachant que l’Europe centralise toutes les graines si bien qu’un exploitant ne peut plus produire comme avant.
      - les circuits de distribution trop longs, trop nombreux ;
      - les affairistes des supermarchés ne payant pas le juste prix aux agriculteurs ;
      - les marges prohibitives des dirigeants (Carrefour, Leclerc, Auchan...)
      - les politiques qui méprisent cette profession qui fait vivre le pays
      - le consommateur (moi, nous, vous) achète derechef le produit macDo, les barres chocolatés, le lait artificiel au lieu de promouvoir les circuits courts. Toute ma famille aident les agriculteurs via le réseau AMAP : l’agriculteur, cultivateur, éleveur reçoit le juste prix fourni par son travail : celui indiqué.

      C’est à nous tous de faire les efforts nécessaires pour maintenir, entretenir cette profession NOBLE comme vous le soulignez au lieu de rechigner gnagnagna sur un prix. Il faut savoir ce que l’on veut : les soutenir alors cela nécessite de faire l’effort sinon nous brassons de l’air pour parler sans agir. Alors il faut les soutenir => sinon c’est la grosse merde à grande échelle du TAFTA qui nous attend.


    • #1407054

      Merci à "Libre de penser ce que je veux".

      Ton commentaire fait plaisir à lire. La solution économique est clairement là : La vente directe, le circuit court...
      Toutefois, L’AMAP n’est qu’une solution parmi d’autres.


  • #1406948

    La ferme c’est l’abattoir de l’éleveur...

     

    • #1407068

      C’est "l’exploitation agricole" qui tue l’agriculteur. Elle exploite tant l’agriculteur que sa terre et ses bêtes.

      "L’exploitation agricole" n’est pas "une ferme".
      "L’agriculteur" n’est plus "paysan".

      La ferme fait vivre le paysan. Le paysan fait le paysage (c’est le travail des paysans qui a façonner nos beaux paysages)...
      L’agriculture américanisée (post 39-45) tue l’agriculteur et détruit le paysage.

      Les paysans sont devenus très rares et se contentent de vivre avec peu. On en trouve encore parfois et j’ai le plaisir d’en connaître : rudes un peu pètes-sec mais humble et vaillants, avec le cœur sur la main.


  • #1406962

    Ce qui m’attriste le plus, c’est que des paysans français se suicident, c’est le fruit d’une politique abjecte bien sûr, mais aussi d’une vie chrétienne complètement disparue ...


  • #1406983

    Le stand du gouvernement était à son image : en plastoc !


  • #1407007

    Dans ce pays de merde, il vaut mieux être député ou rappeur ! En résumé, de l’argent facile en glandant.... Mieux que de trimer 7/7 12 h par jour pour juste survivre ! Voilà l’exemple que l’on donne à nos jeunes !

     

    • #1407304

      Dans ce pays mais aussi dans tous les pays dits "développés" le parasite est roi ! Toute l’économie fonctionne sur le parasitisme a un tel point que l’écrasante majorité des personnes actives ne peuvent pas y échapper et deviennent bon gré mal gré des membres actifs de ce système parasite. C’est le lot des économies à la fois massivement tertiarisées et sans liberté d’entreprendre.


  • #1407035

    Il faut mettre en oeuvre des moyens simples d’entraide permettant aux Français de soutenir leurs agriculteurs, en leur achetant directement plutôt qu’à des grandes surfaces qui font pression sur eux pour les prix. Comme ça on pourra avoir de la meilleure qualité, pas forcément plus cher (pas d’intermédiaire), et eux pourront vivre décemment.

    Ce qui tue cette profession c’est aussi tous les intermédiaires qui se goinfrent entretemps sur le dos de l’agriculteur.


  • #1407080
    le 27/02/2016 par carlito brown
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Ce qu’a vécu le Mexique avec NAFTA qui a détruit son agriculture (le Mexique était auto-suffisant, maintenant il dépends des grands semanciers américains..), le France le vit avec l’UE...malheureusement il n’y a à mon sens qu’une sortie de l’UE et le retour à une économie réelle locale avec une monnaie propre qui puisse aider la France à aller de l’avant, mais ça, c’est considéré du "complot" et contre les "intérêts et la solidarité européenne" par les élites qui n’hésiteront pas à poursuivre l’état d’urgence pour justifier l’interdiction de toute manifestation légitime


  • #1407113

    Quelqu’un pour me dire pourquoi ca parle de sionisme et d’Israël sur un fil relatif au suicide des agriculteurs ? Netanyahou manipule les prix du lait en cachette ?

     

  • #1407114

    Pour ceux qui ont lu "Mort à crédit", la première vidéo ne vous rappelle rien ?..
    Courtial des Pereires à la fin ?

     

    • #1407159
      le 27/02/2016 par bagatelle...
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      J’ai lu Mort à crédit et je ne vois pas du tout le rapport avec Courtial des Prereires.
      Certes Courtial se suicide mais suite à un échec personnel (il n’arrive pas à faire pousser ces patates avec son champs électromagnétique), de plus ce n’est pas un agriculteur mais un scientifique. Donc désolé mais mise à part le suicide aucun rapport avec la détresse des éleveurs de nos jours.


  • #1407116

    ayant vécu toute mon enfance a la campagne, toute ma compassion pour cette famille et tant d autres qui souffrent. Pas normal que les prix d achat du lait aux agriculteurs soient si bas.... pourquoi on ne peut pas fixer un prix minimum ? pourquoi ne pas afficher clairement les marges de chaque et surtout de la grande distribution...


  • #1407145
    le 27/02/2016 par ici la monnaie
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    .... Notez que c’est pas très sympa pour le fumier d’être assimilé à Hollande ; le fumier lui, a une certaine valeur !


  • #1407196
    le 27/02/2016 par la main visible
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    J’attends avec impatience la visite de Marine le Pen au salon de l’agriculture (mardi 01 mars). Comme ça se passera très bien pour elle, ce n’est pas sur que les merdias nous fournissent beaucoup d’images. Si ER TV pouvait couvrir certaines visites dont pourquoi pas celle de Alain Soral, Jean Marie et d’autres figures de la disidence, ça complèterait le plaisir d’avoir vu Hollande conspué.

     

    • #1407418
      le 28/02/2016 par ducegabbana
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Pas sûr ! Les agriculteurs votent UMPS, la preuve par la Bretagne pourtant bien touchée par la crise agricole.
      ESt-ce que A Soral va visiter le salon de l’agriculture ?


  • #1407217

    Cette espèce de grosse baudruche de Hollande vient de s’offrir un tour du monde "Caraïbes et Polynésie" et il arrive là et pense s’en sortir avec ses formules toutes faites ? "on va tout faire", "je suis venu, je suis solidaire" ...il se fout de qui exactement ?!
    ça devient insultant de prendre autant les gens pour des imbéciles.

    La SEULE mesure qui pourrait avoir le moindre impact serait d’interdire par la loi que les intermédiaires parasites de la distribution puissent faire plus de profit que les producteurs eux-mêmes.
    si le litre de lait est à 1 euro et que le cout de revient au producteur est à 0.20 euro, en admettant que l’intermédiaire air des frais de 0.05 euro par litre conditionné, ça devrait être minimum 0.58 pour le producteur et 0.42 pour l’intermédiaire (soit 0.375 de profit chacun).
    Tout travail mérite salaire. La bible même nous dit "celui qui ne travaille pas, qu’il ne mange pas". c’est indécent que la réciproque ne se vérifie pas.
    Quand viendra le temps de Dieu, chacun aura son du.


  • #1407235
    le 27/02/2016 par CH14589545584
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Demandez aux entrepreneurs de l’espace d’aider les entrepreneurs de la terre.
    http://leplus.nouvelobs.com/contrib...


  • #1407303

    C’est le lot des producteurs du futur ! Travailler pour rien afin d’engraisser un système fonctionnant sur le parasitisme du haut de l’échelle (l’oligarchie) jusqu’en bas (le lumpen prolétariat) 10% de la population doit produire le nécessaire vital pour le reste de la populace réduit au statut d’ilote salarié...la prochaine étape c’est la disparition du producteur indépendant remplacé par un technicien salarié officiant dans une structure hautement mécanisé, robotisé, informatisée...tel qu’une usine de voiture ou une "ferme" telle que celle des "Mille vaches"...


  • #1407368

    Toute ma compassion aux agriculteurs en difficulté. Mais ceux-ci depuis toujours votent pour des programmes politiques ou syndicaux très libéraux. La FNSEA, on connait l’idéologie. Je suis toujours gêné par ceux qui réclament du libéralisme dans la société mais du protectionnisme pour eux-mêmes.

    Et je m’amuse de voir certain regretter la PAC, après avoir passé 30 à fustiger l’Europe. Alors ? Il faut plus d’Europe ou moins d’Europe ? Il faut de l’interventionnisme de l’Etat ou il faut laisser libre cour au marché ? Du protectionnisme ou la libre circulation des marchandises ?


  • #1407395

    Certains voient la campagne française comme la France maurrassienne qui pue (entendu sur Europe 1), on comprend la suite.


  • Regardez bien la première photo de l’article ! Elle montre bien comment le gouvernement se fout royalement de la gueule des Français. Je m’explique ! On voit flamby en train de caresser la vache, le producteur qui regarde flamby avec mépris et je le comprend très bien, le clown qui sert de ministre de l’agriculture qui regarde le producteur avec une expression que je vous laisserai interpréter et enfin la personne derrière le producteur qui ricane en regardant l’expression du visage du clown ministre de l’agriculture. Tout ça en dit long !

     

    • #1407608
      le 28/02/2016 par QuenelleHérétique
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Même l’animal a envie de lui en coller une...
      C’est aussi pour ça que j’aime E&R ; ils trouvent toujours LA photo explicite qui résume à elle seule tout l’atmosphère et le contexte raconté dans l’article concerné.


  • #1407484

    Eh ben oui,même pas honte ,on vient se faire traiter de pourri à un salon ,mais on est droit dans ses bottes plein de merde ,mais à part çà tout va bien ,avec son ministre Le Foll qui n’a de ministre que le nom ,pas plus d’ailleurs que le (président) .C’est bien qu’on est (gouverné) par une bande de charlot.
    J’ai honte pour eux ,et pour la fonction qu’ils sont censés représenter.


  • #1407779

    C’est quoi le mot défini par ¨travailler pour quelqu’un ou une communauté sans toucher de salaire¨ ?

     

  • #1407832

    Gosse dans les Vosges, tous gueulaient après les quotas laitiers, et voilà y en a plus.
    La Fnsea, la grande distribution et le crédit agricole sont bien là pour le voler, le paysan qui nous donne à manger et garde un semblant de vie à la campagne. J’ai oublié les groupes de la chimie et Cie... C’est à pleurer. Jean


  • #1407833

    Mince.... Il faut attendre que des mondanités pour citadins déconnectés aient lieu pour que la classe politique prenne conscience qu’il y a urgence en province. Plus que pour les immigrés qui finalement sur le long terme s’en sortent et s’en sortiront mieux que tous ces hommes bien vaillants et courageux que rien ne semble briser.. si ce n’est qu’ils sont les premières victimes des jeux malsains et mesquins de l’économie.


  • #1408229

    Faites coucou aux ENRACIGRES (enracinés, immigrés dans leur propre pays).


  • #1408364

    Agriculteurs, éleveurs, unissez-vous pour vendre moins mais mieux aux particuliers qui n’attendent que vous. Laissez tomber les primes, Vendez à des prix justes en directement aux consommateurs, créez des centres de distributions très localisés. délaissez la grande distribution qui vous impose sa loi et vous tient par ce qui vous reste. Moins d’intermédiaires devrait pourtant permettre d’abaisser les prix ?... Revenons aux marchés locaux, il faut que tout le monde y trouve son compte tout de même, vous producteurs et nous consommateurs. Mais il faut que tout le monde joue le jeu, qu’il n’y en ait pas qui veuillent sans cesse s’engraisser. Il n’est pas normale de rencontrer dans certaines situations et lieux des producteurs qui vendent au même prix que les magasins en sachant qu’ils n’ont pas les mêmes frais tout de même ! Que certains aussi arrête de prendre les gens pour des touristes américains, car dans nombres de communes, on constate lors des grandes migrations estivales que les prix s’envolent. Certains ont beau dire que c’est faux, MAIS SI C’EST VRAI !

     

    • #1408996

      @sergeddo, un producteur quand il fait la totalité du boulot, il est cultivateur, éleveur, transformateur et marchand( c’est mon cas), je ne peux pas physiquement faire le même volume qu’un producteur de lait et en plus transformer et vendre. Les investissements sont élevés, matériel agricole, salle de traite plus laboratoire et matériel de vente, je valorisais mon lait en 2000 à 10Francs du litre je suis à 1euro soixante tu trouves que l’augmentation est trop forte ? Pas les mêmes frais qu’un magasin ? je bosse 3650 heures par an je n’ai pas pris un jour de congé depuis 2009, avec ma femme l’année dernière (nous travaillons tous les deux sur la ferme) nous avons gagné 8000 euros ! Lors des grandes migrations estivales tu te fais faire les poches ? c’est que tu choisis mal tes destinations, pour tes prochaines vacances choisis le Charollais les prix sont les mêmes toute l’année et même toutes les années ! Touriste...


    • #1409867

      Si un producteur vend ses produits en direct aux consommateurs c’est pas pour se faire voler comme il l’est par les grandes surfaces, sinon c’est pas la peine.


  • #1408694

    Une fois de plus , il y a des promesses de faites, mais sans jamais avoir aucune intention de les tenir... Bientôt, nous n’aurons plus aucun bons produits Français dans nos assiettes, mais uniquement de mauvais qui arriveront de l’étranger, car ceux-là rapportent plus financièrement aux politiciens qui sont en service... Je souhaite bien du courage à nos Eleveurs et Culitvateurs...


  • #1408759

    nous agriculteurs et agricultrices voulons des prix pas des primes, pour ma part je suis déficitaire de 1000 euros par mois et donc je n’ai aucun salaire, mais ne suis pas considérée en déficit, un agriculteur en déficit est un agriculteur au fond du trou, il travaille 365 jours par an,nous vendons, lait viande céréales, mais ce sont les acheteurs qui définissent le prix, alors que nous achetons que ce soit tourteaux, bovins, céréales, engrais,phytos, là ce sont les vendeurs qui font les prix, nous sommes les dindons de la farce


  • #1408824

    Le pire c’est que c’est la même stratégie pour toutes les professions : faire crever les petites entreprises pour que de plus grosses rachètent leurs terrains/boutiques/etc afin de faire plus de pognon.

    Exemples : les hôtels à Paris ou en province rachetés par des chaînes, les boulangeries, entreprises de maçonnerie, fleuristes, boucheries etc. : toutes rachetées par des chaînes.

    La solution : se regrouper pour se défendre en élisant des représentants. Vus que les syndicats actuels sont pourris jusqu’aux racines (et je parle d’une longue expérience personnelle de leurs pratiques) , pourquoi ER ne lancerait pas aussi la création d’un vrai syndicat ? une vraie association de personnes qui veulent se défendre contre cette fausse politique. ça pourrait être le début de quelque chose ...

     

    • #1409225
      le 01/03/2016 par Danielle Moriceau
      Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

      Oui l faudrait que les agriculteurs fassent des cooperatives et vendent leurs produits directement aux consommateurs ! Nous, consommateurs n attendons que cela, acheter directement aux producteurs sans passer par la case de tous ceux qui prennent leurs commissions au passage et nous nous y retrouverions !!!


  • #1409347
    le 02/03/2016 par Marie Nauche
    Suicides d’agriculteurs : des larmes de rage

    Une petite remarque concernant l’introduction au sujet des migrants et du suicide des agriculteurs. Je ne pense pas qu’il faille opposer une misère à une autre misère. L’une et l’autre sont terribles. Moi, j’ai envie de lutter pour que les paysans vivent décemment, et que les migrants puissent vivre sans le bruit des armes.
    Je suis une simple consommatrice, mais depuis longtemps je n’achète plus dans les grandes surfaces. Pas parce que les produits sont mauvais, mais parce que je connais (pour l’avoir vécue) la pression exercée par les grandes enseignes. Ma petite façon à moi de lutter, c’est d’acheter la viande chez un petit boucher, les légumes à un agriculteur local. Bon courage à nos paysans

     

    • #1409621

      Je suis tout à fait d’accord. Cependant j’ai une idée que je qualifierai de "géniale" (en toute humilité) qui pourrait bien soulager nos producteurs de lait, malheureusement j’habite en ville et je ne connais pas de producteur de lait ou de personne en rapport avec la distribution. Si quelqu’un veut bien faire un pas pour faire avancer les choses je suis disponible et totalemnt désintéressé.


    • #1409880

      @roland, contactes moi sur le forum.


  • Commentaires suivants