Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Surveillance : la police de Baltimore espionne secrètement ses citoyens

Les États-Unis, futur centre de détention géant ?

Alors que les caméras de surveillance à tous les coins de rue sont devenues une vision à peu près banale dans toutes les grandes villes du monde occidental, Baltimore, l’une des villes les plus associées à l’insécurité et à la brutalité policière aux États-Unis (c’est là-bas que se passe The Wire), a poussé un nouveau bouton sur le grand tableau de bord de la surveillance d’État. Selon une explosive enquête de Bloomberg, la police de Baltimore s’est équipée d’un avion de reconnaissance aérienne pour espionner ses citoyens. Sans jamais l’annoncer officiellement.

 

Positionné à 2,5 kilomètres d’altitude, bien trop haut pour être visible à l’œil nu, l’avion Cessna est équipé de plusieurs caméras à très haute définition (192 gigapixels), qui permettent de filmer une zone de 50 kilomètres carrés avec une précision d’un pixel par individu, le tout jusqu’à dix heures par jour. Vous commencez à flipper ?

[...]

Pour mener ses petites opérations de surveillance parfaitement illégales, la police de Baltimore a fait tout ce qu’elle pouvait pour rester discrète : l’entreprise qui fabrique l’avion de surveillance, Persistent Surveillance Systems (PSS), n’était ainsi pas directement payée par les forces de l’ordre, mais par un fonds caritatif géré par la police et alimenté par le millionnaire John Arnold.

[...]

En 2007, les prototypes ronronnent dans le ciel de Falloujah, en Irak. Deux ans plus tard, la flotte de Cessna survole le territoire mexicain, à Ciudad Juarez, pour lutter contre les guerres de cartels.

Lire l’intégralité de l’article sur konbini.com

 

Moins de liberté, moins de sécurité, plus de surveillance,
à lire chez Kontre Kulture

 

La surveillance pour tous, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je me disais "Mes couilles à couper que ce John Arnold est un philanthrope !" Je vais donc consulter sa fiche wiki, pas d’erreur c’est un philanthrope ! Je préserve mon intégrité physique !
    Désigner comme philanthrope les plus gros enculés de la terre fallait oser ! C’est toute la beauté de la novlangue !


  • Quand on n’a rien à se reprocher on se fout pas mal d’être surveillé, au contraire cela nous protège .

     

    • J’allais écrire : "Les crétins ne vont pas tarder à venir ânonner que ce n’est pas grave puisqu’ils n’ont rien à se reprocher".
      Bingo.
      D’ailleurs, que savez-vous de ce que l’Etat peut vous reprocher ou pas ?
      Cher Maxence, je vous propose donc d’installer des caméras chez vous afin que l’on vérifie vos dire. Vous avez intérêt à être parfait.


    • #1544033
      le 28/08/2016 par regis fernand imogéne denis
      Surveillance : la police de Baltimore espionne secrètement ses (...)

      c’est exact ,moi je vais méme demander à me faire pucer ,car je n’ais rien a "me repprocher" , puis je vais farcir toutes les piéces de mon appart de cameras car encore une fois je le redit (pour étre bien compris) je n’ais strictement rien a "me repprocher" .
      je veux que mon gouvernement sache ou je suis tout le temps ,comme cela je me sens en sécuritée .
      les autres citoyens peuvent étre nuisible , mon gouvernement ? jamais !
      françois m’a donné la foi .


    • Faut voir, parce qu’avoir quelque chose a se reprocher vis a vis d’un système totalitaire, c’est pas forcement une tare...

      C’est sur que pour les bons moutons qui se laisserons tondre et mener a l’abattoir les yeux baissés, se faire mettre une caméra directement dans le fion n’est pas un problème, ils n’ont rien a se reprocher...


    • Rassurez moi, c’est du sarcasme n’est ce pas ?


    • Mon pauvre Maxence, la surveillance des gens honnêtes protège de quoi ? Vous êtes mûr pour la candidature au poste de cadre honoraire du nouvel ordre mondial. Rien que de penser que vous avez le droit de "veauter" me fait froid dans le dos.....


    • C’est de l’humour ?


    • Es tu si sur de n’avoir rien à te reprocher. ?? ..... Mon pauvre, tu as lu cet article !
      Le CEPA (Center for European Policy Analysis) domicilié à Varsovie, mais totalement aux mains de lobbies du gouvernement US dit que "lire certains articles montre que vous êtes totalement incapable de penser par vous même et donc que vous devriez être rééduqués".
      Le projet est en route.
      (cf dedefensa du 27 aout)
      T’imagines, ce qu’ils vont te faire quand ils s’y mettrons réellement, sachant que tu lis ER..


    • Le plus ridicule est que le fait d’avoir laisser un commentaire sur le site d’E&R vous place d’ors et déjà en zone rouge. Si en plus vous consultez ce site régulièrement, vous êtes fichu !
      Le serpent se mord la queue.


    • Maxence exprime clairement la mentalité de tout ces fameux ’’citoyens modèles’’...... dociles et serviles.

      Vous trouvez toujours que les ’’racailles’’ sont les imbéciles et méchants dans cette histoire !? Sachant que eux ils n’accepteront clairement jamais tout ces contrôles Big Brother de l’État contrairement aux moutons dociles et serviles respectueux des ’’lois’’.....
      Moi c’est sa qui me fais le plus rire au final sur ceux qui crachent en permanence sur les jeunes de banlieues au final... vous cracher sur ceux qui vont êtres les derniers hommes libres de cette société qui est en processus d’orwellisation.


    • Hahaha, Joseph K non plus n’avait rien à se reprocher :)


    • Mon pauvre Maxence@Ce sont nos opinions qui sont surveillées parce qu"elles sortent du cadre fixé par le système pour conduire le troupeau dans son projet de société mondialisée. Dés lors que nous le critiquons, le contestons ou que nous envisageons d’y échapper ou tentons de nous y soustraire nous devenons des moutons noirs à surveiller parce potentiellement contagieux .. alors tout devient prétexte à épier nos vies, nos relations, nos proches, nos familles, nos résidences, nos conversations, nos lectures, nos centres d’ intérêts, nos antipathies, nos sympathies, nos prises de positions, nos gouts, nos choix, nos déplacements, nos habitudes, notre emploi du temps, nos tendances sexuelles, nos fréquentations, notre consommation, notre alimentation, notre niveau de vie, notre activité professionnelle, nos dépenses, nos convictions politiques ou religieuses, nos croyances, nos doutes, notre style vestimentaire, notre santé, nos loisirs, notre navigation sur le web, nos sites préférés etc...etc.. Et tout cela qui est déjà très facile pour le pouvoir sera rendu de plus en plus aisé avec le tout numérique,téléphone portable, smartphones, facebook, tweeter, google, monnaie electronique, traque informatique, drones, délation, jalousies et dissensions entretenues par l’evidente politique de division et la volonté de semer la discorde de plus en plus visible.. etc etc. Alors si en plus vous visitez le site d’Alain Soral vous risquez l’oeil du mossad et de big brother avec quelques sayans aux trousses.. Et surtout n’insistez pas parce que Daech pourrait bien s’y coller.. Partant de ce constat il est inutile de se priver de dire haut et fort ses opinions, de les publier, de les diffuser, de les partager (ou pas).. mais de les faire connaitre coute que coute !


    • Assez infantile de nature j’aime bien faire des doigts d’honneur aux cameras vidéo, et avec le sourire .


    • En principe, c’est le contraire : c’est nous qui surveillons l’Etat, pas le contraire...
      Vous comme moi avez des secrets, une vie intime...
      Vous n’avez rien à cacher, dites-vous ? C’est faux : vous avez forcément des secrets, connus de vous seul ( et pas meme de vos intimes )...qui vous dit que l’Etat, ou un fonctionnaire malhonnête, n’usera pas de données intimes vous concernant pour vous faire chanter ?


    • Je n’ai rien à me reprocher....à part peut-être d’être patriote et je conseille vivement aux fonctionnaires de la DGSE qui nous lisent .....de demander a Germain Gaiffe la voie à suivre dans ces cas là !!!.....


  • c’est la democratie qui se peaufine qui se democratise !
    les usa peuvent aller bombarder le monde entier pour ensuite placer leurs cameras dans chaques rues pour mettre bien à l’amende chaques engraisseurs de banquiers.


  • Barack te regarde...


  • Encore un exemple, qui illustre que le pouvoir américain a dépassé le stade de la paranoïa, pour sombrer progressivement, et depuis quelques années, dans la démence.


  • Google "fema camps"


  • Regardé hier soir une émission d’Élise Lucet sur la surveillance vidéo et les systèmes de sécurité.

    Le résumé, c’est que ne profitent de tout ça que les vendeurs et fabricants desdits équipements.
    L’efficacité est des plus douteuses, pour ne pas dire nulle.
    Et à l’époque de la réalisation, nous n’avions pas eu Nice.

    Même Lucet qui donne très fort dans le mainstream, et qui n’est pas au chômage, en arrive à dire quelques vérités.

    Avec un nom pareil, elle devrait finir par voir la lumière, vraiment.

     

    • Je lui connais deux antécédents suspects :
      son sourire à l’évocation par Guerlain de la légendaire paresse qui sévit sous les tropiques de la part de gens de couleur mais surtout une enquête saisissante sur les réseaux pédophiles il y a quelques temps de cela.
      Discrète mais pugnace on dirait l’ex (je crois ??) de Cavada.


  • Etonnant comme la surveillance généralisée n’est jamais dirigée vers l’élite.

     

  • Çà ressemble déjà à un camp de concentration !

    Toutes ces boîtes alignées le long des trottoirs, quel environnement rêvé !

    Le rêve américain sans doute !...


  • #1544353

    C’est du voyeurisme pervers pour vieux milliardaire.
    Je te crée un monde de fou et je matte.


  • Remettons les pendules à l’heure.

    Jusqu’à preuve du contraire, la police en général, dans tous les pays du monde, n’est pas à son compte, et ne fait pas ce qu’elle veut, comme bon lui chante.

    La police, est comme l’armée, un outil à disposition du politique.

    Donc si un avion a été acheté pour surveiller les habitants, c’est qu’une décision "politique" a été prise en ce sens, par un responsable "politique". C’est donc lui le responsable de ce flicage nouveau genre, et non la police qui ne fait que mettre en application l’ordre du "politique".

    Est-ce clair pour tout le monde ?

     

    • #1544712
      le 29/08/2016 par Djihadiste barbu intégriste salafiste radicalisé fiché S dangereux pour la (...)
      Surveillance : la police de Baltimore espionne secrètement ses (...)

      Je ne suis pas d’accord. Bien que moindre et limitée, la responsabilité de chaque membre d’un groupe existe si ses membres laissent inlassablement des personnes prendre des décisions pour ce même groupe, en pensant que seuls ceux qui les prennent ont une responsabilité.


  • Une remarque pour relativiser cette surveillance oppressante : les caméras demandent à avoir du personnel compétent devant l’écran pour pouvoir exploiter l’image efficacement (ce qui est rare...) l’attention se relâche très vite...les données collectées sur internet ou via les téléphones demandent une analyse pour être correctement exploitées, c’est la faille de la plupart des services : le nombre d’analystes compétents alors qu’il y a un volume de données à traiter qui est de plus en plus écrasant...


Commentaires suivants