Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Surveillance des chômeurs, le retour

Répression de la pauvreté

Pôle emploi pourra-t-il « fliquer » les chômeurs ? La mesure gouvernementale avait provoqué un certain émoi en mai 2015, avant d’être retirée. Elle est finalement réintégrée dans l’avant-projet de loi Sapin, non sans adaptation stratégique.

 

Souvenez-vous. Au printemps 2015, dans le cadre du projet de loi sur le dialogue social et l’emploi, le gouvernement avait déposé un amendement visant à armer Pôle emploi d’un large droit de communication. Jusqu’alors, ses agents n’avaient été autorisés qu’à accéder au fichier national des comptes bancaires (FICOBA), mais pas davantage.

L’amendement allait ainsi leur permettre de recueillir gratuitement l’ensemble des données attachées à une personne, comme ses factures détaillées, ses contrats, ses relevés auprès des établissements financiers, ses données de connexion, ses abonnements TV ou Internet, etc. L’objectif ? « Contrôler la sincérité et l’exactitude des déclarations souscrites ou l’authenticité des pièces produites en vue de l’attribution et du paiement des allocations, prestations et aides  », sous la menace d’une radiation en cas de non-concordance avec les recherches d’emploi présumées.

 

 

Préconisée par la Cour des comptes en 2014 sous l’œil bienveillant du ministère du Travail, cette mesure aurait permis « d’améliorer la détection des fraudes, de favoriser la récupération des sommes détournées et de renforcer la coopération de l’ensemble des acteurs concernés par la lutte contre la fraude. »

Seulement, l’amendement avait provoqué une grosse vague de contestations notamment sur les réseaux sociaux : accusé de vouloir fliquer et stigmatiser les chômeurs, l’exécutif avait finalement reculé en le retirant, prétextant un manque de concertation.

 

La surveillance des chômeurs de retour sans les FAI, les opérateurs et les hébergeurs

Près d’un an plus tard, la mesure revient par une autre porte, non sans subir quelques transformations. Dans l’avant-projet de loi Sapin, déniché par Contexte.com avant sa transmission pour avis au Conseil d’État, le gouvernement réintroduit ce droit de communication au profit des mêmes agents, mais avec une plus grande prudence.

Lire la suite de l’article sur nextinpact.com

La criminalisation du chômeur est en bonne voie, lire sur E&R :

Répression politique, économique et sociale, lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1419503

    Pole emploi n’a qu’à demander les metadonnées à l’etat pour radier les branleurs fraudeurs et on verra bien si nos gentils chomeurs seront toujours charlie ! La discidence a morflé, c’est à votre tour maintenant les moutons bien (peu) pensants

     

    • #1419560
      le 14/03/2016 par charlot
      Surveillance des chômeurs, le retour

      maintennant , ils veulent verser 450 euros par mois aux jeunes de 18 à 25 ans , pour éviter qu’ils aillent manifester -
      voilà comment ils relancent l’Economie  !!!!!!!!!


  • #1419507

    Si les pauvres étaient si mal lotis, ça se saurait, en attendant tout le monde est bien confortable chez soi (plus ou moins) et le gouvernement s’en délecte car il sait que rien de grave ne lui arrivera.


  • #1419511
    le 14/03/2016 par dégage
    Surveillance des chômeurs, le retour

    Pôle emploi la plus grosse arnaque inventée par un gouvernement de gauche pour éviter que les gens se révoltent , en attendant toujours des promesses .....
    des bons à rien qui ont entrainer les français dans le déclin ....
    vivement 2017 pour foutre toute cette racaille dehors ( droite et gauche confondus ) -

     

    • #1419550
      le 14/03/2016 par Andreas
      Surveillance des chômeurs, le retour

      Malheureusement le système sera pareil dans toute l’UE si on ne se révolte pas. Le pole emploi en Allemagne ça s’appelle maintenant Job Center (notion anglais) et a été impose par Gerard Schröder avec le Hartz4. Chez-vous le pole emploi deviendra aussi Job center (américanisation de l’Europe)

      Cordialement


    • #1419619
      le 14/03/2016 par Verner
      Surveillance des chômeurs, le retour

      Non Monsieur ! Ce n’est pas le nom récent de Pôle-Emploi qu’il faut regarder mais celui de sa naissance : ANPE - Organisme créé par sieur Pompidou, banquier et 1er ministre de de Gaulle, “afin d’institutionnaliser le chômage” pour la plus grande joie des grandes entreprises et ce en date du 13 Juillet 1967...C’est-y pas beau ? 50 ans que dure ce machin que tout le monde critique mais qui perdure ... ! Avouez que nous sommes de braves moutons !!!
      Ce n’est donc pas la gauche qui a inventé ’’cette arnaque’’ comme vous le dîtes,mais la droite, la vraie de vraie : la Banque !


  • #1419567
    le 14/03/2016 par Pamfli
    Surveillance des chômeurs, le retour

    Je viens d’être témoin dans le métro parisien d’une altercation entre SDFs qui font la manche, la concurrence “libre et non faussée” d’un cousin Dibrani, le SFD indigène l’invitant à retourner chez lui : « Ce n’est pas toi qui va décider en France ! ».
    Je guettais juste une réflexion politiquement correcte, histoire de rappeler que lorsqu’on est dans la rue, ce n’est pas la peine d’interdire la liberté d’expression et d’en rajouter une couche.


  • #1419577
    le 14/03/2016 par Bryan
    Surveillance des chômeurs, le retour

    "Fais aux autres ce que tu ne veux surtout pas qu’on te fasse." Telle est la devise des rapaces qui nous gouvernent.
    La surveillance et le plafonnage drastique de leurs privilèges en or et retraites en platine, c’est pour quand ??? Une belle insulte envers la majorité de leurs chers cons-citoyens. Tout ça pour être les pantins d’une Europe dont le naufrage est de plus en plus imminent. Et quand ça sera l’heure, ils se barreront tous avec la caisse, tout comme leurs frères banquiers.


  • #1419592

    Bah, oui, des fois qu’les sans-dents, tous chômeurs « à croissance durable » aient planqué leurs allocs, rsa, primes d’activités, indemnités journalières, rentes accidents de travail, aux îles Caïmans, au Luxembours et à Jersey !

    Qu’ils leur prennent aussi l’idée d’acheter des napoléons-or et autres bijoux à planquer en Suisse.

    Faut bien qu’ils fassent joujou à pôle-emploi avec toutes leurs technologies innovantes source de croissance et de développement durable du chômage de longue durée !

    Auront-ils le cran d’aller jusqu’au bout du monde, à savoir surveiller les comptes de dealers et autres mafias innommables ? Iront-ils jusqu’à aller fouiller dans les comptes planqués aux îles Caïmans, Jersey et Luxembourg ?

    Bonjour Paul Employ,

    Veuillez recevoir ci-joint, le RIB de mon nouveau compte offshore NGK Banking située à George Town (îles Caïman) où j’y passe une convalescence studieuse puisque j’y apprends le globish ! Inutile de vérifier le montant de mes allocations CAF, ni celui de mes indemnités journalières CPAM, vu que discrétion et confidentialité y sont de mises à la NGK.

    En vous souhaitant à vous aussi de bien profiter de la mondialisation de Miss Margaret Hilda Tadechère, en vous invitant à vous affranchir des contraintes de vos sordides bureaux  ! sincerely yours !


  • #1419598
    le 14/03/2016 par Jaoram
    Surveillance des chômeurs, le retour

    ce sera toujours plus facile de surveiller un chomeur qu’un Tapie ou un Balkany car eux ont toutes les ficelles et combines pour tricher et frauder sans se faire coincer comme les comptes et sociétés offshore mais surtout la bienveillance de la justice et des complicités au plus haut niveau du pouvoir.

     

    • #1419843
      le 14/03/2016 par Nouma
      Surveillance des chômeurs, le retour

      Surveiller les délinquants en col blanc n’ empêche pas de surveiller les petits malins qui ne veulent pas travailler ...


  • #1419682
    le 14/03/2016 par paixetamour
    Surveillance des chômeurs, le retour

    Attention à ne pas avoir la critique trop facile dans les commentaires. Oui il y a des chômeurs qui le sont pour profiter du système, mais pourquoi les critiquer ? Nous savons très bien que nos dons au gouvernement ne servent ni à payer le RSA, ni à payer la Sécu, mais à rembourser les intérêts d’une dette basée sur de la monnaie virtuelle ( D’où le déclin du pays financièrement ), mais même sans le chômage, pensez-vous un seul instant qu’ils utiliseront l’argent récolté pour le rendre aux Français ? Bien sur que non.

    D’ailleurs, aller travailler pour faire l’esclave n’est pas des plus intelligent non plus. C’est juste donner du grain à moudre aux patrons et à ceux qui gouvernent.

    Quand le conflit n’est ni racial, ni religieux, il va maintenant diviser les sans dents des sans dents et sans bouffes. Bientôt une guerre entre les bruns et les blonds ? Entre ceux qui chaussent du 43 et du 42 ? Bref, comprenons-nous, chacun veut sa liberté et certains la trouvent ( Entre guillemets ) en étant au chômage.

     

    • #1419794

      sa liberté en étant au chômage ? ou alors juste le temps de souffler jusqu’à épuisement des cotisations, après faut retourner au turbin.
      liberté en cdd.

      Le suivi du chômeur sur compteur linky, ça m’en a bouché un coin.


    • #1419845
      le 14/03/2016 par Nouma
      Surveillance des chômeurs, le retour

      Oui bien sur ! valorisons les fainéants et méprisons les petits salariés ! super ton truc pour donner bonne conscience aux petits profiteurs ....


    • #1419874
      le 14/03/2016 par paixetamour
      Surveillance des chômeurs, le retour

      A aucun moment je n’encourage à profiter de la sorte. Mais je peux comprendre que certaines personnes n’en peuvent plus et préfèrent lézarder devant la télé que de bosser pour un salaire misérable tout en ayant tout autant de difficultés à boucler les fins de mois. Celui qui préfère toucher 900 euros au chômage que 1200 en bossant 35 heures par semaine, faut le comprendre. Qu’est ce qui est choquant ? Des gens qui vivent doucement, au rythme des cotisations ou un ouvrier en CDI qui se fait utiliser et devient petit à petit un véritable esclave, non pas de la société qui l’embauche, mais plus globalement du système. Bien entendu une fois à la retraite, il lui reste quelques années avant de succomber d’un cancer ou d’être handicapé jusqu’à la fin de ses jours de douleurs dans les articulations. Si pour toi se laisser faire et tendre la joue est la solution, libre à toi, mais avant qu’elle en devienne une, il faudrait revoir du début jusqu’à la fin les différentes taxes et autres règles qui soumettent le petit peuple à nos belles banques mondiales.

      Pour ma part j’ai préféré monter ma propre société, ce n’est pas la joie je ne te le cache pas mais au moins je bosse et j’essayes de faire rentrer de l’argent. Mais je ne te cache pas non plus que quelques fois j’ai pensé très sérieusement à tout laisser tomber et à me foutre au RSA. Mais je reste fort, car éduqué à la sauce républicaine je suis encore assez débile pour croire que ça va s’arranger et que le Messi va venir baisser les différentes charges qui font qu’une grosse partie des entrepreneurs vivent comme des miséreux, ou pire, perdent leurs sociétés.

      Si finalement, ces rentes sociales mensuels viennent détruire la finance publique, où est le problème ? Car d’un coté c’est visiblement un problème, mais d’un autre ça serait totalement idiot de penser que l’argent non versé sera rendu au peuple ou servira à construire des écoles pour que nos enfants apprennent des mensonges voir même, se fasse tripoter et violer par des membres de l’éducation nationale. Il servira à financer des guerres, des tas de choses mais aucunement une élévation de notre société par le biais du travail.

      De plus, même si demain le nombre de chômeurs baisse, on ne pourra jamais rembourser la dette que l’on doit. Seul une destruction de la finance, donc disparition de la dette, pourrait nous permettre de remonter à la surface. Certes, au début ça sera dur, mais pas plus que maintenant pour une grande partie des Français.


  • #1419796
    le 14/03/2016 par claire74
    Surveillance des chômeurs, le retour

    surveiller les chomeurs ?
    la moindre des choses non ?

    Marre de bosser, pendant que d autres font des voyages de plusieurs mois pendant ce temps la avec mes cotisations !!

     

    • #1419836
      le 14/03/2016 par matador
      Surveillance des chômeurs, le retour

      T as pas compris les fondamentaux toi...


    • #1419841
      le 14/03/2016 par Nouma
      Surveillance des chômeurs, le retour

      Bien d’ accord avec toi ! faut arrêter de se mentir, beaucoup de gens profitent du système et ne veulent pas travailler ; et ce sont les petits salariés qui s ’épuisent et qui passent à la caisse tout les mois ...


    • #1419902
      le 14/03/2016 par Seinn
      Surveillance des chômeurs, le retour

      Ce n’est pas les chômeurs qui pompent toutes vos cotisations, puisque eux aussi ont cotisés avant de se retrouver sans-emploi. Ce n’est pas avec leur "maigre" pension qu’ils vont faire couler l’économie de la France, dont cette dernière n’influe que sur les plus riches de ce pays. Par contre les milliards d’euro d’évasion fiscale qui partent ne serai ce qu’au Luxembourg ou en Irlande, sont des problèmes financier bien plus important en terme de chiffres, mais aussi humainement. Le chômage, lui, permet à nombre de gens de maintenir la tête au dessus de l’eau. N’aller pas croire qu’il roulent sur l’or avec, si ça serai le cas nous y seront tous. C’est juste un des moyens de vous faire détourner le regard, ne soyez donc pas dupe et ne vous en prenez pas en priorité à ceux qui vivent si bas.


    • #1420077
      le 14/03/2016 par Andreas
      Surveillance des chômeurs, le retour

      @claire74

      Content d’entendre que c’est toi qui a inventé le travail. Comme tu as été biberonné des le plus jeune âge de la television de telle manière qu’il faut travailler, beaucoup travailler. Laisses-moi te dire quelque chose : Les intelligents n’ont pas besoin de travailler, ils laissent les pauvres/esclaves travailler pour eux.

      Cordialement.