Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Syrie : Obama est-il bloqué par la CIA et le Pentagone ?

Le masque du Prix Nobel de la paix risque de tomber

Les désaccords au sommet du pouvoir américain sèment l’indécision au sein de la politique des États-Unis en Syrie.

 

La CIA et le Pentagone, intéressés par une poursuite de la confrontation militaire en Syrie, empêchent activement l’administration de l’actuel président des États-Unis de mener des pourparlers avec Moscou au sujet de la crise syrienne, écrit le quotidien Izvestia se référant à ses sources au sein de la diplomatie russe.

« Obama est pressé de résoudre un problème de plus qu’il a lui-même créé. Il a reçu le Prix Nobel de la paix, donc il doit le justifier. D’autant plus qu’il comprend qu’il entrera dans l’histoire comme un président qui a réussi à mettre en ruines tout un pays (la Libye), à créer une situation tendue en Ukraine, à laisser les terroristes envahir le Proche-Orient (notamment la Syrie) et, comme conséquence, à submerger l’Europe de réfugiés », a indiqué une source désireuse de garder l’anonymat.

Selon l’interlocuteur du journal, les hauts responsables de l’armée américaine sont intéressés par la poursuite d’un conflit militaire à long terme au Proche-Orient. C’est précisément à cause de désaccords aux échelons supérieurs du pouvoir des États-Unis que la politique américaine concernant la Syrie est si erratique.

« Le Pentagone et la CIA ont leur propres intérêts, le département d’État a les siens et la Maison Blanche également. À cet égard, il faut mentionner le mérite du ministère russe des Affaires étrangères qui oblige littéralement les Américains à s’en tenir à un cadre constructif », a déclaré au journal Izvestia Tarek al Ahmad, membre de la délégation du groupe d’opposition Hmeimim prenant part aux négociations de Genève.

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1535434

    Comment font ces types pour trouver le sommeil ?

     

  • #1535438

    …"à submerger l’Europe de réfugiés".
    En fait il s’agit de DÉPORTATION en vrai langage. On déporte du Moyen-Orient et d’Afrique vers l’Europe.

     

    • Non, si on les déportait ils auraient été obligés de venir et ne songeraient qu’à repartir alors qu’au contraire ils ont dépensé beaucoup pour venir et dès arrivés ils s’installent comme en pays conquis, harassant ceux qui les accueillent et leur imposant leur arriération cruelle et inculte.
      On ne déporte pas de l’enfer vers le paradis.


  • #1535458

    Ma question reste toujours la même. Etant donné qu’il n’y a aucune chance pour que les us foutent la paix au monde entier, qui nous débarrassera de ce pays ?

     

  • Le prix Nobel de la paix ? Heureusement ,sinon prix Nobel de quoi ?? du dernier four micro onde ? ou du cadeau des armes à Dahech ?


  • De toute façon Obama n’a aucune marge de manoeuvre. S’il ne reste pas tranquille, il finira comme JFK. Je pense qu’il est pressé de finir son mandat.

     

    • #1535738

      Obama ne sert à rien . Il ne faudrait surtout pas croire que l’état profond US va confier les clés de la maison à un M’ Barek Hussein O’ bama.....l’élection d’un afro américain, qui tirerait un trait sur les problèmes raciaux ( on voit le résultat ), c’est pour la frime , de la meme manière que l’élection de H. Clinton : une femme après un afro , pour amuser le petit peuple qui croit qu’il gouverne .


  • #1535544

    Il est peut-être pas suffisamment cynique ni suffisamment costaud pour croiser le fer avec plus sournois et planqué que lui.

     

    • #1535741

      Il n’a pas été mis là pour mener une politique .Le dernier qui s’y soit risqué , c’est KENNEDY , on a vu comment l’affaire a tourné court .Et depuis , le système n’a mis en place que des quiches , des communiquants et des batteurs d’estrade : ils ne servent à rien . Le pouvoir, le vrai n’est pas à la maison blanche .


    • #1536010

      On a le recul pour connaitre l’engagement de KENNEDY et ce que cela lui a coûté.
      Autre époque, autres mœurs, pas certaine qu’ OBAMA soit si lisse que cela ni que l’état profond use des mêmes moyens (artillerie lourde) pour contrer ses ennemis de l’intérieur.


  • #1535891

    Les histoires de redorer son nom apres tout ce qu’il a chier dessus ca me parait un peu optimiste, il est surtout bloqué par ses patrons. Quand au rapprochement avec l’Iran, je vous invite à revoir le dernier Asterix d’Astier, vous allez voir c’est tout bete.


  • Ce n’est pas parce qu’Obama est marxiste, islamophile et hait la civilisation européenne qu’il est sans tache.
    Même si on peut comprendre qu’un site marxiste et islamophile souhaite nous le faire croire.


  • #1538569

    Les Américains poursuivent une guerre au Moyen-Orient d’un point de vue géostratégique déjà perdu d’avance. La Russie anticipant « l’après-élection américaine » en équipant militairement l’Iran.
    Rajoutant à cela des prétentions financières américaines défaillantes, une instabilité politique par manque de cohérence au sommet du pouvoir.

    Autant dire que l’Amérique est au bord de l’implosion.