Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Syrie : les milices armées par les États-Unis se battent entre elles

CIA contre Pentagone

Selon trois journalistes du Los Angeles Times, des milices syriennes armées par les États-Unis se mènent une guerre sans merci entre la ville d’Alep et la frontière turque.

Des responsables américains ont confirmé que la situation devenait de moins en moins contrôlable depuis la multiplication des escarmouches entre milices à la périphérie nord d’Alep lors de ces deux derniers mois.

A la mi-février, une milice armée par la CIA dénommé Fursans al Haq, ou Chevaliers de la Droiture, a été décimée dans la ville de Marea, située à 30 kilomètres au nord d’Alep, par les Forces démocratiques syriennes, une coalition militaire à majorité kurde soutenue par le Pentagone.

 

 

D’autres combattants ont décrit des affrontements similaires dans la ville d’Azaz, un point de transit clé pour les combattants et les marchandises qui circulent entre Alep et la frontière turque. L’émergence des Forces démocratiques syriennes n’a pas permis d’atteindre l’objectif initial, celui de reprendre les territoires contrôlés par Daech. En revanche, cette coalition ne cesse d’étendre son aire d’influence au nord de la Syrie. Un fait qui préoccupe vivement la Turquie voisine, en guerre contre les Unités de protection du peuple (YPG). Les militants kurdes profitent de ce vaste pan de territoire comme zone de repli.

Ces derniers événements illustrent la difficulté des Américains à coordonner les dizaines de groupes armés qui, concentrant leurs efforts pour évincer le président Bachar al-Assad, ne luttent pas assez efficacement contre Daech.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

À ne pas manquer, sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • y’a pénurie de captagon !


  • cela corrobore parfaitement les analyses de T. Meyssan au sujet d’un kurdistan indépendant et les antagonismes au sein du gouvernement US


  • Cela montre bien le degré de stupidité et de dangerosité de ces groupes qu ’ils ont qualifiés de "gentils opposants" face au "méchant Assad."

    Comme en Ukraine ils s’appuient sur les pires personnages pour détruire tous les pays qui ne leur conviennent pas tel qu’ils sont .

    Et le pire dans tout ça c’est que ce sont les opposants dans leur propres pays qu’ils traitent comme ils devraient traiter ces terroristes.

     

    • Cela montre bien le degré de stupidité et de dangerosité de ces groupes qu ’ils ont qualifiés de "gentils opposants" face au "méchant Assad."

      A 1000% d’accord avec vous ! quand on aime sont pays en 2010 tous auraient du faire union nationale contre le danger qui montait, en fin de conflit Assad aurait surement ouvert un dialogue avec ceux ayant des revendications pour les remercier de leur aide.


  • Le vrai mystère c’est de comprendre comment, dans la mesure où on n’a pas encore inventé le moyen de vivre sans manger (comme disait Céline) comment donc, tous ces gens peuvent passer leurs ’existences’ à s’entretuer à plein temps...Ceci dit sans entrer dans ce besoin évident de s’inscrire en permanence dans l’hyperviolence. De quoi vivent-ils, comment, pourquoi, selon quelles critères avec quels buts. Une chose est sûre néanmoins, s’ils avaient planté un arbre ou posé une pierre sur l’autre à chacun fois qu’ils ont tiré un coup de feu (au prix des munitions...) il y a longtemps qu’ils seraient assis à l’ombre et à l’abri des intempéries...Et c’est ce ’modèle’ que ceux qui se sont enfuis de cet asile de fous essaient d’imposer là où ils s’incrustent et donnent des leçons à ceux qu’ils envahissent ..échouer chez eux ne leur a pas suffit ?


  • Meyssan a souvent répété qu’il y aurait à Washington deux factions qui s’affrontent durement au sujet de la politique US au Moyen-Orient (ligne Obama contre ligne Clinton&Petraeus grosso-modo).

    Ceci expliquerait-il cela ?


  • BOMBE : Le capitaine Barril, ancien commandant du GIGN : « J’ai la preuve de qui a tué Litvinenko – Ce n’est pas la Russie » (reseauinternational.net, 30/03/2016))

     

    • Mouais .... Barril "de poudre aux yeux encore ?" avec lui... mèf ...

      Sérieux quand on voit son parcours et surtout tous les coups tordus dans lesquels il a trempé celui-là, bon....

      Non mais sérieux, ils sont où les hommes de valeur en France en 2016 ???
      Enfin si il en reste... je commence à me demander...


  • quand tu poses comme postulat le mensonge et la manipulation,il ne faut pas s’étonner des consequences,the game is over !


  • Comme toujours les mêmes financent et arment les combattants et à la fin se partagent les trophées de guerre, dont les juteux contrats et marchés...tout en se présentant comme sauveurs !! Les USA sont spécialistes du billard à trois bandes.
    Ce sont des pères fouettards dont il faudrait supprimer la garde...