Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : mort du cheikh Mohamed Saïd Al Bouti dans un attentat

Les menaces d’El Qaradaoui mises à exécution

La Syrie est en deuil. Le président syrien Bachar Al Assad a décrété un deuil national à compter d’aujourd’hui suite à l’attentat-suicide à Damas qui a coûté la vie jeudi à 49 personnes, dont le célèbre et très respecté dignitaire religieux sunnite, cheikh Mohamed Saïd Al Bouti, et blessé près de 90 personnes, s’engageant à « nettoyer » le pays des extrémistes.

« Je présente mes condoléances au peuple syrien pour le martyre de cheikh Mohamed Saïd Al Bouti, ce grand personnage de la Syrie et du monde musulman », a dit le président syrien dans un message publié dans la nuit de jeudi par les médias officiels.

Dans un télégramme de condoléances adressé pour l’érudit Al Bouti, sa famille et les familles des victimes, le président Al Assad a noté que le martyr Al Bouti, qui représentait la vraie voix de l’Islam, était tombé en martyr alors qu’il enseignait la vraie religion.

« Vous manquez à la tribune de la mosquée des Omeyyades ainsi qu’à la nation musulmane tout entière. Vous avez transmis le message correct de l’Islam (…) Ils vous ont tué pour avoir élevé la voix face à leurs idées obscurantistes visant à détruire les principes de notre religion clémente », a indiqué le président syrien.

Et d’ajouter : « Je jure au peuple syrien que ton sang, celui de ton petit-fils et de tous les martyrs de la patrie n’aura pas coulé gratuitement, car nous serons fidèles à tes idées en anéantissant leur obscurantisme et leur incroyance jusqu’à la purification du pays. »

Les autorités syriennes ont condamné dès jeudi l’attentat commis dans la mosquée Al Imane dans le quartier de Mazraa, où cheikh Al Bouti avait l’habitude de donner des cours de religion les lundis et jeudis, accusant les terroristes d’être derrière l’attaque, faisant allusion aux « rebelles jihadistes » armés, dont beaucoup font partie d’Al Qaïda, et représentent « l’opposition » à l’origine du déclenchement de la crise syrienne depuis deux ans.

Menaces de mort

Ces derniers ayant revendiqué nombre d’attaques armées dont des attentats-suicide et le mode opératoire de l’attentat de jeudi rappelle leur façon de faire, ont fait remarquer les autorités.

Bien que l’attentat n’ait pas été revendiqué, l’opposition syrienne, aidée par l’Occident et ses relais qatari et saoudien, a tenté de s’en laver les mains après s’être trouvée pointée du doigt.

Ainsi, jeudi soir, le chef de la coalition nationale de l’opposition syrienne, l’islamiste Ahmed Moaz Al Khatib, a condamné l’attaque en disant soupçonner « le régime » d’être derrière l’attentat.

« C’est un crime à tout point de vue que nous rejetons complètement », a-t-il déclaré. Mais des discours virulents à l’encontre du cheikh Al Bouti ont été tenus par les leaders de l’opposition et les religieux les ayant soutenus.

Les personnalités médiatiques controversées, connues pour leurs prêches sulfureux, tels que les milliardaires qatari, Youssouf El Qaradaoui – qui a appelé en direct au meurtre de Kadhafi sur Al Jazeera – et koweïtien, Mohamed Al Arifi – qui prétend que des anges sur des chevaux blancs font la guerre sainte en Syrie – ont appelé publiquement à l’assassinat de « toute personne, y compris les savants religieux, s’opposant à l’armée syrienne libre », le bras armé de l’opposition syrienne.

Présenté comme pro-régime syrien, Cheikh Al Bouti était célèbre pour ses prêches en faveur de la paix. Retransmis à la télévision de l’État tous les vendredis, il n’avait de cesse appelé les différents protagonistes de la crise syrienne à la retenue et au dialogue, privilégiant les solutions pacifiques et mettant en garde contre le recours à la violence.

Anti-impérialiste

Membre d’une grande tribu kurde, cheikh Al Bouti, né en 1929, était respecté dans tout le monde musulman. Fermement opposé à l’extrémisme et à l’obscurantisme, le religieux était connu pour des positions en faveur d’un « Islam tel qu’enseigné par le Coran, et non tel que dicté pas les Américains ».

Connu en Algérie pour avoir été le premier homme de religion arabo-musulman à condamner le terrorisme islamiste responsable du massacre de la population algérienne dans les années 1990, quand ce dernier était soutenu médiatiquement et financièrement par les wahhabites.

Cheikh Saïd Al Bouti dénonçait souvent, dans ses interventions, les courants salafistes et takfiristes des monarchies wahhabites du Golfe, principaux alliés des États-Unis dans la région, et mettait en garde contre l’application de l’agenda américain et de l’Otan dans la région.

Bien que des lieux de culte aient déjà été pris pour cible, la crise syrienne prend une tournure des plus alarmantes avec l’assassinat d’un des plus imminents théologiens musulmans de son époque.

Les réactions des pays voisins et des instances musulmanes, notamment de l’Organisation des Oulémas musulmans, qui a pour président son ennemi juré, Youssef El Qaradaoui, tardent à venir.

Seuls l’Iran et la Russie ont condamné l’attentat aux côtés des différents groupes de la résistance palestinienne, qui perd un important ami.

Un grand homme de paix

L’éminent théologien syrien d’origine turque est né en 1929. Il est diplômé de l’université d’Al Azhar au Caire et est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages traitant de religion, de philosophie et de littérature.

Le savant était régulièrement invité dans des conférences et colloques à travers le monde et était respecté de tous les musulmans.

Le cheikh Mohamed Saïd Ramadan Al Bouti a été présenté comme pro-Bachar Al Assad après le début de la crise syrienne en mars 2011.

Le religieux condamnait l’agenda américain des « rebelles » et ne cautionnait cependant pas le meurtre de civils par des militaires.

Il était célèbre pour avoir de tout temps dénoncé le salafisme et le takfirisme des wahhabites du Golfe, et s’est opposé à l’Organisation des Oulémas musulmans, notamment après être devenue « le bras religieux » de l’Otan, avec le « printemps arabe ».

Il a été le premier savant à condamner, les larmes aux yeux, les exactions des terroristes islamistes en Algérie.

Mehdia Belkadi

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il n’ y a qu’à regarder son visage lumineux pour déceler en lui un homme d’une grande spiritualité ,quelqu’un de bon ,c’est pareil pour Imran Hussein ...Il y a des personnes qui dégagent une aura !Paix à son âme ,que Dieu l’accueille en Son Vaste Paradis ainsi que tous ceux qui ont péri injustement !
    Comme dirait Salim ,c’est signé ,on sait très bien qui est derrière ce lâche attentat... ! Ils paieront au Jour du Jugement Dernier !

     

    • Salam Samra

      j’avais commencer par répondre à ta requête concernant les idées du martyr cheikh Al Bouti sur l’autre sujet , "Le Hezbollah condamne l’assassinat de cheikh Al Bouti.
      mais je crois que je reporterai mes poste ici parce qu’il me parait plus approprié au sujet.


  • encore un algerien qui veut donner la leçon aux peuple syrien ! Voilà le plus grand malheur de ce peuple

     

    • de quoi vous parlez ??


    • la journaliste est une femme.

      et l’article n’est pas adressé aux syriens.


    • De quel algerien tu parles ? Jai lu l’article mais je comprend pas ton commentaire. Peut etre parles tu de l’auteur de l’article ?


    • Voila ci-dessus un intrus qui veux donner des leçons de salafisme fucking au lecteurs d’ER !
      Le plus grand donneur de leçons a tous les peuples de la terre y compris le peuple français malheureusement (et non seulement le peuple syrien) c’est BHL et tous ses chien(ne)s d’attaque (les Fourest, Val, ..... ).

      Le grand malheur du peuple français est la duplicité et l’idiotie dont tu fais preuve mon ami....


    • la drogue c’est pas bien jérôme


    • encore une racaille salafiste qui veut donner la leçon au peuple syrien ! voilà le plus grand malheur de ce peuple
      ça me fait marrer, tous ces convertis et ces maghrebins prêts à faire le sois disant "djihad" à l’autre bout de la terre contre li micriant alaouite ... alors que chez eux régnent la corruption et l’injustice ...
      n’hésitant pas en cela à mentir, manipuler, détruire et tuer des civils et des soldats qui ne leur ont rien fait de mal.
      TFOUUUUUUUUUUUUU dans vos faces de cafards !


    • Je disais juste qu’un peuple qui a une région qui a connu 39 civilisations, possède les plus vieilles villes au monde se fasse donner une leçon par un algérien, c’est assez malheureux pour ce pays !
      J’ai rencontré assez de personnes des 2 pays pour me faire une idée , il y a un peuple que j’estime, l’autre pas du tout, un pays qui a une histoire, que j’estime, l’autre que j’exècre


    • les gétules,les garamantes,les numides,le grand Massinissa,Abou Qurra,la medracen................. sa te parle ?
      non vraiment arrete la drogue comme on te l’a deja suggeré dans un autre com


    • Je dois etre tres con car je ne comprend pas un mot de ce que tu racontes. Ou alors mon cerveau opere une sorte de tri selectif.


  • Que dieu nous préserve de ces barbares

     

  • "Fermement opposé à l’extrémisme et à l’obscurantisme"

    "Connu en Algérie pour avoir été le premier homme de religion arabo-musulman à condamner le terrorisme islamiste responsable du massacre de la population algérienne dans les années 1990"

    "Il a été le premier savant à condamner, les larmes aux yeux, les exactions des terroristes islamistes en Algérie."

    No comment...

     

    • Et pourquoi no comment ?
      Parce que cela va à l’encontre de ton logiciel alimenté par l’asymétrie d’information et la guerre que le NWO a mené contre l’Algérie, y compris via ses relais médiatiques, enclenchant la campagne du "qui tue qui ?" de façon coordonnée lorsque les différentes officines ont compris qu’ils n’arriveraient pas à placer en Algérie leurs supplétifs harkis que sont les terroristes.
      La campagne du "qui tue qui ?" d’ailleurs est apparue dans les mainstreams médias et s’est faite à la suite de la tentative de sauvetage "politique" des groupes terroristes à San Egidio par l’ensemble des services occidentaux extérieurs, Sapinière inclue.
      On retrouve parmi les rincipaux vecteurs du "qui tue qui ?" Rothschild-Libéra-Sion, L’Immonde ( Le Monde, plus pro NWO impossible), Dassault Figaro , et surtout le groupe Vivendi ( Canal+ sioniste et les éditions La Découverte)
      Lorsque des gens de Reopen, qui ont très bien compris le sujet du 911mais ne maitrisent pas certains autres, ont été mis dans la boue par Malterre, il n’y avait aucune incohérence. Les pseudos dénonciation de Canal + sont dans la logique de leur manipulation matchant parfaitement avec leur idéologie. Pas étonnant que le groupe Vivendi soit le seul qui ai fait l’objet d’une double commande pour debunker le 911, via Canal + et aussi la Découverte du franc maçon Gèze, très proche du PS et de la DGSE.D’ailleurs, quand un ex de la DGSE publie c’est chez La Découverte. Bref, sans refaire l’ensemble des liens et accointances, le terrorisme qui a frappé l’Algérie dans les années 80 avant la grosse vague des années 90 obéit à la même logique que ce qui a frappé la Libye et frappe la Syrie. Certains l’ont compris il y a plus de 20 ans, d’autres le comprennent seulement maintenant et d’autres, prisonniers d’un paradigme, de leur idéologie ou proximité, ou encore pour des raisons qui ont avoir avec l’affectif ou encore parce que certains mélangent tout (des maux de la société , ils extrapolent pour donner lieur à des théories contredites par les faits ) ou encore le biais dans l’information ( la vraie, pas celle qu’on pense être de l’info et qui n’en est pas ) . La dénonciation du "qui tue qui ?" est une manipulation. Pas étonnant qu’elle ai été distillée par ceux là même qui cherche à camoufler le fait que le 911 LUI est un inside job. Normal, le terrorisme et son accompagnement médiatique est un travail néocolonial.


    • Sauf qu’Alain Soral a lui même soutenu la thèse du "qui tue qui". Selon lui, ce sont les services secrets qui ont massacré la population dans les années 90, et pas les islamistes.


    • Soral n’a pas la science infuse. Et les medias sont une source fiable de désinformation. Rajouté à cela un contact plus ou moins prolongé avec des harkis revanchards et des pieds noirs nostalgiques et le tour est joué.


  • #367255

    Le Prédicateur de l’OTAN Al Qardoui avait affirmé sur la chaîne terroriste Al jazzera "que toute personne qui soutiennent l’Armée arabe syrienne ou Bashar doivent être liquidé y compris les femmes, les enfants, les vieux.."
    En outre, vous observerez qu’aucun grand Merdia français ou occidental n’a relayé cette info concernant ce terrible attentat ayant fait plus de 40 Morts y compris ce pauvre vieux Monsieur cheikh Mohamed Saïd Al Bouti qui pourtant prônait la paix et la tolérance, rappelons que l’ attentat a été fomenté par les mercenaires de l’Empire mondialiste et sioniste.
    Si les grands Merdias n’ont pas relayé ce carnage, nous sommes en droit de dire qu’ils sont de fait complices des pires exactions en Syrie, mais là où on a atteint le pompon c’est que ça veut donner des leçons de "démocratie, de droits de l’hommes" à la planète entière..BALAYEZ DEVANT VOS PORTES bande de criminels, lâches et vils.. !!

     

    • bonjour,
      j’ai fait la même constatation que vous hier en post sur ER....l’info a été quasiment peu relayée...d’autre part les merdias ont accusé el Qaida....comme je l’avais écrit auparavant ,el qaida est une roue de secours dans le cas où on ne peut pas accuser le gouvernement syrien .Dans le cas de l’attentat lâche commis il y a deux jours,d’une part cela s’est produit dans une mosquée ,beaucoup de morts ,de blessés (accuser El Assad aurait été de la folie et personne n’y croirait) d’autre part il se trouve que cet imam était "proche" du pouvoir...Donc on sort le joker el Qaida pour dissimuler le fait que ce sont les barbares rebelles financés par l’occident et les deux satans du Golfe "qatarabie".Nous sommes vraiment dans la désinformation volontaire et lâche..car avouer que ce sont ces mouvances qui commettent des atrocités et qui sont financées par l’étranger aurait été du suicide pour l’empire !!!
      beaucoup de "savants musulmans"( notamment le "singe" égyptien ,et Adnan Ar’our) ont appelé au meurtre de tous ceux qui ne rentrent pas dans leur idéologie suicidaire...Cet imam en a payé de sa vie !Paix à son âme et à toutes les victimes innocentes !


    • Excellent "comment taire" du frère : anti-propagande, merci à vous :

      "Moi" je la nomme cette chaîne du massacre massif :
      La " CNN-Bédouine " , la voix et l’image du vrai dajjâl (Dieu nous en préserve).
      http://french.irib.ir/info/moyen-or...


  • sur lui , la paix


  • Si l’Algérie a tué la Bête Islamiste, la Syrie y arrivera aussi !
    L’islamisme est mort en Syrie !
    Les islamistes ont utilisé tout leurs moyens en Syrie, mais il ont perdu, ils sont finit !
    Tout les régions pro-islamiste de Syrie ont été détruite et leurs habitants expulsé, et les militants sont liquidés peu à peu !
    Sans compter tout les gauchistes et les bassistes traitres qui ont profiter des troubles pour quitter la Syrie.
    La Syrie sera plus forte aprés la Tragédie !

    PS
    Je suis un Algerien Kabyle et je suis pour le même traitement pour les independantistes Kabyles.


  • J’en appelle à toutes les âmes justes, les esprits sains et les coeurs propres de prier avec moi : -qu’Allah le tout puissant accepte notre regretté Cheikh El Bouti (et tous ceux et celles-petits ou grands- qui sont tombés en combattant la Bête immonde) en son vaste Paradis et dans son Immense miséricorde et ;
    - que s’éteignent les yeux de ceux qui appellent, matin et soir, à la Fîtna et à leur tête El Karadhaoui (j’évite exprès de dire Youssouf pour ne point salir le nom d’un prophète -Paix sur lui- qui m’est cher et que je respecte), qu’ils pourrissent vivants pour avoir servi le Mal. Amen.
    Petit message à karadhaoui : j’ai suivi, hier, sur une chaîne syrienne un mot de l’imam de la mosquée d’El Aqsa El Moubarek et il te dit ceci : " si tu peux ne pas suivre notre regretté Chiekh El Bouti dans la mort, fais-le et prépare une réponse car Dieu te demandera des comptes et te mettra en face de ce pauvre vieillard qui ne t’a jamais fait de mal -ni les autres d’ailleurs- et il te dira ’’pourquoi tu m’as tué ?’’, et tout le peuple syrien et tout les peuples auxquels tu "fais tant de bien" avec ta langue maudite -les algériens (dont je suis) en têtes- te demanderont des comptes car ta bienfaisance règne actuellement et cet éminent savant -toi, tu n’en es pas un- que tu as tué est notre père à tous et nous te demanderons des comptes à son sujet".
    Là où tu iras( et on est en droit de penser qu’à 80 ans, la date est très très proche) malgré toi, ton prince, tes chéquiers et tes protecteurs américains ne te seront d’aucune utilité. Tu peux toujours demander à tes amis de Tel Aviv d’essayer de "te rallonger un peu l’existence", même eux, peuple élu, finissent par mourir, ils sont jeunes d’abord et ils font les fiers (comme (BB), ils vieillissent ensuite et ont des rides partout (comme Pères) et meurent ENFIN comme tout le monde en comprenant, sur le tard, que leur élection ne les a pas sauvé de LA JUSTICE DIVINE.
    Et je terminerai mon message en te disant que je n’ai aucune pitié pour toi car je prie Dieu à tout les instants qu’Il te fasse taire en songeant aux paroles du Prophète Mohammed (Alyhi e’ssalat w’a e’ssalem) qui disait (La Fitna "dort", maudit soit celui qui la "réveille").
    Priez avec moi mes frères car ces gens servent le Mal et le veulent comme maître et s’ils réussissent -Dieu nous en préserve- vous aurez à choisir entre deux destins : vivre en esclaves sous leur bottes ou sous leurs djellabas ou mourir tués par leurs dangereux idiots utiles.


  • N.B : Les débuts de ce poste se trouve sur l’autre topic : "Le Hezbollah condamne l’assassinat du cheikh Al Bouti"

    - Le salafisme est une époque historique bénie et non une doctrine islamique.
    il traite dans ce livre la raison pour laquelle le Salafisme est une hérésie, et d’où viennent les différences de jugement (20% de la "shariaa") entre les législateurs ("A’imma" toujours),et que c’était une bonne chose et une preuve de pluralité (ce que les salafistes n’arrivent pas à concevoir), et de liberté de pensée et une miséricorde dans la mesure où sa prend en compte les différentes situations selon les habitudes, la géographie, le tempérament des gens ce qui amenait parfois un "Imam" à changer de jugement suite au changement de pays de résidence quand il constate une nouvelle perspective, mais tout
    ça selon des règles bien établies qui ne permettent pas de fabriquer des jugements à sa guise ou selon l’humeur du moment, ou selon le très fameux concept d’"INTÉRÊT", ce qui amène fatalement à l’extrémisme et au fanatisme (exemple historique des "Khawarij" qui ont tué le Calife "prince des croyants" "Ali ibn abi Talib", suite à des interprétations simplistes et erronées du Coran, d’ailleurs ceux là sont en quelque sorte les ancêtres des Salafistes-jihadistes actuels),etc..
    ce qui nous amène au livre suivant :
    - Principes (restrictions) de l’intérêt dans la législation islamique(Livre spécialisé) :
    ce livre est le sujet de la thèse de doctorat de Dr Al Bouti dans l’université "AL AZHAR" au Caire, ou il explique la notion d’intérêt en Islam, et comment elle est définie etc..

    à suivre :
    L’Islam politique :

    N.B : Je demande vraiment pardon aux modérateurs pour ces longs messages, mais je ne trouve pas d’autre solutions pour parler des idées de cette personnalité. J’essaierai sincèrement les prochains poste d’être plus concis et bref, sinon vous pouvais toujours me proposer une alternative
    cordialement,
    FARIJ Mohamed Amine(FMA)


  • L’Islam politique, (les mouvements dits Jihadistes inclus) :

    - L’Islam n’est pas un ensemble de règles qui gèrent une société d’en haut (gouvernement), et qui se substituent aux normes déjà en place.
    - L’Islam est une religion qui règne sur les raisons et dans les cœur ce qui amènent les gens à réclamer sa gouvernance et non le contraire puisque le but 1er d’une religion est d’obtenir l’amour de dieu.
    - Par conséquent les courants islamistes qui ne voient que la prise de pouvoir comme solution à tout les maux prennent la mauvaise voie et mettent l’islam même en danger, puisqu’il est présenté comme concurrent politique au lieu d’être l’appel aux salut de tout le monde y compris les ennemies politiques et le pouvoir en place (si mauvais soit-il).
    - Les mouvements Jihadistes qui veulent renverser le pouvoir en place sont dans leur tord, islamiquement parlant. La "fitna" est plus dure que la mort elle même".
    - La vie et le parcours du prophéte illustre ceci parfaitement, 13ans de vie à la mecque, dédiés uniquement à la prière, la méditation, le "Dikr", la patience, bref tout ce qui sublime l’âme et aiguise l’esprit, après les 11ans de Médine, c’est la ou a commencé la législation.

    cf "Le Jihad en Islam".

     

    • Ravie de voir que tout le monde sur ER n’est pas un salafiste..ou bien un salafiste sans le savoir

      j’ajoute à ta liste le savant al-Kawthari (ra) qui était Hanafi comme al-Bouti et qui a pas mal écrit sur le salafisme, aussi les savants du pakistan/inde, y en a vraiment pas mal qui écrivent contre le salafisme car l’une des branches les plus virulente se trouve la-bàs justement (ahl al hadith).

      PS : on peut etre salafi de deux facons

      1- sans le savoir, c’est à dire sans savoir à quelle doctrine (Maliki, shafi’i, hanafi ou bien la presque non existante hanbali) on appartient, et en ne cherchant pas à en suivre une. on pratique sa religion comme nous le dicteront les premiers venus..sans chercher plus loin, bon j’en faisais partie, et dire salafiste est peut être un peu fort alors on dira plutôt "Gheir muqallid" (synonyme moins péjoratif de salafi)

      2- en le revendiquant, c’est a dire en refusant sciemment de s’aligner derrière l’une des quartes écoles, comme fut le cas pendant plus de 1000 ans jusqu’à ce que le salafisme soit née (malheureusement) ..c’est ce dernier groupe qui est le plus dangereux pour les musulmans.

      PS#2 :
      1/ svp ne confondez pas tous ceux qui nient le salafisme avec les soufis, car être soufi n’est pas un choix par défaut mais un courant qui s’apprend sur de longues année. et il n’y a rien de mal a être soufi du moment que c’est celui qui fut pratiqué depuis des siècles (contrairement aux néo-sufis).

      dernière chose : ça me tue à chaque fois de lire les nouvelles de la disparition de sheikh al-Bouti, les bon partent, les mauvais restent, bientôt on aura de choix qu’entre fawzan/bin baz et qaradawi..

      Dieu que j’en pleure...


  • La mort du cheikh El Bouti est une perte immense pour le monde musulman, tous ceux qui ont eu l’occasion de le voir et de l’écouter connaissent sa valeur, c’était un érudit, doté d’une connaissance profonde de l’islam, maitrisant la langue arabe,la jurisprudence islamique, et toutes les branches du savoir indispensable à un théologien digne de ce nom, et de surcroît modeste.

    La plupart de ceux que nous voyons sur les chaînes arabes et proche orientales notamment, n’ont aucun cursus, et n’ont parfois aucun professeur, et s’autoproclament savant en islam,et s’expriment sans aucune vergogne, là et tout le drame.

    C’est terrible d’entendre des jeunes imams qui critiquent des autorités tels que cheikh al Bouti qui ont passé leur vie a étudier et maîtrisent totalement leur sujet,quel insouciance vraiment !

    Ces pauvres gens se considèrent "les élus " parmi les musulmans.

    Que Dieu nous guide, amen.

     

    • J’incline ma tête devant ton commentaire si honnête, si bref, si concis, et si véridique ; bref comme les modérateurs d’E&R les aiment :), et le message est passé de ta part si chaleureusement, ce que je n’était pas arrivé à faire avec mes 1001 posts.

      merci Abdel Rahmane.
      amicalement


  • Ce sera mon dernier post, car j’ai constaté en écrivant que les idées de ce Aalim et ses vertus n’arrêtent pas de jaillir dans ma tête et que je n’en finirait jamais, donc je parlerais de ses positions concernant la Palestine et j’arrête, merci infiniment chers modérateurs d’E&R, vous êtes vraiment patients, polis, et tolérants pour avoir patientés à propos de tant de hors sujet.

    La palestine :

    - La résistence est la solution au problème palestinien, et non les négociations humiliantes ; en précisant qu’il est toujours bon de faire la paix avec tout le monde dans ce monde, sauf quand l’ennemi piétine une terre musulmane et chasse ces habitants et prend leurs biens.
    - Les fatwas anciennes, surtout celle du symbole des salafiste "Naser Edin Al ALbani", disant que la palestine n’est plus une terre musulmane, et que les musulmans n’ont qu’à la quitter, a été catégoriquement refusée par Dr Al Bouti en la traitant de non légale et très dangereuse.
    - Non à la normalisation des relations avec l’entité sioniste, camp david était une garve erreur.
    - Ce qui est significatif toute fois c’est de savoir que Dr Al Bouti qui n’est pas si riche que certains avait vendu sa maison et a donné cet argent pour la cause palestinienne.

    finalement je dirais en hommage au cher cheikh Al Bouti :
    Le caractère principal de notre personnage est son humilité, et sa grande servitude à ALLAH (pour les occidentaux ce terme pourrait avoir une connotation péjorative, mais dans le monde arabe, que ce soit chrétien ou musulman, c’est considérer comme une qualité d’un grand humanisme puisqu’elle mène à constater et avouer ses faiblesses qui sont bien réelles, et palpables, comme les limites physiques, intellectuelles ; et la reconnaissance que même les pouvoirs et qualités qu’on a en tant qu’humains, comme la pensée, la parole, les sentiments, ne sont pas essentiels chez nous, c’est à dire qu’on ne sait pas comment on les a eu ; on nait, on commence à penser, à parler, à sentir sans savoir comment sa marche et sans avoir un contrôle sur ses pouvoir, ni pour les acquérir ni pour les garder, donc l’humain est à peu près comme un récepteur ou une télé, ou les images de ces qualités se projettent mais sans qu’il en soit l’émetteur).

    bref pour moi, et grâce au cher Dieudo je dirai :
    "Cheikh Al Bouti, AU DESSUS C’EST LE SOLEIL, Y’A PERSONNE"

     

  • Ou est donc passez la fougue complotiste ?
    http://www.youtube.com/watch?v=JTTI...

     

    • Écoute Mr le thawriste toi et ta bande de meurtriers sanguinaires, faussaires, et lâches avec ta vidéo de propagande merdique dont le proprio de la chaîne qui la posté a désactivé les commentaires juste après mes commentaires sur son ignoble mensonge, mais je ferais les commentaires ici dans ce poste pour désinformer votre propagande fourbe.

      La vidéo en gros veut démontrer que le régime syrien était celui qui a perpétué cette atrocité, soit disant preuves à l’appui :

      - Il n’y a pas eu d’explosion car :
      *Aucune brûlure et aucune trace de l’explosion. même les vêtements ne sont pas carbonisés
      *pas de fumée, ni flamme, sur les tapis ou sur les murs blancs !
      *rien sur le minbar du Sheikh Bouti, etc..

      Ce à quoi je répond que si vous essayez de faire croire qu’il y a un seul type de bombe, celui qui détruit tout, et fait fondre corps et métal vous vous faites des illusions, voila un exemple tiré de wikipedia sur ce qu’une bombe peu faire :

      La bombe à neutrons, ..., est une arme nucléaire de puissance explosive "RÉDUITE", conçue pour libérer ... des émissions neutroniques. Le rayonnement neutronique "INFLIGE DES DÉGÂTS AUX TISSUS ORGANIQUES" et aux composants électroniques, tout en ayant des retombées "RADIOACTIVES MINIMES" (pour que vous ne disiez pas que si c’était nucléaire pourquoi les sauveteurs ne portaient pas de masques). Ayant une portée de souffle relativement "RESTREINTE" ..., les bombes à neutrons présentent l’intérêt d’avoir un "EFFET MOINS DÉVASTATEUR SUR LES INFRASTRUCTURES".
      pour plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_...

      Le bureau du Cheikh est peu endommagé car, pour ceux qui regardaient ces vidéos comme je l fais moi sauront, que l’explosion ne peut venir que des rangs derrières, car les premiers rangs sont toujours pris par les étudiants du Cheikh, ceux qui prennent des notes, et les habitués, et puisqu’une bombe comme expliqué plus haut peut avoir une portée restreinte donc déduisez vous même bande de connards.

      Il y un autre truc révélant le fait que c’est une explosion, voir la minute 1:37 (âmes sensibles s’abstenir), le monsieur mort figé dans cette position dos au mur, a les mains posées sur les cuisses dans une drôle de position des doigts, et bien tout musulman vous dira qu’il faisait du "tasbi7", alors pour que quelqu’un puisse se figer avec une position de doigts si précise c’est que c’était une mort furtive, et non avec une balle dans la tête sinon il aurait au moins levé les mains pour dire : svp non !


    • Pour les témoins oculaires ça n’est dis nul part dans la vidéo qu’ils l’étaient, sauf dans le sous titre incrusté, le mec avec le tatouage, et même sans le tatouage, n’est qu’un passant et probablement habitant du quartier, vu la manière avec laquelle il est habillé, ayant entendu l’explosion a couru voir ce qui en était, le 2ème non plus celui appelé Souhaib Chaib, il fait des analyses générales sur la personne du martyr AL Bouti, et n’a pas prononcé un seul mot concernant, ce qu’il a vu ou pas.

      et puis pour répondre à la rumeur disant que Cheikh Al Bouti en avez mare et s’apprêtait à quitter la Syrie, vous allez avoir la réponse très prochainement, avec une vidéo du Cheikh enregistrée le même jour de son martyr, à l’après midi, le dernier épisode de la serie "Avec Al Bouti, sur les affaires d’actualités" intitulé "La Syrie, quel futur", passée sur la chaine syrienne "Nour al Sham" samedi dernier à 11:50-12:50, et sera relayée très prochainement sur le net, et vous entendrez ces derniers mots lumineux à propos du futur de la Syrie.

      et finalement j’espère qu’Allah vous donnera ce que vous méritez bande de barbares.


  • Afficher les commentaires suivants