Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Total conteste le partage des profits pétroliers en Algérie

Le groupe français lance une procédure devant la Cour internationale de Genève

Total et son partenaire espagnol Repsol contestent la façon dont Alger a modifié les règles de partage des profits générés par le pétrole et du gaz. Et les deux groupes ont lancé une procédure devant la Cour internationale d’arbitrage à Genève en Suisse. Une démarche entamée discrètement en mai, mais que vient de révéler le journal Le Monde et de confirmer Patrick Pouyanné, le PDG de Total.

L’objet du litige remonte à 2006. Cette année-là, Alger a réécrit les règles du jeu. Pour mieux profiter de la hausse des prix du pétrole, elle a créé une taxe sur les profits dits « exceptionnels  » réalisés par les compagnies étrangères.

Concrètement, dès que le baril dépasse 30 dollars, les majors doivent payer un impôt supplémentaire allant de 5 à 50% de la valeur de la production. Or, selon les compagnies pétrolières citées par Le Monde, les contrats signés avec la Sonatrach, la compagnie pétrolière d’État algérienne, devaient leur assurer une stabilité fiscale.

Lire la suite de l’article sur rfi.fr

L’économie algérienne prisonnière du prix du pétrole, voir sur E&R :

<

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Algériens même pas foutus, 54 ans après l’indépendance, d’exploiter eux-mêmes leurs hydrocarbures, découverts en 1956 par les Français, le pétrole à Hassi Messaoud et le gaz à Hassi R’Mel .

     

    • La France n’est même pas capable de 71 ans après la libération de créer des entreprises comme Google, Apple, Facebook ou Amazon ! Ou des Playstation et des Samsung Galaxy ! Ou des BMW et des Mercedes !


    • @Le chaton

      La France est depuis le néolithique un pays d’artisans et de paysans, le fait qu’elle soit incapable de créer des Facebook, Google et compagnie devrait plutôt nous rassurer vis à vis de l’avenir réel.


    • Bien dit, Droite !!! D’ailleurs, à mon humble avis, le chaton serait plutôt un blaireau.....


    • Tu es bien naïf, l’exploitation et la transformation par des étrangers du pétrole algérien leur a été imposé, renseigne-toi.
      Et ce petit combat de qui a la plus grosse b...e est juste ridicule, on a des ennemis communs qui n’attendent que ça, que l’on se rabaisse au niveau maternelle.
      Paix


    • La SONATRACH première compagnie africaine et onzième campagne pétrolière mondiale contrôle l’exploitation la transformation et l’acheminement pétrole en algérie ( de l’amont à l’aval) cependant gérer tout les champs pétrolier et gazier demande énormément de moyens financiers et d’investissements lourds donc elle partage l’exploitation et même la recherche sous forme de concession .la sonatrach maitrise entièrement le processus de production donc silvouplait monsieur renseignez vous avant de parler aucun pays ne peut seul gérer tout les champs sur son territoire il est beaucoup plus intéressant de partager le travail avec d’autres compagnies .
      Un peu de lecture vous ferais pas de mal :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sonatrach


  • Les américains et les danois ont obtenu 5 milliards de dollars en compensation en 2012 mais les US ont un gros bâton, le "big stick", alors que les Français n’en ont pas .


  • oula ! l’algerie qui essaye de faire preuve de souveraineté… ou simplement de faire les pirates ? si elle a paye pour les u.s et les danois comment ne pas paye pour total...

    et puis une modification de contrat ça se signe par toutes les parties non ?

     

    • C’est un contrat administratif international donc l’état algérien comme tout état indépendant et souverain peut modifier unilatéralement les termes du contrat, et ce, d’autant plus qu’il s’agit en l’espèce d’une volonté d’équilibrer l’effectivité du contrat, compte tenu des mouvements haussiers spectaculaires et imprévisibles du prix du baril de pétrole brut déterminé par le "prétendu marché international" (fameuse main invisible d’Adam Smith et des libéraux apatrides).

      L’état algérien et l’assemblée nationale algérienne peuvent comme tout état souverain imposer des sujétions nouvelles aux "transnationaux" internes et externes qui interviennent sur le territoire algérien en vue d’extraire les énergies fossiles souterraines et d’en tirer une portion bénéficiaire.

      Je ne vois rien de choquant dans cette décision prise par les autorités algériennes, excepté que s’agissant de l’Algérie, les mauvais esprits à la rancœur tenace aime à caricaturer ou à se livrer à une sorte de vendetta en témoignant de leur intempérance et excessif zèle.


    • TOTAL ne paye pas d’impots en france. TOTAL RENAULT PEUGEOT NJR group sont exonés d’impots sur les sociétés par une dérogation du ministere des finances.


  • Et l’Algérie ne faisant pas parti de l’OMC...c perdu d’avance pour eux.


  • #1501151

    N’est ce pas la un exemple type de prédation institutionnalisée par les structures diverses de l’empire à l’image de ce qui attend les pays européens avec le traité transatlantique ? Bien sur les complicités dans les pays victimes sont acquises d’avance.

     

    • Les Algériens ne sont tout simplement pas capables d’exploiter eux-mêmes leurs propres ressources en hydrocarbures, ils doivent faire appel à des dizaines de compagnies étrangères . Du reste c’est pareil dans toute l’Afrique : ses richesses minières ne sont pas "pillées", les Africains sont incapables de les exploiter eux-mêmes .


    • Et j’ajouterais à obs que sans les inventions européennes, la quasi totalité de ces richesses seraient parfaitement inutiles et donc, n’en seraient pas.
      C’est le moteur à explosion et le turbo-réacteur qui rend le pétrole utile.


    • Les Algériens auraient pu se servir de la manne pétrolière pour développer le pays et, a terme, exploiter eux même les gisements offerts par les Français. (Le Sahara n’a jamais été algérien avant la France).

      Au lieu de cela, l’argent est parti garnir les comptes suisses des amis du régime. Est ce la faute de Total ?


    • @ obs

      Tout comme la France n’est pas "pillée" financièrement par la finance internationale mais seulement incapable de créer une industrie financière pour gérer ses finances !
      Merci la Finance internationale !


    • Melda @

      Comme le Sahara occidental n’est Marocain ! Une annexion pur et simple des territoires qui appartient au gens du Sud et ceci dans toute l’Afrique du Nord.


    • @baladin l’algérien errant !?
      vous n’imaginez pas à quel point le Maroc et son Sahara sont vastes initialement ou alors le savez et refusez de le reconnaitre...peu importe !! "appartient au gens du sud"...rien a voir avec le sujet de départ et cette contestation de TOTAL face au partage des profits pétroliers, contestation qui il faut le reconnaitre tombe très mal bien que TOTALement légitime...


    • Évidemment que les algériens, si cela avait été une vraie volonté, sont capables d’exploiter par eux-même le pétrole (comme tout les pays d’Afrique d’ailleurs) et construire les infrastructures nécessaires mais comme vous pouvez le deviner ce n’est pas ce que veulent des puissances intérieures et ... extérieures au pays.
      Essayons de voir au-delà de nos rancœurs, nous avons des ennemis communs, ne jouons par leurs jeux, essayons de regarder la lune.
      Paix


  • 2006, ils ont mis du temps à se rendre compte de ce " probleme ".


  • C’est vrai que c’est dégueulasse ! Normalement un pays africains ne devrait récolter au grand grand maximum pas plus de 10 à 20% du prix de ses matières première exploitées ! Les mecs tu leurs donnes le doigt ils te prennent le bras entier !

     

    • Mouais, surtout que ces 10 à 20% passent dans les poches des généraux algériens et que ces sommes se retrouvent rapidement sur leurs comptes en Suisse. Ah elle est belle l’indépendance algérienne !!!


    • L’Algérie est un des nombreux exemple qu’un pays qui a du pétrole et du gaz peut faire vivre son peuple sous le seuil de pauvreté...

      Moi qui croyait que le malheur de l’Afrique était "blanc"...enfin c’est ce que sous-entendait ou disait mes profs d’histoire au collège et au lycée...

      Le peuple algérien serait dans cette panade si l’Algérie était encore française ?


    • Du temps de Kadhafi les royalties des cies pétrolières opérant en Libye étaient de...10% . Son ignoble assassinat a permis de les faire passer à... 90% ! Total étant évidemment aux premières loges . Quoiqu’on pense des Algériens ils ont raison de vouloir saigner Total comme les judéos-"occidentaux" ont saigné Kadhafi . Et puis si Total estime qu’il ne peut plus gagner d’argent il peut toujours plier bagage .


    • @nono Rien a ajouté


  • La clé de cet article est "Cour internationale d’arbitrage à Genève". Autrement dit, ce n’est pas un tribunal classique qui tranchera ce litige (un tribunal dépendant hiérarchiquement d’un Etat) mais des arbitres choisis par les parties (Total et l’Algérie) au moment de la conclusion du contrat.

    C’est une pratique courante en droit international : http://www.lexinter.net/WEB7/arbitr...

    Cela relativise grandement la lecture "souverainiste" de cette info.


  • En Algérie tous les ascenseurs sont en panne depuis 62 ( dixit un vieil Algérien qui vit ici )

     

    • Quand on agite un tant soit peu sa jugeote on se rend compte de l’absurdité de ce type d’argument car si avant 1962, les ascenseurs fonctionnaient correctement pour tous, y compris les algériens alors quid de l’insurrection et de la guerre d’indépendance en réponse aux injustices intolérables perpétrées contre le peuple autochtone qui a fini par se lever et résister à tous les affronts de l’oppresseur colonialiste.


  • Si non quoi ?, a Bouteflika le même sort que Kaddafi ?...

     

  • total n’a qu’a se barrer si ça ne lui plait pas.
    Le marché est rempli de partenaires avec qui on peut travailler...les britishs,les américains,les russes,les allemands...
    Si total est en algerie,c’est que l’algerie a quelque chose a y gagner...votre bon plaisir n’est pas notre objectif,et total respectera les regles dictées par l’état algerien,ou peut aller voir ailleurs...
    Nos décisions desservent l’interet national algerien...les interets de total ou de la france ne nous concernent en aucun cas.
    Je le repete...si les français ne sont pas contents,qu’ils se tirent et aillent voir ailleurs...

     

  • a lire les commentaires de certains je crois que l’égalité et la réconciliation voulue par alain soral n’est pas pour demain.
    Espérons que la ligne editoriale d’égalité et reconciliation ne changera pas au profit d’une certaine france nostalgique.

     

Commentaires suivants