Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump et Nétanyahou enterrent la “solution de deux États”

Une illusion en moins

L’apparition de Donald Trump et Benyamin Nétanyahou côte à côte à la Maison-Blanche mercredi a résumé le message principal de leur premier rendez-vous officiel : l’alliance israélo-américaine sort de l’ère glaciaire où l’avait plongée Barack Obama, soupçonné de penchants propalestiniens.

[...]

Le président américain et le Premier ministre israélien n’en ont pas eu besoin pour affirmer le « lien indestructible » qui unit leurs deux pays, affichant des positions très proches sur l’Iran et sur le processus de paix au Proche-Orient. Donald Trump a de nouveau critiqué l’accord nucléaire avec Téhéran comme « le pire (qu’il) ait jamais vu », sans toutefois le dénoncer. « J’ai déjà pris de nouvelles sanctions et je ferai plus pour empêcher que l’Iran puisse jamais, jamais développer une arme nucléaire ». Benyamin Nétanyahou a salué « sa clarté sur la nécessité de tenir tête au régime terroriste iranien ».

Le « négociateur en chef » américain voit un accord de paix au Proche-Orient comme « le deal suprême ». Il a confié cette « mission impossible » à son gendre, Jared Kushner, 36 ans, juif orthodoxe proche d’Israël et du mouvement des colons, qui connaît Nétanyahou, un ami de son père, depuis l’enfance. Ses premières consultations ont inclus des ambassadeurs arabes à Washington, en particulier celui des Émirats arabes unis, Youssef al-Otaiba. L’idée de Kushner est de voir plus grand que le rapport de force israélo-palestinien, diluant les complexités de la relation bilatérale dans un accord de paix israélo-arabe incluant l’Arabie saoudite et les monarchies du Golfe.

[...]

Dans cette logique, la nouvelle Administration ne se sent plus tenue par la solution de deux États, qui forme le socle des efforts de paix depuis les accords d’Oslo de 1993.

« La seule alternative,c’est un État démocratique et laïc dans lequel chrétiens, musulmans et juifs auront les mêmes droits » (Hanan Ashrawi, haut responsable de l’OLP)

Les dirigeants palestiniens ont accueilli avec inquiétude cette remise en cause. Le ministère des Affaires étrangères s’est ému « d’une inflexion dangereuse ».

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Sur la colonisation israélienne, lire chez Kontre Kulture :

La poursuite tranquille de la spoliation, voir sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1666636

    Si vous êtes attentif au langage corporel de Trump et Netanyaou , on peut voir que Trump, bien que président des états Unis, est en position de dominé. On sent bien son malaise alors que Nétanyahou lui est très à l’aise et à même un petit sourire en coin.

    J’ai le sentiment que Trump a perdu plusieurs batailles dans la guerre secrète qu’il livre contre les mondialistes. On le sent affaiblit.

    Si on y réfléchit, bien qu’il soit l’émanation d’une colère populaire il reste un homme seul face à une armée d’agent impériaux. Quelles sont donc ses marges de manœuvre ? Remarquez qu’il n’a fait aucun voyage officiel à l’étranger, sans doute sait il que s’il le fait il mourra probablement assassiné dans un crash d’avion ?! (Sauf s’il coopère)

    Il est à noté également que si une partie du FBI le soutien, une autre ne lui semble pas être fidèle. Ajouté à cela la CIA, bras armé de l’empire, œuvre dans les coulisses pour sa destitution voir son assassinat. Comment peut il être serein ? Il sera obligé de se soumettre bon gré mal gré, ce n’est qu’une question de temps.

    Si j’étais un cadre mondialiste je laisserai vivre Trump, je m’arrangerai pour que ses proches et loyaux conseillers soient évincés pour les remplacer par des hommes à ma solde. Ensuite je ferai en sorte qu’aucune mesure contraire à mes intérêts ne soient applicables, et pour finir je continuerai à faire dénigrer la moindre de ses actions grâce aux médias. En somme afin que n’émerge plus jamais un Trump, je lâcherai légèrement du lest pour que cette parenthèse populiste n’aboutisse jamais à la validation du nationalisme.

    Trump n’ai pas un problème, le vrai problème c’est MLP en France, car elle n’est pas seul et si elle prend le pouvoir, elle sera capable de le prendre entièrement.

    Ne soyez donc pas surpris que Trump se couche jour après jour( notamment en ce qui concerne la Palestine), et ne soyez pas surpris qu’ils fassent exploser la France de l’intérieur en créant et médiatisant des faits divers.

     

    Répondre à ce message

    • #1666778
      Le 16 février à 12:12 par unquidam
      Trump et Nétanyahou enterrent la “solution de deux États”

      Et si la menace était pire ? Chantage atomique par exemple. On dit que de Gaulle céda l’Algérie aux intérêts US (soutenant le FLN) sur une telle menace, parmi d’autres raisons.
      Beaucoup se posent des questions. Car bibi n’est pas grand chose, sur le plan international, comparé aux Etats-Unis.
      A moins qu’il ne possède les clés de l’atome américain, prérogative du potus officiellement, qui pourrait avoir été détournée depuis Obama, ou Bush ou même avant.
      En toute logique, Trump a le pouvoir de nommer et virer aux hauts postes qui il veut.
      Il devrait donc avoir déjà procédé à la constitution d’un cercle de collaborateurs à toute épreuve, sans conflits internes. Et devrait tenir le même discours que lors de sa campagne, avec le même enthousiasme.
      Or il accumule les révérences à la vieille bande à Clinton.
      D’où vient ce néo-connisme soudain et cette hostilité imprévue envers la Russie ? On dirait le discours de McCain. Soros a récemment exposé son intention devant un parterre de gavés (à Davos, je crois) de démolir Trump physiquement d’une façon ou d’une autre, tout à fait impunément.
      Si Trump a peur de quelque chose de colossalement criminel, il doit le dire, même s’il doit vivre sous blindage.
      Et si l’éventualité de clés de bombe H dérobées (ou autre menace de catastrophe majeure) s’avère réelle, qu’il n’a donc aucun pouvoir militaire, Dieu nous garde, lui et nous.
      Obama n’avait aucun pouvoir, mais était complice sans état d’âme. Trump a probablement des tas de scrupules. La Russie en tout cas est actuellement très désillusionnée et sur le qui-vive. Le Donbass se fait bombarder avec des armes de destruction massive, et attaquer par les daesh recyclés.

       
  • #1666647
    Le 16 février à 08:42 par Liberté
    Trump et Nétanyahou enterrent la “solution de deux États”

    Oui mais les palestiniens vont devenir quoi sous leur domination..... ?

     

    Répondre à ce message

  • #1666650

    Les Américains "wasp" ("white, anglo-saxon and protestants") voient dans Israel le commencement du monde et la bénédiction de leur colonisation (Dieu nous a donné cette terre !). Trump est aussi sioniste qu’Obama et que tous les présidents US d’hier et de demain, car c’est la diaspora qui contrôle l’économie américaine. Comme vous le savez, qui tient la bourse, tient tout. La bourse, les Trump en savent quelque chose : ils ont fait fortune grâce à l’usure et la débauche. Qui se ressemble s’assemble !

     

    Répondre à ce message

  • #1666672

    En fait un seul état pour Bibi ça veut dire un seul état juif débarrassé des arabes tandis que pour d’autres c’est effectivement un état multiconfessionnel donc à rebours du projet sioniste. Qui l’emportera ?

     

    Répondre à ce message

  • #1666731
    Le 16 février à 10:56 par Mojo Risin
    Trump et Nétanyahou enterrent la “solution de deux États”

    C’est le célèbre "axe américano-sioniste".
    Il n"y aura jamais de ’solution". Vous croyez que des gens capable de défoncer des états, des nations et de tuer avec persistance des millions d’humains pendant des décennies, vous croyez qu’ils vont développer un merveilleux pays où cohabitent religions, cultures et origines variées ?
    Israël, puissance nucléaire, est programmé pour devenir Eretz Israël, nation d’entre les nations, dominateur de la terre entière.

     

    Répondre à ce message

  • #1666765

    Le Prophète Muhammed (Saw) a déjà parlé de ce qu’il adviendra sur cette parcelle de terre...
    Nous sommes donc très patients car l’Histoire avec un H ne tient pas compte que du passé, bien au contraire...

     

    Répondre à ce message

  • #1666804

    La seule issue possible c’est la victoire totale de l’un des deux camps, c’est à dire la disparition totale de son opposant...

     

    Répondre à ce message

  • #1666829
    Le 16 février à 14:08 par VORONINE
    Trump et Nétanyahou enterrent la “solution de deux États”

    TRUMP est en train de reculer sur tout : l’interdiction du territoire, FLYNN, israel, l’ALENA ....Quelqu’un a du lui glisser dans l’oreille qu’il n’était pas là pour prendre des initiatives inappropriées....Il a du comprendre que KENNEDY avait essayé , on sait la suite .

     

    Répondre à ce message

  • #1667930

    Trump sort un peu de l’hypocrisie qui consiste à prôner un etat palestinien tout en soutenant inconditionnelement israel.
    mais c’etait évident qu’il adhere à l’alliance judeo-protestante.

     

    Répondre à ce message

  • #1668067

    Qu’en pensent la Chine, la Russie, l’Iran de tout ça.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents