Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

Le président élu changera deux tiers du Conseil des gouverneurs de la Fed

Durant les quatre premières années de sa présidence, Donald Trump choisira non seulement trois juges pour la Cour suprême, mais aussi cinq des sept membres du Conseil des gouverneurs de la Fed. Il serait impossible de surestimer l’effet que cela aura sur l’avenir économique de la nation. Avec les deux chambres du Congrès fermement dans les mains du GOP [Parti républicain], nous pourrions voir la banque centrale la plus puissante du monde transformée en une institution purement politique qui suivrait les diktats d’un homme.

Les critiques peuvent penser que ce serait une grande amélioration par rapport à la situation actuelle, dans laquelle la Fed dissimule son allégeance aux banques d’investissement géantes de Wall Street derrière un nuage de relations publiques à propos de « l’indépendance », mais l’idée d’un seul homme contrôlant le prix de la monnaie de réserve mondiale, et donc le prix des actifs financiers et des matières premières à travers le monde, est également inquiétante. Déjà nous avons vu comment la détermination de la Fed à enrichir ses propres affidés a abouti à des bulles titanesque des prix des actifs, les unes après les autres.

Imaginez que ce pouvoir soit confié à un seul individu qui pourrait être tenté d’utiliser cette autorité pour façonner les événements économiques d’une manière qui renforce et perpétue son propre pouvoir politique. Malgré cela, après sept ans d’une dépression induite par des politiques qui ont accru l’inégalité à des niveaux jamais observés depuis l’Âge d’or [fin du XIXe siècle], nous pensons qu’il est grand temps que le président utilise son pouvoir pour choisir les membres qui ramèneront la banque sous le contrôle du gouvernement. Voici plus d’informations à ce sujet dans le Los Angeles Times :

« Donald Trump a lancé une critique sans précédent de la Réserve fédérale pendant la campagne. En tant que président, il pourrait arriver à la remodeler rapidement […] Trump aura la possibilité de nommer jusqu’à cinq nouveaux membres au Conseil des gouverneurs de la Fed, composé de sept personnes, pendant sa première année et demie au pouvoir. Cela inclut un nouveau président pour remplacer Janet L. Yellen, dont le mandat expire au début de 2018 […].

Trump a éreinté Yellen dans les derniers mois de la campagne présidentielle, l’accusant de maintenir le taux de référence “artificiellement bas” pour aider ses camarades démocrates, le président Obama et Hillary Clinton.

“Je pense qu’elle est très politique et, dans une certaine mesure, je pense qu’elle devrait avoir honte d’elle-même”, a dit Trump sur CNBC à la mi-septembre. Lors du premier débat présidentiel deux semaines plus tard, il a déclaré que “la Fed est plus politique que Hillary Clinton”.

Dans sa dernière vidéo de campagne, Trump a inclus des images de la Fed et de Yellen, comme faisant partie de l’“establishment politique qui a saigné notre pays à blanc”.

“Jamais auparavant, nous avions vu un président entrant non seulement critiquer la façon dont la politique de la Fed a été exécutée […] mais accuser la présidence de la Fed de saper l’institution par un complot politique avec son adversaire et la Maison Blanche”, a déclaré Pethokoukis. “Nous sommes hors des clous dans un territoire inexploré.” »

Nous pouvons présumer sans nous tromper que la Cour suprême va scruter l’attitude amicale de Trump envers les grandes entreprises en matière de laisser-faire, mais la question est la suivante : que peut-on attendre de la Banque centrale une fois qu’elle deviendra le laquais de la Maison-Blanche ?

C’est difficile à dire, principalement parce que Trump épouse souvent deux points de vue apparemment contradictoires en même temps.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1609189
    Le 25 novembre à 21:05 par Alieksandr
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Trump a autant de chances de prendre le contrôle de la réserve fédérale que moi d’être élu Premier ministre israélien.

     

    Répondre à ce message

    • #1609568
      Le 26 novembre à 12:48 par paramesh
      Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

      allons, ce n’est qu’une question de volonté politique. n’oubliez pas qu’il est maintenant au pouvoir et donc plus difficile à atteindre (et surtout au courant du danger) quand on veut on peut, regardez ce qui se passe en Inde en ce moment (sous l’omerta totale des médias occidentaux, par contre ailleurs on en parle avec passion). un président qui a des couilles peut tout faire s’il le prépare secrètement et minutieusement).
      Maintenant Trump aura-t-il les couilles et la volonté de le faire ? mystère et boule de gomme.
      Modi lui l’a fait en Inde et pour l’instant c’est un tsunami qui fonctionne parfaitement.
      De l’audace, encore de l’audace !
      sortez la tête du trou de la résignation

       
  • #1609199
    Le 25 novembre à 21:20 par Oswald & Rubi
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Il faut que Trump sache que s’il tente de contrôler la FED, c’est sa vie qui sera en danger ! ...à lui de voir,....s’il désire rejoindre Kennedy !

    Pourtant Kennedy n’avait pas tenté de contrôler la FED, mais avait simplement essayé de la contourner en signant le 4 Juin 1963, l’executiv Order 1110, qui permettait à l’état d’imprimer des billets verts ; privilège qui était réservé jusqu’à là à la FED, et d’échapper ainsi à la spirale infernale de la dette et de son tribu-racket appelé "intérêts des emprunts" versés au capitalisme !!!

    L’annulation de ce décret a été l’une des premières décisions prises par le président Johnson qui était pourtant le Vice président de Kennedy et appartenait , bien entendu du même parti ! Le président Johnson n’a donc pas hésité à manger son chapeau pour conserver sa tête.

    Il va sans dire que les enquêteurs n’ont pas jugé utile d’orienter l’enquête dans cette direction...l’on comprend qu’ils n’aient pas de temps à perdre !

     

    Répondre à ce message

  • #1609300
    Le 26 novembre à 00:15 par goy pride
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Il est bizarre le ton de cet article, comme si le fait pour la force publique de reprendre en main la FED au profit du pays réel et non pas des banksters devaient être un sujet d’inquiétude, serait un diktat d’un seul homme... Rappelons une chose fondamentale : Trump n’est pas seul ! Ce n’est pas Batman seul contre tous ! Il appartient à un réseau solide de patriote américain et c’est pour cette raison qu’il est parvenu à se faire élire président. Le monde anglo-saxon ce n’est pas la France ! Il subsiste encore une vigueur et fierté ethnique ainsi qu’une volonté de vivre au sein de l’élite économique anglo-saxonne (DSK en sait quelque chose...) Trump est la manifestation visible de cet iceberg.
    L’équipe de Trump a clairement manifesté son souhait de reconstruire le pays et de ce fait la récupération de la FED par l’Etat au service de l’intérêt du pays et de l’économie réel est une mesure incontournable du projet de reconstruction de la nation étasunienne. L’idée qu’une banque centrale devrait être indépendante est une escroquerie intégrale. Une banque centrale est et sera toujours un outil au service de certains intérêts : soit au service de ceux d’une clique de banksters, soit de ceux de la nation et de son peuple. La récupération par l’équipe de Trump de la FED est une étape nécessaire à la reconstruction industrielle des USA.

     

    Répondre à ce message

    • #1609417

      Dieu vous entende !
      Vous avez parfaitement raison. Quand le bankster a peur, ne lui emboîtons pas le pas. Ses intérêts et les nôtres sont antithétiques, et la privatisation de la FED s’est faite par ruse et tromperie.
      Une "trumperie" de contre-attaque devrait répondre à cette spoliation insupportable avec adresse et force. Il ne s’agit que de reprendre son bien. Quand on dispose d’une armée puissante, ce ne devrait pas être trop difficile.
      Et puis on sait, pour Kennedy. Qu’ils se cachent, ses assassins dont la trouille verdâtre, masquée par l’arrogance, est une des caractéristiques éternelles.

       
  • #1609345
    Le 26 novembre à 02:47 par Trouble-fête
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Depuis sa victoire, il y a beaucoup de pro-Trump qui projettent sur celui-ci leurs fantasmes, leurs espoirs, et beaucoup d’analystes/auteurs de blogs (en mal de reconnaissance ?) qui sont prêts à faire des prédictions jusqu’au-boutistes, pour leur seul plaisir dirait-on.
    J’aime bien M. Whitney (je suis un fan du saker francophone) mais il dit à la fin de son article :



    Maintenant, il va passer au niveau suivant en lançant une attaque surprise sur la Fed qui dépouillera les banques de Wall Street de leur pouvoir et les laissera se débrouiller toutes seules.



    Ce qui équivaut à un quasi-coup d’État, est-ce seulement imaginable, vu sa position ? Trump, combien de divisions ? Si jamais attaque surprise il y a, qui "dépouille les banques de Wall Street de leur pouvoir" (ah), je vais au Mac Do.

    Pardon d’être platement réaliste, mais on est dans le brouillard complet.
    Trump ne sera pas en fonction avant début 2017 ; question équipe, il doit faire des concessions à ses soutiens (pétroliers), aux appareils, politiques et économiques, même s’il va garder la main sur certains postes (voir Michael T. Flynn) ; il doit déjà affronter un mouvement contestataire artificiel lui déniant son élection (Soros et les Démocrates) et qui pourrait perdurer pendant les 4 ans de son premier mandat ; il a très rapidement et publiquement reculé sur des points-phares de sa campagne (mais pas forcément les plus cruciaux pour son pays : l’Obamacare, le mur mexicain, Hillary en prison, etc.), sans que l’on sache si c’est par tactique ou réalisme. Mais, il y a une grosse part tactique, je pense, car il a en tête au moins deux ou trois objectifs primordiaux auxquels il va consentir plus ou moins de sacrifices sur d’autres questions.

    Je me réjouis au-delà de tout qu’on ait évité le clan Clinton et Trump ne m’est pas antipathique, loin de là. Moi aussi, je place comme beaucoup des espoirs en lui. Mais je pense que seuls les actes comptent - et les conséquences.
    Je veux dire : ça me rappelle chaque lendemain d’élection présidentielle américaine ou française (et je les ai observées depuis, mettons, 1995). À chaque fois, un ou deux ans plus tard, on est toujours de retour dans l’éternel conflit des forces longues et lourdes en présence et de sa lente évolution.

    Le premier vrai test sera celui du Moyen-Orient et de l’écrasement (non pas du simple déplacement) avec la Russie et la Syrie des mercenaires-"djihadistes", en oubliant l’option kurde.

     

    Répondre à ce message

    • #1610563

      "Trump, combien de divisions ?"

      TOUTES ! En tant que Président des États-Unis il est le chef absolu de l’armée américaine.
      Je te rassure : la Fed, Wall Street, etc... c’est zéro division ! Certes ils peuvent engager des assassins professionnels mais ils n’ont pas intérêt à rater leur coup. Aujourd’hui faire à Trump ce qui a été fait à Kennedy ne sera pas aussi facile que certains semblent le penser.

       
  • #1609497
    Le 26 novembre à 10:59 par Crovuk68
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Et les planches a faux billets de la FED il va les garder ou couler les USA avec en les détruisant ? Car il faut savoir que la FED imprime presque que des faux billets ...Quand je dis faux billets c’est qu’ils n’ont aucune valeur en dur en réalité, ils se basent sur du vent pour les imprimé.

     

    Répondre à ce message

    • #1609656
      Le 26 novembre à 14:36 par michel amm
      Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

      Sachez monsieurs que les USA, c’est à dire les citoyens américains sont encore beaucoup plus endetté que les Français.

      La FED est privée, et quand le gouvernement américains emprunte à le FED, les citoyens doivent rembourser.

      La FED ne profite pas aux citoyens américains, mais aux riches familles qui possèdent la FED.

      Donc si TRUMP détruit la FED, cela ne coulera pas les USA. Cela empêchera ces familles d’imprimer de la fausse monnaie pour s’acheter des entreprises, des députés (français..) , des pays ....

       
  • #1609823
    Le 26 novembre à 18:26 par proctologue
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Un seul Président s est attaqué aux banques.
    Le général Andrew Jackson qui fut élu en 1831/1835. Celui-ci juste avant de décéder
    avouera sa fierté d’avoir mis à mal les banques et tout son système.
    Malheureusement en 1851 celles-ci reprirent de nouveau leur funeste pouvoir !!
    on connait la suite et ses conséquences...

     

    Répondre à ce message

  • #1609873

    Imaginez que ce pouvoir soit confié à une seule communauté qui pourrait être tentée d’utiliser cette autorité pour façonner les événements économiques d’une manière qui renforce et perpétue son propre pouvoir politique.

     

    Répondre à ce message

  • #1609921
    Le 26 novembre à 20:40 par tabouret1789
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    on parle du retour de Jaimie Dimon.....c’ est un prêté pour un vomi comme disaut ce pauvre Coluche.

     

    Répondre à ce message

  • #1609930
    Le 26 novembre à 20:54 par bernardi
    Trump peut-il prendre le contrôle de la Réserve fédérale ?

    Si les peuples sont derrière Trump rien ne pourra lui résister pas même les élus pro sionistes du Congrès, de l’AIPAC de la CIA et du Pentagone qui prenaient les décisions à la place du Président !La FED reviendra aux mains de la banque du peuple et non celles des banksters sionistes !

     

    Répondre à ce message

  • #1610406

    Oui, espérons que Trump va reprendre le combat contre la Banque centrale comme tous les présidents américains avant W Wilson (1913) et JFK bien sur.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents