Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tu es blanc et tu veux mourir pour le sionisme ? Suavelos a besoin de toi

Et de ton pognon par la même occasion

Les pieds nickelés Lespingal, Merkado et Conversano cherchent des appartements, des secrétaires, des bénévoles et de l’argent. Et des kamikazes.

« Aidez quelqu’un mais aidez quelqu’un de blanc »

Ça commence comme un blockbuster de studio américain mais très vite, ça vire au gag. Un charlatan tout droit sorti d’un western de série Z essaye de nous vendre quelque chose, mais on ne sait pas trop quoi. Ce qu’on comprend, c’est que la nébuleuse « Suavelos » a besoin d’argent. Mais aussi d’effectifs, dans tous les domaines.
À ce propos, il faudrait peut-être aussi demander un animateur, un qui regarde le spectateur dans les yeux, pas en haut à droite. Ceci étant dit, on a visionné la chose deux fois, et en 15 jours, la vidéo n’a pas encore dépassé les 5 000 vues. Ça rappelle le « travail » anti-complotiste du fils Huchon, 8 mois de travail pour piéger 1 site malpensant.

« Si vous voulez ensuite aller dans les soirées du réseau, du Relais du patriote par exemple, on peut en parler, on fait un peu de téléphone arabe… »

L’avatar de Jésus bien nourri qui nous parle s’appelle Lespingal – attention, ce n’est pas un pseudo – et il fait partie de Suavelos, cette pseudo-organisation qui entre dans le jeu sioniste de l’affrontement des communautés, Blancs contre immigrés. Un conflit triangulé où les Français d’en bas seront perdants. Lespingal, Conversano, Merkado, ça fait pas très français de souche, mais c’est pas grave, à chacun ses opinions, et nous n’allons pas les contester. Juste les décortiquer. Parce qu’en toute chose, cohérence est bonne.

 

« Si on veut créer des communautés françaises, que ce soit en France ou partout dans le monde, en fait, on est obligé de passer par, euh, par les investissements. [...] 1 000 ou 2 000 euros, c’est possible, on a créé un fonds d’investissement spécialement pour vous  »

Allons au vif du sujet : les essentialistes blancs cherchent de l’argent et des volontaires. Pour enrichir des maîtres à penser à moitié en fuite en Hongrie, où ils ne seront pas poursuivis par ceux qu’ils insultent ou qu’ils menacent. De la vraie graine de chef ! Lespingal, à qui une idiote richissime et dépensière n’achèterait pas un aspirateur à bas prix, développe son projet :

9’56 : « À propos de réunions Suavelos on veut ouvrir des cellules Suavelos dans toutes les régions de France, donc si vous êtes motivés, si vous avez un petit peu de place chez vous… »

« Une espèce de gigantesque relais du patriote mondial » (12’47)

On sent que notre VRP tend la main, ou plutôt la paume, à l’Alt-Right américaine, qui a su créer un média et une puissance politique, mais avec d’autres arguments et un autre genre de sérieux. Entre le fondateur de Breitbart News et nos charlatans suaves, il y a une marge.

12’27  : « On a besoin de 200 000 euros… Donc on signe un contrat, et si les gens ne sont pas capables de vous rembourser, ils vont à l’usine pour vous rembourser ! Voilà, donc ce sont des investissements sûrs. »

14’24 : « Le Suavelos Tour commence en avril et ça va commencer à Strasbourg. Donc vous pourrez retrouver et manger avec Daniel Conversano, le grand Daniel Conversano… »

JPEG - 37.5 ko
Des rêves de grandeur... et de glandeur

 

L’appel « aide un Blanc  »

19’03 : « Nous voudrions que tu aides quelqu’un dans ton entourage proche, même si t’as pas envie de nous aider nous parce que tu penses qu’on est des connards, parce que tu penses que voilà on veut voler ton argent… ou si tu penses qu’on est des sionistes… tu as raison mais on aimerait quand même que tu fasses quelque chose… je veux que tu aides un de tes frères blancs. »

21’43 : « Si par exemple c’est un clochard que vous voyez dans la rue n’hésitez pas à lui donner simplement une couverture »

Et si c’est un Conversano ou un Lespingal qui tend la main, n’hésitez pas à lui donner un appartement ou un héritage.

 

Après l’appel aux crétins riches, l’appel aux crétins pauvres

23 minutes de baratin du représentant-placier d’une poignée de parasites qui veulent devenir les maîtres du monde blanc (français) mais sans travailler, juste sur un charisme qu’on cherche encore. Vient l’appel aux « héros ». C’est quoi un héros ? C’est quelqu’un qui meurt pour une cause, en général pas la sienne. C’est exactement ce que cherchent les irresponsables de Suavelos :

23’04 : « Nous avons besoin, nous recrutons des héros… Donc si vous avez envie de faire quelque chose… si vous avez envie de prouver au monde que vous êtes quelqu’un de bien et d’inspirer les autres à faire la même chose, c’est le moment… Envoyez-nous un petit mail, dites-nous ce que vous faites, dites-nous ce que vous voulez faire, parce que souvent c’est bien aussi d’avoir des projets, même si c’est des projets qui vous paraissent un peu fous… »

JPEG - 10.1 ko
La "cause"

 

Après les demandes chimériques, la pointe douteuse, qui masque à peine un appel à un héroïsme sacrificiel. On se doute que les auteurs de cette grossière cavalerie n’iront pas eux-mêmes au combat, ce combat dans lequel ils cherchent à plonger leurs naïves victimes. C’est pourtant le lot des vrais meneurs d’hommes que de montrer l’exemple : pourquoi ne se sacrifient-ils pas pour leur cause ?
Et si cette cause n’était que financière ?

Conversano et sa (petite) bande, sur E&R :

 

Alain Soral, des idées à l’engagement, toujours dans le sérieux,
à lire, voir et écouter chez Kontre Kulture

 

Militer pour la réconciliation nationale bien comprise
avec Dieudonné et Alain Soral :

 






Alerter

106 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents