Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Turquie : 6 000 personnes emprisonnées après le putsch "raté"

Erdogan évoque un "cadeau de Dieu"

Deux jours après le putsch raté d’une partie de l’armée turque, les autorités du pays ont déclaré l’arrestation de 6 000 militaires. Parmi eux, le leader présumé de l’opération et le commandant d’une base abritant des armes nucléaires américaines.

« L’opération de nettoyage [dans l’armée] continue » a affirmé le ministre de la Justice turque, Bekir Bozdag, dans une interview télévisée du dimanche 17 juillet. « Environ 6 000 mises en détention ont eu lieu. Leur nombre pourrait dépasser 6 000. » a ajouté le membre du gouvernement.

Le soir du vendredi 15 juillet, une fraction de l’armée turque a tenté de prendre le pouvoir dans le pays, provoquant la mort d’environ 265 personnes (dont 104 militaires insurgés), et en blessant 1 440 autres. Ratée, l’opération putschiste a été qualifiée le lendemain de « cadeau de Dieu » par le président Recep Tayyip Erdogan, qui y a vu une opportunité unique de « nettoyer l’armée ». La purge, en effet, ne s’est pas fait attendre : dès samedi, 2 800 officiers et soldats (parmi lesquels cinq généraux) ont été arrêtés.

 

 

Les autorités ont affirmé avoir mis la main sur le chef opérationnel présumé de ces putschistes, le commandant Akin Ozturk. D’après l’agence publique turque Anadolu, une enquête pénale a été entamée à son encontre, pour organisation de coup d’État.

Un conseiller militaire de haut rang du président Erdogan, arrêté, fait également partie des personnes soupçonnées d’être impliquées dans le putsch, a fait savoir la chaîne CNN Turk.

 

Le commandant d’une base contenant des bombes nucléaires américaines arrêté

Dimanche, les autorités turques ont également placé en détention le commandant de la base turque d’Incirlik, le général Bekir Ercan Van, ainsi qu’une douzaine d’officiers accusés de complicité dans la tentative de coup d’État. La base en question, située dans le sud du pays, est utilisée par les États-Unis dans le cadre de la coalition contre l’État islamique à laquelle appartient également la Turquie, et abrite des armes nucléaires américaines.

Les raids américains contre les forces de Daech en Syrie avaient été bloquées temporairement, durant l’intervention des forces légitimistes dans la base.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’espère que cet évènement va éclaircir et ouvrir les yeux pour certains sur les enjeux et les actions géopolitiques, qu’ils ne pourront plus se contenter d’accuser systématiquement la Russie et jamais les E.-U. ...


  • Et si Erdogan avait lui même organisé ce putsh ? Le voilà plus puissant que jamais ..

     

    • #1513410

      Moi je ne parie pas sur son maintient.

      Putsch raté ou pas, à mon avis il va dégager.

      Avenir de la Turquie ? Égypte, voir Libye.


    • Je ne penses pas je penses plus à un test des réactions et des délais de déploiement et d’une évaluation des capacités de riposte en interne des militaires fidèle au régime islamiste d’Erdogan. Ce n’est que le commencement.


    • Oui ! Comme une partie de l’armée seulement est putschiste, il gagne grâce à la police et le reste de l’armée, pour mieux la contrôler, et pour avoir la main-mise totale sur elle.


    • @Hector,

      Je suis aussi de ton avis, d autant plus qu il s est rapproché de netanyou récemment, alors le cadeau de dieu c est peut être pas de la blague ^^


    • Ah oui 6000 gars en prison a vie et 300 morts et destructions de bâtiments important pour la sécurité pour faire plaisirs a erdogan . Tu le ferai toi pour ton president patemole ? Un peu de jujotte svp . Si tu fait une action aussi risqué c est pour en retirer un avantage a la hauteur du risque et avec la certitude de tes soutiens en cas d échec. L empire a voulu la peau d erdogan pour le remplacer par quelqu’un de plus belliqueux envers la russie (voir les reactions us ue).


  • Le putsch arrive au moment ou Fettulah Gulun est sur le point d’etre extrade des USA. Regardez le film Killing Ed (2015) sur le reseau turque scolaire dans le monde, finance par les contribuables locaux.


  • Putsch organisé par les US, qui se sont fait baiser

    Erdogan ayant su à l’avance, avait des agents dans le complot (par exemple les pilotes qui auraient du mais n’ont pas descendu l’avion présidentiel).
    Et il avait préparé l’exploitation du contre-putsch.

    C’est un stratagème de judoka (école russe).