Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ukraine : un festival LGBT annulé après des heurts avec des néo-nazis

La peste contre le choléra

Près de 200 militants néo-nazis décomplexés ont jeté des grenades fumigènes et des pierres sur plusieurs dizaines d’homosexuels ce 19 mars à Lviv, bastion nationaliste dans l’ouest de l’Ukraine, à l’occasion d’un festival LGBT. Images très violentes.

 

Les manifestants d’extrême-droite scandaient des slogans comme « mort, mort, mort ! ». L’attaque a commencé au moment où des représentants de la communauté LGBT (homosexuelle, bi et transsexuelle) quittaient l’hôtel où était organisé un festival consacré à leurs droits.

Les manifestants ont également scandé des slogans néo-nazis tels que « Hitlerjugend SS » (Jeunesses hitlériennes SS), qui sont audibles à la fin de la vidéo ci-dessous.

 

 

Aucun assaillant n’a été arrêté par le police

Malgré la présence importante de policiers en tenue anti-émeute, les agresseurs, dont une partie avaient le visage dissimulé par une cagoule ou un foulard, ont crié des insultes à l’adresse des militants LGBT et jeté des grenades fumigènes, des pétards, pierres et de la peinture verte sur ceux-ci et des bus qui les transportaient.

 

 

La présence de toute une partie des assaillants le visage découvert témoigne de l’assurance de ces groupes d’extrême-droite qui se savent au dessus des poursuites judiciaires et hors d’atteinte. Le chef de la police régionale cité par les médias locaux a indiqué de son côté qu’aucun des assaillants n’avait été arrêté mais que des policiers avaient « mené des entretiens » pédagogiques avec ceux-ci.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

La situation en Ukraine sur les fronts intérieur et extérieur, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants