Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Un État binational dans un esprit de réconciliation"

Propositions pacifistes du général Tamim sur le conflit israélo-palestinien

Les déclarations de Lieutenant Général Dahi Khalfan Tamim à propos d’une solution pacifique au conflit israélo-palestinien ont été relayées dans un article paru sur le site du Jerusalem Post le 21 mars dernier.

Pour Rappel, le Lieutenant-Général est à la tête de la Sécurité Général de l’Émirat de Dubaï. C’est également lui qui avait conduit l’enquête sur l’assassinat par le Mossad du leader du Hamas Mahmoud Mabhouh en 2010. Connu pour son franc-parler, il aurait par ailleurs reçu des menaces dans le cadre de cette enquête.

Lors d’un discours prononcé à Manama (Bahreïn) le 20 janvier 2012, Tamim a déclaré que « […] la politique étasunienne était la menace numéro une pour la région [le Golf] », fondant son propos sur le manque de loyauté de l’hégémon mondial envers ses alliés.

Ces propos illustrent parfaitement le pragmatisme dont fait preuve Dahi Khalfan Tamim et dont il a de nouveau fait preuve lors de ses propos au sujet d’une solution au conflit israélo-palestinien. Sur Twitter, il a notamment déclaré à ce sujet que :

« Israël reconnaitra uniquement la Palestine si les Palestiniens intègrent [Israël] ».

« Je suggère de renoncer à l’idée d’un État palestinien et être satisfait avec un État israélien qui inclurait ensemble les Israéliens et les Palestiniens et rejoindrait la Ligue Arabe ».

Selon lui, « l’État binational deviendrait finalement un État arabe, où les Juifs seront minoritaires, tels que les citoyens juifs le sont dans le monde arabe ». Il estime que « la minorité arabe deviendrait majoritaire au bout de 70 ans et dirigerait le pays, exactement comme cela s’est produit en Afrique du Sud ».

Dans un esprit de main tendue et de réconciliation, il a ajouté que : « Nous ne devrions pas traiter les Juifs comme nos ennemis. Nous devrions les traiter comme des cousins avec lesquels nous avons un différend au sujet d’un héritage foncier ».

Dahi Khalfan Tamim supporte donc l’unique solution viable pour les deux parties, contrairement par exemple à Benyamin Netanyahou, qui en public, fait semblant de soutenir une solution irréaliste à deux États, alors que dans les faits, il met tout en œuvre afin qu’une telle solution ne se concrétise jamais, notamment en ne mettant pas fin de manière définitive à la colonisation de la Cisjordanie.

 

Joseph Navratil

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Courageux le général Tamin ! C’est à saluer rien que pour le principe.

     

    • #1429630

      Courageux de quoi ? Il propose un état binational temporaire qui aura pour finalité de dissoudre l’état juif dans un autre état arabe... déjà y’a rien de nouveau, c’est ce que demandent certains partis gauchistes israéliens (listes judéo-arabes, devenues surtout arabes maintenant) et aussi la plupart des pays arabes depuis 70 ans... le truc vraiment courageux serait de proposer une confédération à la suisse... L’état juif israélien et l’état arabe palestinien, chacun bien sûr avec ses minorité (je suis pas sûr que beaucoup des 20% d’arabes israéliens voudraient prendre la citoyenneté palestinienne, et d’un autre côté certains juifs seraient ravis de passer de l’autre côté, pour des raisons idéologiques ou pragmatiques d’ailleurs). Ca permettrait aussi de remettre les colonies juives en palestine sous autorité territoriale palestiniennes (loi, impots, etc.) tout en ne demandant pas aux habitants de partir ni de renoncer à leur nationalité... La capitale fédérale serait bien entendu Jerusalem... Fin bref, ça, je trouve, ce serait courageux.


    • courageux tout simplement parce que c’est le ministre d’ un état totalement soumis au sionisme Israelien.
      proposer une confédération n’a rien de courageux, c’est une façon détournée de créer deux entités indépendantes avec toutes les tensions que cela présuppose.
      La seule solution courageuse et viable historiquement est un état pour deux peuples.
      Les peuples autochtones juifs et arabes n’ont jamais eu de problème de cohabitation (si vous conaissez un tant soi peu cette région qui est minuscule) ce sont leurs élites qui foutent la merde (comme partout dans le monde)


    • #1429976

      Sauf, cher Paramesh, que la question dépasse de loin les "populations autochtones", dans la mesure ou de nombreux humains sont venus s’y greffer, certes du côté juif mais également du côté arabe. D’ailleurs, les "questions" dépassent bien souvent les populations autochtones, comme vous vous en êtes certainement rendu compte, on leur demande bien rarement leur avis. Je ne vois pas en quoi proposer une confédération, en ces temps troublés par la violence et par la haine, ne serait pas courageux... Ce serait courageux, tant par les juifs que par les arabes de la région, que ma foi je connais fort bien, de prendre ce parti ; car des deux côté le nationalisme dans lequel ils sont respectivement entrainés ne va guère dans le sens de la réconciliation, il faut alors trouver un compromis sans quoi cette région, ce sera la Serbie et le Kosovo pendant encore les cent années à venir. D’ailleurs, le mythe du "Ils s’entendaient bien avant" n’est, comme vous en êtes certainement conscient... qu’un mythe... Ils s’entendaient bien dans la mesure où les turcs dirigeaient la région à la lame, et qu’en cas de dérapage, ils venaient corriger les éléments problématiques à coups de cimeterre... Souvenez vous de Hébron en 1929... Il n’y avait pas alors de "frontières de 67"... il n’y avait pas d’’"état juif"... Il n’y avait plus d’"empire ottoman"... Il n’y avait alors que des autochtones, certains juifs, d’autres arabes... Ça n’a pas empêché le massacre. Proposer l’absorption d’un côté au détriment de l’autre, ça n’a rien de courageux, c’est belliqueux. C’est faire le jeu des va-t-en guerre, des deux côtés. Vous me parlez des élites... Certes les élites... Mais, des élites il y en a de chaque côté. Souvenez vous quand le roi Abdallah recevait Golda Meir et David Ben Gurion dans sa tente pour discuter de l’avenir. Ce Lientenant-General est une élite par excellence, et ni à Bahrein ni aux EAU il n’est dangereux de "proposer" un état arabe en Palestine. De quoi me parlez-vous, sérieusement ?


    • #1429982

      ET vous devez bien mal connaitre le fonctionnement d’une confédération... Les entités ne sont pas indépendantes, elles sont soumises volontairement au pouvoir fédéral. Certes, la Suisse d’aujourd’hui est plus fédérale que confédérale. Mais le principe reste le même : deux entités indépendantes passe un ACCORD (alors certes, on oublie le concept de soumission par coercition ce qui pose visiblement problème à beaucoup de gens) pour adopter et enforcer un ensemble de règles et lois communes qui permettraient à chacun d’assouvir leurs aspirations tout en coopérant avec l’autre plutôt qu’en le haissant. C’est pas fort, ça ? C’est l’unique solution acceptable à ce problème, l’autre n’étant que l’anihilation d’une des parties.


    • C’est une solution merdique, deux peuples sur un même territoire cela donne la guerre civile, il suffit d’aller faire un tour en Afrique, dans les Balkans ou dans le Caucase pour se rendre compte de la stupidité de cette proposition.

      Ce qu’il faudrait c’est de créer un État palestinien avec la Cisjordanie et Gaza plus une cession par Israel des zones à majorité arabes à ce nouvel État palestinien.

      Franchement il faut être sérieusement allumé et inculte pour proposer un État multiculturel alors que l’on sait tous que le multiculturalisme mène au chaos et au génocide, vous avez déjà oublié la Yougoslavie et le Rwanda ?

      Ce général propose cette solution parce qu’il sait pertinemment que jamais les israéliens ni les arabes n’accepteront cette folie.