Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un biopic sur Anne Frank pour nazifier la critique de l’immigration

Rien ne sera épargné aux Allemands pour leur faire accepter leur propre destruction

Le premier biopic allemand consacré au destin tragique d’Anne Frank a été projeté en première mondiale à la Berlinale. L’œuvre se veut aussi un appel « à une attitude plus positive envers les réfugiés » qui affluent aujourd’hui en Europe, a souligné le scénariste.

« Si notre film sur le destin d’une famille juive persécutée et anéantie peut contribuer à une attitude plus positive envers les réfugiés, alors nous pouvons tous être fiers », a indiqué ainsi, cité par l’AFP, Fred Breinersdorfer, auteur du scénario du film Das Tagebuch der Anne Frank (« Le journal d’Anne Frank »). L’Europe fait face à une crise migratoire sans précédent depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

« Les persécutions, les expulsions et les destructions sont des choses dont on ne peut simplement pas se débarrasser », a-t-il ajouté. [...]

 

Une vie dans la clandestinité

Dans son journal, la jeune Anne relate sa vie dans la clandestinité, entre juin 1942 et août 1944, date à laquelle sa famille est dénoncée. [...]

« Si vous évoquez aujourd’hui son destin (...), que vous citez la phrase “celui qui sauve une vie, sauve l’humanité” (tirée du Talmud, l’un des textes fondamentaux du judaïsme, ndlr), alors, en tant qu’auteurs du film, nous avons accompli une grande chose », a déclaré lors de la projection Walid Nakschbandi, co-producteur.

Lire l’intégralité de l’article sur culturebox.francetvinfo.fr

 

La bande-annonce en allemand :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et c’est reparti pour un tour....mais je vois pas l’ allusion et le rapport entre anne-franck (pèriode en guerre1939/1945)et les clandestins d’aujourd’hui en 2015/2016 ?
    Ils devraient changer car nous la jouer sur les sentiments ,c’est bon on a donné...


  • En une semaine "Remember" (Chris Pulmer) et "Anne Frank"... 2 films de plus, le premier sur un survivant, le second sur une morte du typhus... ça ne s’arrête jamais...

     

    • Oui, enfin d’un autre côté ; quand vous voyez le succès public de l’immense masse de docu et de téléfilm sur le sujet ... pourquoi croyez-vous qu’ils ont fait passer Shoah de Claude Lanzmann d’une seule traite à la TV ? Ils savaient que ça allait faire un bide niveau audimat, donc, tant qu’à faire, on fait "l’erreur" de le faire passer d’un coup mais au moins on ne perd qu’une seule soirée dans la semaine, alors que si on l’étend sur toute la semaine, nos téléspectateurs nous boudent pendant une semaine.
      Je n’invente rien allez voir ce qui est dit sur le site de morandini à ce sujet.
      Pareil pour le téléfilm à succès passé il y a un ou deux ans sur M6 : il a eu un bon succès d’estime mais...le foot & les experts attirent quand-même plus de monde.

      La propagande ne change jamais : ce n’est pas parce que les services de communication allemands ou soviétiques étaient talentueux et savaient matraqué le peuple comme il fallait que cela a empêché la chute de l’Allemagne en 1945 ou celle du mur de Berlin en 1989.


  • La scène du stylo bic promet d’être épique.

     

  • Soixante ans de chantage sur l ’ Allemagne débitrice pour l ’ éternité : " dans un siècle encore ?!" demandait Mitterand . . .


  • " « Si vous évoquez aujourd’hui son destin (...), que vous citez la phrase “celui qui sauve une vie, sauve l’humanité” (tirée du Talmud, l’un des textes fondamentaux du judaïsme, ndlr), alors, en tant qu’auteurs du film, nous avons accompli une grande chose », a déclaré lors de la projection Walid Nakschbandi, co-producteur. "
    Que ce tartuffe aille chanter ça à Gaza !


  • Un film qui retrace l’invention du "bic" ?

     

  • On a l’embarras du shoah.

     

  • Ordurerie, insulte !
    Si cette pauvre jeune fille (après ce qu’elle a vécu lors de son adolescence, avec tout ce que cela comporte) revenait aujourd’hui elle serait sûrement très critique envers tout çà. Son "intimité" modifiée à grand coups de bic par la famille, la récupération "maladive" de sa "pure" image par les gougnafiers de la mémoire, l’association de son image avec le déferlement envahisseur. Ne pourrait-on pas la "laisser tranquille". De là où elle est, si "là" il y a, elle doit avoir une piètre opinion de ce que l’on fait d’Elle. Ses "objectifs" à l’époque terrible qu’elle a vécu, et dans le contexte de la jeunesse d’alors, devaient être bien loin de ce cloaque. Honte à ceux qui en font un instrument et, malheureusement à cause d’eux, une occasion de se moquer.
    Honte !


  • C’est un bic qui a écrit le journal d’Anne Frank ?

     

  • Je sens que Louis Chedid va être invité sur les plateaux télé pour pousser sa petite chansonnette "Anne ma soeur Anne" !


  • #1399834

    « Les persécutions, les expulsions et les destructions sont des choses dont on ne peut simplement pas se débarrasser » Si !, en arrêtant de financer tout les salopards de la planète pour nos intérêt stratégiques ou énergétiques.

    Je rappelle que pendant la campagne présidentielles de 2012, il y a avait des Congolais pour Marine le Pen, car effectivement c’est le seul parti qui veut renégocier de façons équitables les contrats en Afrique et le seul parti qui n’appelle pas à la guerre contre les "dictateurs" désignés par l’occident.

    Pour l’Afrique dont on se fait jeter petit à petit par les Américains et par les seuls habitants de la "démocratie" au proche orient, c’est de toute manière réaliste parce que j’ai l’impression que la chine rachète tout et de manière équitable, alors ...

    Petit rappel du travail des bouchers pendant la seconde guerre mondiale, liste de bombardements de civils ...

    Hambourg du 24 au 25 juillet 1943
    Dresde du 13 au 15 février 1945
    Londres du 13 juin 1944 au 29 mars 1945
    Tokyo en février, mars et mai 1945

    Tout ça relativise l’inventeuse du stylo Bic.

     

  • il ne faut blâmer pas les allemands ils n’ont jamais manifesté la moindre résistance et leur colère quand leur gouvernement ont planté pour ad vitam éternam ces blocs de béton shoatic en plein centre de Berlin, qui défigurent la capitale !Et souvenez vous les pancartes de :"Vous êtes les bienvenus, vous êtes chez vous etc etc.." accueillis avec de la nourriture , des jouets ,de l’argent jusqu’à expulser leurs compatriotes pour loger les nouveaux arrivés qui plus tard violeront leurs femmes à Cologne !


  • Envoyons des cahiers et bics à tous les enfants du monde qui doivent supporter les guerres et demandons à ces enfants d’écrire un journal sur les conditions de vie et de détention dans ce monde de brutes.
    Tous les enfants ont droit à une vie sécurisée.
    Qu’écriraient les enfants de Gaza, d’Irak, de Lybie, de Syrie....


  • Aucune époque n’a autant été instrumentalisée à des fins idéologiques que celle relative à la 2 ème guerre mondiale.La référence aux heures les plus sombres de notre histoire c’est le seul argument qu’ils ont en stock pour imposer aux populations ce qu’elles ne veulent pas : le fédéralisme européen , l’immigration , le mariage gay , le devoir d’ingérence etc... C’est le coup en dessous de la ceinture qui met un terme au débat.


  • Je commençais a m’inquiéter , je n’avais plus de nouvelle de " onatantsouffert " ,depuis la semaine dernière .


  • Tous les moyens sont bons pour les mondialistes, afin de faire aboutir leur projet de destruction des nations. Utiliser le personnage d’Anne Franck à cette fin est scandaleux. Que cette pauvre enfant repose en paix, elle n’en demandait pas tant.


  • Ce qui est très fort dans ce placement de produit (un film), c’est l’absence totale de prise de risque financier.
    Ils jouent, ils gagnent.

    Comment en effet ne pas imaginer que des classes entières (du CP à la terminale) seront emmenées - naturellement - voir cette œuvre ?
    Ils ont lu le livre, ils verront le film...
    (Sauf si leur prof est le pire des fascistes).


  • Un plaidoyer pour les femmes qui doivent se cacher dans leurs caves pour échapper aux violeurs " en urgence sexuelle " ?


  • Jusque quand tout cela va t il durer ? Insulter les honnêtes gens sans arrêt , les humilier , les traiter de fascistes parce qu’ils refusent de voir leurs femmes et leurs filles violés , leur culture détruite , ou leur richesses pillées ?

    Pourquoi ces gens ne se révoltent ils pas contre leurs traitres de dirigeants qui veulent purement et simplement les réduire en machine à payer et a consommer , et pour lesquels les "droits de " l’homme" ne s’appliquent pas , car trop européens ,trop blancs, trop chrétiens .

    Ce sont les mêmes techniques qui sont été employés en France comme en Allemagne : Entretenir la détestation profonde de ce qu’on représente en tant que peuple , grâce a la culpabilisation permanente .
    Les allemands se détestent encore plus que les Français se détestent .
    On sait a qui ont le doit , et surtout a qui ça profite.


  • D’après le texte il s’agit d’un énième film relatif à la souffrance du peuple juif sur fond de récupération d’un sujet d’actualité très médiatisé.Rien de surprenant à ce que cette industrie soit largement subventionnée.Comme le disait A Soral,depuis 70 ans c’est shoa matin midi et soir.L’histoire avec un H se résumerait elle à la période de la seconde guerre mondiale,la barbarie aux seuls allemands,les génocides à cette seule communauté ?
    "Pour que l’oppression persiste l’histoire doit continuer à être écrite par les oppresseurs"


  • « Si notre film sur le destin d’une famille juive persécutée et anéantie peut contribuer à une attitude plus positive envers les réfugiés, alors nous pouvons tous être fiers »
    Du grand n’importe quoi sur des évènements qui n’ont absolument rien à voir.
    Mr Breinersdorfer (à mes souhaits) picole trop et ça se voit. Un conseil : qu’il se fasse soigner. Mais si la nostalgie de la pleurniche est trop forte, il pourra toujours se réfugier dans les bras de Lalanne, Huster et Cukierman.


  • "Il arrive d’ailleurs à Faurisson d’avoir raison. J’ai dit publi­quement et je répète ici, que lorsqu’il montre que le journal d’Anne Frank est un texte trafiqué, il n’a peut-être pas raison dans tous les détails, il a certainement raison en gros et une expertise du tribunal de Hambourg vient de montrer qu’effectivement ce texte avait été pour le moins remanié après la guerre, puisque utilisant des stylos à bille qui n’ont fait leur apparition qu’en 1951."

    Pierre Vidal-Naquet en 1980. Merde quand même !


  • La vie de Rachel Corrie ne fait pas l’objet de tant de tapage médiatique et pourtant elle est bien plus exemplaire que celle d’Anne Frank qui n’a fait que subir les évènements de l’histoire. Elle est morte du typhus dans le camp de Bergen Belsen qui s’est vu submergé par la famine et les épidémies dans les dernières semaines de la guerre à cause du chaos provoqué par les bombardements alliés sur l’Allemagne. Rachel est morte, elle, en véritable martyre, en se battant pour ses idées et pour une humanité meilleure. C’est elle que les américains et le monde devraient célébrer comme héroïne e victime de la barbarie, écrasée par un bulldozer de l’armée israélienne alors qu’elle s’opposait à la destruction d’une maison palestinienne.
    https://www.youtube.com/watch?v=iz0...


  • - vous reprendrez bien un peu d’ananas chaud ?
    - non merci, j’en suis ecoeuré tant j’en mange trop souvent.
    - mais si, mais si, allé, hop !


  • Le petit bébé mort sur la plage ça n’avait pas marché assez longtemps.


Commentaires suivants